Truc du jour Vivaces

Vivace inconnue à identifier

Saponaire double à fleurs roses

Saponaire officinale (Saponaria officinalis ‘Rosea Plena’). Photo: Depositphotos

Par Larry Hodgson

Question: Il y a une belle plante, une vivace, je pense, qui pousse dans tous les jardins de mon voisinage, mais que je n’ai jamais vue ailleurs. Elle fleurit tout l’été et je cueille des tiges pour en faire l’élément principal de bouquets pour notre demeure. Il me serait très agréable que vous puissiez identifier cette plante et que vous la présentiez aux autres lecteurs: elle est vraiment merveilleuse! 

Lina

Réponse: Il s’agit de la saponaire officinale (Saponaria officinalis), plus spécifiquement le cultivar à fleurs doubles S. officinalis ‘Rosea Plena’, une plante de la famille des œillets (Caryophyllacées). Cette vivace d’environ 40 à 80 cm de hauteur aux feuilles sessiles étroites à trois nervures est une «belle d’autrefois», populaire au tournant du 20e siècle, mais rarement cultivée de nos jours. Elle persiste notamment autour de vieux jardins. Pourtant, elle est belle et florifère, fleurit de mai ou juin à septembre ou même octobre, est facile à cultiver et de plus ses fleurs sont fortement et agréablement parfumées. Et comme vous le remarquez, elle fait une excellente fleur coupée. Les fleurs ouvrent le soir et durent trois jours, mais sont ensuite remplacées par d’autres, ce qui assure cette floraison continuelle.

Saponaire double
La couleur de la fleur varie de rose pâle à presque blanche, selon les conditions. Photo: Depositphotos

La plante, bien que légèrement toxique (on l’utilise pourtant en petites quantités dans certaines recettes), est aussi utilisée comme plante médicinale. Curieusement, on peut en faire un substitut de savon en broyant ses feuilles et ses tiges ou, mieux encore, ses racines. Le nom saponaire veut d’ailleurs dire «qui fait du savon» et, parmi d’autres noms communs, on l’appelle aussi savonnaire et herbe à savon. 

Tout sol bien drainé lui convient, qu’il soit riche ou pauvre, tant que la plante reçoit un bon ensoleillement. Elle pousse dans presque tout climat tempéré, de doux à très froid (zones de rusticité 3 à 9), mais pas dans les tropiques, car elle exige une certaine fraîcheur hivernale. La plante est fidèle au type par semences et facile à cultiver par semences, alors elle est généralement multipliée de cette façon.

Saponaire simple
Saponaire officinale à fleurs simples. Photo: Depositphotos

En plus de la forme double à fleurs roses ‘Rosea Plena’, la saponaire offre des variétés à fleurs simples roses ou blanches et aussi une forme double à fleurs blanches. ‘Rosea Plena’ est toutefois la forme cultivée la plus courante en pépinière, trouvée surtout chez les spécialistes des plantes patrimoniales. 

Voilà pour les bonnes nouvelles.

Seau inséré dans le sol comme barrière anti-rhizomes.
Il serait sage de planter la saponaire à l’intérieur d’une barrière, comme ici un seau dont le fond a été découpé, pour l’empêcher d’envahir votre jardin. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Par contre, la saponaire peut être envahissante, à la fois par ses rhizomes et par sa capacité à se ressemer abondamment. Indigène presque partout en Eurasie tempérée, elle s’est montrée envahissante dans certaines régions de l’Amérique, notamment le long des routes. Il serait sage de contrôler ses élans en la plantant à l’intérieur d’une barrière, comme un pot dont vous aurez enlevé le fond, ce qui bloquera ses rhizomes vagabonds. Et un bon paillis l’empêchera de se ressemer.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

16 comments on “Vivace inconnue à identifier

  1. antipode01

    j,apprécie les deux trucs,, ( paillis et barrière sous terre pour empêcher la saponaire…)

  2. Line Delisle

    Merci pour vos conseils et commentaires.Quel arbuste vedette choisir pour mettre au milieu de la devanture d’une maison blanche et qui aurait une hauteur de 4 à 5 pieds?Quels autres arbustes ou plantes de taille moindre pourraient-on y associer ?La longueur de la façade est d’environ 240 pouces et se situe au sud-est.

    • chicpourtout

      Pourquoi ne pas considérer une belle devanture d’hydrangea paniculata « fire ball » (ou d’une autre variété). Les fleurs viendront d’une couleur extraordinaires l’automne venu. Cette variété est magnifique. Avec la couleur blanche de votre maison ce sera unique.

      A cela vous pourriez ajouter pour mettre de la hauteur à certains endroits, des cèdres (Thuya DeGroot Spire). Ils ne requièrent aucune taille et sont si beaux (minces, très verts et hauts). Vous auriez ainsi une devanture fleurie toute la saison, sans soucis et remarquable. Déposé dans de belles plates-bandes recouvertes d’écorces de pins, le succès est garanti! 🙂

      • @chicpourtout – Merci de m’avoir fait connaître cette hydrangée ‘Fire Ball’. Question : est-ce que cette belle couleur rose se maintient tard à l’automne ? Merci !

      • chicpourtout

        Oui et elle s’accentue pour devenir plus foncée encore c’est magnifique. Il y a une maison près de chez moi qui a un aménagement comme je vous l’ai décrit et c’est très beau. Je crois (je n’en suis pas certaine) que cette variété « Fire ball » est plus récente. Les couleurs et leurs variations sont incroyables. Par ailleurs, leurs tiges et leurs fleurs se tiennent bien. De plus, le rose n’a rien de « ringard ». Vous ne serez pas déçue.
        La variété « Fire Light » est une autre splendeur aussi qui offre de beaux coloris. Si vous le pouvez aller voir sur le web ou Pinterest. C’est une autre belle option à considerer. Tout dépend de votre architecture et de l’effet escompté.
        J’ai mis des Hydrangea autour de ma résidence il y a près de quinze ans et je recommencerai n’importe quand. L’élégance est au RDV depuis routes ces années. Bon succès!
        P.s. Prévoyez l’espace indiqué sur votre carton lors de la plantation car l’hydrangeé deviens un beau buisson.

  3. Ghislain Gauthier

    J’ai déjà eu de la saponaire dans ma plate-bande et ça m’a pris 3 ans pour extraire toutes les racines ! À planter dans un endroit où elle peut s’épanouir sans danger. Je l’ai mis autour d’un de mes silos sur la ferme, là elle n’était pas dangereuse, car il y avait un chemin à côté.

  4. Bonjour, j’ai de vieux plants d’épiphyllum qui ne fleurissent plus, ils sont bien tassés dans le même pot, devrais-je les séparer? Merci pour vos précieux conseil.

    • En général, quand on rempote un épiphyllum, cela retarde la floraison encore plus! Je suggère de laisser pousser la plante. Elle n’est jamais très belle, mais ses fleurs (quand il y en a et cela peut prendre 7 à 10 ans) sont superbes.

  5. Jolies fleurs en effet. Mon voisin en a … je vais lui en demander quelques tiges et « Siri, comment faire du savon à partir d’une tige de plante? » J’essaie ca cet été c’est sûr! Merci pour votre générosité, j’apprécie toujours de vous lire.

    • Quelle bonne idée (faire du savon avec de la saponaire) ! J’ai commencé à faire du savon ‘à froid’ l’an dernier et je me demandais, sachant ce que signifie le nom de la plante, comment on l’utilisait autrefois. Je n’avais pas poussé plus loin, alors grand merci pour l’idée qui relance mon intérêt ! Consulté très rapidement tantôt, Internet donne pas mal de sites où on peut trouver recettes et usages – dont Rustica et aussi Passeport Santé qui donne les vertus médicinales de la plante. A+

  6. J’en ai semé (graines McKenzie qu’on trouve dans toutes les grandes surfaces et en pépinière) il y a trois ans. Elle s’étend beaucoup, c’est vrai, mais pour l’instant je n’ai pas de difficulté à la contrôler – mais ayant observé sa ‘générosité’ je fais attention quand j’en transplante ailleurs dans les plates bandes. L’an prochain, je ne la laisserai pas ‘monter en graines’ car elle perd totalement son caractère décoratif, en plus du contrôle à exercer sur les semis spontanés. Par contre, sur des rochers un peu sauvages – le nom de mes graines est ‘Saponaire des rochers’ -, elle fait merveille – fleurs roses un peu ternes, mais tellement abondantes que ça ‘garnit’ magnifiquement en retombant. Fleurit vraiment très longtemps et, pour les plants que j’ai rabattus, elle refleurit facilement (je vois encore des fleurs sur certains plants). Elle a également de bonnes vertus cf. Passeport Santé sous le titre « Saponaire : quelles sont ses vertus médicinales ? » (article de Ambre Marsili, herbaliste, publié le 15 février 2021).

  7. « Indigène presque partout en Eurasie tempérée, elle s’est montrée envahissante dans certaines régions… »

    C’est le danger lorsque l’on introduit une plante dans un milieu différent de son habitat naturel, et surtout dans un autre continent. On fait ainsi des échanges intercontinentaux, nous avons hérité de la jussie, de l’ambroisie à feuille d’armoise, on a exporté la salicaire entre autres exemples.

    J’ai planté dans mon jardin de la saponaire sauvage, récoltée sur les bords de la Loire , elle envahit un peu un bout de plante bande (en concurrence avec de la menthe et des asters qui ont aussi tendance à envahir) mais elle se maîtrise très facilement,

  8. Ces fleurs ont une odeur de crème glacée aux mûres! Quand elles ont fini de fleurir, elles forment des capsules qui contiennent les graines. Je les coupe et je les enterre légèrement à l’endroit désiré. Après 15 ans, j’ai une belle talle de saponaires qui s’agrandit chaque année, et au moins, elles ne vont pas n’importe où sur le terrain. Je n’ai jamais eu besoin de les «contenir». J’aime beaucoup cette plante odorante qui me ramène à mon enfance, il y en avait autour des maisons dans les années cinquante. Je vous remercie d’y avoir consacré un article.

  9. I saw your post your content is very impressive and your site is one of the best websites I saw on search engines, to see our surprises please visit also on our platform hyip script

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :