Pensée du jour Truc du jour

Pensée du jour

Femme pensive dans un jardin de fleurs.

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de guérison
d’un moment de calme dans le jardin.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

25 comments on “Pensée du jour

  1. Claudette Lamoureux

    Effectivement, ma grand-mère s’est mise au jardinage après la perte de deux enfants. Ce fut sa thérapie pour vivre son deuil. C’est elle qui m’a transmis la passion du jardinage. Les mains dans la terre, faire revivre à partir de petites graines, entretenir chaque jour et récolter ses efforts, a quelque chose de salvateur.

  2. Apollinaire Bagwarhekone

    Le jardin a beaucoup de bienfaits pour le corps et l’esprit

  3. Impossible dans mon quartier de Ville de Lorraine avec les paysagistes et voisins qui utilisent des souffleurs à feuilles du matin au soir même en été! Un bruit et une pollution incommensurable!

  4. Denise B. , Québec, QC

    Un psychologue disait que c’est de l’auto-hypnose, j’y crois fortement. J’ai toujours parlé à mes plantes intérieures comme extérieures et elles me le rendent fort bien, si vous les verriez… Et après 45 ans à travailler dans un bureau,
    rentrer dans la maison les pieds tout crottés, m’asseoir au bord du bain pour les laver doucement et réfléchir à ma
    jardinerie du jour et la suivante, c’est ma plus belle trouvaille de retraite. Préparer mes semences en mars, faire des recherches en février en vue de la prochaine saison attendue avec impatience, lire vos livres encore et encore, tenir un journal quasi journalier de jardinage parce qu’on ne se souvient pas nécessairement de tout, les bons coups comme les manqués, ÇA c’est du jardinage et du pur Bonheur.
    Merci de nous soutenir dans nos aventures… 😘

  5. Line Bertrand

    J’ai une petite pensée écrite sur une plaque de ciment à l’entrée de mon jardin qui dit:
    Le jardinage est plus ÉCONOMIQUE qu’une THÉRAPIE et tu récoltes les légumes.
    Je vous envoie une photo

  6. DAVEAU Isabelle

    oui le jardinage permet de se relaxer et de se dépenser physiquement avec une récolte à la clef, j’ai aussi beaucoup de plaisir à entretenir mon jardin et mon potager. Les fleurs pour les bouquets, les semis ou plants pour les legumes, l’ail perpetuel frais, quel saveur sur une pain rassis, j’ai découvert aussi les fèves fraiches cette année, les tomates cerises quel plaisir ce vrai gout de tomate, j’ai planté des poireaux d’hiver il y a qq jours et ils ont l’air de bien profiter après le butage encadré par des branches de sureau et les arbres fruitiers, cette année des poires et des pommes … et l’on comprends alors le travail des agriculteurs qui nous nourrissent même si l’on demande l’arret des pesticides pour notre dame nature et notre santé …

  7. René Gauthier

    Je crois que c’est Montaigne qui disait: L’important n’est pas le jardin mais le jardinage.

    • Liliane Gravel

      Je crois qu’il avait raison, parce que je jardine avec amour du printemps à l’automne, et quand toutes mes fleurs sont magnifiques et les récoltes prêtes, ce sont les chevreuils et autres animaux qui viennent tout récolter, et plus rien pour moi malgré tout le travail accompli…..

    • Carole Leroux

      Cette citation peut s’appliquer à n’importe quelle passion telle le dessin. Merci pour le partage.

    • René Gauthier @ Et pourtant il prétendait ne pas reconnaître une salade d’un poireau !

      Montaigne, probablement mon écrivain (ou philosophe ?) favori est parfois assez « pince sans rire » et prend parfois plaisir à se dévaloriser ( je parle de lui comme s’il était encore vivant !).

  8. Pensée du jour du Jardinier intelligent ! ☺️🐦💐 C’est tellement vrai ! Cela dit, le défi, pour des jardinières passionnées et perfectionnistes comme moi, c’est de se donner le droit de faire ‘pause’ sur toutes les tâches à faire – évidemment toujours ultra-urgentes ! -, de manière à profiter de cette belle sagesse qui est partagée ici. C’est en tout cas mon défi et j’en ai pris assez conscience cette année pour briser un peu le cercle vicieux du travail sans répit, pour l’arrimer au repos et à la contemplation qui, littéralement, nous re-crée.

    Expérience : quand j’ai perdu ma fille à la naissance, en 1980 – j’étais encore si jeune !, c’est le jardinage qui m’a sauvée. Le jardinage oblige à décrocher veut veut pas, à lâcher-prise, etc., car on à faire avec des impondérables – gelées tardives, prédateurs et même grêle et autres variables incontrôlables ou alors très contraignantes. C’est aussi, et peut-être même surtout, outre la beauté des résultat, un travail physique qui, encore une fois : littéralement, nous ‘grounde’. La terre est notre point de départ et notre point d’arrivée – c’est à cela qu’on se connecte aussi en prenant le temps de prendre le temps au jardin.

    Merci pour cette belle pensée !

  9. Jocelyne Coderre

    Quel bon sujet ce matin encore ; surtout que le jardin que nous concevons avec tant de recherches et d’applications apporte tellement de contentement pour nous-mêmes, il agit comme moteur de  »bonnes » réflexions.

  10. Merci pour cette magnifique pensée! J’étais sur le point de faire le tri après séchage des graines que je conserve du jardin d’année en année. C’est très apaisant et inspirant. La transmission, c’est important pour moi, je le fais avec ma fille. L’odeur du basilic, la générosité des plantes à donner une multitude de semences, la beauté pure, l’inventivité de la nature dans son oeuvre. C’est comme un main tendue.
    Belle journée à tous.

  11. Le vrai jardinier se découvre devant la pensée sauvage.

    Jacques Prévert

  12. Mon chum trouve que j’en cultive toujours trop.Moi Ce que j’aimes plus que tout c’est de voir le sourire des amis a qui on donnes quelques tomates ou une nouvelle plante…😃

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :