Arbres Truc du jour

Quand un arbre est frappé par la foudre

Arbre frappé par la foudre

Par Larry Hodgson

On sait que la foudre frappe souvent l’objet le plus haut d’un secteur… et fréquemment il s’agit d’un arbre. Les arbres les plus susceptibles d’être touchés sont ceux qui sont isolés, plus hauts que les arbres environnants ou près de l’eau. Les chênes, les ormes, les pins, les épinettes, les peupliers, les érables et les frênes sont considérés comme les plus à risque de recevoir un coup de foudre.

En fait, le bois n’est pas un bon conducteur d’électricité, mais la sève présente dans l’aubier, oui. La foudre descend alors à l’intérieur de l’arbre, de haut en bas, et jusque dans les racines, transportant jusqu’à 100 millions de volts d’électricité et chauffant la sève jusqu’à ce qu’elle se vaporise. 

Dommages causés à un arbre par la foudre.
Dommages causés à un arbre par la foudre. Photo: Алефиренко Пётр Геннадьевич, Wikimedia Commons

Quand un arbre est frappé par la foudre, il peut carrément exploser ou même prendre feu, mais généralement les dégâts sont plus discrets. On voit souvent une longue bande d’écorce arrachée ou éclatée, souvent aussi une fente dans le tronc, mais parfois il n’y a aucun signe extérieur sauf un flétrissement des feuilles dans certaines branches au cours des jours suivants… si l’arbre ne meurt pas complètement.

Si l’arbre est bien détrempé à cause d’une pluie forte, il est aussi possible que le courant passe par l’extérieur de l’arbre pour se dissiper dans le sol et ainsi il n’y aura presque pas de dommages.

Certains arbres récupèrent d’un foudroiement, mais la plupart en meurent, parfois directement, mais souvent aussi la blessure ouverte devient infestée de champignons ou d’insectes (les insectes perceurs sont attirés en grand nombre par un arbre frappé par la foudre), ce qui peut mener à une mort lente qui peut prendre plusieurs années.

Si votre arbre est frappé

Faites-le voir rapidement par un arboriculteur certifié pour décider du meilleur traitement à prendre. Tristement, souvent il suggèrera l’abattage, mais parfois il jugera que l’arbre peut être récupéré, surtout quand moins de 20% des racines sont touchées. Si oui, il faut nettoyer la blessure pour qu’elle puisse bien se compartimenter, émonder les branches endommagées et appliquer de l’engrais pour stimuler la régénérescence des racines. Il ne faut pas couvrir la blessure de peinture ou de pâte d’émondage: cela risquerait d’empirer la situation.

Pour prévenir la foudre

Paratonnerre dans un arbre.
Paratonnerre dans un arbre. Photo: jardinierparesseux.com

Dans le cas d’un arbre de grande valeur, comme un arbre historique ou symbolique, il peut valoir la peine de faire installer un paratonnerre: évidemment, avant que la foudre ne frappe! C’est un traitement assez onéreux qui doit être effectué par un expert en paratonnerres, mais si l’arbre «est d’une valeur inestimable», l’investissement en vaudra la peine.

On voit souvent des arbres ainsi protégés dans les grands parcs européens et américains. Par exemple, Longwood Gardens, en Pennsylvanie, protège plusieurs de ses arbres, dont certains sont tricentenaires, avec un paratonnerre.

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 23 août 2016.

15 comments on “Quand un arbre est frappé par la foudre

  1. Claire L.

    J’ignorais qu’on pouvait installer un paratonnerre sur un arbre… C’est formidable ! Je dois justement en faire poser un sur ma maison… qui est toute proche d’un grand saule (bien plus haut que la maison). Du coup je vais peut-être plutôt le faire installer au sommet de l’arbre… Merci pour vos articles qui me font découvrir tant de choses !

  2. Mais jusqu’où ira l’extravagance des pays dit développés ? Ou sont passé la raison et le bon sens ? Pendant que la bienpensance se fait faire des terrasses, meubles de jardin et tutti quanti avec des bois exotiques pillé en Amazonie (poumon de notre monde).

    • Mais jusqu’où iront les trolls de ce monde hein? Si ce site ne vous convient pas, ne le fréquentez pas. 🙂

    • Je ne comprends pas votre commentaire ? J’ai perdu un magnifique tres vieux chêne a cause de la foudre, il a fallu l’abattre, j’en ai pleuré, des générations ont joué sous ses branches et il laisse un vide énorme dans le paysage,. J’aurais bien aimé avoir l’idée d’au moins demander un devis pour la pose d’un paratonnerre, hélas je n’aurais certainement pas eu les moyens de le faire faire. Ça ne m’empêche pas de militer pour une meilleure gestion de la nature et de contribuer dans la mesure de mes moyens à l’accès à l’école et à la santé pour les enfants déshérités…

      • Merci de choisir le respect dans la formulation de votre commentaire.

        Pour ce qui est de notre environnement les zones les plus précieuses et essentielles de notre monde sont en passe de disparaitre à cause de l’avidité des pays dit développés, tout le monde le sait !
        Les pays dit en développement ont surtout besoin qu’on leur foute ma paix, et qu’on cesse de piller leurs richesses.

        Et pour ce qui est de votre chêne vous invite simplement à lire ceci.
        https://jardinierparesseux.com/2017/08/10/les-arbres-recherches-morts-ou-vivants/

    • Quel rapport avec cet article ? Est-il mal de protéger un arbre remarquable avec un paratonnerre ? Ce n’est pas parce que cet arbre non protégé risque d’être frappé par la foudre que l’Amazonie se portera mieux.

      • OUI ÉVIDEMENT ! l’Amazonie, comme l’Afriquue se portera mieux si vous utilisez VOS ARBRES pour tous VOS BESOINS.
        La vie d’un arbre est aussi lié à son horloge biologique, seul une arbre isolé, ce qui est contre nature, est vraiment en danger de foudroiement, et cela reste très rare, comme phénomène naturel.

    • Vous devriez cesser de vous énerver: je ne peux vous appeler que par le nom fictif que vous utilisez. Je comprends votre urgence de crier à tous que notre planète pleure, mais vous n’êtes pas sur la bonne plate-forme et le jardinier paresseux n’y est pour rien dans votre quête pour un monde parfait.

      • Me AITOU

        Cette hypocrisie qui est exprimée dans votre commentaire est assez nauséeuse. Je vous invite a l’introspection ,elle est salvatrice.

        Je suis certaine que le propriétaire de ce blog est ravi que les commentaires ici, soient à la mesure de son investissement dans son travail d’écriture.

        Et si le réchauffement climatique c’est pas pour vous, que votre bulle est étanche, alors ne lisez pas ce qui ne vous concerne pas… Voici un peu de lecture pour votre intellect, si toute fois c’est ce que vous cherchez à développer.

        https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2017/02/bois-illegal-bresilien.pdf

      • Me Aitou, permettez-moi de vous dire que l’expression « hypocrisie nauséeuse » que vous employez pour qualifier les paroles de Dany est extrêmement choquante. Pourquoi cette violence ? Pourquoi n’exprimez-vous pas vos convictions, très louables sur le fond, dans une forme respectueuse des autres ? Tout peut se dire, mais pas n’importe comment.
        En ce qui me concerne c’est la dernière fois que je poste un commentaire sur ce blog si sympathique : recevoir des leçons de grandeur d’âme n’est pas ce que j’y viens chercher.

  3. Je suis bien d’accord sur la gravité de la déforestation de l’Amazonie et des autres forêts primaires, un peu partout dans le monde et particulièrement dans les pays pauvres.
    Pour autant, je rappelle que, cette année, la France rencontre une pénurie de bois locaux, lesquels sont exportés pour produire des meubles qui seront probablement importés.
    Et il me semble que ce ne sont pas les quelques arbres protégés par un paratonnerre qui sauveront les forêts menacées…

  4. Quelle tristesse de lire ces commentaires. Le jardinier paresseux se veut une plateforme éducative, non pas un lieu pour débattre de nos idées.
    La nature fait du bien à l’âme. Restons en là.

    • ME AITOU

      Je ne porte pas d’œillères, elles passées de mode…. RIRE !
      Par contre je sais que la vie dans toutes ses formes et par sa nature n’est pas stérile. Alors que des échanges soient animés, et bien c’est juste naturel

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :