Engrais Paillis Truc du jour

Des algues comme paillis et engrais

Par Larry Hodgson

Question : Je demeure aux Îles-de-la-Madeleine. Cette année, j’ai fait mon premier potager. Au fond de la plage près de chez moi, il y a des algues séchées, surtout des zostères marines. Elles sont là depuis longtemps et sont donc partiellement désalinées. J’aimerais connaître les qualités et défauts de cet amendement. Est-ce que cet amendement est acide ou alcalin? Peut-on s’en servir comme paillis? 

Antonin Arseneau
Îles-de-la-Madeleine

zostère marine
La zostère marine est trouvée dans les eaux de mer presque partout dans l’hémisphère Nord. Photo: Brew, John, iNaturalist.org

Réponses: Les algues et les autres plantes marines (la zostère marine [Zostera marina] est en fait une plante à fleurs aquatique similaire à une graminée, pas une algue) font un excellent amendement de sol et paillis. 

On les utilise notamment pour pailler le potager où, en plus de modérer la température du sol, de réduire les pertes d’eau par évaporation et de prévenir la germination de mauvaises herbes, elles enrichissent le sol en azote, potassium, magnésium et plusieurs oligoéléments. Le paillis d’algues a aussi la réputation de repousser les limaces. On peut en appliquer une couche de 7,5 à 10 cm dans le potager comme dans la plate-bande.

Aussi, on mélange 2 à 5 cm de ces algues et plantes marines au sol, à la manière du compost, pour l’enrichir, l’alléger et l’aider à mieux retenir l’eau et les minéraux. 

On peut également les ajouter au composteur.

Algues séchées
Algues séchées. Photo: Titus Tscharntke, pixnio.com

Il y avait autrefois une longue tradition d’utiliser les zostères marines dans le potager familial, notamment dans la culture des pommes de terre, mais une maladie (le dépérissement [«wasting disease»] causée par un micro-organisme appelé Labyrinthula zostera) a presque anéanti la population de cette plante à travers le monde dans les années 1930, une dévastation de laquelle la zostère marine peine encore à récupérer, et cette tradition fut alors largement perdue.

Utilisation des algues et compagnie

Paillis d’algues
Paillis d’algues. Photo: http://www.bvi.gov.vg

Vos «algues» sont vieilles et donc, comme vous le suggérez, auront été désalinées par les éléments, vous permettant de les utiliser directement dans le jardin ou le compost. Avant d’utiliser des algues et des résidus de plantes marines fraîchement déposés sur la grève, il pourrait être sage de laisser une pluie ou deux les désaliner ou encore, de les rincer au tuyau d’arrosage avant de les employer.

Habituellement, les algues et plantes marines sont neutres ou légèrement alcalines (un pH de 7 à 8). Parfois, d’ailleurs, on les incorpore en quantité aux sols trop acides pour les rendre plus alcalins, mais leur effet alcalinisant demeure relativement faible. Il n’y a pas de risque de modifier le pH de façon substantielle en les incorporant aux sols de jardin ordinaires, à moins que le sol soit déjà trop alcalin (un pH de plus de 7).

Il va sans dire qu’il faut n’utiliser que les algues et plantes marines apportées par les vagues et ne pas les récolter dans la mer, et ce, pour ne pas déséquilibrer l’équilibre écologique des fonds marins, souvent fragile.

11 comments on “Des algues comme paillis et engrais

  1. Côté madeleine

    Au Pérou j’ai vu dans le désert cultiver du maïs ,du riz c’est grâce aux algues qu’ils incorporaient au sol

  2. Bonjour, est-ce qu’il en est de même avec les algues filamenteuses? J’ai un petit étang que je n’ai malheureusement pas eu la chance de m’occuper cet été et les algues ont proliféré. Est-ce que ça serait une bonne idée de les sortir de l’étang, les faire sécher pour ensuite les mélanger à la terre?

  3. Marie-Claude Lesage

    Bonjour, qu’en est-il des algues qui s’amassent sur les berges d’un lac?

  4. Tous les automnes, les algues sont utilisées dans tous les jardins potager à St- Pierre et Miquelon…
    https://lheuredelest.org/es-tu-alle-au-goemon/

  5. Peut-on trouver ces algues vendu dans les centres jardins?

  6. Le poop de carpe japonaises de mon filtreur à bassin d’eau est excellenent pour mon jardin et mes plates-bandes

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :