Potager

Que faire quand votre potager est envahi de racines d’arbres?

Racines d'arbres à la surface du sol.

Par Larry Hodgson

Il n’est jamais sage de placer un potager près d’un arbre, sinon les racines de ce dernier auront vite fait de l’envahir, volant aux légumes l’eau et les minéraux nécessaires à leur croissance et rendant le travail du sol et la récolte des légumes-racines presque impossible. Et il faut mettre une très bonne distance entre le potager et l’arbre problématique: ses racines peuvent facilement s’étendre deux fois plus loin que ses branches les plus longues.

Mais vous voilà mal pris: votre potager est déjà installé et plein de racines. Que faire? Voici 7 solutions:

1. Recommencez dans une zone où il n’y a pas de racines d’arbre

C’est toujours le meilleur conseil à donner. Arbres et potager ne font pas bon ménage!

2. Cultivez vos légumes en pot

En cultivant le potager en pots, les plantes seront à l’abri des racines d’arbres. Photo: orbisonroad

Je suggère de recycler à cette fin des seaux de plastique dans lesquels vous aurez percé des trous de drainage. Pour empêcher les racines de l’arbre de pénétrer les pots par les trous (et elles vont le faire!), donnez un quart de tour aux pots aux 3 ou 4 semaines, ce qui arrachera les racines avant qu’elles n’aient le temps de faire des dégâts. Ou, encore plus simple, placez les pots sur une surface impénétrable, comme sur un morceau de toile géotextile.

3. Creusez une tranchée autour du potager

Du moins, du côté d’où viennent les racines. Une pelle ne suffira sûrement pas: il vous faudra des sécateurs et probablement même une hache ou une scie. Visez une tranchée d’environ 30 cm de profondeur, car le gros des racines d’arbres se situe dans cette zone. Il faut répéter tous les 2 ou 3 ans, selon l’espèce d’arbre, car la tranchée se remplira de terre et de feuilles mortes avec le temps et alors les racines repousseront.

4. Installez une barrière autour du potager

Barrière anti-rhizomes. Photo: deeproot.com

Il existe des barrières anti-rhizomes (parfois appelées barrières anti-bambou), un genre de film plastique semi-rigide ou de panneau rigide qu’on peut insérer dans le sol du côté de l’arbre. Il faut aussi laisser environ 3 cm de barrière exposée pour empêcher les racines d’arbre de passer par-dessus la barrière. Il existe différents modèles, mais pour prévenir efficacement l’envahissement par les racines d’arbres, une hauteur de 75 cm devrait être le minimum et 120 cm est encore plus sûr, surtout quand il y a un arbre tout près. Ce produit est assez largement disponible en Europe, mais je n’en vois pas encore dans les jardineries au Québec. On peut toutefois les trouver sur Amazon et chez d’autres vendeurs en ligne.

5. Installez un potager surélevé sur une toile géotextile

Agrafer tout simplement le géotextile au cadre, comme on voit ici, ne fonctionnera pas longtemps. Il faut que le géotextile dépasse le cadre d’au moins 60 cm pour ralentir réellement les racines.

Vous pouvez couvrir le sol du secteur avec une toile géotextile anti-racine (facilement disponible en jardinerie ou quincaillerie). Dépassez le potager d’au moins 60 cm, sinon les racines passeront tout simplement par-dessus la barrière par les côtés, et fixez la toile au sol près de la marge avec des crampons d’ancrage. Maintenant, installez sur le géotextile le cadre de bois qui servira à surélever votre potager (utilisez des planches de 25 à 30 cm) et remplissez-le de bonne terre. Couvrez la section de géotextile qui dépasse, donc tout autour du potager surélevé, avec du paillis. Cela devrait vous donner 3 ou 4 ans de paix, mais il faudra recommencer occasionnellement, car les racines d’arbres finissent toujours par pénétrer. Et notez aussi que seulement 30 cm de terre ne laisse pas suffisamment de place aux légumes-racines, comme les grosses carottes et panais, pour prendre leur pleine taille.

6. Utilisez un jardin instantané de type Big Bag Bed

Jardin instantané. Photo: Smart Pot

Le jardin instantané Big Bag Bed (il existe d’autres marques offrant un produit similaire) est une version agrandie du populaire SmartPot, donc un jardin surélevé fait de géotextile extra épais. Vous le dépliez, vous le déposez sur le sol, vous le remplissez de bonne terre et vous commencez à jardiner, tout simplement. Le modèle standard est en rond de 127 cm de diamètre par 30 cm hauteur, mais il existe aussi des formats plus petits. Encore, comme pour le potager surélevé mentionné, ce type de jardin ne laisse pas toujours assez de place aux légumes-racines pour atteindre leur pleine taille.

7. Recommencez dans une zone où il n’y a pas de racines d’arbre

Je me répète, je le sais, mais… cela demeure de loin le meilleur conseil!

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 1er novembre 2015.

8 comments on “Que faire quand votre potager est envahi de racines d’arbres?

  1. Psyn.:Claire Ruisseau

    Mon commentaire est plutôt une solution , si vous avez eu des tonneaux de récupération d’au de pluie, dont le fond est gelé et qui ainsi s’est détaché. Il suffit d’enterrer ces tonneaux sans fond et remplir de terre . Ensuite ils vous donneront de superbes légumes pendant des années !

  2. Lessard, Pirre

    Est-il vrai que le noyer noir ne tolère aucune autre plante dans son voisinage immédiat.

  3. Daniel Fantino

    Je ne sais si c´est une bonne idée, mais pourquoi ne pas « recycler » la pataugeoire en plastic rigide qui n´est plus utilisée par vos bambins ? Vous aurez un contour bien défini et votre potager sera un peu moins bas. Votre dos en sera ravi. Rien ne vous empêche de retirer certaines parties du fond pour avoir plus de profondeur pour les légumes racines
    Comme il paraît que l´on pollue et que la fin de notre monde est imminente, pourquoi ne pas réutiliser vos contenants en carton de 2 l de lait ou de jus ? Leur étanchéité est surprenante. Utilisés à la verticale vous pouvez les couper à la hauteur voulue. Ceux avec les bouchons sont parfaits à l´horizontale. Vous pouvez même les recouvrir des barquettes en styromousse blanches vendues avec vos légumes. Ainsi isolé, la terre et les racines seront moins exposées à la canicule. Pas très chic chic, mais vous aurez « sauvé  » la planète. Ses barquettes font également d´excellents sous plats pour vos pots. Très utiles en bricolage et pour boucher des infiltrations d´air.

  4. Claudette Bouchard

    Moi c’est plutôt des racines de cèdres très fines qui se ramifient, mêmes coupées, elles continuent de se développer si on ne les enlève pas!

    • Steve Gagnon

      mon jardin surélevé est à côté d’une haie de cèdres et les racines sont en train de tout envahir. Je les coupe aux deux ans et j’ai essayé de mettre de quoi au fond pour les bloquer mais elles se faufilent.

  5. Peut-on utiliser le nouveau bois traité brun pour faire des bacs surélevés?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :