Plantes d'intérieur Taille des végétaux

Comment créer votre propre lucky bambou en spirale

Le lucky bambou a gagné le monde entier depuis le début des années 2000 environ. Photo: joyusgarden.com

La plupart des gens reconnaissaient instantanément un lucky bambou ou bambou de la chance. C’est une plante d’intérieur largement disponible dans les jardineries, les fleuristeries, les épiceries asiatiques et même les supermarchés. 

Essentiellement, c’est une manière feng shui de présenter un dracéna plutôt anodin (Dracaena sanderiana), pas du tout un vrai bambou, avec 90% de ses feuilles arrachées et cultivé dans un vase ou un petit plateau rempli de pierres et d’eau. Les lucky bambous sont produits en masse dans divers pays asiatiques (Chine, Taïwan, Thaïlande, etc.) où l’on croit qu’ils portent chance.

J’ai écrit plusieurs fois au sujet de cette plante. Une fois, une description générale et un guide d’entretien: La vraie identité du lucky bambou, et une autre fois, sur la façon d’en «libérer» un d’un milieu malsain (pierres et eau) afin de le cultiver comme il le souhaiterait vraiment vivre dans l’article Un «bambou» à transplanter.

On voit souvent des lucky bambous avec une tige en forme de spirale. Vous êtes-vous déjà demandé comment ils sont créés? Photo: proflowers.com

Cependant, très souvent cette plante est offerte avec une tige en spirale ou même tressée. Comment est-ce que c’est possible? Voici l’explication:

La méthode asiatique 

Boutures de lucky bambou en spirale prêtes à expédier dans une serre chinoise.
Boutures de lucky bambous en spirale prêts à l’expédition. Photo: gongcanyan.en.made-in-china.com

Forcer un dracéna à pousser en spirale ne se fait pas par la taille (du moins, pas directement) ni par le ligaturage avec du fil à fer (comme dans le cas d’un bonsaï), mais en l’exposant à une lumière unidirectionnelle. 

À cause du phototropisme positif, les plantes poussent en direction de la source de lumière. Ill.: Mtomanelli15, Wikimedia Commons

On sait que les plantes ont besoin de lumière pour pousser et aussi qu’elles croissent en direction de la lumière (c’est ce qu’on appelle le phototropisme positif). Si on change l’orientation de la source principale de lumière, la plante penchera vers cette source.

Les pépiniéristes asiatiques provoquent une croissance en spirale chez leurs plantes d’une façon assez simple: en couchant la plante sur le côté. Avec la tige maintenant à l’horizontale, son extrémité commencera alors à se tourner vers la lumière au-dessus, produisant une nouvelle croissance radicalement dressée, presque à angle droit. Puis, après quelques semaines, les producteurs tournent la tige un peu dans le sens des aiguilles d’une montre (ou dans le sens inverse). La plante change alors légèrement de direction, essayant toujours de se redresser. Cette rotation est ensuite répétée régulièrement, donnant lentement à la plante une tige incurvée. 

Pour des résultats raisonnablement rapides (mais le processus prend beaucoup de temps, même des années dans le cas des spirales multiples), les pépiniéristes assurent des conditions de culture idéales: ensoleillement modéré, températures tropicales, humidité élevée, fertilisation attentive, etc.

La production de lucky bambous en spirale se fait à grande échelle. Photo: gongcanyan.en.made-in-china

C’est un travail de précision et les producteurs doivent calculer attentivement les mouvements à effectuer, mais ils sont devenus des maîtres dans l’art de forcer la tige à former une tige hélicoïde vendable et appliquent ce processus à grande échelle. 

Créer un lucky bambou spiralé à la maison

La méthode professionnelle a un certain sens en plein air sous les tropiques, mais cultiver une plante en le plaçant à l’horizontale dans votre salon ou bureau serait plutôt gênant. D’abord, cela prend passablement d’espace, mais surtout, que d’inconvénients: le terreau d’un pot couché se répand, arroser correctement est presque impossible et si vous redressez la plante pour l’arroser adéquatement, vous devez la poser précisément dans la bonne position. Il est beaucoup plus facile de forcer un lucky bambou à pousser en spirale quand il reste debout. 

À cette fin, il y a la méthode suivante, préconisée par certaines sources d’information, dont ProFlowers®.

⚠️ Notez que je ne recommande pas personnellement de faire ce qui suit, pas si vous êtes un jardinier paresseux. C’est beaucoup trop d’efforts! De plus, vous devez le faire correctement ou votre spirale sera très inégale. (Les producteurs professionnels connaissent parfaitement la synchronisation: tout est contrôlé très précisément.) Et si vous l’essayez, il faudra (littéralement!) des années pour obtenir une spirale décente sous les conditions domestiques. 

Par contre, si vous êtes plus diligent et patient que moi…

Matériaux

Essentiellement, tout ce dont vous avez besoin est une plante de lucky bambou, une boîte en carton et une fenêtre ensoleillée. 

Dracaena sanderiana en pot, feuilles vertes à marges crème.
Idéalement, commencez avec un Dracaena sanderiana cultivé en pot et avec toutes ses feuilles intactes. Il sera nettement plus vigoureux qu’un dracéna traité en lucky bambou. Photo: gardening.stackexchange.com

Notez que la plante doit être bien enracinée dans un pot de terreau: ne pensez même pas à faire ce qui suit avec une plante poussant dans des pierres ou de l’eau dont la croissance est déjà sévèrement restreinte!

Pourquoi une fenêtre ensoleillée alors qu’il est bien connu que le lucky bambou peut tolérer un éclairage faible? Parce qu’il pousse à peine sous un faible éclairage. Si vous voulez former une tige spiralée, il faut viser une croissance maximale et donc lui offrir une excellente luminosité avec même quelques heures de soleil quotidien si possible.

Voici ce qu’il faut faire:

Un lucky bambou en spirale étape par étape

Boîte avec 2 panneaux enlevés et 2 autres à enlever, ciseaux.
  1. Enlevez les panneaux latéraux d’une boîte en carton environ 2 fois plus haut que la plante.
Dessin de lucky bambou à côté d'une boîte. Une flèche indique qu'il le faut y placer.

.

  1. Placez votre plante à l’intérieur de la boîte.
Dessin montrant un lucky bambou partiellement visible sur le côté ouvert ensoleillé de la boîte.
  1. Placez la boîte devant une fenêtre ensoleillée de manière à ce qu’elle reçoive toute sa lumière par le côté ouvert, mais qu’elle soit à l’ombre sur les 3 autres côtés et en haut.
  2. Entretenez votre plante comme d’habitude (arrosages, fertilisation, etc.) jusqu’à ce qu’elle commence à se pencher très évidemment vers la lumière.
Dessin de lucky bambou dans une boîte, maintenant avec une flèche en spirale le montrant en rotation.
  1. Faites légèrement pivoter la plante. Elle ajustera son angle et continuera à pousser vers la lumière.
  2. Continuez à faire tourner la plante dans le même sens et la tige finira par former une spirale.
Dessin de lucky bambou avec spirale, feuilles inférieures enlevées pour révéler la tige.
  1. Quand la spirale est formée à votre goût, enlevez la boîte et arrachez les feuilles inférieures, ne laissant qu’une touffe de feuillage au sommet, de sorte que la spirale soit clairement visible.
  2. Placez votre bambou spiralé en vedette dans votre maison.

Former votre propre lucky bambou en spirale est tout un projet et prendra 2 ou 3 ans à réaliser. Puis-je alors suggérer que, si vous aimez les plantes avec une circonvolution dans leur tige, vous n’en achetiez pas une déjà de préparée?

Illustrations: http://www.jardinierparesseux.com

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

4 comments on “Comment créer votre propre lucky bambou en spirale

  1. Line Bertrand

    Si je comprend bien, que ce soit avec une tige que nous formions ou que nous achetions, si nous ne continuons pas le processus, elle finira par continuer à pousser droite.

  2. Excusez moi, mais j’ai pris un peu de retard!!! Dans un blog précédent vous avez dit que les plantes étaient des êtres vivants!! Est il possible d’appuyer et d’étayer cette affirmation que je partage!! mais qui n’est pas toujours admise!!!in fine il n’y a pas de différence biologique entre manger une huitre et une carotte crue!!
    Avec mes meilleurs vœux , très cordialement Laurent.

    • Oui, les plantes sont des êtres vivants. Je n’irais pas plus loin: à un moment donné, science, vocabulaire, croyances, etc. se confondent. Je laisserais à d’autres de faire une différenciation exacte.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :