Potager

Faut-il planter des concombres par groupes de trois?

3 plants de concombre

Par Larry Hodgson

Question : J’avais déjà lu qu’il fallait semer les concombres en groupes de trois plants (pour la pollinisation peut-être, quoiqu’il y ait des fleurs femelles et mâles sur chaque plant). Est-ce préférable? Et votre réponse s’applique-t-elle aussi aux autres Cucurbitacées telles que les melons d’eau? 

Chantal Caouette

Réponse: Je pense que vous confondez deux aspects différents de la culture du concombre.

Planter des concombres (ou d’autres Cucurbitacées) en groupe n’a rien à voir avec la pollinisation. Vous pouvez facilement faire pousser un concombre (ou un melon, une courge ou une pastèque) tout seul tout en obtenant une excellente récolte, car les concombres s’autopollinisent facilement. Autrement dit, le pollen d’une fleur mâle peut facilement fertiliser une fleur femelle de la même plante. Il n’est pas nécessaire de disposer d’un spécimen différent à proximité pour assurer une pollinisation croisée, bien que ce soit parfaitement acceptable aussi. Tout ce dont vous avez besoin est d’une abeille locale coopérative pour transporter le pollen!

En butte ou au ras du sol?

Cependant, il existe deux traditions différentes en ce qui concerne les semis de concombres.

Semis de concombre en poquet
Concombres semés sur une butte. Photo: myfrugalhome.com

La méthode plus ancienne consiste à cultiver des concombres en poquets, c’est-à-dire sur des petites buttes de terre, généralement d’environ 15 cm de haut et 30 cm de diamètre, les espaçant bien (souvent d’environ 90 cm). On sème généralement de 4 à 6 graines par poquet, puis on les éclaircit à 2 ou 3 plantes, conservant les spécimens les plus robustes. L’idée est que le poquet se réchauffera plus tôt au printemps et permettra un semis plus précoce et aussi que, vu que la plantation est surélevée, tout excès d’eau s’en égouttera. Habituellement, avec cette méthode, on permet aux plants de «courir», soit de s’étendre horizontalement sur le sol.

La culture en poquet est particulièrement logique lorsque le sol est naturellement lourd et se draine mal ou tarde à se réchauffer au printemps. L’inconvénient est que les fruits touchent le sol et peuvent être plus facilement endommagés par les limaces, les insectes ou les animaux.

Plant de concombre palissé sur un filet de jardin.
De nos jours, la plupart des jardiniers plantent les concombres de façon serrée et au ras du sol, mais leur permettent de grimper. Photo: Tomwsulcer, Wikimedia Commons

La méthode la plus moderne consiste simplement à semer des concombres à environ 12 à 45 cm l’un de l’autre, dans un sol bien égalisé, sans former de butte. (Dans le potager en carré, deux plantes sont généralement semées par carré de 30 cm.) Ensuite, les plantes sont encouragées à utiliser leurs vrilles pour grimper sur un tuteur, un treillis ou un filet de jardin, permettant ainsi aux plantes individuelles d’obtenir beaucoup de soleil même si elles sont étroitement espacées.

Cette méthode est bien adaptée aux méthodes de jardinage sans labour si populaires aujourd’hui et est probablement le choix le plus simple pour le potager surélevé, qui de par sa nature est déjà bien drainé et se réchauffe tôt au printemps.

Les deux donnent de bons résultats. Alors, à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.

J’avais l’habitude de cultiver mes concombres sur des poquets lorsque j’avais un vaste potager, mais depuis que je me suis retrouvé avec moins d’espace, je suis passé à la culture au ras du sol, plus intensive. 

Les autres Cucurbitacées

Les informations ci-dessus s’appliquent également aux autres Cucurbitacées (courges, melons, pastèques, etc.). Seul l’espacement changera, car cela dépend de la taille éventuelle de la plante… et certains courges et melons, en particulier, occupent beaucoup de place! Le sachet de semences donne normalement l’espacement recommandé en fonction des dimensions éventuelles de la variété que vous cultivez.

2 comments on “Faut-il planter des concombres par groupes de trois?

  1. Denise B. Québec, Qc

    Cet article tombe à point ce matin, j’ai prévu 4 variétés de
    courges cette année et craignais justement l’étalement.
    Je vais plutôt essayer la méthode en hauteur. Merci de nous
    donner ces conseil si judicieux.

  2. J’ avais pourtant abrillé mes plants hier soir ….Surprise Ce matin ……Tout etait gelé

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :