Fermer son jardin au chalet estival

Par défaut

Le temps de venu de préparer le jardin du chalet pour l’hiver. Photo: curbed.com

À la maison, les pelouses, plates-bandes, potager, etc. continuent de croître jusqu’à très tard dans la saison automnale, même à la mi-octobre, et il y a encore bien des plantes en fleurs et en croissance, des légumes tolérants du froid qui pousse encore, etc. Mais au «chalet» (comme on appelle une résidence de vacances au Canada), c’est souvent en octobre qu’on ferme boutique pour la saison pour retourner en ville pour les mois d’hiver. Qu’a-t-il donc à faire dans le jardin avant de fermer?

En réalité, relativement peu. C’est qui est super avec une résidence secondaire, c’est qu’on peut se permettre de ne planter que des végétaux très rustiques et sans entretien et de n’avoir aucune pelouse ou du moins une pelouse moins soignée qu’en ville, ce qui allège de beaucoup le fardeau d’entretien. Voici cependant ce qu’il peut avoir à faire.

La pelouse

Si vous avez une pelouse au chalet, sachez que son pire ennemi à cette saison est une couche de feuilles mortes qui s’y accumule et qui devient très épaisse. Surtout quand elle est composée de grosses feuilles comme des feuilles d’érable et de chêne, elle peut couper la lumière et la circulation d’air, étouffant les graminées de gazon. Ramassez alors ce que vous pouvez. On peut utiliser à cette fin un balai à feuilles, mais aussi d’autres outils. 

Souffleuse à feuilles qui pousse des feuilles mortes sur un gazon.
Avec la souffleuse vous pouvez tout simplement pousser les feuilles dans la forêt. Photo: coolest-gadgets.com

La souffleuse à feuilles vous donne deux options: vous pouvez tout simplement pousser les feuilles ailleurs, c’est qui est bien si vous avez une place pour elles. Vous pourriez les pousser dans un sous-bois, par exemple, où elles ne nuiront plus. En mode aspirateur, ces appareils déchiquètent les feuilles aussi. Cela vous donnera des feuilles hachées qui peuvent servir dans les plates-bandes comme paillis ou aller dans le compost. 

La tondeuse à moteur fait aussi une excellente «ramasseuse de feuilles». Passez-la pour ramasser et déchiqueter les feuilles, comme pour un souffleur/aspirateur.

Enfin, votre gazon est encore en pleine croissance à cette saison, mais sa croissance est surtout souterraine. Tard dans la saison, ce sont les racines qui poussent encore, non plus les feuilles. Vous pourriez ainsi donner au gazon une dernière tonte pour la saison. En saison de croissance du gazon, on recommande de tondre haut, jamais à moins de 8 cm, car cela donne un gazon dense qui repousse les mauvaises herbes. Mais pour la dernière tonte de la saison, il vaut mieux de tondre plus ras, à 5 cm du sol. Cela permettra une meilleure aération pendant les longs mois de l’hiver.

Les plates-bandes

Plate-bande fleurie au début de l'automne.
Pas besoin de faire le ménage dans la plate-bande à l’automne. Photo: gardenerspath.com

C’est le farniente ou presque, car vous n’avez pas à faire le ménage des plates-bandes à l’automne. De plus en plus, on découvre même que «faire le ménage» à l’automne est néfaste pour le sol et pour les plantes qui passent l’hiver. Laissez même vos annuelles telles quelles. Au printemps, s’il en reste encore des traces (souvent, tout décompose au cours de l’hiver), vous pourriez les couper au sol.

Ne touchez pas à vos vivaces: les tailler à l’automne est assurément néfaste pour leur santé. Autrefois, on croyait que les «nettoyer» à l’automne aidait à réduire les insectes et les maladies. On sait aujourd’hui que c’est exactement le contraire: quand on fait le ménage à l’automne, on a plus de maladies et d’insectes au printemps suivant. De plus, plusieurs vivaces meurent quand on enlève leurs feuilles mortes qui sont, après tout, une protection naturelle contre le froid. Vous pouvez toutefois déplacer et diviser les vivaces maintenant, selon vos besoins.

Vous pouvez aussi déposer une couche de feuilles mortes déchiquetées dans la plate-bande. Cela crée un paillis qui enrichira le sol tout en protégeant les plantes du froid.

Déterrez et rentrez au chaud, toutefois, les bulbes tendres, comme les glaïeuls, les dahlias et les cannas. Ils doivent toutefois hiverner en ville, car ils ne tolèrent pas le gel qui règne tout probablement dans la résidence secondaire pendant l’hiver.

Si vous voulez avoir des fleurs dès la réouverture du chalet au printemps, plantez maintenant des bulbes rustiques. Comme normalement vous n’irez pas au chalet avant la mi-mai, oubliez les bulbes hâtifs, comme les crocus, les jacinthes et les scilles. Les bulbes mi-saison et surtout tardifs, comme la plupart des tulipes, des narcisses et des alliums, par contre, seront là pour vous accueillir. 

Arbres, arbustes et conifères

Arbustes emballés comme des momies pour l'hiver
Ne perdez pas de temps à protéger inutilement les arbustes et conifères pour l’hiver. Photo: gardeningknowhow.com

Il n’y a rien de spécial à faire pour les préparer à l’hiver. Les emballages et les entortillages que font les citadins aux plantes ligneuses à cette saison sont surtout pour montrer aux autres qu’ils ont les moyens de se les payer et le temps pour les installer. 

C’est toutefois vrai que si le chasse-neige lance beaucoup de neige et de saleté sur le bord du terrain, les arbustes, arbres et conifères qui sont dans cette zone seront endommagés. Plutôt que de les protéger avec des structures complexes comme on voit souvent, mieux vaut les déplacer hors de la zone affectée. L’aire immédiatement voisine du chemin devrait être réservée aux vivaces, qui tolèrent sans broncher ces incursions. 

D’ailleurs, c’est une excellente saison pour planter ou déplacer les arbres, arbustes et conifères. N’oubliez pas de pailler la base des plantes ligneuses récemment transplantées avec une bonne couche de feuilles déchiquetées pour protéger les racines, encore fragiles suite au déplacement, du froid. 

Démonstration de l'installation d'un protège-tronc en spiral
Installation d’un protège-tronc. Photo: starkbros.com

Pour protéger l’écorce des jeunes arbres contre les campagnols (mulots), recouvrez la base de leur tronc d’un protège-tronc d’arbre. 

Les rosiers

Les rosiers arbustifs conviennent mieux au chalet d’été, car ils sont très rustiques et ne nécessitent aucune protection hivernale. Si par contre vous avez des rosiers peu rustiques, comme les rosiers hybrides de thé et grandifloras, et votre chalet se trouve dans une région froide, il faut les protéger pour l’hiver. Buttez-les avec 20 cm de terre prélevée ailleurs dans la plate-bande et taillez-les assez pour pouvoir les recouvrir d’un cône à rosier. Percez des trous dans le haut du cône pour une meilleure ventilation et utilisez des piquets, une brique ou une grosse pierre pour le tenir en place.

Les outils de jardinage

Tuyau d'arrosage laissé à l'extérieur en hiver.
Mieux vaut préparer tuyaux d’arrosage et outils de jardin pour l’hiver. Photo: thespruce.com

Fermez le robinet extérieur et videz de votre mieux le tuyau d’arrosage qui pourrait autrement éclater sous l’effet du gel (inutile de le rentrer dans un chalet en région froid, ou le gel pénétrera quand même!). Nettoyez, aiguisez et huilez les outils de jardinage avant de les serrer pour l’hiver. Nettoyez et serrez aussi la tondeuse, comblant son réservoir d’essence pour l’hiver pour prévenir la rouille et la condensation. 

Si peu à faire

Et voilà, c’est tout! Il y en fait peu à faire sur le terrain d’un chalet d’été pour le préparer pour l’hiver. Concentrez-vous plutôt sur le chalet lui-même ainsi que les accessoires de la vie estivale (meubles de parterre, bateaux, véhicules tout terrain, etc.). Bien les préparer pour l’hiver est déjà bien assez sans rajouter des travaux de jardinage inutiles. 

6 réflexions sur “Fermer son jardin au chalet estival

  1. Janie

    Merci je suis toujours vos bons conseils. Le seul qui me manque est pour les graminées. Comme le Karl forester quand doit-on le tailler j’ai lu à l’automne et l’utiliser comme paillis au potager. Car il est si compact difficile de le tailler au printemps avec ses nouvelles pousses.
    Mille mercis

  2. Cynthia

    Bonne idée pour les plate-bandes!! Et les choux Filderkraut et les betteraves au potager? Peut-on les laisser en terre même si le thermomètre descend de quelques degrés en bas de zéro (pour une récolte à la mi ou fin octobre par ex)? ou faut-il tout récolter avant?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.