Décoration avec les plantes Plantes d'intérieur Truc du jour

20 plantes d’intérieur pour la salle de bain

Salle de bain avec plantes d’intérieur.

Les plantes d’intérieur décorent merveilleusement bien une salle de bain, mais il faut savoir choisir les bonnes! Photo: NewAfrica, depositphotos

Par Larry Hodgson

Vous pouvez placer des plantes d’intérieur partout dans votre résidence: cuisine, bureau, chambre, salon, etc. Plus vous aurez de plantes, plus vous vous sentirez à l’aise et plus l’ambiance sera conviviale.

Mais la salle de bain offre une situation particulière: une combinaison de conditions que l’on ne trouve pas n’importe où dans une demeure. Vous pouvez profiter de certaines caractéristiques de ce milieu pour cultiver des plantes qui ne prospéreront pas ailleurs… ou pour éviter les plantes qui n’y pousseront pas bien.

L’article ci-dessous vous propose des plantes qui survivront dans cette pièce, même si vous avez connu de nombreux échecs dans le passé.

Les 3 facteurs principaux

En quoi la salle de bain est-elle différente de toute autre pièce… du point de vue végétal?

Pomme de douche avec jet d'eau
L’utilisation d’une douche augmente le taux d’humidité de la pièce. Photo: nikkytok, depositphotos

1. Humidité plus élevée. Avec une douche ou deux par jour, de l’eau qui coule de temps en temps jour et soir, des gouttes d’eau qui s’évaporent sur le plancher, un bol de toilette duquel l’eau peut s’évaporer, etc., la salle de bain est généralement plus humide, et souvent nettement plus humide, que le reste de la maison, sinon en permanence, au moins pendant plusieurs heures chaque jour. 

La plupart des plantes peuvent profiter de l’humidité supplémentaire (pour la majorité des plantes, lorsque l’humidité est élevée, la photosynthèse s’effectue beaucoup plus efficacement), mais ce ne sont pas toutes les plantes qui aiment l’air humide (une humidité relative de 60% ou plus). Les cactus et les plantes succulentes, en général, ne sont pas de grands amateurs d’humidité (en plus, ils détestent la faible luminosité de la salle de bain… mais nous parlerons de ce détail plus loin). Ce ne sont donc pas les meilleurs choix pour la salle de bain. Certaines plantes d’intérieur à feuilles duveteuses sont sensibles aux maladies foliaires comme le blanc sous une humidité élevée, donc les plantes à feuilles lisses peuvent être un meilleur choix.

2. Faible luminosité. Bien sûr, on trouve parfois une salle de bain avec de grandes fenêtres ensoleillées, mais traditionnellement, pour des raisons d’intimité, les petites fenêtres prévalent (et les fenêtres plus petites laissent entrer beaucoup moins de lumière que les grandes). Même lorsqu’il y a une fenêtre de taille raisonnable, la lumière doit souvent se faufiler à travers un rideau ou le filtre d’intimité appliqué sur le verre. Ainsi, la lumière a tendance à être considérablement plus faible que dans les autres pièces. De plus, certaines salles de bains n’ont aucune fenêtre: un vrai désastre pour les plantes! Mais même une salle de bain fenêtrée offre rarement assez de lumière pour les plantes qui aiment le soleil comme les cactus et les succulentes.

Salle de bain sans fenêtre

Si votre salle de bain n’a pas de fenêtre, vous ne devriez probablement pas y placer de plantes vivantes. Oui, il y a sans aucun doute de la lumière artificielle, mais dans la plupart des salles de bain, elle n’est allumée que lorsque quelqu’un est dans la pièce. Donc, seulement quelques minutes par jour. Ce n’est pas suffisant pour que les plantes chlorophylliennes, qui tirent toute leur énergie de la lumière, puissent survivre. Si vous souhaitez inclure une plante vivante dans une salle de bain sans fenêtre, il faudrait prévoir ajouter une lampe horticole munie d’une minuterie réglée à au moins 12 heures par jour. Ou encore, n’y placer les plantes que temporairement… et même alors, uniquement des plantes très résistantes. Un philodendron, un pothos ou un aglaonéma pourraient y passer quelques semaines 2 ou 3 fois par an, mais vous devrez ensuite les retourner dans un endroit lumineux pour qu’ils puissent récupérer.

La plupart des plantes qui tolèrent une faible luminosité sont des plantes cultivées pour leur feuillage, car une plante nécessite moins d’énergie solaire pour produire des feuilles que pour produire des fleurs. En conséquence, vous ne trouverez pas beaucoup de plantes adaptées à la salle de bain dont la floraison est abondante! Mais… il existe quelques plantes à fleurs résistantes qui tiendront dans une salle de bain pendant des semaines, voire des mois. Déplacez-les dans la salle d’eau lorsqu’elles sont en fleurs ou achetez-les spécialement à cet effet, puis remettez-les dans un endroit bien éclairé pour leur permettre de récupérer et de refleurir.

3. Chaleur constante, sans fraîcheur. La plupart des gens aiment que leur salle de bain soit à une température confortable… à tout moment. Ainsi, alors que le reste de la maison peut être assez frais, surtout la nuit, la salle de bain est généralement toujours bien chaude. Il peut même y avoir des pics de température assez élevés lors des douches et bains chauds prolongés, mais là n’est pas le problème. Il n’y a rien de réellement très nuisible pour les plantes dans la chaleur d’une salle de salle, c’est plutôt l’absence de fraîcheur qui pose problème.

La plupart des plantes ont besoin d’une petite baisse de température nocturne et plusieurs, d’un hiver plus frais, conditions presque impossibles à donner dans une salle de bain. L’important est donc d’éviter de placer dans la pièce des végétaux qui ont besoin de fraîcheur, que ce soit en tout temps ou pendant l’hiver… ce qui enlève beaucoup de plantes de la liste des possibilités.

Soins de base des plantes de salle de bain

Regardons la situation à son plus simple. Dans une salle de bain, vous recherchez une plante à faible entretien qui n’a pas exigences difficiles à combler et qui est tolérante aux températures constamment chaudes, à une humidité élevée et à une lumière moins que parfaite. Tout ce qu’il reste à faire c’est:

  • Arroser abondamment lorsque le sol est sec au toucher;
  • Fertiliser avec parcimonie et même alors, seulement au printemps et en été;
  • Rempoter environ tous les deux ans avec du terreau d’empotage ordinaire.

Des soins de base si simples!

Des plantes adaptées à la salle de bain

Le choix

Alors, quelles plantes sont de bons choix pour une humidité élevée, une faible luminosité et une chaleur constante? Celles qui suivent sont de bons exemples. 

Certaines sont des plantes que vous pouvez placer à long terme dans une salle de bain. Elles y pousseront pendant des années. D’autres sont plus transitoires: elles nous sont vendues en fleur et dureront dans cet état pendant des semaines, voire des mois, contre un entretien minimal. Pour les faire refleurir, par contre, vous devrez probablement les déplacer dans un endroit plus ensoleillé. 

Les deux types — permanentes et transitoires — donneront vraiment vie à votre salle de bain!

Astuce: La plupart des plantes présentées préfèrent un «arrosage régulier», c’est-à-dire que vous les arrosez quand le sol est sec au toucher, et qu’alors vous le faites abondamment, humidifiant bien toute la motte de racines. Toute exception à cette règle sera notée dans la description.

Les aracées

Inflorescence typique d’aracée.
Inflorescence typique d’aracée. Photo: SantaRosa OLD SKOOL, Wikimedia Common

Vous remarquerez que presque la moitié des plantes recommandées pour la salle de bain sont des aracées telles que les aglaonémas, syngoniums, philodendrons, pothos, monsteras et rhaphidophoras. Il se trouve que de nombreuses aracées tropicales viennent à l’origine des jungles les plus sombres… ce qui correspond assez bien à l’environnement de votre salle de bain. Les aracées sont parmi les plantes de salle de bain les plus performantes et les plus durables.

N’oubliez pas le nom «aracée» lorsque vous magasinez des plantes pour votre salle de bain!

Aglaonéma
Aglaonéma (Aglaonema ’Stripes’). Photo: firn, depositphotos

1. Aglaonéma (Aglaonema spp.): Il s’agit d’une aracée dressée, habituellement plantée à plusieurs par pot pour donner un effet de touffe. Ses larges feuilles lancéolées sont généralement marbrées d’argent, bien que certaines variétés plus récentes aient des panachures blanches, roses ou rouges. Robuste et longévif, mais à croissance désespérément lente, il tolérera des conditions très minimales, ce qui en fait l’une des meilleures plantes de salle de bain pour les novices.

Anthurium à fleurs rouges
Anthurium (Anthurium andraeanum). Photo: Photozirka, depositphotos

2. Anthurium (Anthurium spp.): Il y a toutes sortes de plantes dans ce genre aracéen, des grimpantes aux plantes à feuilles en nid d’oiseau et aux épiphytes à feuilles pendantes, mais les plus connues sont les variétés à floraison colorée comme Anthurium andraeanum, appelé anthurium d’Andrée, langue de feu ou, ces temps-ci, tout simplement anthurium. Il a des feuilles en forme de cœur et une floraison formée d’une «feuille» en forme de cœur (spathe) de couleur rouge, ou de diverses autres couleurs, entourant une colonne jaune (spadice). Et cet anthurium fleurit à répétition au cours de l’année. Il a vraiment besoin de l’humidité élevée d’une salle de bain pour bien réussir et il fleurira bien sous une lumière modérée, mais pas nécessairement un éclairage faible. Cet anthurium devient avec le temps une plante grimpante produisant des racines aériennes sur sa tige.

Guzmania à fleur rouge.
Cultivar de Guzmania. Photo: Madllen, depositphotos

3. Broméliacées (Guzmania spp. et Vriesia spp.): Considérez ces deux broméliacées comme des résidents temporaires de la salle de bain. Achetez-les en fleur et elles resteront colorées pendant des mois. Arrosez non seulement leur terreau, mais versez également de l’eau dans le réservoir central formé par leurs feuilles. Après la floraison, elles produiront des rejets (bébés) et la plante mère mourra lentement, mais les rejets n’arriveront probablement pas à mûrir et à fleurir dans une salle de bain sombre. Si vous voulez les conserver, empotez-les indépendamment, puis faites-les pousser dans une partie plus ensoleillée de la maison. Ne les replacez dans la salle de bain que lorsqu’ils sont en fleur de nouveau. Ou jetez-les après la floraison et achetez-en de nouveaux spécimens fleuris! C’est ce que la plupart des gens font!

Calathea makoyana
Calathéa (Calathea makoyana). Photo: FreerLaw, depositphotos

4. Calathéa ou plante paon (Calathea spp.): Il existe des dizaines de variétés de cette plante qui forme des touffes de feuilles oblongues, la plupart marbrées et veinées de manière complexe. Le calathéa aura besoin d’une lumière modérée et ne convient donc pas à n’importe quelle salle de bain, mais il apprécie vraiment l’humidité élevée qu’une salle de bain peut fournir. En effet, les calathéas survivent rarement longtemps ailleurs dans la maison! Appliquez des soins de base, tout simplement. La plante prieuse ou plante qui prie (Maranta leuconeura), dont les feuilles se replient la nuit comme dans une prière, est similaire et a les mêmes exigences.

Dieffenbachia
Dieffenbachia seguine ‘Tropic Snow’. Photo: http://www.almadaratshop.com

5. Dieffenbachia (Dieffenbachia spp.): C’est une aracée dressée qui porte d’énormes feuilles en forme de pagaie qui sont généralement marbrées de blanc ou de crème et un «tronc» robuste qui se dirige — lentement! — vers le plafond. C’est une plante très robuste et facile à maintenir! Coupez le haut s’il devient trop grand et il produira une branche de remplacement.

Dracaena deremensis ‘Lemon Lime’
Dracéna de Derema (Dracaena deremensis ‘Lemon Lime’). Photo: Maja Dumat, Wikimedia Commons

6. Dracéna ou dragonnier (Dracaena spp.): Il existe de nombreuses variétés de cette plante variable, la plupart des plantes arborescentes peu ramifiées avec de longues feuilles rubanées. Les dracénas sont (ou deviennent) un peu gros pour des petites salles d’eau, mais conviennent parfaitement pour les plus grandes. Deux dracénas particulièrement résistants sont le dracéna fragrant ou dragonnier fragrant (D. fragrans) et le dracéna de Derema ou dragonnier de Derema (D. deremensis, en fait une variante de D. fragrans). Le dragonnier de Madagascar (D. marginata), aux feuilles bordées de rouge sombre, a besoin de plus de lumière que la plupart des salles de bains peuvent fournir et n’est pas un aussi bon choix. De plus, le célèbre bambou porte-bonheur ou «lucky bamboo» (D. sanderiana) n’est pas du tout un bambou, mais un dracéna qui convient parfaitement aux salles de bain. Les soins de base proposés ci-dessus conviennent parfaitement aux dracénas… mais n’hésitez pas à couper leur tête s’ils deviennent trop grands, ce qui les encouragera à se ramifier.

Figuier rampant
Figuier nain (Ficus pumila). Photo: indoor-plants.co.uk

7. Figuier nain ou figuier rampant (Ficus pumila): Souvent vendue en panier suspendu, cette plante rampante aux fines tiges arquées porte de minuscules feuilles en forme de cœur. Mais elle ne fait pas que ramper ou retomber. En fait, c’est une grimpante qui montera toute seule sur les surfaces voisines, comme un cadre de fenêtre, se fixant avec ses petites racines aériennes. Il existe des cultivars à feuilles panachées si vous cherchez de la couleur. N’hésitez pas à tailler les tiges errantes. Sinon, les soins de base s’appliquent.

Fille de l’air
Filles de l’air (Tillandsia ionantha). Photo: worawut17, depositphotos

8. Fille de l’air ou tillandsia (Tillandsia spp.): Ces curieuses broméliacées sont souvent vendues collées à de l’écorce ou à des objets et n’absorbent pas d’eau via leurs racines limitées. Elles aiment les conditions générales de salle de bain, en particulier l’humidité élevée, mais ont besoin d’un assez bon éclairage, alors ne les considérez comme des plantes à long terme que si vous profitez d’une fenêtre ensoleillée. Pour les arroser, faites-les tremper dans de l’eau tiède.

Trois fougères en pots
De gauche à droite, adiante (Adiantum raddianum), fougère nid d’oiseau (Asplenium nidus) et fougère de Boston (Nephrolepis exaltata cv). Photo: NewAfrica, depositphotos

9. Fougères (plusieurs genres): Il existe de très nombreuses variétés de fougères d’intérieur et la plupart tolèrent une faible luminosité et une chaleur constante tout en nécessitant une humidité élevée: une combinaison parfaite pour la salle de bain! En général, elles ont des frondes profondément découpées, mais la fougère nid d’oiseau (Asplenium nidus et autres) a des frondes entières. Un entretien de base suffira.

Lierre anglais
Lierre anglais (Hedera helix cv). Photo: tashka2000, depositphotos

10. Lierre anglais (Hedera helix): Il existe des dizaines de cultivars de cette plante grimpante ou retombante, la plupart avec des feuilles en forme de feuille d’érable vertes ou panachées. L’humidité élevée de la salle de bain aidera à éloigner son principal ennemi, le tétranyque à deux points (araignée rouge). Facile à cultiver en appliquant les soins de base.

Lis de la paix
Lis de la paix (Spathiphyllum cv.). Photo: amazon.com

11. Lis de la paix ou fleur de lune (Spathiphyllum spp.): Cette aracée forme une touffe de feuilles vertes arquées et porte des fleurs blanches en forme de voile. Bien que souvent recommandée comme plante de faible luminosité, elle ne fleurira probablement pas sans un éclairage au moins moyen, alors faites-la pousser comme plante verte une fois la floraison initiale terminée. Si jamais la lumière est assez bonne, elle refleurira toute seule: aucune attention particulière n’est nécessaire. Ne laissez pas cette plante se dessécher au point de se flétrir: cela peut la tuer. Arrosez dès que le sol est sec au toucher.

Monstera adansonii.
Monstera adansonii. Photo: Maritxu22, depositphotos

12. Monstera (Monstera spp.): La plus connue de ces aracées grimpantes est le monstera délicieux (M. deliciosa), avec de grandes feuilles en forme de cœur qui sont profondément découpées, mais il peut être trop gros pour une petite salle de bain. Ne vous inquiétez pas, cependant, car il existe des monsteras plus petits avec des feuilles découpées de la même manière, comme M. adansonii (M. friedrichstahlii), M. obliqua et M. epipremnoides. Ou essayez l’un des rhaphidophoras, comme le rhapidophora à quatre graines (Rhapidophora tetrasperma)souvent appelé mini-monstera, avec un port et un feuillage similaires.

Assortiment de pépéromias.
Assortiment de pépéromias (Peperomia spp.). Photo: plantsdelightinc

13. Pépéromia (Peperomia spp.): Il existe plus de 1500 espèces de pépéromia et des dizaines de cultivars, certains dressés, d’autres poussant en touffe et encore d’autres rampants ou même grimpants, mais la plupart ont des feuilles assez épaisses et arrondies, souvent de couleur attrayante. Ils aiment la salle de bain en raison de l’humidité élevée qu’on y trouve. N’hésitez pas à les laisser sécher un peu entre les arrosages.

Phalaenopsis
Orchidée (Phalaenopsis cv.) dans son pot de culture transparent. Photo: Laboko, depositphotos

14. Orchidée (Phalaenopsis cvs et autres): Il vaut mieux considérer les orchidées comme des visiteurs de longue durée à la salle de bain, achetées pour être mise en vedette pendant leur floraison (et beaucoup restent en fleurs pendant des mois!), puis placées ailleurs par la suite. Là, elles peuvent recevoir les conditions plus spécifiques (et notamment un meilleur éclairage) dont elles ont besoin pour refleurir. Pour bien arroser une orchidée, retirez le pot de culture transparent de la plante du cache-pot dans lequel il est placé et faites-le tremper dans de l’eau tiède pendant 10 à 15 minutes avant de le laisser bien s’égoutter. Ainsi, tout le système racinaire sera bien abreuvé. Au rempotage, il faut un terreau spécialement conçu pour les orchidées.

Philodendron grimpant
Philodendron grimpant (Philodendron hederaceum oxycardium). Photo: depositphotos

15. Philodendron (Philodendron spp.): Il existe plus de 500 espèces de philodendron, une aracée, et des dizaines sinon des centaines de cultivars. Beaucoup sont des plantes grimpantes, dont le très populaire philodendron grimpant (P. hederaceum oxycardium), à feuilles en forme de cœur, est le plus connu, mais il y a aussi des espèces et des cultivars qui poussent en rosette basse ou qui ont un port érigé. Vous pouvez laisser les variétés grimpantes retomber ou les palisser sur un treillis. Et même les variétés dressées ont parfois besoin de tuteurage. Tous les philodendrons préféreraient un éclairage moyen, mais supporteront une faible luminosité pendant des décennies. 

Plante aluminium
Assortiment de plantes aluminium (Pilea spp.). Photo: Schoenmakers Tropische Potcultures

16. Plante aluminium (Pilea cadiereiP. spruceana et autres): Ces petites plantes dressées, aux feuilles souvent marbrées d’argent, ce qui explique leur nom commun, sont les plus populaires des piléas (Pilea spp.), mais des variétés retombantes, comme le piléa rampant (P. nummularifolia) et le piléa glauque (P. libanensis, syn. P. glauca et P. glaucophyllum), sont aussi cultivées. Les piléas aiment une humidité élevée et supportent une faible luminosité. La plante à monnaie chinoise (P. peperomioides) est un piléa aberrant qui, comme son nom botanique l’indique, ressemble à un pépéromia. Ses feuilles rondes et plates font sa renommée. Donnez aux piléas simplement les soins de base habituels.

Plante araignée
Plante araignée (Chlorophytum comosum ‘Vittatum’). Photo: bozhena.melnyk, depositphotos

17. Plante araignée ou phalangère (Chlorophytum comosum): Il existe différents cultivars de cette plante à feuilles rubanées qui rappelle une graminée, notamment à feuilles vertes ou à feuilles striées de blanc, mais toutes portent de longs stolons pendants qui produisent bon nombre de plantules, leur donnant une apparence d’araignée. En fait, votre plante araignée peut ne pas produire de bébés si votre salle de bain est trop sombre; elle a besoin d’une assez bonne lumière pour le faire. Si c’est le cas, faites pousser la vôtre ailleurs dans un bon éclairage, puis déplacez-la dans la salle de bain lorsqu’elle aura assez de bébés pour vous satisfaire. Une fois initiés, ils dureront des années! Il peut être nécessaire d’arroser cette plante par trempage. Elle a tendance à tellement remplir son pot de racines que lorsqu’on arrose par le haut, l’eau coule directement dans la soucoupe sans vraiment mouiller le terreau et la pauvre plante souffre alors constamment de stress hydrique.

18. Pothos (Epipremnum aureum et Scindapsus pictus): Ces deux aracées apparentées, toutes deux avec des tiges grimpantes et des feuilles en forme de cœur, étaient à l’origine classées dans le genre Pothos, mais sont ensuite passées à leurs propres genres. Le pothos (Epipremnum aureum) a généralement des feuilles vertes marbrées de jaune ou de crème (bien qu’il existe également une variété dorée, ‘Neon’), tandis que les feuilles du pothos tacheté (Scindapsus pictus) portent des marques argentées. Les deux sont des plantes résistantes réellement dignes d’une salle de bain.

Sansevière
Sansevière (Dracaena trifasciata). Photo: depositphotos

19. Sansevière ou langue de belle-mère (Sansevieria trifasciata, maintenant Dracaena trifasciata): Une plante vraiment très robuste avec des feuilles rubanées dressées et coriaces qui ressemblant à des épées. Son port vertical contraste à merveille avec celui des autres plantes rampantes et grimpantes si souvent utilisées dans la salle de bain. Elle préfère une lumière très vive, mais tolère l’ombre. Vous aurez peut-être à tuteurer les feuilles pour les maintenir debout si l’éclairage est faible; elles tiennent solidement debout au soleil. Voici une plante que vous pouvez négliger et laisser sécher plus que les autres, car c’est une succulente qui conserve des réserves d’eau dans ses feuilles et son rhizome souterrain.

Syngonium
Syngonium (Syngonium podophyllum cv.). Photo: el-summer, depositphotos

20. Syngonium (Syngonium spp.): Il s’agit d’une aracée grimpante aux feuilles en forme de tête de flèche dans sa forme juvénile non grimpante, dont les feuilles deviennent de plus en plus découpées lorsque la plante commence à grimper. Les feuilles peuvent être vertes, marbrées de crème ou même roses ou rouges. Des soins de base suffisent.


Et voilà: 20 plantes parfaites pour votre salle de bain. Le problème maintenant est… y a-t-il assez d’espace pour toutes ces beautés dans votre minuscule salle d’eau?

13 comments on “20 plantes d’intérieur pour la salle de bain

  1. Super article, chapeau bas
    Bonne continuation

  2. Hélas,chez moi seule pièce qui n’a pas sa plante parce que pas de fenêtre !
    Très bel article !

  3. Guylaine Bisier

    Toujours très agréable et très intéressant de vous lire.Bon article vous êtes ma référence en matière de plantes et fleurs.

  4. Ici, la salle de bain a deux fenêtres givrées plein sud. C’est la seule pièce qui semble convenir à mes orchidées qui y fleurissent très bien. Elles y sont donc des résidentes permanentes.

  5. J’ai toujours eu une plante araignée dans la salle bain, elle est super belle

  6. Un grand merci pour cet intéressant article. Mon anthurium, qui n’a pas fleuri depuis plus d’un an, emménage dès aujourd’hui dans la salle de bain!
    Toujours un grand plaisir (plaisir ET intérêt!) de vous lire!

  7. Très intéressant

  8. Lise Lrud’homme

    C’est vraiment très très agréable de vous lire, le café ☕️ est même meilleur !

  9. Charlier mc.

    Trés bel article, salle de bain verriere plafond, trop chaud ,trop sec, j’ai du mal a tenir mes plantes en forme. Dans tout l’appart, malgré des tas d’astuces, et mon calvaire LES MOUCHERONS DANS LE TERREAU, je prend tout conseille. Merci.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :