Mollusques nuisibles Truc du jour

Quel type de laitue privilégier dans nos jardins?

Par Larry Hodgson et Kathia Gailer

Vous avez un jardin, vous aimez la laitue, 1 + 1 font deux. Vous désirez donc en semer et c’est tant mieux. Toutefois, grâce à vos années d’expérience, vous savez que la laitue pommée (Lactuca sativa capitata) est difficile à réussir et vous avez bien raison.

Vive la laitue frisée? Non!

Chers jardiniers, vous vous êtes sans doute lancés dans la culture de laitue frisée (L. sativa crispa), aussi appelée laitue à couper ou laitue en feuilles, réputée pour être plus facile à faire pousser. Vous n’avez pas tort! Toutefois, ladite laitue frisée pousse et mûrit tellement vite qu’elle en est presque épuisante.

On doit non seulement se dépêcher de la semer, mais aussi de la récolter quelques semaines plus tard, sinon elle monte rapidement en graine (le terme consacré pour une plante qui se prépare à fleurir). Et quand elle monte en graine, eh bien c’est foutu : son feuillage devient amer et non comestible. Cela nous oblige à en semer encore et encore, toutes les deux ou trois semaines.

Mais ce n’est pas tout!

Laitue frisée infestée de limaces.
La laitue frisée est comme un aimant pour les limaces. Photo: natasa81, meinforum24.online

En plus de ça, sachez que la laitue frisée attire toutes les limaces du coin. À un point tel qu’il vous sera probablement impossible de trouver une seule feuille intacte.

Mon choix de prédilection

Laitue romaine ‘Parris Island’
Laitue romaine ‘Parris Island’. Photo: westcoastseeds.com

En tant que jardinier paresseux, je préfère une laitue un tantinet plus calme et plus lente à produire : la laitue romaine (L. sativa longifolia). Pourquoi? Parce qu’elle est la plus nutritive des laitues et qu’en plus, elle résiste bien à la chaleur.

Semez-la en mai ou en juin à 5 mm de profondeur, au soleil de préférence. Si l’emplacement est très chaud, privilégiez toutefois un endroit à la mi-ombre.

Laitue romaine dont on a récolté les feuilles de l'extérieur de la rosette.
Cueillez les feuilles de l’extérieur de la rosette pour prolonger la durée de la récolte. HeirloomSupply Success, amazon.com

Éclaircissez à environ 15 à 20 cm et récoltez régulièrement les feuilles de l’extérieur de la rosette pour stimuler une croissance continue. Avec la laitue romaine, un seul ensemencement printanier est généralement nécessaire et vous en récolterez toute la saison, jusqu’en octobre!

En terminant, saviez-vous que c’est la seule laitue qui résiste aux limaces? Essayez pour voir! Les limaces ne l’aiment pas… Victoire!

La romaine est vraiment la laitue de choix pour le jardinier paresseux!

Billet paru originalement dans le magazine Les Radieuses (www.lesradieuses.com),
webzine destiné aux femme épanouies de 50 ans et plus

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

23 comments on “Quel type de laitue privilégier dans nos jardins?

  1. Andrée Sévigny

    Et qu’en est-il de la laitue Boston?

  2. Ping : Feuille de chêne, une laitue toute en forme – Salade Verte

  3. Dominique Richer

    J’aime bien aussi les batavias qui résistent bien à la chaleur. Mes jardins sont en plein soleil.

  4. Pourquoi la laitue pommée est difficile à cultiver ? J’en ai semé au jardin l’automne dernier et elle pousse depuis le printemps à ma grande surprise. comment la récolter et optimiser ma récolte ? Merci à vous!

    • Habituellement, elle ne forme une belle pomme que sous les conditions parfaites… que vous semblez avoir! Habituellement, on coupe la pomme en laissant une courte tige: parfois elle repousse… mais normalement, il faut ressemer.

  5. Moi, ce sont les lapins qui mangent ma laitue.
    Que faire?

  6. Johanne Brosseau

    Merci monsieur Hodgson, je comprends mieux mes échecs et l’an prochain, je sème de la laitue romaine (L. sativa longifolia). Les infos sur votre blog sont extraordinaires!

  7. Violette

    Merci pour vos précieux conseil, j’ai votre livre les 1500 trucs comme référence…et avec votre courriel tous les jours, je suis comblée!

  8. Hélène

    Qu’en est-il de la mâche et de la roquette ? Merci à l’avance pour vos conseils.

    • janpigo

      Je me permets de relayer Larry débordé par nos demandes.

      Ce ne sont pas des laitues à proprement parler, mais c’est très bon en salade mesclun. Les deux n’intéressent pas du tout les limaces. La mâche fleurit dès qu’il fait chaud et se ressème d’elle-même à profusion. La roquette arugula est vivace, mais très forte de goût. La roquette annuelle est plus délicate, mais il faut la replanter tous les ans.
      Dans le même genre, le chénopode et le pourpier sont un régal et se ressèment aussi.

  9. Sophie R

    super! ça tombe bien, c’est notre laitue préférée et celle que j’ai choisie de planter cette année. Je récoltais déjà les feuilles tout autour, mais j’apprends avec plaisir que cette méthode est bonne tout l’été!

  10. La laitue que vous appelez « frisée » , peu visible à cause des vilains baveux qui la dévorent, ressemble à celle que l’on appelle feuille de chêne (il en poussait spontanément dans les vignes avant l’usage diabolique du glyphosate).

    C’est vrai que la romaine est une bonne laitue. Nous avons même la « nôtre », la locale de l’étape : la laitue romaine chicon des Charentes,
    Souvenirs, souvenirs.. Quand j’étais enfant chaque convive trempait sa feuille de romaine aux côtes charnues dans la vinaigrette, dans son assiette, on appelait ça manger « à la saucette ».

  11. Diane Lecavalier

    Hors propos, j’aimerais connaître votre opinion sur le paillis BRF et où s’en procurer à Québec (les Jardins Vivaces ont perdu leur permis)..merci

Répondre à Violette Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :