Truc du jour Vivaces

L’hosta qu’on cultive pour ses fleurs!

Par Larry Hodgson

La première fois que j’ai vu un hosta à feuilles de plantain (Hosta plantaginea, syn. H. plantaginea grandiflora et H. plantaginea japonica), aussi appelé hosta parfumé, je pensais que c’était une plaisanterie, qu’on avait planté des lys à travers le feuillage d’un plant d’hosta. Jamais je n’aurais pu croire qu’un hosta puisse avoir des fleurs aussi grosses, ni aussi parfumées! Les trompettes blanc pur mesurent de 15 à 17 cm de longueur… et leurs émanations à la fleur d’oranger vous séduiront à une très bonne distance.

D’ailleurs, à cause de ces fleurs impressionnantes, les botanistes avaient d’abord classifié cette plante parmi les hémérocalles avant de se raviser. 

Aussi, c’est la seule espèce des quelque 60 espèces d’hostas dont les fleurs sont sérieusement parfumées. Tous les cultivars d’hosta aux fleurs parfumées offerts aujourd’hui, comme ‘Royal Standard’ et ‘Fragrant Bouquet’, sont soit des mutations du hosta à feuilles de plantain ou des hybrides utilisant cette espèce comme parent.

Le reconnaître

Plusieurs hostas à feuilles de plantain
Hosta à feuilles de plantain. Photo: jardinierparesseux.com

L’hosta à feuilles de plantain forme un dôme de feuilles vert moyen, luisantes et nettement rainurées d’environ 60 cm de diamètre sur un plant de 45 cm de hauteur. La tige florale atteint environ 75 cm de hauteur. La floraison est très tardive: fin d’août dans bien des régions, mais septembre chez moi (zone de rusticité 4b). Les fleurs s’ouvrent tardivement aussi, seulement en fin d’après-midi (vers 16 h), et restent ouvertes toute la nuit. On a tout intérêt à placer cet hosta dans un lieu qu’on fréquente en soirée!

C’est un hosta un peu différent des autres dans le sens qu’il produit de nouvelles feuilles sporadiquement tout au long de l’été plutôt qu’uniquement au printemps. Ainsi, toute vieille feuille qui sera devenue moins belle — une qui a été brisée par la grêle, par exemple —, sera vite cachée de vue. Et il récupère mieux de l’attaque des cerfs… s’ils arrêtent leur fréquentation du jardin! 

Son feuillage sort plus rapidement au printemps que celui des autres hostas et de ce fait risque de subir des gels dans les régions où la neige fond vite. Si vous placez un bon paillis épais (environ 7 à 10 cm) au sol, cela ralentira son départ printanier et devrait le mettre à l’abri du gel. Sinon… eh bien au moins il refera de nouvelles feuilles au cours de l’été contrairement aux autres hostas dont les feuilles ont gelé.

Aussi, contrairement aux autres hostas, l’hosta à feuilles de plantain préfère le soleil, bien qu’il tolère l’ombre et pousse très bien à la mi-ombre.

Autrement, c’est un hosta classique qui tolérera presque tout sol, mais qui sera à son plus beau dans un sol riche, bien drainé et frais. Il est rustique dans les zones 4 à 9 (3 avec protection) et semble plutôt résistant aux limaces… mais gare aux cerfs de Virginie!

Comme pour tous les hostas, il est préférable de le multiplier par division des touffes au printemps ou à l’automne. Il produit rarement des graines fertiles dans les climats plus frais, mais si cela arrive, vous pouvez également cultiver de nouvelles plantes à partir de semences.

Un cultivar moins intéressant

Hosta Aphrodite à fleurs doubles blanches
Hosta plantaginea ‘Aphrodite’: de belles fleurs doubles, mais il faut souvent un tuteur pour les tenir debout! Photo: Photo: jardinierparesseux.com

La plupart des cultivars et hybrides de l’hosta à feuilles de plantain sont très intéressants : ‘Fragrant Bouquet’, ‘Guacamole’, ‘Invincible’, etc. Une variété est toutefois d’intérêt douteux, cependant: H. plantaginea ‘Aphrodite’ (aussi vendu sous le nom ‘Venus’). C’est une mutation à fleurs doubles de l’hosta à feuilles de plantain avec des fleurs aussi grosses et aussi parfumées… mais malheureusement, leur poids est tel que la tige florale s’affaisse presque toujours, notamment s’il pleut. À mon avis, et c’est exceptionnel dans le monde des hybrides et cultivars, pour une fois l’espèce est nettement supérieure à sa sélection.

Où le trouver?

hosta à feuilles de plantain
Hosta à feuilles de plantain: souvent difficile à trouver. Photo: http://www.perennialresource.com

Il reste un défi: trouver ce hosta! 

Au Québec du moins, le hosta à feuilles de plantain est rarement offert en pépinière. Pourtant, on le voit dans de vieux jardins (il a dû être très populaire autrefois!) et il est très facile à trouver en pépinière dans les provinces voisines, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, où on l’appelle «August lily». 

Le truc, c’est de vous promener dans un vieux quartier de votre ville à la fin d’août ou en septembre et quand vous le voyez (on peut difficilement le manquer!), de quémander une division au propriétaire!

Ou encore, commandez la plante d’ailleurs au Canada, comme chez Riverbend Gardens ou Handlebar Hostas

Mes lecteurs européens trouveront cette plante plus facilement. Souvent, votre jardinerie locale l’offre. Sinon, essayez une pépinière qui fait de la commande postale, comme Pépinère LepageHostafolie ou Le Jardin d’eau


L’hosta à feuilles de plantain. Trouvez-le, plantez-le, humez-le: quel délice!

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 9 septembre 2015.

18 comments on “L’hosta qu’on cultive pour ses fleurs!

  1. « Le truc, c’est de vous promener dans un vieux quartier de votre ville à la fin d’août ou en septembre et quand vous le voyez (on peut difficilement le manquer!), de quémander une division au propriétaire! »

    C’était le moyen le plus pratique de se procurer des hostas quand dans mon quartier il y avait encore des jardinières et des jardiniers amateurs, et où régnait une certaine convivialité.
    On le cultivait surtout en grands conteneurs : vieille bassine ou lessiveuse par exemple.
    En pleine terre c’était plus risqué à cause de la voracité des escargots, on l’appelait chez moi « le Délice des Cagouilles « , la cagouille étant le nom local de l’escargot.

  2. J’ai un fragrant bouquet qui a cessé de fleurir: un truc pour le faire refleurir? Tous les autres (excepté le fried banana) fleurissent bien.

  3. Bonjour aux québécois, pensez-vous qu’à 1000 m d’altitude dans ma région alipine, en France, je pourrais prévoir de planter une belle haie de ces magnifiques plantes, de manière à ce que les feuilles masquent une vieille bordure en bois de 10 cm de hauteur, et quand puis-je les mettre en terre, bien paillés, pour contrer la neige et le gel ?… Merci de vos conseils éclairés, Larry et les autres.

    • Puisque ça pousse très bien presque partout au très froid Québec, pourquoi pas?

      • Merci beaucoup Larry, c’est bon pour le printemps prochain donc ! Je me demande où je vais pouvoir me procurer des boutures. J’ai envie d’en mettre partout ! Quelle merveille, de fréquenter même par Internet, des amoureux de la gente florale !!

  4. Jakim Pepin

    Bonjour Larry, je me demandais si les feuilles qui repoussent tout l’été est un trait génétique hérité par certains cultivars hybrides. Merci.

  5. Rachel Guay

    Bonjour,

    Les chevreuils bouffent mes hostas… comment prévenir ce triste inconvénient?

  6. Bonjour
    Mon hosta « Guacamole » possède un parfum exquis qu’on peut sentir à plus de deux mètres. les colibris le visitent volontiers et le feuillage est magnifique et résistant aux limaces. Il embellit la base du tronc de mon frêne et s’accommode bien des anémones du Canada qui l’encerclent.Que demander de plus?
    Fernande P. de Pierrefonds

  7. johanne Leboeuf

    Bonjour, est-ce un hosta aimé des limaces? Il y en a beaucoup dans ma région ( rive sud de Montreal). Merci

    • Il est « un peu » sensible aux limaces, mais s’il y a beaucoup de limaces, ça peut poser problème. Essayez plutôt un hosta parfumé hybride réputé résistant aux limaces, comme ‘Fragrant Bouquet’ ou ‘Invincible’.

  8. Ce peut-il qu’il porte un autre nom que August Lily car il ne semble pas y en avoir sur les 2 sites que vous avez référé.
    Merci.

  9. Irène Lamarre

    Ce hosta à feuilles de plantain serait-il cette variété aux feuilles comestibles? Sinon savez-vous quelle variété est comestible?
    J’apprécie vos rubriques. Merci beaucoup. Grâce à vos généreuses informations, jardiner devient vraiment relaxant!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :