Truc du jour

Transformez votre foyer en jardin

Foyer transformé en jardin

Vous pouvez facilement transformer un foyer inutilisé en espace vert.

Par Larry Hodgson

Lorsque nous avons acheté notre maison il y a près de 30 ans, il y avait une cheminée à foyer ouvert dans la salle familiale au sous-sol. Cependant, nous avons rapidement converti cet espace en bureau, car je faisais déjà du télétravail (que voulez-vous, j’étais en avance sur mon temps!). Le foyer était désormais derrière mon bureau et je lui tournais le dos pendant que je travaillais. Il n’y avait aucune chance que je veuille allumer un feu dans mon dos. Ainsi, l’âtre est resté inutilisé et nous avons finalement fait fermer la cheminée par un spécialiste pour empêcher toute eau de pénétrer. Bien sûr, on nous a prévenus de ne plus allumer de feu dans le foyer… mais ce n’était pas un problème, car j’avais des plans très différents pour son utilisation.

Je voulais en faire un jardin. Cela me semblait très facile et logique. Tout ce que j’avais à faire était d’ajouter un éclairage artificiel et du terreau, puis de planter le jardin ainsi formé. Simple comme bonjour!

Alors, c’est ce que j’ai fait!

Apporter la lumière aux ténèbres

Quatre tubes fluorescents à l’intérieur de la cheminée éclairent le jardin.
Quatre tubes fluorescents éclairent le jardin depuis l’intérieur de la cheminée.

J’ai construit un cadre en bois adapté à la cheminée, en le plaçant juste assez haut pour qu’il soit hors de vue lorsque j’étais dans une position assise à mon bureau, et je l’ai solidement fixé aux briques de la cheminée. J’ai ajouté à cela, côte à côte, deux lampes fluorescentes, chacune à 2 tubes T-12 de 20 watts. À 60 cm de long, elles étaient parfaitement adaptées à l’espace disponible! (Aujourd’hui, je choisirais probablement des lampes fluorescentes T-5 ou des lampes DEL, plus intenses, mais j’ai utilisé ce qui était facilement disponible à l’époque.)

J’ai également scellé de l’intérieur le bas du cadre de la cheminée, en fonte noire, avec du silicone pour empêcher tout excès d’eau d’arrosage de s’en échapper.

Comme terre, j’ai simplement utilisé du terreau d’empotage ordinaire, le versant dans le foyer à une profondeur d’environ 6,5 cm, soit la hauteur de l’encadrement. Je n’ai mis aucune couche de drainage, contrairement à la tradition populaire, car la croyance qu’une couche de drainage, qu’elle soit de gravier, de tessons ou de billes, soit le moindrement utile aux plantes a été depuis longtemps réfutée. 6,5 cm de terreau ne donnaient pas beaucoup de profondeur pour les racines, mais mes plantes auraient à s’habituer à cet inconvénient. 

J’ai planté mon jardin de foyer avec de jeunes plantes d’intérieur ou des boutures de plantes d’intérieur que j’avais déjà sous la main. Il s’est avéré que la plupart des plantes que j’avais choisies pour le jardin initial étaient trop grandes pour l’espace disponible et ont dû être soit enlevées, soit rabattues régulièrement. Mais alors, tout jardin a besoin d’une certaine mise au point, n’est-ce pas? Et je n’avais aucun guide pour m’aider à choisir: à ce jour, je n’ai jamais vu un jardin de foyer similaire.

Le plus grand succès était le figuier rampant (Ficus pumila), avec de minuscules feuilles vertes en forme de cœur. L’unique bouture que j’ai plantée contre un mur il y a plus de deux décennies s’est répandue, lentement, tout autour de la cheminée. Même, une branche sort de temps en temps des confins du foyer et commence à grimper sur sa surface extérieure. Je dois alors enlever la branche envahissante. Grâce à ses minuscules racines aériennes, cette plante s’accroche solidement aux parois intérieures du foyer, les recouvrant de verdure. C’est tout à fait charmant!

Jardin de foyer immédiatement après sa cure de jouvence.
Mon jardin de foyer immédiatement après sa cure de jouvence. Notez qu’il n’y a pas de vitre, car mon jardin n’est pas un terrarium. Il est ouvert vers l’intérieur de la pièce en façade.

Après environ 15 ans, j’ai fait une cure de jouvence au jardin, en retirant toutes les plantes autres que le figuier rampant et en remplaçant le gros du terreau. 

Cette fois, j’ai utilisé pour la plantation des plantes naturellement naines, comme un sinningia miniature, de petites fougères, un bégonia nain, des larmes de bébé (Soleirolia soleirolii), une sélaginelle (Selaginella kraussiana), des piléas à petites feuilles (Pilea microphylla), un pépéromia à feuilles rondes (Peperomia rotundifolia), un spathiphyllum nain et, comme petits arbres, un eugénia (Syzygium myrtifolium), un figuier pleureur nain (Ficus benjamina ‘Too Little’) et un dracaena (Dracaena fragrans ‘Compacta’, syn. ‘Janet Craig’). J’ai encore essayé plusieurs fois d’introduire des mousses, mais elles n’ont jamais survécu très longtemps.

Décorations

J’ai utilisé diverses roches et pierres, un segment d’écorce de liège et des morceaux de bois flotté comme décorations supplémentaires au fil des ans. Les pierres restent; le bois flotté dure des années, mais finit par pourrir. Heureusement, les remplaçants sont faciles à trouver.

Les petits-enfants ont transformé le jardin du foyer en un jardin de fées.

Il y a 3 ans, intrigués par le petit jardin dans le bureau de papi, mes petits-enfants ont voulu transformer le jardin du foyer en un jardin de fées. Nous avons donc fait plusieurs expéditions dans des jardineries et des animaleries locales pour trouver du matériel de fée approprié. Une petite fée sur une balançoire, un château, un pont et une table et des chaises ont été ajoutés. On peut peut-être traiter ces artifices d’un peu absurdes, mais je les ai trouvés étonnamment réconfortants quand les longs mois du confinement de la COVID ont tenu les enfants à distance.

Entretien simple

L’entretien du jardin de foyer est minime. En gros, je ne fais que deux choses. Tailler pour éliminer les matières végétales mortes, jaunies ou débordantes… et arroser.

Le sol est si peu profond que j’ai besoin d’arroser environ deux fois par semaine. Lorsque le sol commence à paraître brun pâle, je sais par expérience qu’il est sec de bord en bord et qu’il est temps de m’y atteler.

Juger la quantité d’eau à ajouter n’est pas si évident au début. Lorsque vous arrosez une plante qui pousse dans un pot, vous savez quand vous arrêter, car l’excès d’eau commence à s’écouler des trous de drainage, mais le jardin dans le foyer n’a pas de drainage. Donc, au début, j’ai arrosé très soigneusement. 

Ma technique? J’arrosais avec une quantité d’eau qui me paraissait appropriée, puis quelques heures après avoir terminé, j’enfonçais mon index dans le terreau pour voir si le sol au fond était sec, humide ou détrempé. Évidemment, je visais «humide»: l’équivalent d’un arrosage moyen. Après quelques semaines, j’ai appris quelle quantité d’eau le jardin pouvait contenir (en fait, environ 2 litres, soit un arrosoir plein) et pouvais donc arroser avec moins d’attention.

Je fertilise rarement: je ne veux pas stimuler une croissance rapide.

Ficus benjamina ‘Too Little’
Surtout populaire en tant que sujet de bonsaï, le Ficus benjamina ‘Too Little’, avec ses feuilles minuscules, fait également un excellent petit arbre pour un jardin de foyer. Photo: Ryan Somma, Wikimedia Commons

Des inconvénients?

Je suppose qu’il y en a quelques-uns.

Après plus de 20 ans de contact à peu près constant avec l’humidité, le bas du cadre en fonte noire qui entoure la cheminée a commencé à rouiller… ce qui ne me dérange pas le moins du monde. C’est une rouille très foncée, à peine perceptible, du moins à mes yeux, et cela donne tout simplement au foyer un aspect de grand âge. Aussi, le métal est si épais qu’il faudra sûrement encore plusieurs décennies d’arrosage pour que la rouille le perce. Et si on voulait vendre la maison un jour, eh bien, il nous serait facile d’acheter un nouveau cadre de cheminée!

Calculez-vous que la présence de quelques petites bestioles est un inconvénient? Car il y en a toujours quelques-unes dans n’importe quel sous-sol de toute façon et certaine s semblent aimer le sol humide de mon jardin de foyer. Je vois régulièrement des araignées et des cloportes, deux petites créatures inoffensives, et une fois j’ai vu un petit mille-pattes, inoffensif aussi. Je n’en ai jamais vu d’autres.

Les bestioles et moi sommes arrivés à un accord il y a longtemps: si elles restent dans le foyer et ainsi ne me dérangent pas, je les laisserai tranquilles. Il n’y en a jamais plus de quelques-unes de toute façon. Je les remarque surtout lorsque j’arrose et qu’elles essaient de s’éloigner du jet d’eau. Autrement, je ne prête pas plus d’attention aux petites créatures anodines de mon jardin de foyer que je l’aurais fait dans mes jardins en plein air.

Si simple!

Un jardin dans un foyer est si simple à installer et à gérer, je suis étonné de ne pas voir d’autres personnes en préparer. Après tout, je suis sûr que je ne suis pas la seule personne à avoir une cheminée qui n’est plus utilisée pour les bûches de Noël ou les guimauves rôties!

Ce petit jardin me donne beaucoup de joie. Plusieurs fois par jour, je tourne ma chaise de bureau de bord pour faire une petite pause et «profiter de la vue». Je trouve l’effet très relaxant!

Si vous avez un foyer avec jardin dedans, faites-le-moi savoir. J’aimerais voir ce que font les autres.

Sauf mention contraire, les photos sont du jardinierparesseux.com.
Comme toujours, vous pouvez les partager en citant la source.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

22 comments on “Transformez votre foyer en jardin

  1. Tres beau, quelle belle idée. je vous lis chaque matin.

  2. Jeanette Phillips

    Quel plaisir de vous lire. Merci Larry Hogdson.

  3. Super idée et, si en plus, cela crée du lien entre génération, c’est tout bénéf’ … merci.

  4. Denise B. , Québec, QC

    Bon retour cher Mentor 🤗

  5. Michèle Bédard

    J’adore vous lire. J’apprends toujours quelque chose. Merci

  6. Créatif!!!

  7. Juliette au balcon

    Le résultat est impressionnant! On dirait qu’une mini-jungle se fraie un chemin dans votre maison. Et j’aime bien l’idée de ne pas se soucier de quelques araignées, cloportes et d’un mille-pattes… Mais je ne sais pas si j’aurais ce flegme. ;o)

  8. Lise Ranger

    Un jardin des fées dans un foyer! C’est une merveilleuse idée! J’adore vous lire tous les matins. 😉

  9. Ghislain Gauthier

    J’ai justement un foyer que j’ai condamné, ça me donne des idées.

  10. Line Bertrand

    Très belle idée.
    Avant d’arriver au paragraphe mentionnant le Jardin de Fées j’avais en tête que j’y verrais un Jurassic Park avec des petits dinosaures 🦕

  11. J’adore!!! Mon foyer n’est pas encore condamné, mais j’y pense. Ça sera un beau projet au moment opportun.

  12. Danielle B

    Quelle belle idée. Bravo

  13. Daniel Fantino

    Mignon tout plein cette cheminée. Il n´y manque qu´un filet d´eau avec un bruit d´eau, de cascade aboutissant dans votre lit de pierres de rivières.
    Chez moi un bête tapis d´intérieur oublié à l´ombre sur le ciment se vegetalise avec des mousses. Il faut être patient. Pourrait il survivre dans un foyer ? La réponse est dans l´essai !

  14. Colette Bellefleur

    créatif et très joli, Bravo à vous

  15. Sylvie Lachance

    Je sais maintenant ce qu’il y a à vos côtés lorsque vous faites vos facebook live. Je croyais que c’était un tableau 😊

  16. Joanne Guy

    Voici une façon de conserver les mousses

    https://youtu.be/x4AdOSY1XFk

    Il fait des choses vraiment extraordinaire!

  17. Dominique Paré

    Absolument charmant, merci M. Hodgson! L’idée est excellente et c’est spécialement intéressant de voir comment vous l’avez fait évoluer. Pour les amateurs de la bande dessinée Gaston Lagaffe, ça me fait penser au Gaffofone…

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :