Truc du jour Vivaces

Pivoine à feuilles de fougère: la plus séduisante des pivoines

Fleur de pivoine à feuilles de fougère

Par Larry Hodgson

Les pivoines communes (Paeonia lactiflora), officinales (P. officinalis) et intersectionnelles (pivoines Itoh) sont jolies, mais il y a bien plus de choix dans le genre Paeonia. En voici une qui va vous séduire autant sinon plus par son feuillage que par ses fleurs. 

Description : Depuis que j’ai vu cette plante au Jardin botanique Roger-Van den Hende de Québec, il y a plus de 40 ans, je l’ai désirée. Il m’a fallu un certain temps pour la trouver, mais je n’ai jamais regretté l’achat, même si je l’ai payée assez cher : presque 100 $ (70 €)! Depuis, son prix a baissé des deux tiers et sa disponibilité a beaucoup augmenté, mettant la pivoine à feuilles de fougère plus à la portée du jardinier ordinaire. Malgré tout, elle n’est jamais bon marché. C’est une vivace, mais vous la payez le prix d’un arbuste.

Pivoine à feuilles de fougère tôt au printemps, encore rougissante.
La plante sort dès la fonte des neiges, avec les premiers bulbes. Photo: http://www.asergeev.com

Avec la pivoine à feuilles de fougère, vous avez vraiment une longue saison d’intérêt. Dès la fonte des neiges, le spectacle commence: un gros bouton rond sort de terre entouré d’une rosette de feuilles très découpées et rougeâtres, semblable à une collerette de dentelle frisée que portaient les nobles du XVe siècle. 

Malgré le nom commun, je ne trouve pas que les feuilles ressemblent à des frondes de fougère; elles rappellent plutôt le feuillage finement dentelé d’un cosmos (Cosmos bipinnatus).

Pivoine à feuilles de fougère à fleurs simples.
Pivoine à feuilles de fougère. Photo: Олександр Виaл, Wikimedia Commons

La tige s’allonge peu à peu et les feuilles suivent, recouvrant toute la tige comme dans un brouillard de vert (la couleur rougeâtre s’estompe assez rapidement pour laisser des «aiguilles» vert moyen). Bientôt, le bouton grossit et rougit, s’ouvrant pour révéler une fleur en forme de coupe aux pétales rouge éclatant avec une masse d’étamines jaunes au centre. La fleur n’est pas aussi large que celle des pivoines communes, mais, à environ 8 cm de diamètre, elle l’est suffisamment pour les besoins de la cause. La pivoine à feuilles de fougère est alors au sommet de sa gloire au moment où les autres pivoines sont encore en dormance ! 

Feuillage de la pivoine à feuilles de fougère.
C’est le feuillage si fin qui rend cette pivoine si spéciale. Photo: Salicyna, Wikimedia Commons

Après la floraison (qui ne dure que 7 à 10 jours), la plante se redéfinit. Elle n’est plus une plante à fleurs, mais un «arbuste» à feuilles dentelées. Dans les régions où l’été est chaud et sec, les feuilles brunissent et tombent en plein été et la plante entre en dormance estivale. Chez moi, dans la zone de rusticité 4, elles persistent tout l’été ; la dormance débute avec le retour de l’automne. 

Cette pivoine n’a rien des teintes automnales rouge bourgogne courantes chez les pivoines hybrides l’automne : ses feuilles passent brièvement du vert au jaune au brun ou, si les conditions sont sèches, vont directement au brun. Même en brunissant, les feuilles super découpées sont attrayantes quelque temps, du moins jusqu’à ce que les tiges s’affaissent à leur tour et disparaissent. 

Comme pour toutes les pivoines, l’effet de cette plante s’améliore avec le temps. Les jeunes plants sont tout simplement beaux et curieux, mais une grande plante bien établie, avec des dizaines de tiges si délicatement feuillues et un port en mini arbuste arrondi, est sublime.

Champ de pivoines à feuilles de fougère.
Pivoine à feuilles de fougère dans son milieu naturel, les steppes de Russie. Photo: Cryptobasis, Wikimedia Commons

CULTURE : La culture de la pivoine à feuilles de fougère est identique à celle de la pivoine herbacée que tout le monde connaît. 

Il faut de préférence un emplacement ensoleillé. Si vous n’avez que de la mi-ombre à lui offrir, préférez les variétés à fleurs simples: elles semblent plus florifères dans des conditions d’éclairage un peu faible. Quant au sol, idéalement il serait de qualité moyenne à riche et bien drainé mais pas sec, plus lourd que sablonneux.

Il faut prévoir un emplacement permanent, car, comme les autres pivoines, elle tolère mal les déplacements. Il faut aussi que le sol soit profond : ses racines sont longues et une mince couche de bonne terre par-dessus de la roche impénétrable ne lui convient pas. 

Les plants fraîchement mis en place ne doivent jamais sécher complètement. Les plantes matures, par contre, n’auront probablement besoin d’arrosage que lors des pires sécheresses, surtout si vous les paillez. 

On voit des pivoines à feuilles de fougère abandonnées fleurir à profusion tous les ans sans la moindre fertilisation, mais pour obtenir une floraison abondante, on peut bien les nourrir en minéraux de temps en temps. À cette fin, un paillis décomposable est idéal, car il libère constamment des minéraux, mais on peut aussi leur offrir du compost de temps à autre. 

Pivoine à feuilles de fougère ‘Rubra Plena’.
Pivoine à feuilles de fougère ‘Rubra Plena’. Photo: finagardenspeonies.com

Cette pivoine se plante comme tout autre végétal. Il faut juste se rappeler que les bourgeons dormants ne doivent jamais être enterrés à plus de 5 cm. Quand ils sont trop enterrés, la plante devient «borgne» : elle ne produit que du feuillage. Alors, n’ameublissez pas le sol sous votre pivoine à la plantation, sinon elle risquerait de s’enfoncer quand le sol se tasse. 

Habituellement, aucune taille n’est nécessaire, même à l’automne. Si vous voulez supprimer les fleurs fanées, vous pouvez le faire, mais cela change peu l’apparence de la plante. À l’automne, la plante se défait toute seule et vous pouvez laisser les feuilles et tiges se décomposer sur place. 

Si vous achetez cette pivoine en pot, vous pouvez la planter en toute saison. Le moment idéal pour planter une pivoine à feuilles de fougère à racines nues (c’est ainsi qu’elle est habituellement vendue par les pépinières spécialisées) se situe à la fin d’août ou à l’automne. On peut toutefois planter une plante à racines nues tôt au printemps si elle est disponible à cette saison. 

Enfin, pour éviter la dormance estivale dans les régions aux étés très chauds (40°C et plus pendant de longues périodes), paillez et arrosez au besoin. 

Pivoine à feuilles de fougère ‘Plena’.
Pivoine à feuilles de fougère ‘Plena’. Photo: Oldgardenrose

MULTIPLICATION :  On procède par semis (dans ce cas, soyez patient, car il peut falloir sept ans ou plus avant de voir la première fleur) ou par division. Comme pour les autres pivoines herbacées, on le fait surtout à l’automne. 

UTILISATIONS : Avec sa petite taille et son élégante apparence mousseuse, cette pivoine peut convenir à l’avant-plan, dans une rocaille, ou former une bordure pour un sentier. Elle fait aussi une excellente mini-haie. 

ASSOCIATIONS : Il est toujours amusant de faire contraster les plantes à feuillage très fin avec des plantes au feuillage plus grossier comme le bergenia (Bergenia spp.) ou les hostas (Hosta spp.). 

PROBLÈMES : Peu fréquents. 

AUTRES PIVOINES À FEUILLES DE FOUGÈRE : L’espèce P. tenuifolia, à fleur simples, demeure plutôt rare en culture.

La variété la plus connue et la plus disponible est P. tenuifolia ‘Plena’, aussi appelée ‘Rubra Plena’, à fleurs rouges très doubles qui ne laissent paraître aucune trace d’étamines jaunes. Elle est habituellement un peu plus haute que l’espèce — 40 à 50 cm — et fleurit un peu plus tardivement. Stérile, elle ne produit pas de graines.

P. tenuifolia ‘Itoba’ : forme à pétales simples rouge foncé avec un cœur composé de pétaloïdes jaunes, comme une pivoine de type japonais. Son feuillage est moins finement coupé que celui de l’espèce. 

Paeonia tenuifolia ‘Rosea’
Paeonia tenuifolia ‘Rosea’. Photo: Helen Brown, @Littleashgarden

P. tenuifolia ‘Rosea’: identique à l’espèce, mais à fleurs simples roses. Difficile à trouver sur le marché. 30 à 40 cm. 

P. × smouthii : cette pivoine aux origines incertaines est sûrement très apparentée à P. tenuifolia. Ses petites fleurs rouge rosé sont bien parfumées et portées tôt dans la saison. Les feuilles sont très découpées. 45 à 70 cm. 




Article adapté du livre Les coups de cœur du jardinier paresseux Tome 1.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

12 comments on “Pivoine à feuilles de fougère: la plus séduisante des pivoines

  1. Merci pour cette information. J’aime particulièrement les pivoines. Je vais chercher chez mon fournisseur habituel.

  2. En ce 27 octobre, est-il encore temps d’en installer un plan ?

  3. Claire Latendresse

    Merci! Très intéressant… comme toujours!! Cela ma fait plaisir de voir un de vos livres affiché ici! Excellente idée!! On doit tous en acheter au moins1 de vos livres en retour pour votre si grande générosité!!

  4. Gabrielle LaRue

    WOW! Quelle découverte pour moi. Je ne connaissais pas du tout cette pivoine. J’espère que je pourrai en trouver au printemps prochain. Merci M. Hodgson de nous renseigner de la sorte. Je crois bien que je vais demander vos 2 livres sur vos coups de cœur comme cadeaux de Noël. Quelles belles découvertes en perspective pour meubler mon hiver. Merci encore.

  5. Ou peut on trouver ces pivoines !!!

  6. Ma question est la ville de Shannon QC as donné un 1/2 voyage de composte maison à tout ceux qui en voulais,
    Cette automne j’en ai mit partout sur les jardins ,arbres fruitiers ry rocailles

    Doig m’inquiéter de transporte des mouches des puces ……

  7. Le seul défaut de cette plante magnifique est sa disponibilité. Cela fait des années que j’essaie d’en avoir aux pépinières, mais il n’en reste jamais…

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :