Pensée du jour Truc du jour

Pensée du jour

Femme qui taille un arbuste.

Nous pouvons penser que nous prenons soin de notre jardin, mais bien sûr, c’est notre jardin qui prend soin de nous. 

Jenny Uglow

Photo: depositphotos

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

27 comments on “Pensée du jour

  1. C’est pas faux !

  2. Bien dit 🙂

  3. C’est tellement vrai ! Il y a même des études très sérieuses sur les bienfaits sur la santé mentale et le bien-être des jardiniers et usagers des espaces verts. Personnellement, je ne sais pas à quoi c’est dû précisément, mais je constate que passer du temps à jardiner (ou à lire un certain blog du Jardinier paresseux) m’apaise et me met de bonne humeur !

  4. Denise B. , Québec, QC

    Je vous lis à chaque matin en prenant mon café. Impossible de m’en passer.
    C’est mon temps précieux du jour et ce, grâce à vous, cher Mentor. 🌹🤗

  5. C’est une citation magnifique et tellement vraie. Je vais la retenir!

  6. Bien vrai même en Europe !

  7. Tellement vrai. Depuis plus de 20ans que je vous lis, vous m’avez enseigné à prendre soin des plantes. Et votre billet journalier commence bien ma journée.

  8. Bien sur, tout ce qu’on offre avec amour nous reviens d’une manière ou d’une autre avec la magie du parfait « timing »

  9. tellement vrai….et l’hiver est à nos portes ! soyons résilients en attendant mars pour le début des semis !

    Un mot gentil peut réchauffer 3 mois d’hiver ( proverbe japonais)

  10. Daniel Fantino

    C´est une très belle réflexion qui me semble juste pour les « amateurs passionnés  » que nous sommes. Lorsque nous transposons le jardinage au niveau commercial, comme le maraîchage, le manque de main d´oeuvre est criant. Même l´apport de main
    d´oeuvre temporaire étrangère n´en comble qu´une partie. Une nouvelle génération de maraîchers plus bio et axée sur la permaculture avec des champs plus petits, germe au Québec. Et c´est tant mieux. Cultures plus variées, qui n´arrivent pas à maturité en même temps allègent le stress des propriétaires.
    Cultiver avec amour et la joie de voir pousser une dizaine de laitues est fort différent de devoir en récolter 10 000. Notre joie est de faire « tout petit » et de ne pas en dépendre pour notre survie économique. Soyons fiers de ce petit plaisir délicieux que nous avons choisis. Que ce soit pour les yeux ou pour notre assiette.

  11. J’ai 80 ans et je jardine toujours et je dois ma forme à mon jardin

  12. Bien d’accord. Cultiver le vivant, voir la puissance d’une petite pousse qui traverse le sol dur… ça me donne de la force.

  13. Bonjour, je remplace le mot jardin par le mot forêt et ça me va tout aussi bien!

  14. gilles bergeron

    je garde le sourire en hivers en regardant grandir mes plants de tomates
    Gilles bergeron

    • Alain Béchard

      Donc vous avez une serre hivernisée. Il me ferait plaisir de correspondre avec vous.

  15. Oui, tout à fait!
    Il y a quelques jours j’ai vu une tâche jaune au fond du jardin. Çà m’a intriguée parce les plantes et les fleurs sont déjà fanées, tout est sec. Je me suis habillée en vitesse pour aller voir de près. C’était une petite rudbeckie qui commençait à ouvrir au ras du sol. C’est qu’elle est coriace cette fleur et une des dernieres à s’éteindre. Elle a vraiment mis du soleil dans ma journée.
    Merci de vos posts toujours intéressants.

  16. antipode01

    Je vais jardiner maintenant..il m »appelle ce jardin

  17. Oui, jardiner nous apporte tellement, tant au niveau physique que mental. 👩🏻‍🌾😊🌿

  18. Ahhh, la belle pensée! Tellement vrai pour moi. Merci! Ça fait ma journée!

  19. Thérèse Houde

    Je me suis découvert des qualités et des aptitudes que je ne connaissait pas.

  20. Qui jardine, cultive le Bonheur! Merci Larry.

  21. j’y étais tantôt y déposant une couverture à mes fraisiers vu les gros gels et l’hiver qui arrive et en y pensant dans cette optique, je vais moins geler cet hiver…

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :