Arrosage Noël Plantes cadeaux Plantes d'intérieur Truc du jour

Peut-on arroser son poinsettia avec des glaçons?

Poinsettia en pot avec des glaçons devant

Par Larry Hodgson

Internet regorge d’informations horticoles ridicules: des techniques qui sont censées aider nos plantes à mieux croître, mais qui sont tellement farfelues qu’il est difficile pour moi de croire que quelqu’un puisse les accepter sans au moins sourciller. Pourtant, je comprends très bien que le jardinier novice, pour lequel le jardinage est vraiment tout à fait un mystère, puisse accepter sans trop réfléchir certaines fausses informations, mais même là, il me semble qu’il y a une limite à la crédulité. Et l’une des recommandations les plus abradabracantes que j’aie vues sur le Net est l’idée — pourtant répétée sur plus de 14 000 sites! — que vous devriez arroser votre poinsettia de Noël avec des glaçons!

L’absurdité de ce conseil me paraît tout simplement époustouflante. Qui aurait pensé prendre une plante tropicale comme le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), une plante qui ne subit jamais la moindre touche de gel à l’état sauvage, et poser des glaçons à son pied? De plus, pendant qu’il est en fleur et utilise plus d’eau que d’habitude, il préfère que son sol reste toujours un petit peu humide. Quand on arrose avec des glaçons, par contre, les racines reçoivent très peu d’eau à la fois, seulement quelques cuillerées à quelques petits emplacements ici et là. Ainsi, la plante demeure dans un état constant de stress hydrique.

De plus, arroser au moyen de glaçons nécessite beaucoup d’efforts. Par rapport à l’arrosage classique, où vous arrosez une fois, puis repartez pour vaquer à vos autres occupations, ayant seulement besoin de recommencer environ une semaine plus tard, avec l’arrosage par glaçons vous devez maintenant procéder comme suit :

  • Préparez les glaçons (congeler de l’eau dans le seul but de la dégeler plus tard n’est pas très logique, ni très environnemental, n’est-ce pas?).
  • Retirez les cubes de leur plateau (chose à laquelle, personnellement, j’ai toujours lamentablement échoué).
  • Déposez 4 à 8 glaçons sur le terreau du poinsettia, selon la taille du pot, sans vous geler les doigts.
  • Empêchez les glaçons de toucher la tige de la plante, sinon le froid la tuera.
  • Répétez ce qui précède quotidiennement. Oui, vous avez bien lu: tous les jours! Si vous n’appliquez pas les glaçons à cette fréquence, la plante se fanera rapidement, car les glaçons ne libèrent pas assez d’eau pour humidifier adéquatement le terreau.

Le résultat est un poinsettia stressé par la sécheresse et qui lutte pour survivre, mais qui peut quand même paraître assez présentable… si vous trouvez par magie juste le bon nombre de glaçons pour votre plante selon vos conditions de croissance spécifiques.

Pour arroser sans peine un poinsettia 

Poinsettia dans un pot et arrosoir.
Arroser abondamment lorsque le sol est sec au toucher donnera le plus grand succès avec les poinsettias. Photo: depositphotos & pnghut.com

Au lieu de cela, pourquoi ne pas simplement arroser votre poinsettia en appliquant la règle d’or de l’arrosage, pourtant si simple? Elle va comme suit:  arrosez abondamment, assez pour humidifier toute la motte de racines, puis attendez que le terreau soit sec avant d’arroser de nouveau.

À cette fin, lorsque le sol de votre poinsettia vous paraîtra sec au toucher, prenez un arrosoir, remplissez-le d’eau tiède ou à température ambiante (pas d’eau froide, les poinsettias détestent ça) et versez-la lentement sur le terreau à la base de la plante. Lorsque de l’eau commence à s’égoutter du fond du pot et s’accumule dans la soucoupe au-dessous, signe que le terreau a bu son dû, arrêtez d’arroser. Cela garantira que toute la motte de racines est bien humide et alors que toutes les racines ont reçu leur part d’eau, toujours la situation idéale lorsque vous arrosez une plante. Attendez ensuite que le terreau soit sec au toucher avant d’arroser à nouveau.

Cela peut se produire entre 5 et 14 jours plus tard. Il est difficile d’être plus précis, car les besoins en arrosage du poinsettia dépendent des conditions de culture, variables d’un emplacement à un autre. Mais pour savoir quand arroser, il suffit de toucher au terreau. Il doit être «sec au toucher»: un peu sec, mais pas totalement déshydraté. Assez sec, toutefois, pour que votre index ne sente plus d’humidité.

Humidimètre vert.
Humidimètre. Photo: amazon.com

Si le «test au doigt» ne vous convient pas, utilisez un humidimètre. Lorsque la sonde indique «sec», il est temps d’arroser.

Ou encore soupesez le pot, car une plante qui approche de la sécheresse pèse moins qu’une plante bien abreuvée.

C’est seulement après que vous avez déterminé que le terreau est sec que vous devriez arroser de nouveau.

Ce qu’il ne faut pas faire

N’attendez pas que votre poinsettia se fane avant d’arroser. C’est l’erreur classique du novice. Oui, la plante se redressera lorsque vous l’arroserez abondamment, mais elle perdra également des feuilles et des bractées (la partie colorée de la fleur de la plante). Et chaque fois que vous le laisserez flétrir, votre poinsettia perdra encore plus de feuilles et plus de bractées jusqu’à ce qu’il soit en très mauvais état.

Poinsettia placé dans un cache-pot.
Couvre-pot. Photo: Antonio Gravante, depositphotos

Astuce: Le couvre-pot en plastique ou en aluminium dans lequel le poinsettia est souvent vendu peut le tuer, car il est généralement imperméable et empêche donc tout excès d’eau de s’écouler du pot. Retirez-le plutôt ou encore, percez un trou dans le fond, puis placez le pot dans une soucoupe. De cette façon, tout surplus d’eau peut s’écouler du terreau et se drainer en toute sécurité dans la soucoupe.

Une bonne culture de base

Il est vrai que vous devez quand même fournir de bonnes conditions de croissance à votre poinsettia pendant la période de Noël. Par exemple, une température ambiante normale (il déteste le froid et les courants d’air froid), un emplacement à l’écart de l’air desséchant des bouches de chauffage, un bon éclairage pendant la journée, etc. Et votre poinsettia n’aura pas besoin d’engrais tout de suite, non plus… pas avant le printemps.

En lui offrant de bons soins de base et en suivant la règle d’or de l’arrosage, votre poinsettia devrait rester en pleine forme non seulement pendant la saison de Noël, mais aussi pendant encore plusieurs semaines ou même plusieurs mois, parfois même jusqu’au mois de mai.

Et gardez vos glaçons pour les cocktails des soirées de Noël et du Jour de l’an!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 500 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

19 comments on “Peut-on arroser son poinsettia avec des glaçons?

  1. Jean-Paul Huntzinger

    Merci pour cet éclaircissement sur les choses à faire et surtout à ne pas faire pour conserver longtemps son poinsettia

  2. Des glaçons ?!? Donc l’eau est froide, en plus d’arriver au compte-gouttes! Elle est bien bonne… On dirait un poisson d’avril, hors saison!

    Vous devez en entendre « des vertes et des pas mûres », dans votre métier ! 😉

  3. J’ai reçu en cadeau une orchidée ce printemps et sur l’étiquette qui l’accompagnait on préconisait d’ajouter 3 glaçons à chaque semaine pour un arrosage adéquat. 😳 C’était la première fois que je voyais ce genre de recommandation pour une plante et pour une orchidée de surcroît ! J’ai plutôt opté pour la bonne vieille méthode de la laisser tremper dans l’eau tiède une trentaine de minutes à tous les 7 à 10 jours et elle se porte à merveille.

  4. Cismondi Marie-Claude

    Bonjour, voilà une idée qui m’a mise en gaîté ! Par contre je n’ai jamais réussi à garder un poinsettia d’une année à l’autre….si vous aviez une technique, je vous en serais reconnaissante !Merci

    • Essayez de rempoter dans un pot plus gros après Noël. Souvent, on les vend dans des pots trop petits pour économiser sur la livraison, et alors la plante manque constamment d’humidité et devient faible.

  5. « Internet regorge d’informations horticoles ridicules: »

    S’il n’y avait que des informations horticoles ridicules, c’est grave, mais ce serait demi mal !
    Hélas, ça touche tous les domaines et c’est parfois dangereux.

  6. J’ai gardé mon poinsettia plusieurs années et il a fleuri fidèlement tous les ans. En septembre, je lui donnais des jours courts en l’enfermant tôt dans un garde-robe et en le sortant tous les matins. J’ai fait cela jusqu »a la fin novembre. Il est devenu un arbuste de 5-6 pieds magnifique en pleine floraison mais vert comme toutes les plantes de maison pendant le reste de l’année. J’ai dû me résigner a le voir vert puisque mon garde-robe était devenu trop petit pour permettre une floraison annuelle. Qu’importe il était quand même beau tout vert mais personne ne savait que c’était un poinsettia et quand je le regardais a Noel,je le voyais tout fleuri …avec les yeux du coeur. C’était vraiment spectaculaire un grand poinsettia tout en fleur !

  7. Bonjour Colette, à partir de quelle heure vous le rentriez au placard en septembre?

  8. J’ai gardé mon poinsettia dans une forme exceptionnelle depuis 1 an, je l’ai mis dans un garde-robe pour environ 3 semaines vers la mi-novembre Il était de couleur verte et très en santé, j’ai commencé à lui redonner de la lumière il y a une semaine à raison d’environ 4 heures par jour , je l’ai arrosé car la terre était très sèche il s’est mis à perdre ses feuilles et malheureusement il est maintenant tout flétri.. Que s’est-il passé ?

  9. Il y a deux ans aux Fêtes, j’ai reçu un poinsettia qui se portait merveilleusement bien. Six mois plus tard, je l’ai trouvé mort. En le sortant de terre, consternation! Toutes ses racines étaient enchevêtrées dans une sorte de petit «étui» de nylon ou de plastique, ou je ne sais trop. Récemment, vous aviez parlé du fait que certains distributeurs accéléraient ainsi la mise en pots, mais vous parliez d’une autre plante. N’empêche, la prochaine fois, je sors la plante de terre une fois à la maison, juste au cas où! Pauvres plantes…dans ce monde mercantile! ;-(

  10. J’ai vu ce même conseil d’arrosage sur les étiquettes qui accompagnent les orchidées vendues dans les grandes surfaces. Un glaçon par jour!!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :