Mauvaises herbes Truc du jour

Se débarrasser de l’herbe aux goutteux sans perdre les autres végétaux

Herbe aux goutteux à feuilles vertes, fleurs blanches.

Herbe aux goutteux (Aegopodium podagraria) . Photo: martiroz, depositphotos

Par Larry Hodgson

Question: J’ai un gros problème. L’herbe aux goutteux verte envahit ma plate-bande et celle de ma voisine. Nous avons essayé de l’arracher depuis deux ans, mais nous n’arrivons pas à nous en débarrasser: elle repousse toujours! On m’avait dit d’étendre des planches de bois au sol pendant quelques années pour m’en débarrasser, mais j’ai peur de relocaliser mes plantes en attendant au cas où un rhizome contaminerait mes plates-bandes ailleurs.

Nancy Clarke

Réponse: Effectivement, vous avez un gros problème. L’herbe aux goutteux ou égopode podagraire (Aegopodium podagraria) est extrêmement envahissante à cause de sa croissance dense et de ses nombreux rhizomes qui produisent des plantes satellites. Elle peut étouffer presque toutes les plantes sur son passage. Et en plus, vous n’avez pas la variété panachée (Aegopodium podagraria ‘Variegata’), au feuillage blanc et vert, qui est un peu moins vigoureuse, mais la forme originale, à feuilles entièrement vertes, qui est particulièrement dominante.

Rhizomes d'herbe au goutteux.
Le moindre petit morceau de rhizome d’herbe au goutteux donnera une nouvelle plante. Photo: Leslie J. Mehrhoff, University of Connecticut, Bugwood.org

De plus, vous faites bien de vous inquiéter des plantes récupérées de la plate-bande infestée, car une seule petite section de rhizome (et il y en a souvent qui se mélangent aux racines des plantes désirables) peut servir à relancer une nouvelle infestation. J’ai deux suggestions à cet égard. 

La première est d’abandonner les plants mères quand vous recouvrez la plate-bande. À la place, prenez des boutures de tige. Peu de jardiniers semblent le savoir, mais la majorité des vivaces, des arbustes et des autres plantes ornementales peuvent se multiplier autant par bouturage que par division. Et quand vous prenez une bouture de tige, aucun rhizome indésirable ne suit. Ainsi, vous ne perdrez pas vos plantes. 

L’autre option est de déterrer les plantes, de laver les racines, d’extraire les rhizomes que vous voyez et de mettre ensuite vos plantes en pot. Ainsi, si de l’herbe aux goutteux devait paraître dans certains pots, mais pas d’autres, au moins vous pourriez récupérer ces dernières plantes. 

Bâche plutôt que planches

Bâche noire recouvrant le sol.
Couvrir le sol infesté d’une toile noire plutôt que de planches sera plus efficace pour réprimer l’herbe au goutteux. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

L’idée de recouvrir la surface de planches est bien. Ainsi, vous couperez toute lumière à l’herbe au goutteux et sans lumière, toute plante verte est condamnée. Par contre, une toile noire épaisse serait plus efficace que des planches, car la lumière peut traverser les interstices des planches et maintenir certaines plantes d’herbe aux goutteux en vie. Une toile noire couvrira une plus grande surface sans laisser la lumière passer nulle part. Vous pouvez utiliser des briques ou des pierres pour la tenir en place ou la cacher sous un paillis. On appelle cette technique de contrôle le bâchage. 

Notez que votre voisine doit faire le même traitement en même temps que vous, sinon la plante reviendra de votre bord en peu de temps. 

Il faut au moins une pleine saison de croissance à la noirceur pour tuer l’herbe aux goutteux; souvent même deux saisons. Il y a parfois encore une ou deux tiges très affaiblies qui repoussent la 3e année, mais si vous les coupez sans tarder, cela tuera catégoriquement la plante indésirée. Donc, si vous appliquez cette technique au printemps, vous libérerez votre plate-bande d’herbe au goutteux dans deux ou trois ans. 

18 comments on “Se débarrasser de l’herbe aux goutteux sans perdre les autres végétaux

  1. Françoise Allaire

    Moi je m’en suis débarrassée avec du RoundUp, en prenant soin de ne pas vaporiser les plantes entourant ces plants.

  2. Merci de vos conseils. J’ai un petit « parterre » de cette herbe qui reste, et je ne désespère pas de la supprimer totalement du jardin, mais une plante est pire : le lamier jaune. J’en ai acheté, avec du rose et du blanc. Si ces derniers ont disparu du jardin (et j’aurais voulu les conserver) le jaune a pratiquement envahi 300m2 ! j’ai beau l’arracher toute l’année, cette plante est plus forte que moi. Et come elle s’insinue dans toutes les autres, je ne sais plus quoi faire … Avez-vous une bonne idée ?
    Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et une heureuse année 2022 … au jardin bien entendu. Bonjour de Belgique où il pleut et fait 10°c – drôle d’hiver. Michèle

    • L’arracher est probablement la solution la plus facile, car le lamier jaune ne se multiplie pas par rhizomes souterrains, mais seulement par plantules en surface, où on peut les voir. Ici il fait -10˚C et il y a de la neige partout. Bonne année!

  3. Martine Bérubé

    Oui, l’herbe aux goutteux est vraiment une peste. Une beauté, la panachée , oui, mais une peste! Ici, elle longeait le fondement de la grange à petits pas, jusqu’à ce qu’elle arrive du côté du potager où elle a activé la cadence, le sol et la lumière étant meilleurs. Je l’avais toléré jusqu’alors, mon conjoint la trouvant belle, mais sachant ce qu’elle était et ce qu’elle visait, le potager, j’ai opté pour la toile noire sans plus attendre. Elle avait malgré tout l’audace de se pointer quelques tiges le long du soulage de ciment de la grange; à ces tiges seulement, j’ai ajouté du Round-Up à quelques reprises. Après 2 ans bien comptées de toile noire (juillet 2016 à juillet 2018) , plus rien. Quoique… deux ans plus tard (septembre 2020), une tige est reparue; la toile noire y est depuis ce temps, et je ne l’enlèverai qu’en octobre 2022! Pas de chances à prendre. À noter que je n’ai jamais laissé fleurir la peste en question. Car il semble que si on la laisse fleurir ( là, je ne me rappelle pas de la source où j’ai vu cela), les semences peuvent ramener la version originale (soit la plante entièrement verte) ce qui, à mon sens, a beaucoup d’allure! Puis, en lieu et place de l’aegopodium, j’ai mis ce qu’on appelle communément du géranium vivace. Il a la particularité de courir sur le sol. S’il devient un peu trop large, il est facilement contrôlable. De plus, son feuillage est odorant, et, comme il est plutôt dense, il n’y a que peu d’herbes qui essaient de pousser à travers. Pour moi, c’est une véritable plante de jardinier paresseux =;)

  4. alexandra charron

    Moi ma mauvais herbe qui m’envahit sais la petite oseille au debut de l’été 2021 jai cru que c’etais de la mysotie alors jai laissée jusqua ce que sa monte en graine et que je realise que c’etais de la mauvaise herbe jai tout arracher ce que je voyais mais sa a repousser tout l’été j’espère que lhiver von les tue pour de bon mais jai lue quelle etais vivace alors je n’y conte pas trop avez vous une solution pour m’en débarrasser

  5. Une autre possibilité : une Dame en Belgique qui n’a pas réussi à s’en débarrasser préfère la cuisiner. Voir sur son blog :
    https://www.quatremoineaux.be/2018/04/egopode-aegopodium-podagraria-usages-legume.html
    « Selon moi, c’est un des meilleurs légumes sauvages : il a un bon petit goût. Je ne vous dis pas un goût de quoi, chacun a un avis différent : cela va du persil à l’angélique ! Pour moi, l’important, c’est qu’il soit bon. Et c’est le cas. Mais surtout, surtout : il y en a tant qu’on veut. On peut en mettre dans les potées, les quiches, en faire des gratins, des sauces… Des liens vers les recettes se trouvent à la fin de l’article. »

  6. Manon Senécal

    Merci pour vos bons conseils toujours bien appréciés! J’ai aussi cette plante maudite qui envahit la section où j’ai mes framboisiers et à côté la haie de cèdre, elle y prend domicile aussi, j’ai remarqué que le voisin arrière en a aussi…donc à mon grand désespoir, je ne réussirai à m’en débarrasser! « Bonne Année » à vous!

  7. Moi, je l’aime bien: c’est la seule plante qui accepte de pousser sous ma thermopompe côté nord de la maison 😉

  8. Josée Grignon

    J’ai une platebande d’herbe aux goûteux verte d’environ 3 m par 1 m. Je lui ai mis dans les pattes plein d’autres plantes envahissantes: menthe, rudbeckias, asters de la N-A, et au fond : roses trémières (je les ai finalement perdues) et rudbeckias laciniata Hortensia. Tout ce beau monde vit en harmonie ! Et le gazon tout autour l’empêche de s’étendre.

  9. J’ai hérité de l’égopode de l’ancienne proprio de ma maison. Après avoir appris sa présence dans ma plate-bande avant (et constaté ses dégâts sur mes plantes), j’ai mis des bâches opaques pendant deux ans, puis vu qu’il restait quelques pousses j’ai fait enlever 2 pieds de terre de tout mon terrain avant et fait mettre de la nouvelle terre, et, à la demande de ma voisine qui craint pour son terrain, nous avons fait installer une barrière anti-rhizome entre nos deux propriétés. J’en suis à plus de 3 000 $ de frais et j’espère vraiment que c’est terminé!

  10. André Côté

    Bonjour Larry ! J’ai acheté une toile inoculante pour le potager de 25Pix50 pi. .Je fais une rotation avec de l’engrais vert à chaque année . La toile a un côté noir et l’autre est blanc , J’aimerais savoir quel côté je devrais placer la surface noir , est-ce le noir du côté sol et blanc à l’extérieur ou vice versa . J’ai reçu des avis qui diffèrent à ce sujet .
    Merci Larry de vos précieux conseilles !
    Bonne année 2022 !

    André

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :