Truc du jour

Pourquoi les feuilles de mes géraniums jaunissent-elles?

Les feuilles des généraniums jaunissent souvent après la rentrée automnale. Photo: CriticallyChallenged, reddit.com

Question: J’ai conservé quelques géraniums de mon jardin et les ai ramenés à l’intérieur pour l’hiver. Maintenant, ils perdent beaucoup de feuilles: elles jaunissent et se détachent facilement. Qu’est-ce que je ne fais pas correctement? Vais-je perdre mes plantes?

Alexandra

Réponse: Le géranium des plates-bandes est en fait un pélargonium (Pelargonium × hortorum). C’est une plante subtropicale arbustive dont les ancêtres sont originaires d’Afrique australe. Des générations de jardiniers de climat froid ont rentré ces pélargoniums à l’intérieur pour l’hiver et la plupart parviennent à les maintenir en vie, donc je ne pense pas que vous deviez craindre de les perdre. De plus, le jaunissement des feuilles suite à la rentrée est une situation assez typique.

Essentiellement, lorsqu’on rentre un pélargonium à l’automne, il doit s’adapter à des conditions de croissance fort différentes: une température plus stable, une humidité de l’air plus faible et, surtout, une forte baisse de lumière. Même devant votre fenêtre la plus lumineuse, la plante reçoit beaucoup moins de lumière que lorsqu’elle était à l’extérieur. Et il faut ajouter à cela le fait que la durée du jour diminue rapidement au cours de l’automne et que les journées sont souvent grises. Ainsi, malgré ce qui peut vous sembler être un rebord de fenêtre parfaitement ensoleillé, votre pélargonium, une plante qui préfère le soleil intense, pousse maintenant dans l’équivalent végétal de l’ombre profonde.

Dans ces circonstances, la plupart des pélargoniums réagissent en perdant leurs feuilles plus anciennes, celles formées en plein soleil et adaptées à cette condition. Ils les remplacent dans une certaine mesure par de nouvelles feuilles mieux adaptées à une faible luminosité, habituellement plus grosses et de couleur plus pâle, mais malgré tout, la perte de feuilles peut être assez importante.

Après la suppression des feuilles jaunes, ces pélargoniums paraissent un peu fluets, mais se rempliront davantage quand de nouvelles feuilles pousseront. Photo: inforum.com

N’hésitez pas à supprimer les feuilles devenues jaunes ou brunes et tout de suite votre plante paraîtra en meilleure forme. Un peu moins densément feuillue, certes, mais au moins raisonnablement verte.

Un arrosage adéquat pendant l’hiver

L’arrosage excessif devient un problème avec les pélargoniums qui hivernent dans la maison et peut accentuer la perte de feuilles. Rappelez-vous que, comme vos pélargoniums reçoivent moins de lumière, ils ont besoin de moins d’eau. 

Ce pélargonium s’étiole un peu à cause du manque de lumière intense, mais continue de fleurir malgré tout. Photo: balconygardenweb.com

Déjà, il faut comprendre que les pélargoniums sont «semi-succulents», avec des tiges épaisses qui stockent l’humidité. Ainsi, ils ont besoin de moins d’eau que la plupart des autres plantes d’intérieur. Si vous avez l’habitude d’arroser vos plantes de maison en suivant un horaire fixe, disons une fois par semaine, vous voudrez peut-être passer l’arrosage de vos pélargoniums une fois sur deux. 

En fait, l’idéal serait d’arroser vos pélargoniums en suivant leurs besoins. Ainsi, avant d’arroser, touchez au sol. S’il est encore humide, attendez qu’il soit sec avant d’arroser à nouveau. Mais quand vous arrosez, arrosez toujours abondamment, assez pour bien humidifier toute la motte.

La fréquence à laquelle vous devez arroser vos pélargoniums variera en fonction des conditions. Ainsi, il est impossible de donner un horaire fixe, mais la fréquence pourrait être aussi souvent qu’une fois par semaine et aussi peu qu’une fois toutes les trois semaines. Un arrosage attentif et «personnalisé» lorsque la lumière est faible, selon les besoins de la plante plutôt qu’à l’aveuglette, réduira considérablement la perte de feuilles.

Autres trucs

Bien réussir les pélargoniums pendant l’hiver n’est pas seulement une question d’arrosage, bien sûr. Beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu.

Lampes fluorescentes utilisées pour cultiver une vaste variété de plantes. Photo: Gardeners Supply Company

D’abord, donnez-leur le plus de lumière possible. Une grande fenêtre orientée au sud est préférable; une fenêtre exposée est ou ouest, acceptable. Si vous sentez que vous n’avez pas assez de lumière, placez-les sous une lampe de culture, fluorescente ou DEL, et donnez-leur 16 heures d’éclairage par jour.

Les pélargoniums tolèrent une large gamme de températures, allant du point de congélation à plus de 28 °C, mais si vous les gardez au frais, en dessous de 15 °C, ils auront besoin d’un arrosage beaucoup, beaucoup moins fréquent.

Un air très sec peut également entraîner une certaine perte de feuilles, mais il n’est pas nécessaire d’exagérer à ce sujet. Même, les pélargoniums tolèrent une atmosphère plus sèche que la plupart des plantes d’intérieur. Une humidité relative de 40%, que votre humidificateur domestique peut facilement assurer, suffira. Bien sûr, ne brumiser pas les feuilles d’eau (une perte de temps de toute façon), car mouiller les feuilles peut entraîner des problèmes de maladie.

Si vos pélargoniums ne reçoivent que l’éclairage d’une fenêtre, leur croissance sera au ralenti entre octobre et la fin février (dans l’hémisphère nord) et il est alors préférable d’éviter de fertiliser à cette saison. Même sous un éclairage artificiel, ne fertilisez que légèrement. Et n’importe quel engrais fera l’affaire. Vous reprendrez une fertilisation plus intensive quand vos plantes recevront un éclairage intense, soit à partir de mars.

_______________

Avec ces quelques conseils, vous devriez être en mesure de réduire la perte de feuilles et de profiter à nouveau de vos pélargoniums, d’autant plus qu’ils fleurissent presque toujours à l’intérieur, même pendant les journées courtes, bien que moins abondamment qu’à l’extérieur pendant l’été.

Bon succès!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

19 comments on “Pourquoi les feuilles de mes géraniums jaunissent-elles?

  1. Suzanne Jacques Mac Donald

    Moi, je met mon géranium tel quel dans le fond d’un garde-robe à la noirceur tout l’hiver et au printemps je lui donne un bain, coupé toutes ses feuilles mortes, le met au soleil et l’arrose comme mes autres plante et je l’acclimate tout doucement dehors. De cette façon je le garde pendant plusieurs années.🌸🌸🌸💖💖💖

  2. Renee jobin

    Bonjour,
    Je rentre mes géraniums depuis des années! Ils sont dans une pièce fraîche avec fenêtre à l’ouest. Je les arrosent à peu près aux 3 semaines . Oui ils perdent des feuilles ou jaunissent mais effectivement, au printemps, tout rentre dans l’ordre . Et malgré que les feuilles soient jaunes ou très rares, ils fleurissent tout de même pendant l’hiver!

  3. Bonjour,
    Je possède un seul Pelargonium (en pot, sur balcon), et il est increvable : il reste dehors toute l’année.
    Tiges et feuilles sont souvent totalement détruites l’hiver : là où je vis en France, il fait beaucoup moins froid qu’au Canada, mais il gèle quand même un peu. Pourtant, il repousse chaque année, atteignant une taille « normale » et fleurissant bien.
    Moi qui pensais que ça mourrait obligatoirement en hiver dehors, j’ai été surpris !

    • Je vois la même chose en Californie, mais au Canada et d’ailleurs, dans le nord de la France, il fait trop froid.

      • Oui, c’est probablement parce que le froid n’a pas été très intense jusque là qu’il a survécu, mais ça reste une bonne surprise, je les pensais plus fragiles que ça ^^

        Sinon merci pour vos articles, j’ai découvert ce site il y a seulement quelques mois mais je viens souvent voir s’il y a du nouveau car c’est toujours agréable à lire. Vous avez un coté « pratique » qui change de ce qu’on peut lire habituellement et vous répondez souvent à des questions que les autres n’abordent jamais !

      • Merci! 😊

  4. Bonjour, j’aimerais savoir à quel endroit est-ce qu’on peut trouver des lampes et l’étagère comme celles montrées dans votre article. Merci !

  5. Bonsoir j ai un pied d agapante en pleine terre et ne fleuri pas

    • Vous ne me donnez pas assez d’information pour vous aider. Dans quelles région vous la cultivez? Est-ce qu’elle est récemment plantée (elle fleurit rarement la première annéé? Pousse-t-il au soleil dans un sol bien drainé? Etc.

  6. Bonsoir, est ce que je laisse fleurir mon géranium sans couper les fleurs pendant l hiver ? Merci.

  7. A,Lo j’ai unAntrium il ne fleurie plus et ses feuilles jaunisse ,ça fait 5ans que je l’ai et jel’aitransplante cet été et depuis ce temps c’est ce qui arrive ,je ne comprend pas merci

  8. Diane de Québec

    Mes géraniums ont passé un hiver idéal au bord de ma fenêtre (Sud). Puis-je les ressortir pour un autre été et les rentrer encore à l’automne prochain et ainsi de suite???

  9. Suzanne

    Mon géranium est resté bien feuillu tout l’hiver mais retfleurit très peu. Quoi faire?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :