Annuelles Hybridation Récolte de semences Truc du jour

Pourquoi les fleurs des pensées rapetissent-elles?

Par Larry Hodgson

Question : Je récupère les graines de mes pensées qui étaient de grosse taille il y a 3 ans. D’année en année, je les sème et les fleurs sont de plus en plus petites. Même les nouveaux plants qui se sont semés spontanément sont plus petits.

Léonard Carmen

Réponse : C’est une «situation» connue depuis longtemps et on trouve la réponse dans la génétique de la plante. 

C’est que la pensée des jardins (Viola wittrockiana) est un hybride complexe développé à partir du 19e siècle, surtout en utilisant trois espèces d’origine eurasiatique: V. lutea, à fleurs jaunes, V. altaica, à fleurs violettes et surtout la petite pensée sauvage des champs, V. tricolor (violet, jaune et blanc). La pensée des jardins diffère des espèces sauvages par une taille plus imposante et des fleurs beaucoup plus grosses ainsi que par une plus vaste gamme de couleurs de fleur. 

Pensée sauvage.
Les pensées à grosses fleurs qui se ressèment finissent par ressembler à la pensée sauvage (V. tricolor). Photo: H. Zell, Wikimedia Commons

Toutefois, si on laisse une pensée se ressemer, ce qu’elle fera volontiers, elle tendra à reprendre l’apparence d’une pensée sauvage, habituellement V. tricolor, en seulement quelques générations. Et ce n’est pas que la taille de la fleur et de la plante qui diminuent, les couleurs de l’hybride tendent à disparaître, retournant également environ au trio violet, jaune et blanc de V. tricolor.

Pour maintenir de grosses fleurs dans une gamme intéressante de couleurs, les producteurs de semences de pensée doivent faire des croisements entre lignées spécifiquement sélectionnées. Si vous voulez maintenir l’effet «pensée à grosses fleurs», donc, il vous faudra acheter des semences de pensée de cette forme assez régulièrement.

D’ailleurs, ce problème n’est pas limité aux pensées. Beaucoup de plantes hybrides «dégénèrent» et retournent à une apparence plus près de la forme ancestrale si on les laisse se ressemer génération après génération.  

Pour en savoir plus sur la pensée, lisez l’article L’année de la pensée

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

18 comments on “Pourquoi les fleurs des pensées rapetissent-elles?

  1. Caroline Fortin

    Cette année, j’ai semé mes pensées à partir des graines de l’an passé. Il y en a d’autres qui ont repoussé d’elles-mêmes. Elles sont plus petites mais les couleurs sont très belles et variées. Elles résistent beaucoup mieux à la chaleur que les pensées boostées que j’avais achetées en pépinière, qui n’avaient pas toutes survécu.

  2. Mikaela Ba

    Je n’ai vu les polinisateurs butiner ces fleurs. Elle ne sont pas bénéfiques pour la biodiversité.

  3. johanne brosseau

    J’ai semé des tomatilloes à partir des fruits de l’an dernier, cultivé à partir de semences achetées en sachet. Les plants sont beaucoup plus petits. Je me demande si la réalité des « pensées », que vous décrivez, s’applique à d’autres légumes ou fleurs?

    • Oui, à plusieurs plantes hybrides… mais la tomatille couramment vendue n’est pas hybride. Peut-être que les conditions ont changées. Rappelez-vous que c’est une plante qui détestent les nuits fraîches.

      • johanne brosseau

        Et elles en ont subi plusieurs à partir de la mise en terre. Gros merci, j’aimerais tellement posséder une petite partie de vos connaissances, pour répondre à mes milliers de questions!

  4. Bonjour, je lis avec beaucoup de plaisir vos chroniques. J’aimerais savoir comment conserver les semences des iris versicolore, style emblème du Québec. Doit-on les retirer de l’enveloppe ou planter la (cosse entière) dans la terre à l’automne?Merci.

  5. Bonjour, je préfère les petites pensées de toute façon. Elles se ressèment partout, mais je les trouve courageuses plutôt qu’envahissantes : discrètes elles mettent de la couleur tôt au printemps, et se laissent déplacer là où elles seront plus en valeur sans déranger.

    Cette année j’ai semé des graines de cosmos et d’œillets d’Inde récoltées l’an dernier en prenant soin de les étiqueter. J’ai obtenu des fleurs fidèles à la fleur mère. J’ai rêvé ou est-ce que les cosmos ont déjà été bleus, de la couleur des chicorées sauvages ?

  6. ryndam1962

    je suis triste cette année nous sommes le 17 juillet je n’ai pas vue UN seul polénisateur sur mon balcon ou j’ai plusieurs pots de fleurs je suis triste

  7. johanne Leboeuf

    Bonjour, je jardine depuis plus de 30 ans déjà. Je fait une culture sans pesticide et le scarabé japonais m’a toujours fait travailler plus que tous les autres ragaveurs. Cette année, il me semble qu’ils sont moins nombreux mais plus intelligents. Ils s’envolent à mon arrivée, ce qu’ils ne faisaient pas avant. Avez-vous noté le même phénomène? Merci pour vos belles chroniques. J’ai tous vos livres, je les aime beaucoup. À quand jardin d’ombre #2?

    • J’ai aussi entendu que le scarabée était moins nombreux cet été, mais pas qu’il était devenu plus réactif aux jardiniers. Il n’y aurait pas de tome 2 pour le ce livre. Le premier ne s’est pas assez bien vendu et mon éditeur ne voulait pas publier de 2e tome. Merci de vos commentaires.

  8. Bonjour, est-ce que toutes les plantes hybrides dégénèrent? Quelles autres plantes à part les pensées (et les fraises) ? Merci!!

    • Normalement, les hybrides contiennent un mélange de gènes et quand on les ressème, différents traits ressortent dans leur progéniture. Par contre, on ne peut pas toujours parler de dégénération: par ce brassage de gènes donne des plantes intéressantes.

  9. Corinne, si tu as des cosmos bleus, j’aimerais avoir des semences!!! 🙂

  10. 😄Cynthia, cela date de presque vingt ans … quand j’ai vu des cosmos mauves pâles, foncés et blancs il y a cinq ou six ans, j’ai cru que c’était des hybrides justement, et cette année, j’ai essayé d’en semer espérant que les graines me redonneraient des bleus.😂 Finalement, les bleues étaient sûrement d’autres fleurs …

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :