Outils de jardinage

Étapes de préparation pour l’hiver d’une tondeuse robotisée

L’humidité élevée et la température glaciale pendant l’hiver sont les deux des pires ennemis de votre tondeuse à gazon robotisée. Sans préparation appropriée, la rouille peut se développer facilement, rendant la machine inefficace lors de votre prochaine utilisation. Découvrez ce que vous pouvez faire pour garder votre tondeuse robotisée en bon état pour le printemps.

Rangez correctement votre tondeuse robot pour l’hiver

Par Stephen Hancock

Tout comme la plupart de vos autres outils de jardin, même les tondeuses à gazon robotisées les mieux cotées ne sont pas bien adaptées à l’hiver. Elles ne seront pas en bon état si vous les laissez dehors à braver l’effet cruel d’une température inférieure à zéro et d’une humidité malsaine. Le gel et l’humidité sont très néfastes pour votre tondeuse et peuvent la rendre inutilisable à la fin de l’hiver.

Afin que l’hiver ne raccourcisse pas la durée utile de votre tondeuse robot, conservez-la en sécurité et préservez-la de tout élément qui pourrait abîmer ses pièces. Cependant, vous ne pouvez pas simplement la ranger dans un endroit sec et libre de gel en pensant l’y laisser tout l’hiver. Vous devez prendre certaines mesures pour vous assurer non seulement qu’elle aura l’air neuve, mais qu’elle fonctionnera aussi comme une neuve lorsqu’elle sortira des longs mois d’inutilisation.

1. Chargez la batterie

Chargement de la batterie d'une tondeuse robotisée.

Cette étape est cruciale. Vous devez d’abord charger complètement la batterie avant de faire quoi que ce soit d’autre. Une batterie complètement chargée la maintient «active», même lorsqu’elle n’est pas utilisée. Cela aide à empêcher la température extrême de pénétrer à l’intérieur de la batterie, ce qui peut entraîner son dysfonctionnement. Une fois cela fait, retirez l’appareil de sa station de charge.

Apportez la station de charge, le câble basse tension et le transformateur à l’intérieur de votre pièce de remisage. Essuyez-les avant de les placer quelque part près de la tondeuse. Il est important de savoir que vous devez charger la batterie même lorsque la tondeuse est en «hibernation».

Quant au câble périphérique, vous pouvez le laisser à l’extérieur. Assurez-vous simplement que son connecteur soit protégé. Sinon, isolez-le avec du ruban adhésif pour empêcher l’eau de s’y infiltrer.

Selon le type de batterie de votre tondeuse, vous devez recharger la batterie une fois tous les deux à trois mois. Une batterie lithium-fer polymère, par exemple, doit être rechargée tous les trois mois.

2. Nettoyez le robot

Ne laissez pas une tondeuse robot sale tout l’hiver. Si elles ne sont pas enlevées, l’herbe et la boue peuvent créer de l’humidité et provoquer la rouille. Voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour nettoyer une tondeuse à gazon:

Étape 1: Éteignez

Éteignez l’interrupteur principal et retirez la batterie.

Étape 2: Retirez le couvercle

Différents modèles ont différentes manières de retirer le capot de la tondeuse. Vous pouvez vous référer au manuel du produit pour voir comment accomplir cette tâche. Si vous ne le trouvez pas, recherchez sur Internet une vidéo qui explique le processus.

Étape 3: Nettoyez l’intérieur

Aspirateur pour nettoyer une tondeuse robotisée.

Retirez les rognures de gazon en utilisant, à cet effet, tout objet à la portée de la main, à l’exception d’un outil tranchant comme un couteau. Si vous avez un aspirateur, réglez-le à une faible intensité pour aspirer les déchets. Cela permettra d’enlever les rognures sèches. Si vous n’avez pas d’aspirateur, vous pouvez utiliser une brosse de nettoyage ou même une brosse à dents pour enlever la saleté à l’intérieur de l’appareil. N’utilisez jamais de nettoyeur à pression pour cette tâche.

Étape 4: Nettoyez le couvercle et remettez-le en place

Utilisez un chiffon humide pour essuyer le couvercle de la machine. Vous n’avez pas besoin d’un produit de nettoyage pour humidifier le linge; l’eau suffit. Une fois nettoyé, remettez le couvercle.

Étape 5: Nettoyez les lames

Nettoyage des lames d'une tondeuse robotisée

Tournez la machine à l’envers pour vérifier les lames. Enlevez les rognures et la terre qui s’y trouvent. Vérifiez que le rebord est en bon état et sans fêlure. Pensez à remplacer la lame avant de ranger la machine si vous voyez des entailles ou des dommages. Si vous ne pensez pas pouvoir remplacer la lame vous-même, contactez un professionnel pour le faire à votre place.

Étape 6: Mettez le logiciel à jour

Accédez au site Web de votre fabricant et vérifiez si vous devez mettre à jour le logiciel de l’appareil. Si oui, la page fournira également des instructions sur la façon de le faire.

3. Rangez l’appareil

Tondeuse robotisée dans une remise

Après avoir nettoyé la tondeuse robotisée, placez-la dans un endroit sec et libre de gel. Si vous n’avez pas d’endroit de remisage convenable, certains fournisseurs comme Husqvarna proposent un service d’entreposage de tondeuses. Si votre tondeuse à gazon est dotée d’une fonction antivol, vous pouvez en profiter tant que la batterie est chargée.

Après l’hiver:

Une fois l’hiver terminé, assurez-vous que chaque partie de l’appareil est propre. Les bandes de contact et les bandes de charge doivent fonctionner correctement avant de commencer à utiliser la tondeuse. Essuyez la surface avec une serviette propre et vérifiez que la batterie se charge bien. Chargez complètement la batterie avant d’utiliser le robot. Mettez à jour la date et l’heure. Une fois que tout est prêt, vous pouvez recommencer à utiliser votre tondeuse à gazon robotisée.


Préparer la tondeuse robotisée pour l’hiver n’est pas difficile. Tout ce que vous avez à faire est un entretien simple et votre appareil fonctionnera parfaitement pendant de nombreuses années.

Stephen Hancock a reçu sa M. Sc. en génie mécanique (Robotics Track) de l’Université de l’Utah en 2004. Depuis lors, il a contribué à plusieurs articles, publications techniques et sites Web en plus d’être consultant pour ces mêmes firmes.

Article traduit et adapté de l’américain par Larry Hodgson.

4 comments on “Étapes de préparation pour l’hiver d’une tondeuse robotisée

  1. Article très intéressant de monsieur Hodgson qui ouvre la porte sur les outils à venir en matière de robotique.
    J´ignore la capacité de ce genre de gadget d´éviter branches tombées, fleurs couchées, boyaux, joujoux
    d´enfant et de pitou oubliés, pas plus que grenouilles, crapauds, etc…avec cette mini l’âme qui coupe la largeur d´une main à la fois ni sa capacité à ne pas se noyer dans un fossé parfois plein d´eau. Ceci dit il ne faut pas oublier que la majorité des tracteurs actuels utilisent les positions GPS afin de maximiser les opérations et diminuer la consommation de carburant.
    À quand un arrosage automatique en fonction des zones de sécheresses des sols et besoins des différentes plantes ? Le contrôle intelligent de
    l´éclairage et l´ouverture de trappes d´air dans des serres ? Un système de détection par caméras infrarouges repérant des plantes malades avant que ce soit visible ? Cette tondeuse pourra t elle un jour nous dire où et la quantité d´amendement ajouter à la pelouse ? Verra t on un jour une tondeuse au laser avec un large rayon d´action évitant nos bosquets sans lames à affûter et remplacer ? En attendant le raffinement, la démocratisation avec des appareils plus abordables, l´avenir est prometteur en matière de technologie. Quoique aujourd’hui, en pleine tempête de neige, une souffleuse robotisée serait plus utile qu´un jardinier robotisé.

  2. J’aime bien « l’âme » de la tondeuse, Anonyme 🙃

    • Désolé Corinne, le correcteur automatique qui
      s´improvise auteur. Comme toujours j´ai relu mon texte mais oups, mon cerveau n´a pas vu ce non sens. Le bon mot étant bien entendu LAME et non l´âme. Il aurait pu tout aussi bien écrire : clame, blâme, trame, rame, brame, drame, gramme….

  3. Article utile ,rappel de bons conseils valables en partie aussi pour les autres appareils à batterie : élagueuse, scie, « tronçonnette »(qui eux vont entrer en action au premier rayon de soleil).
    Pour la tondeuse, je me reporte à l’article du 13/11/2019, mais je n’ai pas eu le temps de m’y mettre, le froid est arrivé trop vite cette année et nous n’avions pas fini le ramassage des feuilles mortes !
    Au premier jour de redoux, je sais ce qu’il me reste à faire.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :