Champignons Maladies des plantes Plantes d'intérieur Truc du jour

Moisissure à la base des plantes d’intérieur

Moisissure à la base d’une vigne d’appartement (Cissus alata, anciennement C. rhombifolia). Photo: matusskaaaaa,depositphotos

Par Larry Hodgson

Lorsque vous jardinez à l’intérieur assez longtemps, vous finissez toujours par vous retrouver tôt ou tard avec un cas ou deux de moisissure, ce tapis blanc mousseux qui paraît à la surface du terreau d’une plante d’intérieur ou peut-être d’un plateau de semis. Qu’est-ce que c’est? Est-elle nocive? Et comment s’en débarrasser?

Ce que c’est

Cette moisissure est un type de champignon filamenteux. (Je ne peux pas être plus précis que cela, car il existe des dizaines sinon des centaines d’espèces de ces champignons qui se ressemblent tous.) De tels champignons sont omniprésents dans notre environnement: leurs spores flottent dans l’air à la fois à l’intérieur et à l’extérieur et germent lorsqu’elles trouvent un substrat qui leur convient. Et des spores peuvent être présentes dans le terreau que vous achetez. Ou dans la serre où la plante a été achetée. Ou portées sur un outil de rempotage. Ou sur vos doigts…

Que puis-je vous dire de plus? Les spores de champignons sont partout!

Broméliacée avec de la moisissure blanche sur terreau
La moisissure blanche contribue à la fertilisation des plantes qui l’entourent. Photo: Lena Zajchikova, depositphotos

Ce type de champignon est saprophyte: il se nourrit de matières mortes… comme les particules de matière organique en décomposition (bois, tourbe, feuilles, etc.) présentes dans le terreau. Ce n’est pas un champignon pathogène et il n’est pas directement nocif pour vos plantes… ni pour les humains ou les animaux domestiques. En fait, il aide vos plantes un peu, car la matière organique qu’il décompose contient des minéraux qui sont ensuite libérés. Vos plantes peuvent donc les absorber et les utiliser pour leur croissance.

Autrement dit, la moisissure blanche fait partie du processus naturel de compostage, mais cette fois-ci le compostage se fait dans un pot de culture plutôt que dans un bac à compost!

La lente décomposition du terreau due à divers organismes du sol (la plupart invisibles à l’œil nu) est importante pour le recyclage naturel des déchets, mais passe généralement inaperçue. L’apparition de moisissure blanche est l’un des rares exemples où l’on peut voir dame Nature à l’œuvre.

La poudre blanche sur les pots en terre cuite n’est pas de la moisissure

La poudre blanche qui se forme sur les côtés des pots en terre cuite n’est pas de la moisissure, mais une accumulation de sels de calcium techniquement appelée efflorescence. Certaines personnes l’appellent patine et la trouvent très attrayante.

Pot en terre cuite recouvert d’efflorescence blanche.
Accumulation de calcium blanc sur un pot en terre cuite. Photo: gardenforindoor.com

Pour l’enlever, frottez le pot avec une solution de 1 partie de vinaigre blanc dans 20 parties d’eau.

Comment se débarrasser de la moisissure blanche

Ainsi, l’apparition de moisissure blanche sur un terreau est normale et même bénéfique dans une certaine mesure, mais vous n’en voulez probablement pas. D’abord, pour des raisons esthétiques. Mais aussi, certains de ces champignons forment un réseau de mycélium si dense qu’ils empêchent la circulation de l’eau et de l’air vers les racines de la plante, quelque chose que vous ne souhaitez certainement pas. Dans les deux cas, il est préférable de l’enlever.

À cette fin, prenez simplement une fourchette et grattez le terreau en surface, puis enlevez-le jusqu’à une profondeur d’environ 2 cm. (Le terreau prélevé peut aller dans le tas de compost ou même directement dans le jardin.) Ensuite, remplacez le terreau enlevé par du terreau frais. C’est généralement suffisant.

Si jamais la moisissure revient (c’est assez rare, mais certaines espèces sont plus persistantes que d’autres), vous devrez peut-être rempoter la plante, en enlevant l’ancien terreau et en la replantant dans un terreau frais dans un pot propre.

La prévention

Tous les terreaux se décomposent avec le temps grâce à une foule de microbes bénéfiques, mais généralement c’est à l’abri des regards. La présence de moisissure si visible est généralement liée à un excès d’humidité, à un mauvais drainage ou à une mauvaise circulation d’air: des choses que vous pourriez corriger. La recrudescence actuelle sur le marché de plantes vendues dans des pots sans trou de drainage (un véritable désastre pour les plantes!) est l’une des raisons pour lesquelles la présence de moisissure blanche est plus fréquente que par le passé.

Voici quelques suggestions pour prévenir la moisissure sur le terreau:

1. Laissez le sol sécher entre les arrosages

Juste un peu pour les semis, les boutures et la plupart des plantes d’intérieur; plus profondément dans le cas des succulentes et autres plantes de climats arides.

2. Augmentez la circulation d’air

Vous pourriez avoir un ventilateur dans la pièce, par exemple, ou ouvrir une fenêtre un petit peu.

3. Évitez les sols denses et lourds

Les terres du jardin, notamment, font de piètres terreaux pour les plantes en pot. Les terreaux d’empotage légers et bien aérés, largement disponibles dans le commerce, sont de meilleurs choix.

4. Enlevez les feuilles mortes ou autres débris

Ils peuvent être une source de champignons ou aider à nourrir les champignons.

5. Replantez les plantes vendues dans un pot sans trou de drainage dans un pot muni de trous

Que puis-je dire de plus? Faire pousser des plantes dans des pots sans trou de drainage est tout simplement une très mauvaise pratique de jardinage et peut être nocif pour les plantes à tellement d’égards! Les magasins qui vendent des végétaux ainsi empotés devraient avoir honte!

Salon bien éclairé rempli de belles plantes vertes.
Un bon éclairage, une bonne circulation d’air et un arrosage modéré aideront à prévenir la moisissure. Photo: NewAfrica, depositphotos

6. Donnez plus de lumière à vos plantes

De cette façon, elles utiliseront l’eau plus rapidement et le terreau séchera plus vite… et les moisissures détestent les terreaux qui se dessèchent!

7. Retirez le paillis

Le paillis est généralement bon pour les plantes, mais dans les situations où règnent une mauvaise circulation d’air, une humidité élevée ou un mauvais drainage, il peut stimuler la croissance des champignons et n’est pas aussi bénéfique. Ou encore, utilisez de la mousse de sphaigne hachée comme paillis: elle a des propriétés antifongiques naturelles et repousse les champignons plutôt que de les encourager.

8. Appliquez un fongicide

Je mentionne cette possibilité en dernier recours, car je pense qu’il ne devrait vraiment pas être nécessaire de «sortir les gros canons» pour un problème si mineur. Cependant, oui, les fongicides commerciaux aideront à prévenir la moisissure ou à ralentir sa croissance, tout comme les traitements maison comme la cannelle en poudre saupoudrée sur le sol ou la tisane à la camomille appliquée en arrosage.


La moisissure sur le terreau des plantes d’intérieur: ce n’est qu’un problème mineur et généralement un qui est facile à résoudre.

9 comments on “Moisissure à la base des plantes d’intérieur

  1. Linda Pilon

    Merci pour cet article. Très intéressant et instructif.

  2. Qu’en est-il des champignons jaunes. J’ai retiré de la terre avec une fourchette et ça semble avoir diminué. Est-ce qu’ils sont dommageables?

  3. Joel+Avril

    Comme toujours voilà de vrais bons conseils…En effet de la même façon que nous aérons la terre au jardin par le binage ou le griffage, le substrat de nos potées intérieures doit être aéré. Dans la petite trousse à outils de la maison comme chez Larry, les vieilles fourchettes sont recyclées utilement pour ce menu labeur !
    Au mélange du rempotage je conseille pour ma part d’ajouter quelques petits morceaux de charbons de bois, en surface. Il a un fort pouvoir adsorbant, c’est à dire celui de fixer à sa surface les spores des champignons et des algues, ce qui retarde ce phénomène de formation de moisissures disgracieuses. Mais la prévention réside dans le mélange qui doit être bien perméable et dans un drainage efficace.

    Excellente fin d’année à toutes et tous !

  4. Isabelle LaRoche

    Larry, merci infiniment pour vos idées fantastiques , vous m’aider à être meilleur avec mes plantes adorées, j’ai des plants de pamplemousse, de citron, ananas qui fleurissent etc Merci beaucoup

  5. Merci, je m’en inquiétais justement ?

    • Sylvie Petit

      Merci beaucoup pour votre article, moi aussi je m’inquiétais! J’ai ce problème avec mes semis depuis quelques années mais je crois avoir la source. Du mycelium est apparu dans le contenant utilisé pour l’arrosage.

  6. J’avais eu ce problème dans un petit terrarium avec une fougère. J’ai fouillé sur Internet et tenté le remède maison naturel ++ c’est à dire de l’huile de pépin de pamplemousse! À toute petite dose, les champignons ont disparus le lendemain et ma fougère ne semble pas en avoir souffert du tout. Ça fait longtemps, mais je crois que c’était quelques gouttes brassées dans de l’eau et vaporisé.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :