Semis Truc du jour

Cinq bonnes raisons pour semer vos propres plants

Œillet des poètes ‘Jolt’ avec le papillon hespérie à taches argentées

Les fleurs anciennes telles que l’œillet des poètes (ci-dessus: Dianthus barbatus ‘Jolt’ visité par le papillon hespérie à taches argentées), la nigelle et l’amarante queue-de-renard offrent de la romance, du drame et des parfums au jardin, et en plus, elles attirent les pollinisateurs!

1. Vous aurez beaucoup plus de choix

Sur le site web Vegetable Varieties for Gardeners de l’Université Cornell, un programme de science citoyenne, on trouve 574 variétés de poivrons, 370 laitues et un total étonnant de 910 variétés de tomates. Seule une petite fraction de ces variétés peut être achetée sous forme de plants à repiquer. Vous aurez du mal à trouver localement la très bien cotée tomate ‘Carmello’, une variété française réputée pour ses excellents rendement et goût, l’une des nouvelles tomates conçues pour la culture en pot au goût extrasucré comme ‘Sugary’ et ‘Micro-Tom’, ou ‘Topepo’, une tomate italienne patrimoniale de réputation internationale.

C’est la même situation dans le cas des fleurs. Votre pépinière locale propose rarement des plantes qui sortent de l’ordinaire telles que les cloches d’Irlande (Moluccella laevis), la charmante nigelle (Nigella damascena) ou même la si facile à cultiver quatre heures (Mirabilis jalapa), si parfumée le soir. À la place, elle se contente généralement d’offrir les mêmes variétés tout à fait ordinaires année après année.

2. C’est vous qui contrôlez la qualité

Basilic citron thaï et basilic pourpre ‘Dark Purple’
Les semis démarrés à l’intérieur réussiront parfaitement s’ils reçoivent beaucoup de lumière et suffisamment d’eau afin que le terreau demeure légèrement humide, mais pas détrempé, en tout temps. Commencez à les fertiliser avec une demi-dose d’engrais liquide quand ils ont deux paires de feuilles. Ci-dessus, basilic citron thaï et basilic pourpre ‘Dark Opal’, les deux cultivés, bien sûr, à partir de semences.

Même si vous avez la chance de trouver les variétés de tomates, de poivrons et de fleurs que vous désirez sous forme de plants, devriez-vous les acheter? La réponse dépend de votre degré de confiance en votre pépiniériste. Les semis qui se sont desséchés à un moment de leur développement ou dont les racines sont devenues trop serrées dans leur petit pot ne donneront pas les meilleurs résultats au jardin. Lorsque vous cultivez les semis vous-même, par contre, vous savez qu’ils ont été bien entretenus depuis l’ensemencement jusqu’au repiquage, et qu’ils ont été cultivés, de plus, sans utiliser des produits chimiques indésirables.

«Les plantes cultivées dans de mauvaises conditions ne produiront pas un feuillage ou un rendement adéquat.»

– Collège d’agriculture et de ressources naturelles de l’Université du Maryland

3. La culture à partir de semences est plus facile

Le pied d’alouette et l’aneth fleurissent à l’unisson au début de l’été. Les deux sont faciles à cultiver en semant des graines directement dans le jardin tôt au printemps.
Le pied d’alouette et l’aneth fleurissent à l’unisson au début de l’été. Les deux sont faciles à cultiver en semant des graines directement dans le jardin tôt au printemps.

Voici un fait peu connu: de nombreuses variétés de plantes réussissent mieux quand elles sont cultivées à partir de graines semées directement au jardin. Dans ce groupe, on trouve les légumes-racines, les herbes de la famille de la carotte comme la coriandre et l’aneth, toutes les variétés de salades et les fleurs qu’il est préférable de semer très tôt dans la saison, comme le pied d’alouette, les cloches d’Irlande et la nigelle.

D’autres légumes et fleurs sont si faciles à cultiver à partir de graines que l’achat de plants à repiquer n’a vraiment aucun sens. Les courges, les melons, les haricots, les pois, les tournesols, les zinnias, les capucines et les cosmos sont de ce groupe.

Les jardineries vendent presque toujours leurs annuelles déjà en fleurs en alvéoles et caissettes. Des fleurs telles que les zinnias, les soucis et les célosies. Pourtant, maintes études indiquent qu’il vaut toujours mieux les planter en vert, c’est-à-dire avant qu’elles ne soient rendues à l’étape de la floraison! Autrement dit, les jardineries vous vendent des plants déjà périmés! Vous pouvez donc produire vous-même des plants au stade un peu moins mature et ainsi obtenir des résultats supérieurs. Encore une autre bonne raison d’acheter et de cultiver vos propres plants de jardin à partir de semences!

Plantes qu’il vaut mieux semer en pleine terre

Haricot en train de germer
Lisez les paquets de haricots, de légumes-racines, de légumes verts et d’autres plantes pour trouver l’espacement recommandé pour les semis. Appliquez les semences de salades et de légumes-racines à environ 2,5 cm de distance dans le sol du jardin, sinon les plants seront trop tassés et ne prospéreront pas.
  • Salades: laitue, roquette, épinards et autres
  • Haricots et pois
  • Maïs
  • Légumes-racines: betteraves, carottes, radis, navets et autres
  • Oignons verts
  • Courges, melons et concombres
  • Bette à carde
  • Herbes annuelles: basilic, coriandre, aneth, etc.
  • De nombreuses fleurs annuelles: amarante, capucine, célosie, cléome, cosmos, tournesol, zinnia et autres
  • Grimpantes annuelles: belle-de-jour/gloire du matin, haricot d’Espagne, dolique et autres
  • Fleurs semées à l’automne ou tôt au printemps: centaurée bleuet, cloches d’Irlande, nigelle et pied d’alouette

4. Vous économiserez de l’argent

Potager communautaire montrant des choux et des choux kale.
Une étude de la National Gardening Association en 2008 a estimé que les ménages américains qui ont un potager dépensaient en moyenne 70$ (45€) par an pour leur jardin. En estimant un potager de taille moyenne, soit environ 55 m2, cela donne un rendement d’environ 135 kg de légumes, pour une valeur de 600$ (390€)! Un potager est encore plus rentable de nos jours, car le prix des légumes est monté en flèche depuis 2008!

Avec les semences, vous pouvez créer une platebande de fleurs de couleurs luxuriantes et extravagantes sans défoncer votre budget. Un sachet entier de graines de zinnia, de tournesol ou de souci coûte environ le même prix qu’une caissette de 6 annuelles à repiquer, ou même un seul semis pour certaines variétés.

Un potager productif peut nourrir votre famille toute l’année pour une fraction de ce que vous paieriez pour le produit équivalent chez votre épicier local ou au marché fermier. Un avantage supplémentaire d’acheter des semences plutôt que des plantes: vous serez en mesure de semer des plantations successives de légumes verts, de haricots et d’autres cultures pour assurer une deuxième récolte!

Les fleurs de demain sont dans les graines d’aujourd’hui.
— Vieux proverbe 

5. Faire des semences est amusant!

Semis de tomate en alvéoles.
Humidifiez le terreau à la consistance d’une éponge essorée avant de semer des graines dans des plateaux multicellules pour semis ou des contenants recyclés de l’épicerie. Une bonne règle de base pour démarrer des tomates (illustrées ci-dessus), des poivrons, des aubergines et des fleurs annuelles: semez deux à trois graines par cellule et éclaircissez-les à un semis par cellule lorsqu’ils sont rendus au stade où ils produisent leurs premières vraies feuilles.

Semer des graines, c’est agréable — même magique! — et vous donne un sentiment d’indépendance et, oui, même de puissance. Voir une graine germer et devenir un semis sain vous reconnecte à la nature même si le temps glacial vous confine à l’intérieur.

La vraie question est donc…

Qu’attendez-vous pour commencer à produire les plantes de votre jardin à partir de semences?


Visitez le site web Home Garden Seed Association pour des articles en langue anglaise sur le jardinage et des informations sur leurs membres et leurs activités. 

Article traduit et adapté d’un communiqué de presse de la Home Garden Seed Association.
Photos offertes à titre gracieux par la Home Garden Seed Association

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

11 comments on “Cinq bonnes raisons pour semer vos propres plants

  1. J’ai reçu cette semaine par la poste votre merveilleux livre « Les semis ». Merci pour cette bible des jardiniers !

  2. En parfait accord.Je partage votre article

  3. Merci de me motiver pour le printemps qui vient!
    On a parfois tendance à se décourager après quelques erreurs!

  4. ryndam1962

    bonjour je voudrait vous demander ou je peux trouver une petite aubergine blanche de la grosseur d’une balle de tenis qu’ils vendent en françe et en espagne pourquoi je ne peux pas la trouver au quebec merci

    ________________________________

  5. Gilles Brunet

    Bonjour, mes mirabilis ou Quatre Heure je les cultive comme des dahlia et à chaque nouvelle saison mes plants sont toujours plus gros et plus haut, après 3 ou 4 ans mes plants ont environ 3 pieds de diamètre et autant en hauteur. Pour les nigelles j’ai dû aller en centre jardin car j’ai pas trouvé en grande surface, j’ai trouver les mauve habituelle et j’en ai trouver des blanche.Tes articles sont toujours très intéressant à lire, merci.

  6. Marcelle Lafond

    Bonjour M. Hodgson, dans votre conférence sur les semis, vous proposez une lumière artificielle de type « fluorescent Cool White ». J’ai trouvez à un prix moindre en rabais, un éclairage de type « Del : lumière du jour » est-ce que c’est aussi efficace? Merci

    • Ça peut suffire. Lumière du jour (Daylight) est un éclairage un peu plus rich en rayons rouges que Cool White et peut donner une croissance légèrement plus étiolée, mais une fois au jardin, les plantes se corrigent.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :