Travaux saisonniers Truc du jour Vivaces

Nul besoin de couper les feuilles des vivaces à l’automne

Hosta coupé au sol à l'automne.

Par Larry Hodgson

Il n’est pas nécessaire de «faire le ménage» de vos vivaces à l’automne. En effet, cette tradition de couper les plantes au sol à la fin de l’automne est non seulement inutile, mais supprimer les feuilles fanées est même néfaste pour les végétaux rustiques. Au contraire, ces plantes repoussent mieux si on laisse leur feuillage mourant en place tout l’hiver.

C’est que, d’un côté, les feuilles mortes aident à protéger le plant non seulement contre le froid, mais surtout contre les soubresauts de température: elles sont un isolant naturel.

Le meilleur engrais pour toute plante est son propre feuillage.

Mais aussi, rappelez-vous un détail qu’on ne souligne jamais assez : le meilleur engrais pour toute plante est son propre feuillage. Ses feuilles contiennent exactement les minéraux qu’il lui faut pour bien pousser et fleurir. Mère Nature a donc prévu un merveilleux système où les vieilles feuilles meurent, mais restent sur place pour nourrir la plante l’année suivante. 

Pourquoi les jardiniers pensent-ils qu’ils savent mieux faire que mère Nature? Si vous enlevez les feuilles mortes, vous devrez les remplacer par un engrais l’an prochain, sinon la plante manquera de minéraux. Vous viendrez donc de vous donner du travail pour rien (enlever les feuilles, appliquer un engrais) tout en augmentant vos coûts.

Évidemment, il y a des jardiniers qui diront qu’ils font le ménage à l’automne pour ne pas avoir à le faire au printemps, qu’il est plus agréable de ramasser des feuilles relativement sèches (automne) que des feuilles détrempées par un long hiver sous la neige (printemps)… mais c’est signe qu’ils ne comprennent toujours pas mère Nature. Il n’est tout simplement jamais nécessaire de ramasser les feuilles mortes, que ce soit à l’automne ou au printemps!

Au printemps, les feuilles de vos vivaces sont souvent tellement décomposées qu’on ne peut plus les reconnaître!

Les feuilles de vos vivaces se décomposent pendant l’hiver. Elles ne sont plus là au printemps ou, si oui, elles sont dans un état de décomposition tellement avancé que si vous laissez faire, la décomposition se complétera d’elle-même avant l’été.

Tout ce qu’il reste à «ramasser» au printemps (et seulement sur certaines vivaces), ce sont les tiges florales brunies. Elles ont, dans plusieurs cas, nourri les oiseaux tout l’hiver, mais ce rôle est terminé au printemps. Donc, tôt au printemps, si ces tiges encore debout vous dérangent, cassez-les au pied et déposez-les au sol au pied de la plante où elles continueront leur rôle de nourrir la plante-mère et disparaîtront d’elles-mêmes au cours de l’été.

De plus, souvent les insectes bénéfiques élisent domicile dans les tiges creuses des vivaces pendant l’hiver. Si vous les enlevez à l’automne, c’est comme une invitation ouverte aux insectes indésirables de s’installer dans votre jardin. Laissez les tiges se décomposer sur place et les insectes bénéfiques seront déjà présents quand les insectes méchants se réveilleront au printemps.

En conclusion, faire le ménage des vivaces, c’est une pure perte de temps et c’est même nuisible. Alors, pourquoi le faire? Vive la paresse automnale!

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 14 octobre 2015.

90 comments on “Nul besoin de couper les feuilles des vivaces à l’automne

  1. Ouais! Je suis d’accord avec vous. D’ailleurs les vivaces sauvages ne se font pas tailler et elles repoussent bien chaque année!

  2. Hélène Pâquet

    J’en apprends une bonne ce matin! Cette année, je vais donc faire de la randonnée au lieu de remplir mon bacs à compost de plantes mortes. Merci!

    • Guy Savard

      Notre jardinier est peut-être paresseux (je le suis aussi…) mais il est très brillant!! Je fais exactement ce ce qu’il nous conseil (de même que le fesaient ma mère et mon grand-père) et depuis toujours. Le plus dure a été de convaincre ma douce moitié (elle aime ça quand c’est plopre…).

      Il y a plusieurs autres bonnes raisons de ne pas mettre ces « résidus » vert aux poubelles:
      ▪quelle est la gestion que votre municipalité en fait: enfouis, incinérés ou composté (et comment?).
      ▪si du composte est produit, est-ce qu’il reviens au citoyen, et est-ce que les GES (Gaz à Effets de Serres) émis lors du compostage sont captés?
      ▪est-ce que les coûts du ramassage (sans parler des GES émis par leur collecte et de la nuisance de ces gros camions dans nos rues) sont justifiés et raisonables?

      C’est mon point de vue,
      Un tripeu de la nature..

      • Les municipalités successives de ma commune n’ont pas toujours des idées géniales, mais au moins pour la gestion des déchets elles ont, dans la continuité, mis au point une excellente organisation impliquant la participation des citoyens.
        Depuis des décennies s’organise la récupération et la mise en valeur des déchets organiques d’origine végétale.

  3. Annik Grand

    Je le faisais déjà par flemme mais je culpabilisais devant mes voisins au jardin si net. Vive la flemme.

  4. Francine Thibault

    Que dois-je faire avec mon Hydrangea paniculata? Dois je le rabattre ou le protéger de la neige pour ne pas qu’il se brise?

    • Aucun besoin de tailler cet arbuste à moins que ses dimensions vous dérange. Il crée un effet superbe l’hiver quand on ne le taille pas! Si jamais une branche est brisée par la neige, coupez-la au printemps, tout simplement.

    • Stéphanie Plamondon

      Bonjour, est-ce le cas aussi pour les pivoines? Que faire si elles sont attaquées de blanc en fin de saison, puis-je laisser les feuilles?
      Merci!

  5. Daniel Decary

    Que penser de la taille automnale des hydrangées Annabelle? Y a-t-il un produit à appliquer préventivement à l’automne pour prévenir l’apparition des petits vers qui roulent les feuilles au printemps?

  6. Nathalie

    quelle bonne nouvelle! par contre, si on veut séparer certaines de nos vivaces, est-ce mieux à l’automne ou au printemps? Je l’ai toujours fait à l’automne quand je coupais mes vivaces! Merci 🙂

  7. MARTINE HOULE BECHARD

    Moi aussi je vais laisser Mère Nature faire son travail
    J’ai une belle plante que l’on surnomme herbes aux diamants. Elle a vraiment des belles tiges et une belle couronne de fleurs blanches. J’aimerais savoir comment la protéger pour l’hiver des souffleuses.

    • Normalement, l’herbe aux diamants résiste bien aux souffleuses. Au pire, les dommages seront seulement dans la partie exposée que sera morte de toute façon.

  8. Ginette Tremblay

    On laisse tu les gramines toute l’hiver sans les tailler comme les vivaces, ou si on doit les couper ? Merci

    • Normalement on les laisse tout l’hiver. Leur effet hivernal est même considéré leur meilleur atout! On les coupe tôt au printemps.

      • chicpourtout

        C’est vrai, voir les grandes graminées l’hiver nous rappelle le beau temps et l’automne. Sous la neige, l’image est bucolique… Toutefois, quand je les ai coupés au printemps, il y avait des débris partout sur le terrain!! Il deviennent comme de la paille et oh lala!! Depuis, je les coupe l’automne. C’est une question de choix…

      • Mais n’oubliez pas que le but principal de l’utilisation des graminées ornementales est leur effet hivernal. À quoi bon les cultiver alors? Voici comment les tailler (au printemps) sans faire des dégâts: https://jardinierparesseux.com/2018/04/29/faut-il-rabattre-les-graminees-ornementales-au-printemps/

      • chicpourtout

        Un grand merci pour ces précisions.
        Mon conjoint aime tellement voir les graminées dans la neige! Je vais essayer ces suggestions de taille au printemps.

      • Denisaubin

        Moi je coupe a l automne les gramines
        lhiver les mulots se font des nids dedans
        Depuis que je fajt ca plus probleme de mulots

  9. Je préfère l’ancien concept et je continuerai de tout tailler et ramasser à l’automne. C’est trop déprimant au printemps de passer des journées à tout ramasser alors que la température est peu clémente. Je n’ai jamais eu de mauvaise expérience avec les plantes annabelle, hostas, hémérocales, marguerites etc… qui repoussent au printemps.

  10. Merci pour ce bon conseil, depuis quelques années je nettoyais seulement au printemps, mais je ne savais pas tout les bienfaits que ça procuraient aux plantes. Et j’adore le faire au printemps, je n’oublierai pas de ramasser seulement les branches secs qui nuisent.

  11. Merci de ces conseils.Est-ce la même chose pour les clématites? Je les coupais à ~ 12 pouces du sol et les couvrais d’un cône en styrofoam. Merci

  12. Gilles Pelletier

    Que faire avec les pieds d’alouette ? Je les ai protégés (cônes) il y a 2 ans et une seule plante est ressortie au printemps suivant. J’en ai planté d’autres cette année et je me demande si je dois les protéger encore ou les laisser à l’air libre ?

    • Aucune protection n’est nécessaire. Les pieds d’alouette (Delphinium spp.) sont des vivaces rustiques. En zone 5 et plus (Montréal, par exemple), par contre,ils ne vivent pas longtemps et sont presque des annuelles, mais la cause est un été trop chaud, pas le froid de l’hiver. Ailleurs au Québec, où les étés sont frais, ils vivent longtemps.

  13. Gilles Pelletier

    Que faire avec les Pieds d’Alouette, les protéger ou non ? Je les ai recouverts de cônes il y a 2 ans mais seulement un plant a survécu. J’en ai planté d’autres cette année et je me demande si je dois les protéger ou non car j’affectionne particulièrement ces plantes qui me donnent deux floraisons par saison, puisque je les taille après la première floraison.

  14. Anne-Lise Fecteau

    Que faire? Je demeure sur un coin de rue et ai remplacé tout le gazon par une immense plate-bande de vivaces voilà plusieurs années. Or, c’est le coin de prédilection pour les déneigeurs municipaux qui soufflent la neige (particulièrement souillée, sel-sable-cailloux en quantité impressionnante) directement sur la plate-bande. Je coupe donc toutes les vivaces et recouvre tout le terrain de toiles (un peu comme on fait pour les pelouses). Croyez-vous que je peux laisser leur feuillage sous lesdites couvertures? D’une année à l’autre, je n’arrive pas à me décider.

  15. Bonjour. Vous parlez de petites plantes mais qu’en est-il des arbustes, petits et gros, tels que les physocarpes, les aronies, les rosiers sauvages, et tant d’autres arbustes résistants zonés 2- 3 ou 4. Je vis sur le bord du fleuve près de Montmagny. Est-ce que le zonage change quelque chose dans cette pratique de taille? J’ai approché un centre horticole pour faire une belle coupe de ces 40 arbustes. Devrais-je les faire venir au printemps ? Merci pour votre soutien tant apprécié.

    • C’est un autre sujet complètement, mais les feuilles des arbustes tombent toutes seules, donc bien sûr qu’on n’a pas à les faucher. Vous pouvez laisser les feuilles tombées au sol, comme dans la nature. Vous pouvez tailler la plupart des arbustes au printemps, après la floraison, mais la taille n’est pas obligatoire, bien sûr.

  16. Bonjour. Est-ce la même chose pour la taille des arbustres tels que les physocarpes, les rosiers et cerisiers sauvages, les aronies, en fait des arbustres résistants de zones 2, 3 et 4. J’habite dans la région de Montmagny. Un centre horticole doit venir tailler nos 40 abustres environ. Est-ce mieux de les faire venir au printemps. Merci beaucoup.

    • La situation est très différente. Leurs feuilles tombent d’elles-mêmes; nul besoin de les faucher. Vous pouvez laisser les feuilles au sol, comme dans la nature. Si vous jugez que vos arbustes ont besoin de taille (la taille n’est pas obligatoire), oui, le printemps, après la floraison, est la meilleure saison.

  17. c’est 1 bonne technique que j’applique depuis quelques années. Vous avez raison 🙂

    pour l’hydrangé panjculé, je dois le tailler a cause de la taille et de son emplacement. Dois-je tailler seulement les tiges avec fleurs ou je peux le rabattre à environ 1 mètre ?
    et est-ce correct à l’automne ?
    merci de vos conseils !

  18. Une de mes amies coupe les grandes vivaces – en particulier les hémérocalles, mais pas seulement, – mais en laissant le feuillage coupé sur la plante. Est-ce aussi efficace en termes de protection hivernale (car pour l’apport de nutriment, je suppose que c’est idem) ? Ainsi, au printemps, si on a encore de grands morceaux de feuilles et de tiges non composté et qu’on veut en enlever, pour l’esthétique, c’est plus facile de le faire car ‘couper dans le mou’, ce n’est pas vraiment plaisant, sans compter le fait qu’au printemps, on est souvent plus débordés qu’à l’automne.

    • Ce qu’elle fait est parfaitement légitime. Mais si elle attend une semaine ou deux au printemps, les tiges laissées seront presque entièrement cachées, donc je trouve qu’elle travaille beaucoup pour peu d’effets.

  19. Dominique

    Pour les framboisiers, je les coupe toujours à l’automne, est ce que ce serait mieux au printemps?

  20. Je fais moitié- moitié, car cela me fait trop de travail au printemps.

  21. Lucie Théberge

    Bin coudonc, je vais essayer cette méthode cet automne! Merci!

  22. johanne Leboeuf

    À l’automne j’ai l’habitude de déchiqueter les feuilles des arbres et de les mettres dans mes plate bandes. Est-ce correcte si certaines plantes auront ainsi leurs propres feuilles ensevelies? Je ne coupe rien d’habitude. Surtout cette année avec la 2 fleuraison de plusieurs plantes: phlox sublata, betoine, échinacée, campanule, digitale et même spigalée!

  23. Helene Barnard

    Qu’en est-il des bougainvilliers? Dois-je le rentrer pour l’hiver? Et si oui, dois-je le couper ou s’il refleurira sur les mêmes tiges? Merci beaucoup de prendre le temps de répondre à toutes ces demandes…

  24. Danielle Brossard

    Moi je ne coupe plus mes vivaces à l’automne tout simplement pour nourrir la faune qui mange toutes ces petites graines qui restent sur les fleurs fanées, sans compter que le feuillage peut servir à calfeutrer un nid. De plus, rien n’est plus beau qu’un plant garnie de neige les premiers mois de l’hiver, surtout en novembre.

  25. Nancy Duperré

    Pour les hibiscus vivaces c’est la même chose? On m’a toujours dit de tailler à 1 pouce du sol…

  26. A quelle auteure couper les framboisiers remontant?

  27. Annabelle

    Est-ce qu’il est préférable que je fasse la même chose avec mes plants de fraises?

  28. Coeur saignant mieux couper à l’automne ou printemps. Merci

  29. Coeur saignant mieux couper à l’automne ou printemps merci

  30. Qu’en est-il des hydrangés? Puis-je appliqué la même théorie? Chaque année je coupe les tige qui ont des fleurs….

  31. Jocelyne Ruel

    je coupais mes renouées, car c`est um peu haut, puis-je les laisser tranquilles cette année ?

  32. Serge Brière

    Doit-on tailler à 3 pouces de terre mes pivoines ou seulement le faire au printemps ?

  33. C’est aussi la technique que j’applique depuis toujours: laisser faire la nature, et s’occuper de ramasser ce qui reste comme les branches mortes, les tiges florales séchées, etc. En plus, des vivaces fauchées au ras du sol, je trouve ça laid comme c’est pas possible.

  34. Je ne me suis jamais cru plus intelligent que des millions d’années d’évolution. Je me dis que si les vieilles feuilles étaient nuisibles pour les vivaces, l’évolution aurait fait qu’elles s’envoleraient aux vents ou se résorberaient rapidement. Donc je ne coupe rien et contemple chaque année au printemps cette vitalité végétale. Chaque pousse est pour moi comme un nouveau né qui me sourit.

  35. Je laisse tout sur place et c’est au printemps que je ramasse sauf pour les pivoines dont je coupe les feuilles ras le sol. Suis-je correcte avec ça ?

  36. Monica Robert

    Quand faut il taille les framboisiers? À ras du sol?

  37. je fais quoi avec mes marguerite geante elle vont jusque au 2 eme etage magnifique je dois tu couper les tiges fleuri encore

    • Cette plante est à cheval entre une plantes vivace et un arbuste. Si vous le trouvez trop haut, le moment pour la tailler est au printemps, pas à l’automne.

  38. lauriehh23

    Super article avec de très bonnes explications, je vais suivre vos conseils, merci ! 🙂

  39. Karine Liboiron

    Mon père et moi comprenons cet article différemment. Je comprends qu’il est préférable de laisser la plante telle quelle, de ne pas la couper à l’automne et de laisser les feuilles se ratatiner et mourir et de composter pendant l’hiver. Mon père comprend qu’il est préférable de couper les feuilles mais de les laisser ensuite sur le côté de la plante au-dessus du sol pour qu’elle se composte pendant l’hiver. Qui a raison? Merci 🙂

  40. Sylvie P

    MERCI !!! pour vos précieux conseils. Je viens de sauver plusieurs heures de travail en seulement 30 minutes de lecture sur votre article ainsi que les questions/réponses

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :