Jardins à visiter Topiaire Tourisme de jardin

Ladew Topiary Gardens célèbre ses 50 ans en tant que jardin public

Terrasse de topiaires à Ladew Gardens

Le texte qui suit est tiré d’un communiqué de presse de Ladew Topiary Gardens, un jardin public situé dans l’État du Maryland aux États-Unis. J’ai visité ce jardin plusieurs fois au cours des dernières décennies avec des groupes d’amateurs de beaux jardins et c’est en effet un jardin remarquable qui vaut bien un long déplacement!

Larry Hodgson


Ce qui était autrefois une ferme du Maryland de 109 ha, achetée en 1929 par Harvey Smith Ladew, un Américain d’origine française (sa langue maternelle était le français), est devenu une destination renommée pour les visiteurs du monde entier. Appelé le «jardin de topiaires* le plus remarquable des États-Unis» par le Garden Club of America, Ladew Topiary Gardens célèbre cette année ses 50 ans d’ouverture comme jardin public.

*Topiaire : arbre ou arbuste taillé pour obtenir une forme géométrique, animale ou autre.

Topiaire d’un homme à cheval.
Topiaire d’un cavalier, qui fait partie de la «Chasse à courre», le tableau topiaire le plus célèbre du Jardin. Photo : Erik Kvalsvik

Les jardins merveilleux que Ladew a conçus et développés ont été inspirés par les jardins de classe mondiale qu’il avait vus lors de ses nombreux voyages en Europe. Ils comprennent des pièces d’eau, de la statuaire et, plus particulièrement, des centaines de topiaires. Initié à ce style de sculpture vivante lors d’une visite en Angleterre, Harvey Ladew a fait de la topiaire la note dominante de son parc.

Harvey Ladew (à gauche) sur la terrasse avec des amis.

Son jardin était déjà devenu une destination populaire pour les amateurs de jardins de son vivant ; ses amis installaient des tables de jeu dans la cour avant et collectaient 75 cents aux visiteurs curieux souhaitant visiter la propriété fantaisiste. En 1971, n’ayant pas pu trouver une organisation pour reprendre sa maison et ses jardins, il a créé Ladew Topiary Gardens, Inc. L’organisation a été chargée de la préservation et de l’entretien de ses 9 ha de beaux jardins et de sa maison historique qui avaient été l’œuvre de sa vie. Harvey Ladew est décédé le 28 juillet 1976 à l’âge de 89 ans, mais son jardin vit toujours.

Au cours des 50 dernières années, Ladew Topiary Gardens est devenu une destination reconnue à l’échelle mondiale, recevant près de 50 000 visiteurs chaque année. Les visiteurs viennent explorer les jardins primés, visiter le manoir historique, découvrir les surprises saisonnières et permanentes le long de la promenade de la nature et en apprendre davantage sur les mystères de la métamorphose dans le pavillon des papillons indigènes.

Cette année souligne le succès de Ladew Topiary Gardens, depuis plus d’un demi-siècle, à toujours demeurer enraciné dans la vision de son fondateur, dans l’engagement et le travail de ses administrateurs et bénévoles, ainsi que dans le soutien de sa communauté.

Au cours des 50 dernières années…

Jardin d’iris
Le Jardin des iris. Photo : Helen Norman

Jardins : Plus de la moitié des jardins d’origine ont été restaurés à l’aide d’informations d’archives, de nouvelles technologies et du généreux soutien de la communauté. Le Jardin de la forêt sera restauré en 2021; ses chemins seront ramenés au motif fantaisiste en damier d’origine.

Promenade dans la nature : La promenade dans la nature, ouverte en 1999 et améliorée en 2019, offre aux visiteurs un paysage naturel, un contraste intentionnel avec les jardins à la française si intensément entretenus du reste du domaine. Avec ses sentiers qui traversent un paysage naturel, la promenade sert de support pédagogique vivant pour la programmation éducative de Ladew. Les visiteurs peuvent y découvrir les divers habitats fauniques particuliers à la région. En plus des panneaux éducatifs placés le long du sentier de 1,5 km, les visiteurs profitent d’une cachette d’observation des oiseaux, d’un marécage flottant dans l’étang de la carrière et d’un sentier qui traverse la forêt et le marais d’eau douce.

Pavillon des papillons : Ouvert en 2014 et le premier du genre dans la région, la Butterfly House (pavillon des papillons) présente des plantes indigènes et les papillons et chenilles indigènes qui en dépendent pour se nourrir et se loger. Le pavillon des papillons offre une expérience éducative intime de l’histoire naturelle et du cycle de vie de plus de 20 espèces de papillons et de chenilles locaux. L’ajout récent de panneaux d’interprétation améliore l’expérience du visiteur.

Le jardin de cottage et le manoir.
Le jardin de cottage et le manoir. Photo : Helen Norman

Manoir : Les intérieurs de la maison ont subi d’importantes restaurations historiques permettant aux visiteurs de découvrir le charme et le génie de la décoration intérieure de Harvey Ladew. Les restaurations du salon et de la chambre à coucher ont été rendues possibles grâce aux archives ; ils reflètent le style incroyable et le goût unique de Ladew et de ses amis talentueux.

L’art dans les jardins : Peintre et sculpteur amateur, Harvey Ladew avait une grande appréciation de l’art sous de nombreuses formes : peinture, sculpture traditionnelle, aménagement paysager et, bien sûr, l’art de la topiaire. Au fil des ans, Ladew Gardens a accueilli des artistes locaux, nationaux et internationaux dans les jardins, venus exposer et vendre leurs œuvres. Pour 2021, Ladew Topiary Gardens présente une exposition des sculptures de l’artiste de la nature J. Clayton Bright, de renommée internationale, et de méticuleuses compositions botaniques et artistiques d’Anne Blackwell Thompson.

Événements spéciaux et programmes éducatifs : Ladew accueille plus de 130 programmes et événements chaque année, allant de festivals de jardin printanier et automnal, aux concerts, conférences et programmes éducatifs pour enfants et adultes toute l’année. La pandémie de COVID-19 aura un impact sur les plans de certains de ces programmes en 2021.

Le Jardin jaune avec narcisses.
Le Jardin jaune au temps des narcisses.

Ladew Topiary Gardens a été reconnu comme l’un des «Cinq meilleurs jardins nord-américains qui valent le détour» du Conseil canadien du tourisme de jardin et a été désigné «le jardin topiaire le plus remarquable des États-Unis» par le Garden Club of America. Ladew a été présenté comme l’un des «10 Incredible Topiary Gardens around the World» (10 jardins topiaires incroyables à travers le monde) par Architectural Digest.

Informations pratiques

Ladew Topiary Gardens est situé à Monkton, Maryland, à environ 45 km de la ville de Baltimore, sur la côte est des États-Unis. Il est ouvert de 9 h à 16 h six jours par semaine (fermé le mercredi) du 1er avril au 31 octobre. 

Ladew Topiary Gardens, Inc. est une organisation à but non lucratif dont la mission est «d’entretenir et de promouvoir les jardins, la maison et les installations conformément à l’esprit créatif de Harvey S. Ladew pour le bien public et pour l’éducation, la science et les activités culturelles.»

La maison et les jardins sont inscrits au National Register of Historic Places (registre national des lieux historiques) des États-Unis.

Vous pouvez en savoir plus sur Ladew Topiary Gardens en visitant leur site Web : Ladew Topiary Gardens.

Traduction et adaptation du texte par Larry Hodgson. Photos fournies par Ladew Topiary Gardens. 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

4 comments on “Ladew Topiary Gardens célèbre ses 50 ans en tant que jardin public

  1. chicpourtout

    Magnifique! Je ne connaissais pas ce beau jardin. Un grand merci de nous le faire découvrir.

  2. chicpourtout

    Note aux lecteurs de ma part: il faut prendre le temps de bien visiter leur site web. C’est d’une telle beauté! Le Manoir à l’intérieur est renversant d’élégance et si bien aménager. Un peu ravissement! Merci encore M. Hodgson. Ce jardin est à visiter de mon vivant. La prochaine fois que vous organiser une visite faite nous le savoir svp. Je crois que vus allez avoir un «grand» groupe de gens intéressés. 😉

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :