Nouveautés horticoles Plantes d'intérieur Truc du jour

Un bégonia géant découvert au Tibet

Par Larry Hodgson

Les bégonias sont des plantes de jardin et d’intérieur populaires. Avec plus de 2000 espèces répertoriées dans les climats tropicaux à subtropicaux (même tempérés, pour certaines rares espèces) du monde entier, le genre offre une vaste gamme de plantes à beau feuillage et à jolies fleurs, parfaites pour le parterre familial. De nouvelles espèces sont découvertes chaque année, mais presque toutes sont de petites plantes, des végétaux que vous pourriez facilement intégrer dans un pot à fleurs ou une plate-bande. Seuls quelques bégonias atteignent même la hauteur du genou. Mais il y a quelques exceptions, dont Begonia gigantica: le bégonia géant.

Cette espèce arborescente n’a été découverte qu’en septembre 2020 au Tibet par le Dr Daike Tian et ses collègues lors d’une expédition pour répertorier les bégonias sauvages de ce pays.

Base de tige de Begonia gigantica avec un poing humain à titre de comparaison.
La base de la tige principale de Begonia gigantica. Photo: Daike Tian

Ils ont trouvé quelques dizaines de spécimens d’un énorme bégonia atteignant jusqu’à 3,6 m de haut, avec une tige de 12 cm de diamètre, la taille d’un poing humain comme la montre la photo ci-dessus. Tian l’a nommé officiellement Begonia gigantea et on pourrait alors logiquement l’appeler bégonia géant.

Ces bégonias se trouvaient de façon clairsemée sur des pentes boisées le long des ruisseaux du comté de Mêdog à des altitudes de 450 à 1400 m. Déjà rare à l’état sauvage, le bégonia géant sera sans doute classé comme espèce en danger d’extinction sur la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées et nécessiterait une protection.

Fleurs blanches de Begonia gigantica.
Le bégonia géant ne porte que de minuscules fleurs blanches. Photo: Daike Tian

Le personnel de l’herbier de Chenshan, en Chine, sollicite un record du monde Guinness pour cette plante, certainement le bégonia le plus haut d’Asie. Cependant, le bégonia le plus haut du monde serait peut-être le bégonia à petites fleurs (B. parviflora), d’Amérique du Sud et centrale. Certains spécimens de cette espèce atteignent plus de 4 m de hauteur.

On ne sait pas si un jour des semences de B. gigantica seront offertes aux jardiniers afin qu’ils puissent essayer de cultiver cette plante. Les semences de B. parviflora, cependant, sont vendues par plusieurs sources en ligne.

Source: https://phys.org/news/2021-12-tallest-begonia-species-asia-tibet.html

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

6 comments on “Un bégonia géant découvert au Tibet

  1. La meilleure fleur à planter au cimetière

  2. Juliette au balcon

    Fascinant!
    Comme ce bégonia pousse dans les hauteurs du Tibet, pourrait-il pousser ici au Québec et supporter notre hiver?
    Autre question: avec une plante dont la tige ligneuse fait 12 cm de diamètre, à quel moment peut-on commencer à parler d’un arbre?
    Merci de vos lumières!

    • Alain Mallette

      Bonjour Juliette,
      Les plantes (comme les différentes variétés de bégonia) ont une rusticité différente( voir cet article: https://jardinierparesseux.com/2016/01/13/2016-lannee-du-begonia/) . Si cette nouvelle plante a une valeur horticole (est-elle assez belle et assez facile de culture notamment) elle fera l’objet d’essai afin notamment de déterminer sa zone de rusticité. Ainsi, il pourra être déterminé si cette plante peut être (au Québec) cultivé comme une vivace ou une annuelle.
      Deuxième question, arbre ou arbuste? Un chapitre du livre sur les arbustes traite de cette question (https://jardinierparesseux.com/les-arbustes/). Je vous invite à lire cette section de ce livre. En résumé, voici un extrait de ce livre: un arbuste est une plante ligneuse de taille relativement faible, certainement de moins de 6 mètres et habituellement inférieure à 4 mètres, généralement ramifiée à la souche ou près du sol, à l’exception des arbustes sur tige.

      • Juliette au balcon

        Bonjour Alain,
        Merci de vos réponses. En fait, à ma 1re question, je crois que comme on vient de découvrir ce begonia géant, on ne l’a pas encore étudié et donc, sa ou ses zones de rusticité ne sont pas connues. Quant à la 2e question, je ne crois pas qu’il s’agit d’un arbuste puisqu’il s’agit d’un seul tronc non ramifié. Il m’a fait penser à certaines vivaces herbacées qu’on voit au Jardin botanique qui, à la fin de la belle saison, mesure plusieurs mètres et dont la tige printanière est devenue un tronc. Merci encore!

  3. Louise Labrosse

    C’est une plante en danger et ils ont cueilli un spécimen ??!!??

    • Danielle Charette

      D’après moi c’est justement pour pouvoir le reproduire en conditions contrôlées pour pouvoir l’étudier et le multiplier. D’ailleurs, on voit à la base de petits points blancs annonciateurs de futures racines, il doit en être de même à chacun des noeuds. Un horticulteur qualifié pourra presque à coup sûr réussir la propagation qui évitera l’extinction de l’espèce, ce n’est pas comme si un amateur le plantait dans son petit jardin personnel. Souhaitons leur bonne chance, peut-être le retrouverons nous sur le marché dans quelques années!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :