Fêtes Fleurs coupées Plantes cadeaux

Les fleurs traditionnelles de la fête des Mères

Fleuriste qui prépare un bouquet de roses.

Par Larry Hodgson

Au Canada et dans la plupart des pays, dont la Belgique et la Suisse, ce dimanche, le 9 mai 2021, sera la fête des Mères. En France, elle est plutôt à la fin du mois : le 30 mai. Partout, toutefois, les fleuristes se préparent pour une de leurs plus importantes journées de vente de l’année, car traditionnellement on offre à cette occasion des fleurs coupées. 

De nos jours, c’est toute une variété de fleurs qui est proposée : des fleurs de saison (tulipes, narcisses, iris, lilas et autres fleurs printanières) aux fleurs exotiques (oiseaux de paradis, lis des Incas [Alstroemeria], héliconias, etc.) et jusqu’aux fleurs séchées. 

Dans cet article, toutefois, jetons un coup d’œil sur les fleurs traditionnelles de la fête des Mères.

La rose 

Bouquet de roses rouges.
La rose demeure la fleur la plus offerte à la fête des Mères. Photo: Interflora.co.uk

Il n’y a aucun doute, la fleur préférée à offrir à Maman à travers le monde est la rose. On peut offrir une seule rose ou un bouquet. La rose rouge est toujours la préférée, car elle signifie respect et amour éternel. On peut l’offrir à sa propre mère et on considère aussi très approprié pour un homme de l’offrir à la mère de ses enfants.

Quant à la rose blanche, elle est associée à la mort et est souvent utilisée lors des funérailles. À la fête des Mères, on la porte traditionnellement à la boutonnière en l’honneur de sa mère ou de sa grand-mère décédée. Quand on l’offre à sa maman, on le fait normalement en mélange avec des roses rouges : ainsi les roses rouges honorent votre mère vivante alors que les roses blanches sont un souvenir de sa mère décédée (votre grand-mère).

La rose jaune signifie gentillesse, bonne humeur et affection et s’offre facilement à une belle-mère ou à une grand-mère. La rose rose signifie remerciement, grâce et féminité et on l’offre habituellement à une dame qui n’est pas sa mère, mais qui a rempli un rôle maternel dans notre vie, comme une tante, une tutrice ou une professeure. C’est également un bon choix à offrir à sa belle-fille en remerciement des petits-enfants qu’elle nous a donnés.

Rosier en pot.
On peut offrir à Maman un rosier vivant plutôt que des fleurs coupées. Photo: Attilio Mileto, Wikimedia Commons

Pour un cadeau plus durable, on peut penser offrir à Maman non pas une rose ou un bouquet de roses, mais un rosier en pot. Non seulement la floraison sera-t-elle plus durable (bien entretenus, la plupart des rosiers fleuriront tout au long de la belle saison), mais Maman pourra planter le rosier dans son jardin et en profiter pendant bien des années à venir. Une potée d’hydrangée à grandes feuilles ou hortensia (Hyrangea macrophylla), avec ses grosses boules de fleurs bleues ou roses, et parfois autres couleurs, se donne aussi facilement à la fête des Mères.

Rosier Morsdag à petites fleurs rouges.
Il existe un véritable rosier Fête des Mères: le voici! Photo: plaisir-jardin.com

Les rosiers les plus populaires à offrir à la fête des Mères sont les rosiers miniatures et les rosiers polyanthas, deux rosiers de taille limitée qui s’emballent mieux qu’un gros rosier arbustif. Il existe même un rosier polyantha qui s’appelle Fête des Mères ou Mother’s Day (son vrai nom est plutôt ‘Morsdag’, mot danois signifiant «fête des Mères»), à petites fleurs doubles rouges. 

Les rosiers miniatures et polyanthas sont passablement rustiques et peuvent, si plantés en pleine terre, survivre dans les zones de rusticité 5 à 9, voire dans la zone 4 pour certains.

En France, toutefois, c’est la pivoine (Paeonia

Préférences à travers le monde

Si la rose domine le marché global des fleurs coupées de la fête des Mères, il y a bien sûr des différences dans plusieurs régions.

En Europe francophone, la pivoine est la fleur coupée la plus populaire. Photo: des-fleurs-comme-j-aime.fr

En France et Belgique, par exemple, c’est la pivoine (Paeonia spp.) qui domine le marché à cette fête. Ses belles grosses fleurs souvent si parfumées sont très populaires.

Oeillets roses.
L’œillet des fleuristes est la fleur la plus appréciée à la fête des Mères aux États-Unis. Photo: proflowers.com

Aux États-Unis, la rose s’offre fréquemment à la fête des Mères, mais pas autant que l’œillet des fleuristes (Dianthus caryophyllus), qui était la fleur préférée de la fondatrice de la fête des Mères, l’Américaine Anna Jarvis (1864-1948). Mme Jarvis avait l’habitude de placer un bouquet d’œillets blancs sur la tombe de sa mère, car l’œillet était sa fleur préférée. On offre plutôt des œillets de couleur à une mère vivante et on porte un ou des œillets blancs en boutonnière en l’honneur d’une mère décédée.

Marché de fleurs en Chine
Marché de fleurs de la fête des Mères en Chine. Photo: Xinhua

En Chine aussi, l’œillet est la fleur traditionnelle de la fête des Mères. Le gouvernement communiste encourage la fête des Mères, même s’il admet son origine américaine, car «elle est en accord avec l’éthique traditionnelle du pays : respect pour ses parents et pour les personnes âgées». Par contre, le gouvernement essaie de remplacer l’œillet par le lis, qui était autrefois planté par les mères chinoises quand leurs enfants quittaient la maison, donnant ainsi une empreinte plus chinoise à la fête.

Au Japon, on suit la tradition américaine : les deux fleurs de la fête des Mères sont l’œillet et la rose.

Arrangement floral de chrysanthèmes.
Le chrysanthème est la fleur traditionnelle de la fête des Mères en Australie. Photo: woolmans.com

En Australie, c’est le chrysanthème qui est la fleur de choix pour la fête des Mères, car cette plante fleurit sous l’influence des jours courts et est donc en floraison à l’automne (on se rappelle que les saisons sont inversées dans l’hémisphère Sud). Du moins, c’est une des raisons. L’autre est que le nom est évocateur. En effet, les anglophones appellent souvent les chrysanthèmes par le nom «mum» (un raccourci du mot chrysanthemum) alors que mum est aussi le mot intime pour mère, soit l’équivalent de «maman» en français. Donc, la fleur a un lien très net avec la situation de mère.

Mes suggestions

Vous trouverez amplement de suggestions de cadeaux pour Maman dans le texte ci-dessus, mais si vous me permettez d’ajouter mon grain de sel…

Jardinière d'annuelles blanches et roses.
Cette jardinière fera un excellent cadeau pour une maman qui dispose d’un balcon ou d’une terrasse. Photo: provenwinners.com

Si Maman aime jardiner, elle appréciera autant sinon plus une plante vivante qu’une fleur coupée. En plus d’un rosier (suggéré ci-dessus), pensez à une jolie vivace, un arbre ou un arbuste et offrez-lui de le planter pour elle. Si elle vit en appartement, une plante en pot pour le balcon (une jardinière ou un panier suspendu, par exemple) fera un excellent cadeau. Enfin, si elle est en résidence, une plante d’intérieur (violette africaine, orchidée ou autre) lui fera sûrement plaisir. 

En cette année où le confinement dû à la COVID règne toujours, il ne vous sera peut-être pas permis de serrer Maman dans vos bras, mais vous pourriez au moins lui apporter ou lui faire livrer une belle plante ou des fleurs… et lui offrir un baiser au vent, d’une distance socialement appropriée si elle réside tout près et que la famille peut s’attrouper devant sa fenêtre, ou par Zoom si elle vit au loin. 

Mais le plus important est de ne pas l’oublier à la fête des Mères : juste de savoir que vous pensez à elle en cette journée de fête peut être le plus beau des cadeaux! 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

9 comments on “Les fleurs traditionnelles de la fête des Mères

  1. À chaque année, mon père offrait à ma mère une Quatre-saisons. Elle l’attendait…

  2. Bonjour artisan fleuriste depuis 40ans, je vous suggère des rectifications.
    LA fleur préférée sans nul doute, pour la fête des mères est LA PIVOINE, sans aucune hésitation la suivante est la rose..
    Pour les plantes, les rosiers oui, les hortensias aussi mais certainement pas les chrysanthèmes qui ont leurs heures de gloires en fin d’été!

    J’aime bien votre blog, source d’informations précieuses pour les jardiniers amateurs! Je l’ai d’ailleurs ajouté à mes liens favoris sur mon blog!
    Belle journée!
    Véronique

    • Merci pour cette information, sans doute très appropriée en ce qui concerne la pivoine, surtout en Europe, et je modifierai l’article en conséquence: merci! Curieusement, la pivoine n’est pas populaire à cette fête au Canada d’où j’écrit. L’hortensia en pot, oui. Et le chrysanthème, tel qu’expliqué quand le texte, est seulement une fleur de la fête des Mères en Australie.

  3. Yolande Lemire

    Merci pour ce bel article. Je l’apprécie comme tout vos articles d’ailleurs!

  4. Cismondi Marie-Claude

    Je vous lis depuis la région de Blois, Chambord. Je ne connaissais pas la tradition de la fleur blanche à la boutonnière pour honorer toutes celles qui ont marqué nos vies. Je vais la modifier à ma façon : un vase avec quelques fleurs blanches. Et deux fois le 9 mai, pour rejoindre nos « cousins » francophones à travers le vaste monde, et encore le 30 mai !

  5. Super reportage !
    Retrouver ces magnifiques plantes et plusieurs autres tout aussi attrayantes dans mon nouvel album photo « Plantes ornementales », une vaste sélection de plantes remarquables photographiées au Jardin botanique de Montréal : https://bit.ly/3b69zJg
    Bonne exploration !

Répondre à Bibiane Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :