Légumes Pollinisation Récolte de semences Truc du jour

Puis-je cultiver des concombres anglais à partir de fruits achetés?

Les petits points vus dans les concombres anglais sont des embryons, pas des pépins viables. Photo: productgeek.com

Question: Les concombres anglais achetés en magasin produisent-ils des graines viables pour la plantation? Puis-je les récolter, les nettoyer et les sécher, puis les semer? J’ai essayé et elles étaient très difficiles à extraire; de plus, les pépins semblaient avoir la taille d’un atome! Vont-ils produire des concombres? Et si toutes les fleurs d’un concombre anglais sont femelles, comment sont-elles pollinisées?

Georges

Réponse: La réponse la plus rapide à toutes vos questions (sauf la dernière) est «non».

Même les pépins de concombres ordinaires ne sont pas viables: ils sont trop immatures pour germer. Photo: thespruceeats.com

Non. Les pépins ne sont pas viables; vous ne pouvez donc pas les semer. En fait, les pépins de tout concombre acheté en supermarché, même les concombres réguliers plus trapus (concombres courts), avec des pépins plus gros et plus faciles à extraire, ne sont jamais viables, car nous mangeons ce fruit lorsqu’il est immature et les supermarchés ne vendent que des concombres à ce stade de leur développement.

Concombres mûrs à peau orange dans un évier.
C’est dans les concombres complètement mûrs qu’on trouve des pépins viables. Photo: lehighvalleylive.com

Les concombres deviennent gros et jaunes, bruns ou orange à maturité… et incroyablement amers aussi! Ils sont généralement considérés alors comme impropres à la consommation à ce stade. 

Si vous cultivez des concombres courts dans votre jardin, vous pouvez facilement laisser mûrir un concombre ou deux sur la plante si vous souhaitez produire vos propres graines de concombre. Ainsi, quand le fruit mûrit et change de couleur à la fin de la saison, récoltez-le et extrayez et séchez les pépins désormais marron pâle trouvés à l’intérieur. Mais les concombres achetés en magasin sont toujours immatures (verts) au moment de l’achat, car on nous les vend pour la consommation immédiate, pas comme source de pépins.

De toute façon, les concombres anglais (également appelés concombres hollandais, concombres de serre ou, logiquement, concombres sans pépins), ces concombres longs et sveltes que vous voyez emballés dans du plastique dans les supermarchés et dont l’épiderme est mince et sans amertume, sont sans pépins. Il n’y a tout simplement aucun pépin à l’intérieur que vous pouvez récolter! Les petits points blanc crème «gros comme un atome» que vous voyez au centre du fruit sont simplement des embryons qui n’ont jamais été pollinisés. Ils ne peuvent pas germer même si vous laissez le fruit mûrir sur la plante.

Serre avec de nombreux concombres anglais en suspension
Les concombres anglais produisent des fruits sans être pollinisés. Photo: Noal Farm

Ce type de concombre est parthénocarpique, c’est-à-dire qu’il produit des fruits sans avoir été fécondé (c’est pourquoi ses graines ne se développent jamais). De plus, la plante ne produit que des fleurs femelles, ce qui élimine tout risque d’auto-pollinisation accidentelle. En conséquence, les concombres anglais sont presque toujours cultivés en serre. Cela empêche les insectes de les féconder à partir du pollen de fleurs mâles d’un concombre ordinaire à proximité, ce qui aurait entraîné des fruits épais, déformés et remplis de pépins immatures indésirables.

Sachez que vous ne pouvez pas produire à la maison des pépins de concombre anglais pour votre potager de l’année suivante. Les pépiniéristes qui veulent vendre des semences de concombre anglais obtiennent des semences en serre en croisant soigneusement deux lignées fixées aux caractéristiques connues. (Les producteurs appliquent habituellement des hormones aux plantes parthénocarpiques afin de les forcer à produire non pas que des fleurs femelles, mais aussi quelques fleurs mâles qui donneront du pollen viable, permettant ainsi le croisement nécessaire.) Cette manipulation supplémentaire signifie que les semences de concombre anglais coûtent considérablement plus cher que les semences de concombre régulier… ou si le prix est le même, il y aura moins de graines dans le sachet que vous achetez.

Les bananes aussi!

Bananes tranchées sur un plateau avec un couteau. Minuscules embryons visibles à l’intérieur; Banane sauvage coupée avec de grosses graines à l’intérieur.
Les bananes que nous mangeons ne contiennent que des embryons. Les bananes sauvages (ici, Musa balbisiana), par contre, sont remplies de grosses graines dures. Photos: The Spruce & seedvendor.com

Les concombres ne sont pas les seules plantes parthénocarpiques à offrir des fruits comestibles sans pépin. Les bananiers, par exemple, produisent des fruits sans pépins, et ce, depuis des milliers d’années. Les minuscules points noirs trouvés à l’intérieur du fruit ne sont pas des pépins, mais des embryons non pollinisés. Si jamais une banane était pollinisée (peu probable pour des raisons génétiques), les graines géantes et dures qui se formeraient occuperaient tellement de place dans le fruit qu’il y aurait peu de chair à manger!

Cependant, les bananes simplifient la vie des producteurs comparativement aux concombres. Ce sont des plantes pérennes capables de se reproduire à partir de rejets qui repoussent au pied de la plante mère. Ainsi, il n’est pas nécessaire de passer annuellement par la production de semences pour les multiplier.

8 comments on “Puis-je cultiver des concombres anglais à partir de fruits achetés?

  1. J’ai laissé l’an dernier un concombre libanais mûrir sur le plant afin de récolter les graines.
    Le problème est qu’à partir de ce moment, le plant a complètement arrêté de produire d’autres fruits et a mis toutes ses énergies à le faire grossir.
    C’est normal pour les concombres?

    • Oui, et aussi pour la plupart des autres cucurbitacées. Les haricots aussi. Même les poivrons (quand on veut des poivrons rouges, cela réduit sérieusement la récolte comparativement à la récolte des poivrons verts!) Plus vous récoltez les fruits immatures, plus ces plantes produisent!

  2. Vous pouvez m’aider?
    Je me souvient d’avoir lu un article sur ce blogue parlant de la non-toxicité de l’encre pour imprimer sur les cartons (pour en faire un pailli). Mais malgré une tonne d’essais de recherche sur google incluant les mots jardinier paresseux, je ne réussi pas à le retrouver!

    Merci!

  3. J’aime bien le concombre anglais l’hiver, à l’épicerie.

    Au jardin par contre je trouve que les concombres asiatiques, surtout les japonais, sont une très bonne alternative pour qui les longs concombres, croquants et à la peau mince.

    • J’aime bien les libanais, petits, d’accord, mais plus succulents.

      • Un autre très bon choix, surtout si on aime les concombres avec de la chair et goûteux. Et ils sont productifs. Le type Japonais plaît plus aux gens comme moi qui aiment le croquant. Il y a les amateurs de concombres qui les pèlent, et il y a ceux qui laissent la peau et coupe le centre!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :