Fêtes Plantes cadeaux Truc du jour

Fleurs de Pâques autour du monde

Lis de Pâques en pot

Lis de Pâques (Lilium longiflorum). Photo: walmart.com

Par Larry Hodgson

Au Canada, la tradition de fleurir Pâques n’a pas une très longue histoire, car les fleurs sont absentes de nos champs et forêts si tôt dans la saison. Même au dimanche des Rameaux, qui se fête avec des frondes de palmier ailleurs, il fallait se contenter de branches de sapin et d’épinette (épicéa), car les palmiers brillent par leur absence dans notre pays.

Nous avons plutôt adopté comme symbole de Pâques la fleur des Américains, le lis de Pâques (Lilium longiflorum), vendu en pot. Mais les premiers lis de Pâques ne furent introduits au Canada qu’au début du 20e siècle.

Dans d’autres pays, il y a des fleurs plus intimement associées à Pâques, des fleurs utilisées pour décorer les églises et les maisons durant la Semaine sainte, et ce, depuis des siècles. D’ailleurs, ce sont souvent des reliques de traditions encore plus anciennes, avant même la mort de Jésus, et issues des fêtes du printemps païennes. En voici quelques-unes.

France 

Narcisse jaune
Narcisse jaune (Narcissus pseudonarcissus). Photo: Sapin88, Wikimedia Commons

La fleur traditionnelle de Pâques varie selon la région. Dans certaines régions, c’est la pulsatille (Pulsatilla vulgaris) ou la pâquerette (Bellis perennis), mais en général, et aussi dans d’autres pays d’Europe, c’est le narcisse jaune ou jonquille (Narcissus spp.) qui est le principal symbole floral de Pâques. On l’associe avec la résurrection, car la fleur semble apparaître de nulle part à partir d’un bulbe d’apparence morte.

 Irlande

Calla blanche
Calla blanche (Zantedeschia aethiopica). Photo: Manfred Heyde, Wikimedia Commons

En Irlande, il y a un lis de Pâques (Easter Lily en anglais, Lile na Cásca en irlandais) qui n’est pas un véritable lis (Lilium). Il s’agit plutôt de la calla blanche (Zantedeschia aethiopica). Cette tradition naquit après l’insurrection de Pâques de 1916 où environ 400 personnes sont mortes. Aujourd’hui, on considère ce faux lis de Pâques comme un symbole de paix.

 Angleterre

Comme en France, la pulsatille (Pulsatilla vulgaris), qu’on appelle «pasqueflower» (fleur de Pâques) en Angleterre, a une longue association avec Pâques, mais le chaton de saule est encore plus populaire. Il a l’avantage de fleurir même quand Pâques arrive tôt et que le sol est encore couvert de neige.

Allemagne

Tulipe rouge et oeufs et chocolats de Pâques
Tulip rouge (Tulipa cv). Photo: 1zoom.me

La tulipe rouge y est le symbole traditionnel de Pâques. Sa couleur intense représenterait le sang du Christ. 

Grèce et Italie

Iris pourpre
Iris pourpre (Iris × hollandica). Photo: 1zoom.me

En plus du narcisse jaune, l’iris est une fleur de Pâques populaire, notamment l’iris violet, dont la couleur est associée à la passion du Christ.

Russie et pays slaves

Chatons de saule devant église orthodoxe.
Chatons de saule (Salix spp.) . Photo: korrespondent.net

Comme pour l’Angleterre, c’est le chaton de saule qui est la fleur de Pâques traditionnelle dans les églises orthodoxes. D’ailleurs, il est le «rameau» traditionnel du dimanche des Rameaux aussi. 

Hémisphère Sud

Chili et Argentine

Poinsettia rouge
Poinsettia (Euphorbia pulcherrima). Photo: Scott Bauer, Wikimedia Commons

Une surprise attend les touristes de l’hémisphère Nord visitant ces pays à Pâques, car la fleur de Pâques traditionnelle est… le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), qui est notre fleur de Noël! Mais bien sûr, les saisons sont inversées dans le sud de ce continent et le poinsettia fleurit alors à leur automne, soit à Pâques. D’ailleurs, on y appelle le poinsettia flor de pascua (fleur de Pâques). Sa couleur rouge ne dérange personne: on la considère comme symbolique du sang du Christ!

Amérique centrale et du Sud

Fleur de la passion
La passiflore symbolise la passion du Christ. Photo: Dvortygirl, Wikimedia Commons

Si vous vous imaginez que la fleur de la passion ou passiflore (Passiflora spp.) a une relation quelconque avec la passion romantique, vous vous trompez. Il signifie la passion du Christ. À partir du XVIe siècle, les missionnaires espagnols s’en servirent pour enseigner l’histoire du Christ aux indigènes de la façon suivante: les dix tépales représentent les dix apôtres fidèles (on exclut Pierre, le renieur, et Judas Iscariote, le traître), les trois stigmates rappellent les trois clous, les cinq anthères les cinq plaies, les vrilles symbolisent les fouets de la flagellation et les filets disposés en cercle font allusion à la couronne d’épines.

Brésil

Dans certaines régions, c’est un grand arbuste à fleurs violettes, Tibouchina mutabilis, qui est le symbole de Pâques. Et notre cactus de Noël (Schlumbergera spp.), qui vient du Brésil, fleurit à la saison contraire de la nôtre et y devient le cactus de Pâques (cactus de Páscoa).

Australie

Pale purple aster flowers.
Marguerite de Pâques (Symphotrichum ‘Otis’). Photo: tesselaar.net.au

En Australie, dans l’Hémisphère Sud, Pâques a lieu à l’automne et donc ce sont les fleurs automnales qui sont associées aux fêtes pascales. L’aster (Symphotrichum spp.), bien qu’originaire d’Amérique du Nord, est la fleur de Pâques la plus populaire. On l’appelle Easter daisy (marguerite de Pâques). Et le lis de Pâques (Lilium longifolium), que nous devons forcer en serre, fleurit tout naturellement à Pâques aux antipodes.


Peu importe où vous vivez, donc, vous pouvez fêter Pâques avec des fleurs. Allez en jardinerie et découvrez la profusion de belles potées qui vous attendent!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

6 comments on “Fleurs de Pâques autour du monde

  1. Juliette au balcon

    Le poinsettia, fleur pascale au Chili et en Argentine, et le cactus de Noël au Brésil? Étonnant paradoxe. Merci de cette rétrospective internationale des fleurs de Pâques. Et de la description intéressante de la passiflore comme symbole de la passion du Christ. Heureuse d’en être bien informée par vos soins.
    Joyeuses Pâques à notre jardinier préféré qui ne prend même pas congé le jour de Pâques! 🐣🐇🐥

  2. Très instructif et inattendu, pour moi du moins. Le « lis » irlandais ressemble à un arum,non?

  3. J’adore vos postes sur les plantes mais par rapport aux fleurs des Pâques qu’on trouve dans les pays Slavs… Cela n’existe pas les pays Slavs. Il y a des traditions différentes dans chaque pays que vous pesez Slav: la Pologne, la Russie, la Tchéquie, la Slovaqui, la Slovénie, la Sérbie, la Chroatie, l’Ukraine, la Belarussie, et autres.
    Par contre la Roumanie, la Lituanie, la Letonie, l’Estonie, la Hongrie, etc. ne sont pas les pays Slavs.

    • Michèle MacHenin

      Hooo ! Quelle distinction, pour les pays slaves, comme vous le décrivez, si politiquement parlant. Et si vous pourriez être un peu libre d’esprit, vous comprendriez « suavement et subtilement » que les fleurs parlent à votre place, quel que soit le pays et la tradition !! Ouff !!! J’ai dit !!! Merci Larry de ce discours fleuri !!!
      Joyeux lundi de Pâques, au milieu de toutes les fleurs du Monde !!!

      • Je comprends que je peux vous traiter d’une giraffe puisque nous sommes tous les création du Dieu, n’est-ce-pas?

Répondre à Jjg Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :