Conifères

Quand les aiguilles des conifères jaunissent à l’automne

Pin blanc (Pinus strobus) montrant des aiguilles jaunes à l’automne

Par Larry Hodgson

Souvent, les jardiniers s’inquiètent quand ils voient les aiguilles des conifères jaunir à l’automne, puis tomber. Après tout, n’est-ce pas que les conifères sont toujours verts?

Oui, mais…

Mélèze montrant des aiguilles jaunes à l'automne.
Mélèze (Larix spp.) à l’automne. Photo: sergei_spas, pixabay

Il y a bien, parmi les conifères, les mélèzes (Larix spp.), les cyprès chauves (Taxodium spp.) et le métaséquoia (Metasequoia glyptostroboides) qui perdent toutes leurs aiguilles chaque automne… mais ce sont les plus importantes exceptions à la règle de base. La vaste majorité des conifères sont sempervirents.

En fait, les conifères sont toujours verts (sempervirents) dans le sens que la plupart gardent assez d’aiguilles l’hiver pour en paraître toujours bien couverts, mais les vieilles aiguilles tombent quand même et plus souvent à l’automne qu’aux autres saisons.

Les aiguilles peuvent durer seulement 2 ou 3 ans pour certaines espèces, tandis qu’elles persistent 4 ou 5 ans chez d’autres. Le record va au pin Bristlecone (Pinus longaeva) dont les aiguilles peuvent durer 45 ans.

Habituellement, elles jaunissent d’abord, puis prennent une couleur brun roux avant de chuter, mais cela varie selon l’espèce. Et comme ce sont les aiguilles de l’intérieur des rameaux qui tombent, on ne remarque pas toujours cette chute.

Mais mon conifère perd plus d’aiguilles que d’habitude!

Avant de sauter à la conclusion que vous êtes en train de perdre votre conifère, pensez aux autres possibilités. Les voici selon l’ordre des probabilités.

  1. Il perd un nombre normal d’aiguilles, mais vous ne l’aviez pas remarqué auparavant. (Beaucoup de gens sont «aveugles aux plantes» et ne remarquent pas leur détresse à moins de commencer à s’intéresser à la nature qui les entoure.)
  2. Il s’agit d’un conifère pour lequel la chute des aiguilles est relativement visible (le pin blanc, Pinus strobus, par exemple, jaunit plus évidemment à l’automne que la plupart des autres pins).
  3. Il a produit plus d’aiguilles que la normale il y a 2 (ou 3 ou 5 ans, etc.) et donc quand celles d’une année d’abondance tombent toutes en même temps, c’est plus visible.
  4. Il a produit moins d’aiguilles que la normale au cours de l’année courante et donc la chute des aiguilles est moins bien cachée.
  5. Il a récemment subi un stress quelconque. (Tout facteur qui augmente le stress chez le conifère, comme un été exceptionnellement sec ou chaud, stimulera une perte d’aiguilles plus importante.)
  6. Il a vraiment un problème.

Même dans ce dernier cas, généralement il n’y a pas grand-chose à faire à l’automne. Mieux vaut attendre au printemps pour décider quel correctif apporter (traiter contre des insectes ou des maladies, appliquer un engrais, corriger le pH du sol, transplanter dans un emplacement plus convenable, etc.). Contentez-vous de bien l’arroser à l’automne, jusqu’à ce que le sol gèle, ce qui est bénéfique pour presque tout conifère.

Et très souvent, même quand on est certain d’avoir décelé un problème à l’automne, on découvre que, finalement, la plante a plutôt l’air en pleine forme quand les nouvelles aiguilles poussent au printemps. Beaucoup de bruit pour rien!

Adapté d’un billet publié dans ce blogue le 5 octobre 2016.

18 comments on “Quand les aiguilles des conifères jaunissent à l’automne

  1. sempervirent, un nouveau mot pour moi !

  2. Liliane Lefebvre

    Je voudrais savoir si les épines des pins qui tombent tout jaunis et sec sont bons pour le compost. Est-ce qu’ il sont pas acide pour mettre au jardin. Merci d’être là pour nous. Je vous lie régulièrement. Bonne journée.

  3. Est ce que le cèdre qui n’en est pas (désolé j’ai oublié son nom) est aussi un conifères? Et peu donc vivre la même chose? Aussi, est-ce c’est normal que a la base de ces mêmes faux cèdres, avec le temps il y a de moins en moins de verdure ou plutôt d’aiguilles qui pousse? Merci, j’aime beaucoup vous lire.

    • Le thuya (son vrai nom) est un conifère et vit la même chose. Il crée beaucoup d’ombre et assèche le sol, donc peu de plantes vivent à son pied.

      • c’est une vraie plaie ! Il prend aussi toute la place avec ses racines…
        J’ai ai mis des petits vert pomme car c’est stylé, mais je me demande si je ne vais pas devoir les arracher avant qu’il ne tue tout le monde autour….
        Vous pensez qu’on peut mettre des limites enfouies dans le sol pour limiter l’extension de ses racines ?

  4. Très intéressant. Faut-il couper les bouts de branches dont les aiguilles ont jauni?

    • Si toutes les aiguilles ont jauni, la branche est morte et bien sûr qu’on peut la couper. Mais ici, l’extrémité de la branche reste verte, donc aucune taille n’est utile.

  5. Huguette Villeneuve

    Merci pour vos informations.
    Mes conifères sont devenus gris à la suite du passage de la tordeuse d épinettes. Devais-t-on les couper?
    La tête est encore verte.

    • S’il y a de la vie dans les parties grises, leur croissance reprendra… mais au printemps seulement. Sinon, à vous de décider si un conifère sans aiguilles dans le bas vous convient.

  6. En fait les arbres à feuilles vraiment persistantes, ça n’existe pas !
    Il y a des arbres qui perdent leurs feuilles régulièrement, que l’on appelle « à feuilles caduques » ; et ceux à feuilles dites « persistantes » qui durent plus longtemps, mais qui tombent en réalité discrètement toute l’année

  7. isabelle sirois

    Qu’en est-il des pins mugho qui ont jauni au complet en moins d’une semaine! Est-ce de la rouille! Quoi faire! Merci

    • Il existe des cultivars de pin mugo dont l’attrait est qu’ils deviennent jaune orangé, mais si le vôtre est une variété classique, il est probablement mort: peut-être un champignon. Attendez au printemps pour voir s’il reste un peu de vie, mais…

  8. Maintenant je mets des aiguilles de pins comme paillis car contrairement à ce que je faisais avant en mettant des feuilles d’érable je n’aurai pas des tas de petits érables à arracher à cause des samares. Merci.

  9. Therese Houde

    Est-ce qu’il y a quelqu’un qui sait comment bouturer une viorne et un sureau?

  10. gilles noel

    ma propre observation que j’ai vu sur le pin bln blanc,lorsque les aiguilles tombes une nouvelle branche se cré, l’arbre pousse , il grandit, ou les aiguilles tombent on peut observer une nouvelle branche.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :