Le cactus zigzag: curieux et comestible

Par défaut

Jeune cactus zigzag. Photo: crocus.co.uk

Certainement l’un des cactus les plus étranges, le cactus zigzag, Epiphyllum anguliger, maintenant plus correctement Disocactus anguliger, est disponible sur le marché depuis des lunes, mais jusqu’à récemment, seulement très faiblement. À juger par le nombre de spécimens que je vois dans ma jardinerie locale, il semble toutefois devenir subitement très populaire.

Un nom commun très bien choisi

Il est évident d’où il tire son nom commun! Ses «feuilles» (en fait, il s’agit de tiges) sont très curieuses: aplaties mais succulentes, elles sont profondément crénelées, avec de grosses dents allongées, arrondies à l’extrémité, donnant à la tige une apparence zigzagante. Il y en a qui le prennent même pour une fougère! Pourtant, c’est un véritable cactus. Les lobes dentés sont également à l’origine son épithète botanique: anguliger signifie «qui montre des angles».

jeune potée de Cactus zigzag avec tiges encore dressées.
Jeunes, les tiges sont dressées, mais plus tard, elles s’arqueront vers le bas. Photo: geoponicsinc.com

L’étiquette sur les plantes que j’ai vue était en anglais: «mini fishbone cactus». C’est erroné de deux façons. D’abord, le vrai «fishbone cactus» (cactus arête de poisson) est une autre espèce (E. anthonyanus), que je décris plus loin dans cet article, mais aussi, notre plante, le cactus zigzag (E. anguliger) n’a rien d’un «mini». Il est seulement mini dans sa jeunesse, au moment où on le vend sous forme de boutures enracinées encore dressées. 

Avec le temps, ses tiges vont changer de direction et arquer vers le côté et éventuellement vers le bas, ce qui en fera une excellente plante pour la suspension. Et il prendra de la largeur, atteignant 60 à 90 cm de diamètre. Pas très mini, n’est-ce pas? Pourtant, il est petit quand on le compare aux autres «cactus orchidées» (le nom commun utilisé pour les cactus du genre Epiphyllum et leurs parents): de nombreux cactus orchidées ont des tiges qui mesurent plus de 2 m de long! La taille plus restreinte du cactus zigzag en fait une plante d’intérieur plus pratique que certains de ses cousins au port très inégal et dominant. 

Des feuilles qui sont en fait des tiges

Petit semis d'epiphyllum
Seulement les jeunes semis d’Epiphyllum ont des feuilles: leurs deux cotylédons. (Pour vous donner une idée de la taille minuscule du semis, les «roches blanches» dans la photo sont des morceaux de perlite.) Photo: sandiegoepi.com

Comme la majorité des cactus, le cactus zigzag adulte ne porte pas de feuilles. Il en avait seulement à la germination: les semis produisent deux premières feuilles (les cotylédons) qui ne persistent que quelques semaines. Par la suite, elles fabriquent des tiges vertes faciles à méprendre pour des feuilles. 

Cactus zigzag avec tiges que commencent à s'arquer.
Feuilles? Ce sont plutôt des tiges qui remplissent la fonction de feuilles. Photo: malta.desertcart.com

Même les botanistes ont été dupes, du moins au début: Epiphyllum veut dire «sur la feuille», car les scientifiques de l’époque (le nom Epiphyllum fut utilisé pour la première fois en 1689) ont été étonnés de voir la plante produire des fleurs directement à partir des «feuilles», qui sont, on le sait aujourd’hui, plutôt des tiges aplaties. 

Les tiges qui imitent si bien des feuilles sont vertes (bien que les tiges plus anciennes puissent devenir ligneuses et brunes à la base) et remplissent le rôle de feuilles, car ce sont les tiges qui assurent la photosynthèse de la plante.  

Origine

Cactus zigzag en suspension
On peut imaginer comme le cactus zigzag pousse dans la nature, les branches arquant vers le bas à partir de la branche d’un arbre. Photo: succulentsnetwork.com.

E. anguliger est originaire du Mexique, où il croît dans les forêts de chênes à feuilles persistantes dans les montagnes le long de la côte du Pacifique, mais il ne pousse pas au sol. C’est plutôt un épiphyte: il croît sur les branches des arbres, tout près de leur couronne, d’où les tiges arquent vers l’extérieur à la recherche de soleil, un port commun chez les plantes épiphytes.

Deux traits curieux

Si avoir une tige zigzagante ne suffisait pas, le cactus zigzag a deux autres traits curieux. 

D’abord, contrairement à la plupart des autres cactus, le cactus zigzag est complètement sans épines. Même plusieurs autres cactus orchidées en produisent, bien qu’il s’agisse en général d’épines molles et non piquantes, mais le cactus zigzag, pas du tout.

Racines aériennes sur une tige de Cactus zigzag
Parfois, de curieuses racines aériennes apparaissent sur le dessous des tiges. Photo: ohiotropics.com

Deuxièmement, vous verrez également des racines aériennes pousser sous la tige, du moins, lorsque l’humidité est élevée. Dans la nature, la plante les utilise pour s’enraciner et se fixer sur d’autres branches dans son arbre hôte et ainsi se multiplier par marcottage. Chez vous, leur seul but est… de vous faire poser des questions.

Fleurs magnifiques

Cactus zigzag avec de multiples fleurs
Les fleurs sont spectaculaires et parfumées. Photo: plantsrescue.com

Lorsque vous voyez un cactus zigzag en jardinerie, il s’agit généralement d’un pot de boutures enracinées et vous l’achetez pour sa forme attrayante et inhabituelle. Il n’y a aucune mention des fleurs spectaculaires à venir. Mais à partir de l’âge d’environ 3 ans (ce qui est jeune pour un Epiphyllum), il commencera à fleurir, généralement à la fin de l’automne, puis parfois une deuxième fois au printemps ou à l’été. Les fleurs sont portées par de minuscules aréoles (excroissances blanches coussinées) à la base des dents de la tige.

Elles se composent d’un long tube de 7 à 20 cm qui s’ouvrent en coupe à son l’extrémité. La fleur blanc pur est mise en valeur par des bractées jaunes ou orange pâle. À environ 10 cm de diamètre, les fleurs sont d’une taille impressionnante, mais elles sont plus petites que celles de la plupart des autres cactus orchidées qui peuvent mesurer jusqu’à 40 cm de diamètre.

Fleur de Cactus zigzag
Les fleur sont très parfumées, mais il m’est impossible d’inclure le parfum dans la photo. Photo: csuhort.blogspot.com

Les fleurs sont fortement et délicieusement parfumées, mais uniquement la nuit. Il n’en faut qu’une seule pour parfumer toute la pièce et plusieurs suffisent pour que le parfum exquis se diffuse dans toute la maisonnée. C’est le parfum préféré de ma femme et si vous pouviez le mettre dans une bouteille, vous feriez probablement fortune! 

Bien sûr, dans la nature, le parfum n’est pas conçu pour plaire aux humains, mais plutôt pour attirer de loin les papillons de nuit, les principaux pollinisateurs des fleurs.

Dans plusieurs écrits sur cette plante, on soutient que les fleurs ne durent qu’une seule nuit. Curieusement, chez moi elles durent deux nuits et demeurent ouvertes le jour, bien qu’elles soient inodores pendant la journée. Les fleurs fanent toutefois la deuxième journée. En général, la majorité des fleurs s’épanouissent simultanément, bien que quelques-unes puissent être de quelques jours en avance ou en retard sur les autres.

Fruits délicieux

Fruit du Cactus zigzag sur la plante
Le petit fruit du cactus zigzag. Photo: plantsrescue.com

Je n’ai jamais pris le temps d’essayer de polliniser les fleurs de mon cactus zigzag à la main et il n’y a pas de papillons de nuit dans ma demeure pour les féconder, mais malgré cela, inévitablement quelques fruits se forment après chaque floraison. Ils mettent des mois à mûrir; 6 mois ou plus. Les fruits sont verts, ovoïdes et d’environ 4 cm de long. Il est difficile de déterminer quand ils sont mûrs, car il n’y a pas de changement de couleur saisissante comme chez d’autres fruitiers. Je les récolte quand ils jaunissent un peu et commencent à ramollir et cela semble bien fonctionner.

La chair est parsemé de petites graines noires. Photo: Matte Gray, Wikimedia Commons

La chair à l’intérieur du fruit est translucide et gélatineuse avec de nombreuses petites graines noires. C’est la chair qu’il faut consommer. Elle est absolument délicieuse et a un goût similaire au pitaya (fruit du dragon), ce n’est pas surprenant, car ce fruit aussi est produit par un cactus épiphyte proche parent (généralement Hylocereus undata).

Un sosie plus gros

Cactus prête de poisson en fleurs.
Cactus arête de poisson (Selenicereus anthonyanus), ici en fleurs (ce qui est très rare). Notez les dents plus allongées. Photo: worldofsucculents.com

Il n’y a pas si longtemps, le principal cactus à tiges aplaties fortement découpées qu’on trouvait sur le marché était une espèce différente, le cactus arête de poisson: Selenicereus anthonyanus, anciennement Cryptocereus anthonyanus. Il a des tiges plates similaires avec le même motif de dents alternes, mais les dents sont plus allongées et pointues, comme une squelette de poisson, d’où le nom commun. C’est une plante beaucoup plus grande et nettement moins élégante, et également très réticente à fleurir. Les fleurs, si jamais elles apparaissent, sont deux fois plus grandes que celles du cactus zigzag et sont rose pourpré à l’extérieur et rose pâle, jaunes ou blanches à l’intérieur. Comme celles de son cousin, elles sont très parfumées.

S. anthonyanus n’est plus à la mode, mais on le trouve parfois dans certaines pépinières spécialisées dans les cactus. Si vous avez de la place pour une plante géante aux tiges longues et désordonnées, presque tentaculaires, le cactus arête de poisson peut certainement être impressionnant!

Un entretien facile

Le cactus zigzag est une plante très robuste et facile à cultiver.

Cactus zigzag dans un appartement.
Il faut un éclairage modéré avec quelques heures de soleil pour bien réussir le cactus zigzag. Photo: antonio peschedasch

À l’intérieur, il préfère une lumière modérée avec quelques heures de soleil direct par jour. Ainsi, il serait très à l’aise devant une fenêtre orientée vers l’est, par exemple, ou un peu en retrait d’une fenêtre plus chaude face au sud ou à l’ouest. Pendant l’automne et l’hiver, quand le soleil est faible, il peut accepter la baisse d’éclairage si nécessaire, mais préférait le plein soleil toute la journée, du moins dans les régions septentrionales.

Donnez-lui des températures intérieures normales en tout temps. Il peut toutefois tolérer, mais n’exige pas, des conditions hivernales plus fraîches, jusqu’à 4 °C, mais seulement à condition qu’il reste très sec. 

Côté humidité, il tolère à la fois une humidité atmosphérique élevée et faible, ce qui n’est pas surprenant, car dans son milieu naturel, la forêt sempervirente sèche, l’humidité varie énormément selon la saison.

Arrosez au besoin lorsque le sol est sec au toucher, sans doute plus fréquemment en été qu’en hiver.

Fertilisez légèrement du printemps au début de l’automne avec tout engrais que vous aurez sous la main.

Cactus zigzag en plein air
Un été en plein air, sous des conditions rappelant son milieu naturel dans la forêt, lui fait le plus grand bien. Photo: gardentags.com

Un été à l’extérieur à l’ombre partielle lui plaît énormément. Cela recrée son milieu naturel. Il suffit d’acclimater votre plante en la plaçant d’abord à l’ombre pendant quelques jours, puis en une zone légèrement plus claire pendant quelques jours. Il profitera particulièrement de l’ombre tachetée de soleil d’un arbre en surplomb.

Un cactus zigzag peut vivre des années dans le même pot, avec seulement un surfaçage occasionnel pour empêcher le sol de devenir contaminé de sels minéraux. Il n’est nullement dérangé de rester des années dans un petit pot — après tout, à l’état sauvage, ses racines sont fort limitées par l’absence de terre sur l’écorce de l’arbre où il pousse — mais vous pourriez malgré tout avoir besoin de le rempoter dans un pot plus lourd pour assurer son équilibre.

Lors du rempotage, n’importe quel terreau bien drainé conviendra: terreau pour plantes d’intérieur, terreau pour cactus, mélange pour orchidées, etc. J’utilise un terreau ordinaire auquel j’ajoute environ ¼ de mélange pour orchidées ou de perlite pour un drainage supplémentaire.

N’hésitez pas à tailler les tiges abîmées: même si vous rabattez votre plante presque jusqu’au sol, elle repoussera. 

La multiplication

Évidemment, vous pourriez récolter les minuscules graines du fruit et les faire germer, mais les plantes ainsi produites seront à 7 à 8 ans de la première floraison. 

Boutures de cactus zigzag dans un petit bac
Le cactus zigzag se multiple facilement par boutures de tige. Photo: modandmint.com

En général, donc, il est plus simple et rapide d’insérer simplement 3 ou 4 boutures de tige d’environ 15 à 20 cm de long dans un pot de 10 cm et de garder le terreau légèrement humide. L’enracinement procédera plus rapidement quand vous le faites au printemps ou en été. Vous pouvez utiliser une hormone d’enracinement si vous voulez, mais ce n’est pas absolument nécessaire.

Enfin, il y a aussi la possibilité: de diviser une plante mature et de rempoter les divisions indépendamment pour ainsi en faire 2 ou 3 nouvelles plantes.

Problèmes

La pourriture est le principal ennemi du cactus zigzag et résulte généralement d’un terreau détrempé. Il est donc important de vous assurer de laisser le terreau sécher avant d’arroser à nouveau. Le cactus zigzag n’est pas un cactus désertique, mais il n’a pas non plus nécessairement besoin d’un arrosage hebdomadaire. Ainsi, le mettre sous un régime d’arrosage très rigide peut lui nuire. Touchez plutôt le terreau et laissez votre doigt juger. S’il est sec, arrosez; sinon, attendez! 

En cas de pourriture, qui verra la plante s’effondrer en partie tandis que le sol sentira comme une pomme de terre pourrie, démarrez une nouvelle plante à partir de boutures d’une tige encore saine.

Le rougissement léger des tiges qu’on remarque parfois en été n’est pas un problème. Cette coloration est un comme une sorte de crème solaire naturelle et protège le cactus zigzag d’un excès de soleil. Il rougit également dans son habitat naturel. Ce rougissement est même bénéfique et stimule une meilleure floraison plus tard.

Trois insectes peuvent poser problème: les cochenilles farineuses, les cochenilles à carapace et, moins fréquemment, les pucerons. Vous pouvez essayer de les traiter en les vaporisant du savon insecticide, de neem ou d’une solution moitié-moitié d’alcool isopropylique et d’eau.

Les limaces ou les escargots peuvent gruger les tiges si vous placez la plante au sol à l’extérieur. Enlevez alors les coupables à la main… puis suspendez votre plante d’un arbre, hors de portée des mollusques.


Le cactus zigzag: surprenant et original. Vous l’adorerez!

5 réflexions sur “Le cactus zigzag: curieux et comestible

  1. Louise

    Yé.yé…en allant à ma jardinerie pour voir décorations de Noël ils avaient des cactus zigzag ….👏👏👏👏 alors pour ceux à qui ça intéresse et qui résident rive nord de Montréal ( la jardinerie Jacques Barbe ).

  2. Denise Rheaume

    Si la fleur vit deux jours chez toi c’est qu’elle est heureuse. J’apprécie toujours ton humour. Bons souvenirs de ta compagnie à la radio.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.