Éclairage des plantes Plantes d'intérieur Truc du jour

Combien de temps une plante d’intérieur est-elle censée vivre?

L’étiquette que portent les plantes indique souvent l’information que le fournisseur pense que vous aimeriez entendre, mais ne représente pas la réalité.

Par Larry Hodgson

Combien de temps une plante d’intérieur peut-elle vivre? Vous vous attendez sans doute à garder la vôtre pendant 2 ans, 3 ans, 5 ans, même plus. Mais saviez-vous que le vendeur calcule qu’une plante d’intérieur a bien réussi si elle survit… 8 semaines? Et seulement 4 semaines s’il s’agit d’une plante à fleurs! Décidément, les jardineries n’ont pas tellement confiance en la capacité horticole de leurs clients!

Tristement, cette croyance — que 8 semaines est la durée de vie normale d’une plante verte et 4 semaines, celle d’une potée fleurie — peut avoir une influence néfaste sur votre succès avec la plante, du moins à moyen et à long terme. C’est que des renseignements que le vendeur vous donnera seront en conséquence de cette supposée longévité limitée.

Voici un exemple:

Caoutchouc qui a perdu presque toutes ses feuilles.
Ce caoutchouc, cultivé à l’ombre depuis plusieurs mois d’après les conseils du vendeur, perd une feuille après l’autre. Bientôt, il mourra faute d’éclairage suffisant. Photo: playituncleleo, garden.org.

On voit souvent en jardinerie une étiquette sur le caoutchouc (Ficus elastica) qui indique qu’il tolère l’ombre. Pourtant, pour vivre en bonne santé, cette plante a plutôt besoin d’un bon éclairage avec au moins quelques heures de soleil par jour, voire le plein soleil. Mais comme elle peut tolérer 8 semaines d’ombre avant de se détériorer, le fournisseur se sent justifié d’afficher «plante d’ombre» sur l’étiquette. Ainsi, le pauvre caoutchouc cultivé à l’ombre finira par mourir, faute d’un éclairage adéquat… mais après 3 ou 4 mois, car c’est une plante qui meurt lentement. Et le fournisseur s’en lave les mains, confiant qu’il a livré la marchandise. C’est d’autant plus triste que le caoutchouc est une plante particulièrement longévive: correctement entretenu, il peut vivre des décennies.

Les fausses informations pleuvent!

Il n’est pas non plus juste question d’éclairage, malgré le fait que les faux renseignements sur l’éclairage soient le problème le plus courant. Voici d’autres fausses informations qui peuvent être véhiculées par les fournisseurs qui voient les plantes d’intérieur comme des denrées périssables plutôt que comme une commodité durable:

  • Si la plante peut tolérer temporairement l’air sec, on ne vous avisera pas que, pour sa survie à long terme, une forte humidité est nécessaire.
  • On ne vous dira pas que les plantes carnivores ne tolèrent pas l’eau du robinet, mais nécessitent de l’eau de pluie ou de l’eau distillée, puisqu’elles peuvent tolérer l’eau du robinet pendant au moins 8 semaines.
  • On vous dira de déposer des glaçons sur les racines d’une orchidée pour l’arroser puisque cela ne mène à sa mort qu’à long terme.
  • On vous vendra des cactus dans un terrarium alors que l’humidité trop intense les tuera… mais seulement dans 4, 5 ou 6 mois.
  • On vous dira que votre tillandsia (Tillandsia) n’a besoin que d’une vaporisation d’eau de temps à autres, alors qu’il faut normalement le tremper dans l’eau régulièrement.

Où trouver les bons renseignements
Les jardineries qui vendent des plantes d’intérieur ne préparent pas les étiquettes avec des informations trompeuses; elles vendent simplement les plantes telles qu’elles leur sont expédiées, étiquette trompeuse et tout. Alors, oubliez l’étiquette et posez plutôt des questions à une vraie personne! Il y a presque toujours un horticulteur digne de confiance et compétent dans le personnel qui peut vraiment vous donner les bonnes informations sur la culture de la plante qui vous intéresse.

Mon propre livre sur les plantes d’intérieur est basé sur plus de 45 ans d’expérience. Je tiens à ce que vos plantes vivent longtemps!

Notez que les sites Web généralistes, style «décoration intérieure», répètent pour la plupart les mêmes renseignements que les producteurs de plantes d’intérieur, donc on ne peut pas trop se fier à leurs dires non plus. Les bons sites Web, et les bons livres, sont écrits par des gens qui sont passionnés par les plantes et qui ont de l’expérience avec elles. C’est là que vous trouverez des renseignements appropriés sur les plantes d’intérieur.

La durée véritable d’une plante d’intérieur

Combien de temps une plante d’intérieur peut-elle vraiment vivre? Évidemment, il y a des plantes naturellement éphémères sous les conditions d’intérieur ou éphémères tout court (cinéraires, lis, hydrangées, etc.), mais en fait, il n’y a presque pas de limite de vie pour la plupart des plantes d’intérieur. Les gens m’écrivent régulièrement au sujet de leurs plantes d’intérieur de 20 ans et plus.

Encephalartos géant, la plus vieilles plante d'intérieur.
La plus ancienne plante d’intérieur au monde. Photo: tato grasso, Wikimedia Commons

La plus ancienne plante d’intérieur au monde serait un encephalartos géant (Encephalartos altensteinii) cultivé dans les serres du Jardin botanique de Kew depuis 1775… et toujours pétant de santé. (L’étiquette d’origine indiquait sans doute «plein soleil»!)

Article adapté d’un billet publié dans ce blogue le 4 décembre 2015.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

47 comments on “Combien de temps une plante d’intérieur est-elle censée vivre?

  1. J’ai un croton depuis au moins 30ans de plus cette plante appartenait à ma grand-mère , début combien de temps ce croton fait le bonheur visuel ?

  2. J’ai un croton depuis au moins 30ans, il appartenait à ma grand mère.cela fait longtemps que cette plante est dans le patrimoine familial. Toujours en beauté.

  3. Alain Gilbert

    J’ai un Dieffenbachia depuis près de 50 ans et il est toujours aussi beau, produisant des fleurs à l’occasion. A la lumière, sans soleil direct et arrosage hebdomadaire. Taillé lorsque nécessaire ou lorsqu’il atteint près de 8 pieds.

      • Bonjour, j’ai aussi un dieffenbachia acheté tout petit dans le vieux Montréal, en 1984 .
        Je ne sais pas s’il est  » mini » , il n’a jamais vraiment grandi. !
        Pourquoi ?
        Je change la terre aux 3 ans environ, je l’expose comme il se doit , je lui donne de l’engrais.
        Il n’est pas malheureux , cependant il n’est pas fier….voyez?
        Conseil?

      • C’est probablement un cultivar nain.

    • Patricia Vlassenbrouck

      J ai deux anthurium combien de temps ça peut vivre pour l eau 1fois pars semaine en hiver ou pas du tout pour le pot quelle dimension du pot et encore un pot petit pot et en fleurs et feuilles merci beaucoup je connais pas encore cette plante je la découvre ce maintenant

      • Lisette Lemelin

        J’ai un anthurium depuis quelque 20 ans. Il a toujours été splendide et a toujours fleuri. Il est passablement gros. Depuis quelques mois, on dirait qu’il dépérit. Il est moins beau. Je ne voudrait tellement pas le perdre. Devrais-je changer sa terre et son pot?

      • Oui, le rempoter peut faire une différence. Enlevez l’ancien terreau qui est probablement devenu contaminé avec le temps.

      • Ce sont des plantes qui vivent un peu a l’ombre des grands arbres et poussent sur l’écorce de ceux-ci il me semble… J’utilise un peu de terreau à plante tropicale/à fleur et (copeaux) terreau pour orchidées, dans des pots à orchidées, je les basssine au 10 jours 15 min. avec un peu d’engrais dans l’eau (1/4 de la dose d’une plante verte) à toutes les fois l’été, je réduis au 2 ou 3 fois l’automne et l’hiver… l’Est est le meilleur endroit pour les exposer, une belle luminosité toute la journée sans trop de soleil direct…

      • Un anthurium peut vivre pendant des décennies avec des soins de base. Le plus important, toutefois, est s’assurer une forte humidité ambiante, peut-être au moyen d’un humidificateur.

    • Diane Lanciault

      Moi aussi j’ai un dieffenbacchia depuis 40 ans et il reste magnifique. Je dois le couper et le replanter environ aux 18 mois car ses feuilles atteignent le plafond. J’ai aussi un hibiscus (gardé à l’intérieur) qui a vécu 20 ans et un autre qui est encore beau- quoique moins de floraison- qui a 16 ans.

  4. Merci Larry ,c’est une belle rubrique d’ un expert ,le jardineries n’ont pas ton expérience et ta formation la plus part des jardineries prennent des étudiants étudiantes pour le services à la clientèle,heureusement ils ne sont pas tous comme ça Bravo

  5. J’ai possédé un crassula, plante Jade, pour plus de 30 ans. Malheureusement, il s’est mis à dépérir l’année dernière ce qui m’a beaucoup attristé. J’ai pu récupéré des pousses.

  6. Les jardineries veulent surtout que l’on achète régulièrement leurs plantes !
    J’ai des plantes qui viennent de chez mes parents et j’ai 68 ans .
    Lorsque certaines déclinent un peu ,je m’empresse de bouturer pour ne pas les perdre .
    Toutes mes plantes sont à la lumière , sont arrosées selon leur besoin ,un peu d’engrais au printemps lorsqu’elles se réveillent !
    Merci jardinier paresseux d’informer les acheteurs pour qu’ils ne se fassent pas berner !

  7. Daniel Fantino

    Nos maisons sont souvent trop sombres. Les acheteurs manquent de connaissances, de temps…Aussi on fait des étiquettes favorisant la vente de très belles plantes élevées dans des conditions optimales, engrais… quel commerce souhaite que votre coton dure 30 ans ? Non, ils veulent que vous en achetez un autre, puis un autre.
    Le bête céleri de l´épicerie, dans l´eau fera des racines. En pot amputé d´une branche de temps en temps, il sera votre ami pour des années et fera des bébés. Les échalotes idem. Peut être même des fleurs et graines.

    Le céleri acheté avec ses feuilles est un bon psy pour vos enfants éprouvés. Après 2 jours dans l´eau il est ouvert et tout mou. Pas bête il récupère l´énergie stockée dans ses branches et feuilles pour faire de nouvelles racines. Après plusieurs semaines, mettez le en terre. Les enfants seront émerveillés de voir les racines et de nouvelles branches. La morale pour eux est que dans les pires moments de désespoir, avec un peu d´aide (eau, soleil et la personne qui en prend soin) on peut s´en sortir. Excellent projet pour les classes problématiques au primaire. Reconnaissant, le céleri sera fier de vous nourrir. Une belle relation pour des années, et moins exigeant qu´un animal domestique .

  8. Murielle Bernatchez

    Très intéressant. Merci M.Hodgson. Mon cactus de Noël, âgé d’une vingtaine d’années, est présentement en fleurs. Magnifique!

  9. Merci pour cette belle chronique qui rendra service aux plantes!
    C’est sensiblement le même problème avec les mensurations décrites pour les arbres et arbustes extérieurs. Les données présentées font généralement référence à une période déterminée (15-20 ans), alors qu’en réalité un arbre ou un arbuste atteindra sa hauteur optimale en fonction des conditions de son environnement (p. ex. moins haut dans les endroits venteux, plus haut lorsqu’en concurrence avec d’autres espèces). Conséquence, on voit des gens tailler trop sévèrement ou couper un arbre ou arbuste devenu trop grand à leur goût ( »C’est pas ce qui était marqué sur l’étiquette quand je l’ai acheté »).

  10. J’ai un schefflera de 27 ans, un lyrica de 10 ans, le même chaîne-de-coeurs depuis 20 ans et… j’ai perdu beaucoup d’autres plantes entretemps. Pas une seule de ces résistantes ne venaient d’un magasin spécialisé.

  11. Denise LEBORGNE

    J’ai un Chamaedora elegans (palmier nain) acheté en 2002 (il mesurait 17 cm à l’époque) qui est toujours là et beau comme tout 🙂

  12. C’est pour ça que j’ai acheté une petite dizaine de vos livres les yeux fermés 🙂
    A mes yeux, c’est un investissement qui vaut le coût, car en effet, sur internet on trouve tout et n’importe quoi… et pourtant je suis informaticien, je sais trouver l’information, mais quand les professionnels ne sont pas fair-play….

    Merci Larry !!

  13. Johanne Brosseau

    Ma clivia a 31 ans. En 1990, on m’a donné une clivia qui a « végété » jusqu’à la crise du verglas, quand lors de la panne d’électricité, la température de ma maison a baissé à près de 0 pendant 8 jours. Elle a fleuri dans les semaines suivantes et j’ai compris que cette plante aimait souffrir! Depuis, j’obtiens parfois deux floraisons annuelles absolument magnifiques: plusieurs tiges dans le même pot vont fleurir à quelques jours d’intervalle. En la divisant lorsqu’elle déborde de son pot, cette clivia a généré de nombreux rejetons qui font la joie des personnes qui, comme moi, n’ont pas le pouce vert et qui adorent cette plante qui requiert peu d’entretien. Je viens de lire votre chronique sur la clivia et vous avez tellement raison!

  14. Nathalie bibeau

    J aimerais bien rectifier cet article, serait il possible de ne pas mettre tout vos oeuf ds le même panier! Je travaille en jardinerie (botanix) depuis 10 ans et ce n est pas vrai que l ont donne ce genre d information! Cela deviens insultant de vous lire et de véhiculer ce genre d information. 😡

  15. Danielle Fontaine

    J’ai un Dracena haut de plus de 6’6 » et il a 45 ans

  16. J’ai plusieurs plantes qui ont plus de vingt ans et si j’avais suivi les indications d’éclairage et d’arrosage, il y a longtemps qu’elles seraient mortes. L’observation et un peu d’information pigée ci et là auprès de vrais connaisseurs, dont vous, font de moi un excellent jardinier paresseux 😉

  17. 15 plantes en tout!! J’ai un caoutchouc de 20 ans que j’ai coupé et replanté à quelques reprises, des violettes et des anthuriums qui ne cessent de fleurir. Mes nouvelles acquisitions. Un shefflera, un ficus carpa et un zamioculca… un crassula argentea vieux d’au moins 10 ans… toutes ces belles plantes ont déjà été multipliées!! Et j’ai même donné au suivant…

  18. JOCELYNE LAROCHE

    J’aI depuis 35 ans un sanseveria qui appartenait auparavant à ma mère depuis au moins 20-25 ans. J’ ai trois autres plantes qui ont 15-20 ans. Mais certaines ont été moins durables. Donc comme à l’extérieur: . I

  19. J’ai un ficus benjamina qui a 32 ans. Il est mort et a ressuscité à quelques reprises. J’ai trouvé un truc (je peux me tromper) j’utilise un brumisateur aux deux jours et depuis, il ne meurt plus. Je l’ai taillé légèrement et il fait plein de nouvelles feuilles. Ce qui m’étonne le plus est qu’il est dans le même pot et la même terre depuis plus de dix ans! Engrais aux deux semaines l’été et une fois par mois l’hiver.

  20. J’ai un ficus benjamina qui a 32 ans. Je l’avais acheté chez Zellers, c’est pour dire! Je l’ai cru mort à plusieurs reprises, mais il a toujours ressuscité. Je crois avoir trouvé le truc, mais je peux me tromper, j’utilise un brumisateur tous les deux jours et depuis, il est superbe et il perd rarement ses feuilles. Ce qui m’étonne le plus est qu’il est dans le même pot et la même terre depuis plus de dix ans! Un vrai mystère celui-là…

  21. Louise Cardin

    J’ai une azalée que j’ai reçue à la naissance de mon fils qui aura 40 ans en mars. Elle fleurit tous les ans autour de Noël, un peu plus tardivement depuis quelques années. Elle passe son temps dans la maison dans une porte patio orientée à l’est et dès que les dangers de gel sont passés je la mets dans le jardin contre une haie de cèdres à l’ombre d’un érable mais avec du soleil en fin d’après-midi. J’attends qu’on annonce du gel pour la rentrer. Elle fleurit environ huit semaines plus tard, très abondamment. J’ai l’impression qu’il faut qu’elle ait froid pour former ses boutons. Il y a 15 ans elle a perdu plus de la moitié de sa taille suite à une chute en la rentrant. Mais il reste qu’elle est dans le même pot depuis près de 20 ans (impossible d’envisager de le grossir si je veux pouvoir le déplacer) et que je ne l’engraisse jamais ( pour ne pas qu’elle exige un pot plus grand). En fait je me contente de voir à ce qu’elle ne manque pas d’eau et de lui rajouter de la terre quand il en manque. Une vraie plante de paresseux! J’ai appliqué la même recette à une azalée sur tige que j’ai achetée il y a 25 ans et qui fleurit elle aussi mais un peu moins de façon spectaculaire. Elle ne sont pas de la même variété, celle de 40 ans produisant des fleurs roses foncé qui restent colorées en séchant alors que celle sur tige est la variété plus fréquente de fleurs rose pâle avec des taches rose plus foncé qui deviennent brunes en séchant.

  22. J’adore votre article qui nous montre que les plantes peuvent vivre fort longtemps. Je suis très conservatrice avec mes plantes: je garde mes cyclamens et kalanchoe que plusieurs disent jetables après la floraison. Or, j’arrive à les faire fleurir chaque année depuis longtemps. Merci!
    Fernande P.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :