Irrigation Protection hivernale

6 façons efficaces de préparer votre système d’arrosage pour l’hiver

Frosted leaf.

Par l’équipe éditoriale du Sprinkler Supply Store

L’hiver est à nos portes, et d’ici peu, il nous faudra mettre manteaux, écharpes et mitaines. Bien qu’il ne semble pas le temps de penser au jardinage, cette saison est un moment critique pour faire certaines choses que vous n’avez pas eu la chance d’accomplir pendant la saison de croissance. C’est aussi la période idéale pour se préparer aux assauts de l’hiver et protéger votre jardin des dommages causés par les températures sibériennes de la saison.

L’une des principales considérations pendant cette période consiste à préparer votre système d’arrosage automatique pour qu’il résiste aux mois les plus froids. Vous ne voulez pas accueillir le printemps avec des surprises fâcheuses, comme d’avoir à réparer votre système d’irrigation parce qu’il a gelé et que ses tuyaux ont été fissurés, endommagés et brisés en morceaux. Pire encore, vous ne découvrirez ce fiasco qu’au printemps!

Bien que vous puissiez appeler un professionnel spécialisé dans l’hivernage des systèmes d’irrigation, vous constaterez que bon nombre de ces préparatifs sont facilement gérables de votre côté. Tout ce dont vous avez besoin pour assurer un hivernage approprié de votre système d’arrosage, c’est d’une bonne connaissance du fonctionnement du système et des conseils suivants.

Coupez l’eau et la minuterie

Dans la plupart des climats, vous n’aurez pas besoin d’arroser votre pelouse pendant l’hiver, surtout s’il neige abondamment dans votre région. Par conséquent, commencez l’hivernage de votre système d’arrosage en fermant l’eau et la minuterie d’arrosage (si vous en avez une). Coupez l’eau avant que la température ne descende régulièrement au-dessous de zéro. Cela protégera votre système contre les dommages. C’est que l’eau se dilate lorsqu’elle gèle et que vous n’en voulez donc pas dans vos tuyaux et vos vannes pour ne pas qu’ils se fissurent.

Selon l’endroit où vous habitez, vous aurez soit à éteindre complètement votre minuterie d’arrosage ou à la laisser en mode «pluie». Les pelouses dans les régions où la neige est abondante n’auront pas besoin d’être arrosées l’hiver et vous devez donc éteindre l’eau et la minuterie avant que le froid ne s’installe. Si votre région connaît des hivers plus légers et que vous devrez peut-être arroser votre pelouse à cette saison, comme dans le Midi, alors gardez la minuterie en mode pluie.

Vidangez votre système d’irrigation au bon moment

Quand la température de congélation approche, il est temps de vider votre système d’irrigation. Faites-le à l’automne environ au moment où vous vous attendez au premier gel, soit juste assez tôt pour vous assurer de ne courir aucun risque. Mieux, faites-le un peu plus tôt, lui offrant alors quelques semaines de temps relativement chaud et sec. Ainsi, vous vous assurez que votre système d’arrosage survivra facilement aux assauts de la saison hivernale.

Avant d’effectuer tout type de travail ou d’entretien hivernal sur le système d’irrigation, assurez-vous de porter un équipement de protection approprié, tel que des gants en nitrile de haute qualité, des vêtements de travail à manches longues, des lunettes de protection et des bottes. Comme vider votre système d’irrigation peut devenir salissant, vous ne voulez pas porter de beaux vêtements!

La vidange de votre système de gicleurs peut se faire de plusieurs façons, selon le type de vannes et de système que vous avez. D’une part, les vannes automatiques vous obligent à couper l’alimentation en eau du système avant d’allumer la tête d’arrosage et de laisser sortir l’eau. Cependant, dans le cas de vannes manuelles, vous devrez couper l’eau et ouvrir la vanne.

Certains propriétaires utilisent ce qu’on appelle le «soufflage». Dans cette méthode, vous forcez l’eau à quitter la tuyauterie en utilisant de l’air comprimé. Cela purgera le système, poussant l’eau hors des têtes d’arrosage. Juste un mot d’avertissement, cependant. Cette méthode nécessite une certaine expertise, car elle peut endommager le système si elle est mal exécutée. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites, il est préférable de laisser ce travail à des professionnels pour en garantir l’efficacité et la sécurité.

Installer un détecteur de gel

Dans un climat où le système fonctionnera à l’année, vous pouvez également envisager d’installer un détecteur de gel (capteur de gel) capable de réagir quand la température descend au-dessous de zéro. Non seulement cela vous permet d’économiser de l’eau et de l’argent, mais c’est aussi un outil fiable qui fait suspendre l’irrigation lorsqu’il fait spécialement froid. Un détecteur de gel peut protéger vos plantes contre l’arrosage excessif et les dommages tout en réduisant le risque de glace sur les allées et les trottoirs, atténuant les possibles blessures et les accidents.

Plusieurs modèles de capteurs détectent à la fois la pluie et les températures glaciales. Généralement sans fil, il faut monter le capteur de gel sur votre maison en vous assurant qu’il ne sera pas bloqué par des branches d’arbres, des feuilles et d’autres obstacles. Il aura la capacité de communiquer avec le contrôleur de votre système de gicleurs.

Chaque année, il est conseillé de vérifier si vos capteurs fonctionnent toujours correctement. La période précédant l’hiver est le meilleur moment pour le faire. L’un des meilleurs moyens de vous assurer que vos capteurs fonctionnent toujours est de nettoyer les débris qui se forment autour des capteurs, tels que les saletés, les toiles d’araignée et les feuilles. Vous devez également vérifier la pile avant de tester le capteur.

Isolez votre système de gicleurs

En plus de couper l’alimentation en eau de votre système d’irrigation, il est également essentiel que vous preniez des mesures pour protéger la vanne d’arrêt contre le gel. Vous pouvez le faire en enveloppant la valve avec de l’isolant, comme de la mousse isolante et un sac en plastique. Cela aidera à protéger la vanne des températures froides.

Vous devez également garder à l’esprit de faire de même pour toute tuyauterie hors sol. Vous pouvez, par exemple, l’emballer de ruban isolant autocollant en mousse. Il existe aussi des tubes isolants conçus à cet effet.

Comment protéger votre contrôleur automatique

Les contrôleurs automatiques doivent également être protégés des méfaits de l’hiver. Cela vous oblige à déconnecter le fil du contrôleur, celui marqué «COM» ou simplement «C». Dans le cas des contrôleurs montés à l’extérieur, laissez l’alimentation allumée et le cadran éteint. La boîte sera maintenue au chaud grâce à la chaleur émanant du transformateur, empêchant la formation de condensation.

Bien sûr, vous devez investir dans un contrôleur de qualité qui fait le travail tout en vous permettant de faire des économies, comme le contrôleur Hunter Pro C, par exemple.

Protégez les robinets extérieurs

Tuyau d'arrosage sur un enrouleur.
Photo de Mike de Pexels

Un robinet extérieur est présent dans presque tous les jardins familiaux. En prévision de la saison hivernale, fermez le robinet extérieur de l’alimentation en eau en fermant la soupape d’arrêt trouvée à l’intérieur de la maison. Vous pouvez également envisager de retirer et de vidanger les tuyaux d’arrosage attachés à ces robinets pour éviter de les endommager. Bien qu’il soit recommandé de fermer les vannes, mieux vaut laisser le robinet extérieur ouvert, car cela peut prévenir la formation d’un vide d’air et permettre à l’eau de s’écouler complètement.

Cela permettra à toute l’eau entre la vanne d’arrêt et le robinet extérieur de s’écouler, réduisant ainsi les risques de dommages dus au gel.

Pour terminer

Un bon système d’arrosage est essentiel pour garder votre jardin en parfait état pendant une saison estivale chaude et sèche. Cependant, une fois que l’automne est à nos portes, vous êtes confronté à une échéance imminente qui vous obligera à vous préparer pour les mois d’hiver. Après tout, les températures froides peuvent mettre votre système d’arrosage à risque de geler, ce qui peut l’endommager.

C’est pourquoi une préparation à l’hiver appropriée et approfondie est nécessaire. C’est le seul moyen de garantir que votre système d’arrosage restera en bon état au fil des saisons. Vous devez vous rappeler que ce processus nécessite du temps, des efforts et un certain engagement, année après année. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez ignorer à moins que vous ne soyez prêt à faire face à de mauvaises surprises au printemps, sans parler des coûts de réparation.

Article traduit et adapté de l’américain par Larry Hodgson.

0 comments on “6 façons efficaces de préparer votre système d’arrosage pour l’hiver

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :