Pensée du jour Truc du jour

Pensée du jour

Femme et bébé dans un champ de lupins.

Montrer à ses enfants à jardiner est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse leur offrir.

— Tiré de Pensées pour profiter pleinement du jardinage

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

24 comments on “Pensée du jour

  1. Quel beau message ce matin !!

  2. En y allant doucement et en se disant que ceux qui ne mordront pas beaucoup en garderont peut être de beaux souvenirs.

  3. Jasmine

    C’est tellement vrai!

  4. « Cultiver un jardin, c’est croire à demain ». Écrit très gros, en vert, avec beaucoup de style, sur la murale d’une ruelle verte près de chez moi. C’est tellement vrai que s’en est simple comme ça, et ça me fait vibrer à chaque fois que je la relis.

  5. Hélène Paquin

    Je viens de prendre votre message ce matin et cette belle pensée va faire toute ma journée.

  6. Marie-Anne Joachim

    Je suis d’accord avec vous. Tant qu’ils sont jeunes, c’est possible. S’ils sont citadins dans l’âme, on oubli ça. Un truc pour savoir si jeune adulte cela peut les intéresser …Vérifiez s’il y a des plantes dans leur appartement.

    Bonne journée !+

  7. Nathalie

    Pas juste aux enfants!! Merci à vous pour tout cette expérience que vous partagez si généreusement. Vous êtes un incontournable pour tous les jardinier, paresseux ou pas 😉 Chaque fois que je me pose une question pour mes jardins (Dieu sait que je m’en pose!!), vous êtes ma première référence. Merci,merci,merci…

  8. Louise Desmeules

    Tellement vrai, mon père et ma mère nous ont laissé la passion des potagers et des fleurs en héritage, c’est sûrement la raison qui fait en sorte que mon petit frère et moi avons cet amour des plantes et j’essaie de l’enseigner à ma fille, elle est encore jeune, mais s’y mettra sûrement un jour. Merci pour tous vos conseils car c’est une école et on en apprend chaque jour.

  9. Brigitte Grisel

    Tout à fait d’accord d’autant plus qu’il ne faut pas être paresseux quand on jardine !

  10. Line Bertrand

    C’est tellement vrai.
    Je suis revenue habitée avec ma mère de 90 ans depuis une 10n d’années au lieu qu’elle se ramasse dans un CHSLD et je continue de cultiver le potager de mon grand-père (maison familiale)
    Toute jeune ils nous ont habitué à cultiver un potager. Je me demande ce que j’aurais fais en temps de pandémie.

    Je vous fais parvenir par courriel une petite pensée qui est affichée à l’entrée de mon potager.

  11. Line Bertrand

    Je suis venue demeurer avec ma mère de 90 ans depuis une 10n d’années dans la maison familiale pour qu’elle ne se retrouve pas dans un CHSLD.
    Malgré qu’elle a de la difficulté à marcher elle vient faire son tour au moins 1 fois semaine pour voir l’évolution.
    Toute jeune mon grand-père et mes parents m’ont appris à jardiner et je continue aujourd’hui à cultiver le potager et à faire des plates bandes. Je me demande ce que j’aurais fais en temps de pandémie sans le jardinage.

    Je vous ai fait parvenir par courriel une photo d’une petite affiche qui sera à l’entrée de mon potager.
    Prise 2

  12. Catherine Bourque

    Bien d’accord! Notre plus vieux de bientôt 7 ans et nos jujus de 4 ans ont déjà un intérêt à participer à de petites tâches en matière de jardinage à la maison… Si vous aviez vu le grand livrer les plants avec son chariot la semaine passée aux voitures de nos voisins et amis , c’était de toute beauté !!! J’ai toujours une pensée pour vous lorsque je mets un nouveau bac ou gros pot chez-nous pour y planter quelque chose… Je me rappelle la conférence que je suis allée voir il y a quelques années et vous aviez dit: Quand on doit préparer tout le monde, dont les jeunes enfants pour aller au jardin communautaire/collectif c’est toute une affaire ! C’est pourquoi j’ai adopté également la culture en bacs et pots dans la cour directement pour que ce soit plus facile de jardiner le plus souvent possible avec les enfants !!! Cette année, notre cour n’aura jamais été aussi verte et nous avons bien hâte de voir/goûter et partager les fruits de notre engagement envers ces petites merveilles 🙂 Bonne saison !!!!

  13. Juliette au balcon

    C’est tellement vrai ce message! Et j’ajouterais que s’occuper d’un jardin ou de simples plantes ou fleurs aide à combattre la morosité. Pour ma part, j’ai « contaminé » mon fils et plusieurs voisines. Maintenant, ils fleurissent tous leur balcon! Et nos rues en sont plus belles, nos immeubles plus harmonieux, notre ville plus verte et fleurie! Vive le jardinage!

  14. « Jardinier de naissance », j’ai fréquenté mes voisins jardiniers dès que j’ai su marcher, je n’ai hélas trouvé personne pour profiter de mes expériences bonnes ou mauvaises, et transmettre mon goût des jardins et des fleurs.
    C’est le plus grand regret de mon existence. .

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :