Arbustes Truc du jour

Démarrer un hamamélis du bon pied

Hamamélis de Virginie en fleurs à l'automne, fleurs jaunes.

L’hamamélis de Virginie est un des rares hamamélis qui fleurit à l’automne plutôt qu’au printemps. Photo: kiefernursery.com

Question: Mon paysagiste a planté un hamamélis de Virginie lors du terrassement de ma nouvelle maison en juillet. Comme je devais arroser la nouvelle pelouse tous les deux jours, il a reçu beaucoup d’eau. Malheureusement, l’hamamélis est mort, mais mon paysagiste a accepté d’en planter un nouveau. 

Avez-vous des conseils particuliers à me donner pour que ce nouvel hamamélis survive (engrais, quantité d’eau, conseils lors de la plantation, type de terre, etc.)? J’aimerais beaucoup avoir un hamamélis en forme! 

Sophie Blanchet

Réponse: Oui, il est fort probable que la plante ait souffert d’un excès d’eau. Il est difficile de répondre aux besoins considérables en eau d’une pelouse fraîchement installée sans nuire au moins un peu aux plantes environnantes et, comme vous l’avez vu, les végétaux récemment plantés sont plus fragiles que les autres. 

Feuillage printanier d’hamamélis de Virginie
Jeunes feuilles d’hamamélis de Virginie. Photo: pinelandsnursery.com

Heureusement, l’hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiana) n’est pas très particulier quant à ses besoins. En lui offrant un arrosage normal (arrosez abondamment lorsque le sol est sec au toucher, puis attendez que le sol se dessèche de nouveau avant d’arroser encore), il devrait bien s’établir. 

L’hamamélis s’adapte aux sols riches à pauvres, humides à relativement secs et acides à neutres. Il tolère toutefois mal les sols salins et les sols très compactés. Un emplacement au soleil ou à l’ombre, dans les zones de rusticité 4b à 8, lui convient.

Quant à la plantation, il n’y a rien de spécial à souligner comparativement à celle de tout autre arbuste: préparez un trou de la même profondeur que la motte et trois fois plus large, centrez-y la plante et comblez le trou avec la terre prélevée. Aucune fertilisation initiale n’est nécessaire. Tassez doucement le sol et arrosez abondamment. Posez un paillis de 5 à 10 cm d’épaisseur pour modérer la température du sol et réduire l’évaporation. Il aura peu besoin d’engrais: la décomposition graduelle de son paillis, que vous comblerez au besoin, devrait suffire à le maintenir. 

Grand arbuste d’hamamélis de Virginie  en fleurs jaunes près d'un mur de soutènement et un sentier en briques.
L’hamamélis de Virginie est un très grand arbuste, même un petit arbre, et pourrait avoir besoin de taille pour maintenir un port acceptable sur un petit terrain. Photo: seguso.com

Enfin, l’hamamélis de Virginie est un très grand arbuste (3,5 à 6 m de haut et de large) et vous pourriez alors juger nécessaire de le tailler de temps en temps, à la fin de l’automne après la floraison, pour maintenir une taille plus raisonnable.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Démarrer un hamamélis du bon pied

  1. Juste un petit bémol: l’hamamelis fait le régal des lapins qui s’acharnent tout l’hiver à en grignoter bourgeons, écorces et rameaux, ne laissant au printemps qu’un arbrisseau meurtri. Mon hamamelis de 10 ans fait moins de 1 mètre! Il prend du mieux depuis 2-3 ans que je le met en cage à l’automne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :