Cactus et succulentes

Les épines cachées des opuntias… et comment les enlever

Un opuntia typique (Opuntia dillenii) , avec ses raquettes aplaties et ses longues épines acérées. Photo: fbcdn.net

Les opuntias ou oponces (Opuntia spp.), dont le célèbre figuier de Barbarie (O. ficus-indica), sont des cactus qu’on reconnaît assez facilement par leur apparence inhabituelle: ils sont composés de segments ovales et aplatis appelés cladodes ou, plus couramment, raquettes. Impossible de les confondre avec quelque autre cactus qu’il soit. 

On cultive certaines espèces dans nos jardins et d’autres comme plantes d’intérieur. Et les raquettes de certaines espèces, du moins, une fois les épines enlevées, sont même comestibles et on les vend en épicerie sous le nom de nopals. 

Deux types d’épines

Les opuntias sont inhabituels parmi les cactus en ce qu’ils produisent deux types d’épines. 

Raquette couverte de touffes de glochides.
Ce sont les courtes épines appelées glochides qui sont les plus à craindre. Photo: jinjian-liang, flickr-com

Celles qui sont longues, acérées et qui pénètrent dans la peau, faisant crier la victime et couler le sang, sont très visibles. Cependant, sur l’aréole coussinée à la base des épines féroces, il y en a d’autres, de minuscules aiguillons appelés glochides qui ressemblent à d’inoffensifs petits poils. 

Doigts avec des glochides.
Les glochids se détachent et pénètrent la peau. Photo: Marianne Skov Jensen, ezpixels.com

Tandis que les longues épines méchantes restent fixées sur la plante quand on les touche par inadvertance, les glochides se détachent facilement et pénètrent dans la peau, provoquant des démangeaisons et une irritation pouvant, chez les individus sensibles, durer des jours, des semaines, voire des mois. Pourtant, les glochides semblent tellement inoffensifs que vous les remarquerez rarement si vous les frôlez par accident, mais si jamais vous en avez eu sur la peau, vous vous souviendrez de l’irritation plus tard!

Comment enlever les glochides

Idéalement, vous porteriez des gants épais à manches longues ou utiliseriez une pince à biberon pour manipuler un opuntia, mais si jamais vous touchez aux glochides par accident, retirez-les assez rapidement, avant qu’ils ne pénètrent dans votre peau.

Application de colle suivi de gaze.
Tout d’abord, enlevez le gros des glochides avec des pinces, puis appliquez de la colle et de la gaze. Photo: healthxchange.sg

Croyez-le ou non, comment éliminer les glochides a été étudié scientifiquement. La méthode la plus efficace consiste d’abord à retirer les touffes de glochides les plus visibles avec une pince à épiler. Ensuite, couvrez la peau de la zone affectée avec une mince couche de colle blanche domestique, puis pressez légèrement une gaze dans la colle. Laissez sécher la colle pendant environ 30 minutes, puis tirez. Selon cette étude, cela entraînera l’élimination de 95% des glochides.

D’autres méthodes populaires seraient moins efficaces. 

Certaines personnes appliquent un masque facial, le laissent sécher et les retirent de cette façon. D’autres utilisent du ruban adhésif (le ruban à conduits ou «duct tape», par exemple), pressant doucement le ruban sur le secteur affecté, puis le retirant. Mais d’après cette étude, les deux méthodes ont laissé plus de la moitié des glochides dans la peau.

Après la pénétration, point de salut

Cependant, une fois que les glochides ont pénétré dans votre peau, il est trop tard pour les enlever. Vous devrez attendre que votre corps réagisse, ce qui provoquera une dermatite suivie de boutons, puis, éventuellement, l’expulsion.

Mon avis? Admirer les opuntias à distance. Ce ne sont pas des plantes qu’on voudrait connaître trop intimement!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

3 comments on “Les épines cachées des opuntias… et comment les enlever

  1. « Oh, elles ont l’air douces ces touffes de poils… » 😅

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :