Truc du jour

Le chrysanthème couronné: le légume à belles fleurs

Chrysanthème couronné

Le chrysanthème couronné peut être un légume-feuille, une fleur ornementale… ou même une fleur comestible! Photos: amazon.ca & teline.fr

Nom botanique: Glebionis coronata, syn. Chrysanthemum coronarium 
Noms communs: Chrysanthème couronné, chrysanthème des jardins, chrysanthème comestible, chrysanthème à couronnes, shungiku
Noms anglais: Garland chrysanthemum, chrysanthemum greens, edible chrysanthemum, chop suey greens, crown daisy, Japanese greens.
Noms chinois: tong ho, tong choy, tónghāo
Famille: Astéracées
Type de plante: annuelle
Hauteur: 30-120 cm. 
Emplacement: Ensoleillé ou légèrement ombragé.
Sol: Bien drainé, moyennement humide, acide à alcalin.
Multiplication: Semis au printemps ou à l’automne.
Profondeur de semis: 3 mm
Espacement des semis: 2-5 cm
Éclaircissage (légume): 10 cm.
Éclaircissage (fleur): 30-45 cm.
Germination: 10-13 jours (15-21°C) 
Disponibilité: Plants à repiquer (rarement), sachets de semences.
Floraison: Du milieu à la fin de l’été.
Utilisation: Feuilles et fleurs comestibles, plante médicinale, plate-bande, bordure, massif, bac, pré fleuri, naturalisation.

Pré de fleurs jaunes autour d'un lac.

Chrysanthèmes couronnés sauvages en Israël. Photo: MathKnight, Wikimedia Commons

Si vous visitez la région méditerranéenne au printemps, vous verrez souvent par milliers sinon millions, le long des routes et dans des champs abandonnés, fréquemment d’ailleurs dans les zones les plus arides, une très jolie fleur en forme de marguerite de 3 à 5 cm de diamètre: le chrysanthème couronné.

Différentes couleurs de chrysanthème couronné: Jaune et blanc et jaune.

Les inflorescences sont terminales, avec un disque jaune et des rayons échancrés blancs ou jaunes (variété concolor) ou bicolores blanc et jaune (variété discolor). Photo: ville-ge.ch

Plantes de chrysanthème couronné avec quelques feuilles, feuillage vert grisâtre très découpée

La plante a un port dressé, bien ramifié quand elle profite de suffisamment d’espace, avec des feuilles très découpées vert moyen ou grisâtre qui rappelle les feuilles de tanaisie (Tanacetum vulgare). Photo: Dalgial, Wikimedia Commons

C’est une annuelle à croissance rapide, germant dans la nature à la fin de l’hiver et fleurissant au printemps. Dans les régions tempérées, cependant, sa saison de floraison est décalée et elle fleurit plutôt l’été, souvent tout l’été (la fraîcheur prolonge la durée de la floraison). 

Feuilles de chrysanthème couronné dans un wok.

On voit souvent les feuilles du chrysanthème couronné dans les recettes asiatiques. Photo: finishthedish.com

Mais cette plante n’est pas qu’une fleur sauvage. Elle est cultivée aussi et surtout… comme légume! En effet, sous la dynastie des Song (960-1279), cette plante a été introduite en Chine où elle fut rapidement adoptée comme légume-feuille. Elle est maintenant très populaire à cette fin un peu partout en Asie, de l’Inde au Japon. Vous la trouvez souvent utilisée dans les restaurants chinois, coréens et japonais, souvent sous le nom japonais «skungiku». Voilà le feuillage vert finement découpée intégré dans votre chop suey que vous n’avez jamais pu identifier auparavant!

Feuilles de chrysanthème couronné après cuisson. Vert foncé, lisses, dans un bol blanch.

Cuites, les feuilles ressemblent un peu aux épinards. Photo: 행복한 초록개구리, Wikimedia Commons

Les feuilles ont un goût herbacé et âcre, l’amertume étant adoucie cependant par une cuisson légère, à la manière des épinards. Il ne faut pas les faire cuire trop longtemps, par contre, car l’amertume revient.

On emploie le chrysanthème aussi en ragoût, bouillon, sauté et salade dans la cuisine internationale.

Et ce n’est pas tout! Car on cultive le chrysanthème pour ses fleurs aussi. Elles aussi sont comestibles, mais au goût plus intense. 

Fleurs de chrysanthème couronné, blanches avec un disque et un halo jaune vif.

Le chrysanthème couronné est également une annuelle ornementale de culture facile qu’on peut semer directement en pleine terre. Photo: Photo2222, Wikimedia Commons

Et cette plante se cultive également comme annuelle ornementale, justement pour sa belle floraison. À cause de sa grande facilité de culture et sa floraison rapide, elle est souvent utilisée dans les mélanges des semences pour prés fleuris. 

Pré fleuri avec différentes fleurs, mais dominé par des chrysanthèmes couronnés jaunes

On incorpore souvent des semences de chrysanthème couronné dans les mélanges de fleurs sauvages. Photo: bbc.com

D’ailleurs, c’est de cette façon que j’ai découvert cette plante fascinante. C’était la belle marguerite blanc et jaune qui est sortie du sachet de semences «jardinet d’enfants» que mon père m’avait donné pour ma première plate-bande à l’âge de 7 ou 8 ans. Il m’a fallu 10 ans avant de découvrir le nom de cette plante-mystère qui se ressemait annuellement, mais modestement, dans mon petit lopin!

Nouveau nom: Jusqu’à 1999, cette plante était classée dans le genre Chrysanthemum, mais ce genre a été scindé en plusieurs nouveau genres, et notre plante s’appelle désormais Glebionis coronata. Le nom botanique vient du latin gleba — des sols cultivés —, car il pousse parfois en mauvaise herbe dans les champs de culture, et coronatus — couronné —, pour la fleur en forme de couronne royale. 

Culture générale

Le chrysanthème couronné est une plante de plein soleil, bien qu’un peu d’ombre en après-midi au cours des mois les plus chauds soit aussi fort apprécié. Il s’adapte à presque tous les sols bien drainés, mais les feuilles sont plus tendres quand on le cultive dans un sol riche, meuble et relativement humide. Il se comporte mieux dans les régions aux étés frais.

Semis de chrysanthème couronné montrant leurs premières vraies feuilles, à marge découpée.

Semis de chrysanthème couronné au potager. Photo: spicegarden.eu

On peut semer les graines à la fin de l’automne (elles hivernent très bien au sol) ou tôt au printemps quand le sol est encore frais, mais il n’y a plus de risque de gel, en sillon ou à la volée, à environ 2 à 5 cm d’espacement, couvrant à peine les graines de terre. Vous pouvez pratiquer sa culture en pleine terre ou en bac.

Si jamais la météo annonce une possibilité de risque de gel ou même des températures nocturnes de moins de 4 °C après la germination, couvrez temporairement les semis d’une toile légère ou d’une cloche. 

Pendant la saison de croissance, désherbez et arrosez au besoin. 

Semis de chrysanthème couronné dans un pot de tourbe à l'intérieur.

Semis faits à l’intérieur. Photo: healthbenefitstimes.com

💡 Astuce pratique: Pour une primeur, vous pouvez semer les graines à l’intérieur 6 semaines avant le dernier gel. Offrez des températures d’intérieur normales et un bon éclairage. Repiquez les semis au jardin quand le risque de gel est écarté.

Il vous faut toutefois décider si vous voulez cultiver le chrysanthème couronné pour ses feuilles comestibles ou si vous préférez le laisser fleurir, car si vous lui permettez trop d’approcher la floraison, le feuillage deviendra trop amer et coriace et ne sera plus consommable. 

Donc, feuilles ou fleurs? À vous de décider!

Pour des feuilles comestibles

Votre décision est prise et c’est une récolte de feuilles comestibles que vous lorgnez? Parfait! Voici comment faire:

Continuez votre culture de base: assurant surtout de bons arrosages quand le sol est sec et en désherbant au besoin.

Quand les feuilles des plants commenceront à se toucher, éclaircissez à environ 10 cm, éliminant surtout les plants les plus faibles. Vous ne perdez rien à ce faire: c’est plutôt votre première récolte, car les semis éclaircis sont comestibles, bien sûr!

Éclaircissez de nouveau par la suite si les plantes redeviennent tassées.

Feuilles vert grisâtres et très découpées d'un chrysanthème couronné

Feuilles de chrysanthème couronnées prêtes à récolter. Photo: johnnyseeds.com

Puis, après environ 6 à 8 semaines, quand les plants auront atteint 10 à 20 cm de hauteur, mais alors que les feuilles sont encore tendres et juteuses, il est temps de passer à la récolte proprement dite. Coupez la plante à la base, tout simplement. Si possible, arrosez la veille pour que les feuilles soient bien hydratées et récoltez le matin, par temps frais. 

Vous pouvez conserver les feuilles au réfrigérateur pendant environ une semaine, les plaçant dans un sac en plastique pour maintenant une forte d’humidité. Si jamais elles commencent à faner, tranchez 1 cm de la base des tiges et placez-les dans l’eau pour permettre une réhydratation.

Pour prolonger la récolte de feuilles

Il est aussi possible de prolonger la récolte des feuilles par deux méthodes.

Homme en chemise blanche qui récolte des feuilles de chrysanthème couronné et les mets dan sun bol métallique.

Pour prolonger la récolte, on peut faire des semis successifs. Photo: fansshare.com

La première est tout simplement de faire des semis successifs. Semez-en d’autres dans un espace vide du potager environ toutes les 3 semaines jusqu’à la fin de l’été, cessant environ 10 semaines avant le premier gel d’automne. C’est la meilleure méthode à préconiser dans les régions où la température estivale est assez élevée, dépassant régulièrement 25 °C, car les semis tolèrent assez bien la chaleur pendant les premières semaines de leur existence.

L’autre méthode consiste à récoltant les tiges non pas en les coupant au sol, mais à environ 5 cm de hauteur, laissant ainsi la base de la plante intacte. Cela lui permettra de se régénérer à partir de bourgeons dormants. Ainsi, elle recommencera à produire un nouveau lot de feuilles. Quand elles sont prêtes à récolter à leur tour, coupez de nouveau de la même façon pour une troisième récolte. Il peut même y avoir de la place pour une quatrième récolte semblable, vous offrant un été presque complet de cueillette. 

Cette méthode pour «stimuler la repousse» réussit surtout dans les régions où l’été est relativement frais.

 Pot de micropousses de chrysanthème couronné, petites feuilles vertes.

💡 Astuce pratique: Vous pouvez aussi cultiver le chrysanthème couronné à l’intérieur sous forme de germes ou de micropousses et ainsi avoir de quoi ajouter à vos mets toute l’année. Pour savoir comment faire, lisez Les germes: des légumes frais en toute saison. Photo: jojosgreens.com.au

Dans les régions aux étés torrides, notre plante devient vite indigeste et monte rapidement en graine, pour ensuite sécher et mourir. Donc, logiquement, dans ces conditions, mieux vaut la récolter jeune, limitant votre production à une seule culture au printemps, avec peut-être une reprise de la culture au début de l’automne dans les régions où la saison de croissance est longue.

Enfin, sous les tropiques, on cultive souvent le chrysanthème couronné en altitude où la température demeure relativement fraîche ou encore, si l’hiver est plus frais, on le sème à l’automne en vue d’une récolte hivernale.

Plante de chrysanthème couronné avec feuillage vert très découpé et une fleur jaune en forme de marguerite.

💡 Astuce pratique: Pour obtenir des semences de chrysanthème couronné pour la saison suivante, laissez au moins une plante monter en graines et récoltez celles-ci quand les fleurs brunissent. Ou laissez les graines tomber au sol d’elles-mêmes, car cette plante peut se ressemer modestement, du moins, tant qu’il y a un espace exposé au soleil tout près. Photo: smmflower.org

Pour obtenir des fleurs

Vous avez opté pour une profusion de belles fleurs plutôt que des feuilles? C’est très bien. Voici la méthode à appliquer:

Masse de fleurs blanches de chrysanthème couronné.

Le chrysanthème couronné fleurit abondamment en jardin contre un minimum de soins. Photo: pikist.com

Pour obtenir une abondance de fleurs, que ce soit pour la cuisine ou encore, pour l’effet décoratif au jardin ou en bouquet à l’intérieur, commencez de la même façon que pour la production des feuilles comestibles, avec des semis faits en pleine terre ou en bac, ou encore, à l’intérieur en vue d’une transplantation en plate-bande plus tard. Cette fois-ci, cependant, laissez 30 à 45 cm entre les plants après l’éclaircissement, car ils se ramifient passablement et joliment en croissant et nécessitent alors plus d’espace. La floraison débute habituellement après environ 10 semaines. 

Pour un effet strictement ornemental, laissez les fleurs s’épanouir à leur guise, tout simplement. Il n’est même pas nécessaire de supprimer les fleurs fanées.

Pour des fleurs comestibles, faites la récolte quand elles sont relativement jeunes, car le disque central devient plus coriace vers la fin de la floraison.

Tête florale séchée de chrysanthème couronné.

Quand les fleurs brunissent, on peut les récolter et sécher en vue de préparer une tisane salutaire. Photo: healthbenefitstimes.com

Sinon, vous pouvez récolter et sécher les fleurs quand elles brunissent, les conservant pour une utilisation ultérieure en infusion, car la tisane de chrysanthème est un populaire traitement médicinal, notamment en Asie, avec des vertus calmantes et antiseptiques, utile notamment pour combattre les symptômes liés à l’hypertension artérielle. On peut aussi en appliquer sur les yeux pour calmer l’irritation.

Enfin, les fleurs aident à attirer les pollinisateurs (abeilles, syrphes, papillons, etc.) au potager.

Ravageurs et maladies 

Les ennemis les plus ennuyeux pour le chrysanthème couronné sont les limaces qui limitent toutefois leurs attaques au début de la saison lorsque les plantes sont jeunes. Néanmoins, il peut être nécessaire d’essayer de les contrôler. Les altises peuvent aussi lui être très dommageables. Parfois, il peut être nécessaire de les exclure physiquement de la plantation en la recouvrant d’une barrière de couverture flottante

Cette plante souffre rarement de problèmes majeurs de maladies.

Où trouver le chrysanthème couronné

On trouve de plus en plus souvent des plants de chrysanthèmes couronnés en jardinerie au printemps, mais il demeure quand même beaucoup plus rentable de les semer soi-même. Les semences sont faciles à trouver chez les spécialistes de vente de semences par correspondance de même que dans plusieurs jardineries.

Il existe certains cultivars aux feuilles plus ou moins larges et plus ou moins découpées, chacun avec un goût un peu différent. Il faut souvent les chercher dans les catalogues spécialisés en semences asiatiques.

________________________

Le chrysanthème couronné: une plante belle et utile qui attend votre découverte.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Le chrysanthème couronné: le légume à belles fleurs

  1. Christine

    Bonjour Mr Hodgson, surprise, une nouvelle présentation de vos articles! Super! Il y a un certain travail pour nous offrir cela. Merci. Belle journée. Ici, il a neigé.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :