Comment conserver les bégonias tubéreux pendant l’hiver

Par défaut

Les bégonias tubéreux (ici, des bégonias Nonstop) fleurissent tout l’été, mais nécessitent une dormance hivernale au sec. Photo: griffinsgardencentre.ie

Les bégonias tubéreux, principalement le bégonia tubéreux hybride (Begonia × tuberhybrida), à grosses fleurs doubles, dont la série Nonstop reconnue pour ses fleurs qui se succèdent tout l’été est peut-être la plus connue, et le bégonia de Bolivie (B. boliviensis), aux tiges retombantes et à fleurs plus petites, entrent en dormance en hiver, perdant leurs feuilles, tiges et fleurs, et restent dans cet état pendant plusieurs mois. 

Begonia tubéreux aux feuilles devenant jaunes au début de leur dormance.
Ces bégonias ne sont pas en train de mourir, ils entrent en dormance. Photo: whiteflowerfarms.com

Il est important de connaître cet élément de leur culture, sinon vous pourriez penser que votre bégonia bien-aimé est en train de mourir quand il semble dépérir à la fin de l’automne et donc le jeter, car en fait il ne s’apprête pas à mourir, mais seulement à un long et profond sommeil!

Ce cycle a lieu peu importe le climat. Même sous les tropiques, les bégonias tubéreux entrent en dormance pendant 3 ou 4 mois.

Quand le feuillage dépérit

Dans les climats doux, où il n’y a pas de gel, vous pouvez simplement laisser votre bégonia tubéreux entrer en dormance selon son propre horaire, généralement à la fin d’octobre ou en novembre dans l’hémisphère nord.

Dans les régions froides, laissez les bégonias continuer de pousser le plus longtemps possible, car tant que les feuilles sont encore vertes, elles font de la photosynthèse et aident alors le tubercule à emmagasiner plus d’énergie. Quand le gel touche leur feuillage, cependant, calculez que leur saison de croissance est terminée. Un premier gel n’endommagera pas le tubercule, bien emmitouflé sous terre, mais ne laissez pas le tubercule à l’extérieur jusqu’à ce que le sol gèle en profondeur.

La récolte et la préparation du tubercule

Bégonias tubéreux entrant en dormance. Les tiges se détachent facilement.
Quand le feuillage se détache au toucher, enlevez-le. Photo: whiteflowerfarms.com

Dans les climats plus froids, une fois que le gel a endommagé le feuillage, il est temps de récolter le tubercule. Déterrez la plante entière avec son tubercule. Secouez-le pour faire tomber la majeure partie de la terre qui s’y colle et déposez la plante sur un vieux drap, du papier, du carton ou dans un plateau dans un endroit sec et relativement chaud pour qu’elle puisse sécher. Cela peut prendre 2 ou 3 semaines. Lorsque le tubercule est complètement sec, les tiges s’en détacheront presque d’elles-mêmes et vous pouvez alors déposer les tiges desséchées au compost.

Nettoyage d'un tubercule de bégonia
Faites tomber le terreau qui colle au tubercule, mais sans le mouiller. Photo: Richard Jackson

Brossez légèrement le tubercule pour faire tomber ce qui reste de terre, mais ne le rincez pas: vous voudriez qu’il soit bien sec. S’il reste un peu de terre sur le tubercule, c’est sans importance.

Si le tubercule est dans un pot, le traitement est beaucoup plus simple. Vous pouvez simplement rentrer le pot à l’intérieur dans un emplacement chaud et sec et cesser tout arrosage. Quand les feuilles et les tiges ont complètement séché, elles se détacheront facilement.

Même dans les climats doux, il faut généralement déterrer le tubercule ou encore, rentrer le pot contenant le tubercule, et le conserver dans un endroit sec pour l’hiver, comme dans la maison ou un hangar, sinon il risque de pourrir sous l’effet des pluies hivernales. Il n’y a que dans les climats aux hivers doux et arides, où la pluie est absente l’hiver, qu’il suffit de supprimer le feuillage et de laisser la plante en plein air. Il commencera alors à pousser tout seul au printemps et vous pourrez alors recommencer à l’arroser. 

💡 Conseil pratique: si vous avez plusieurs variétés de bégonias tubéreux, assurez-vous d’identifier chaque tubercule avec une étiquette au fur et à mesure que vous le déterrez. Même si vous ne connaissez pas son nom de cultivar, vous voudrez probablement au moins savoir sa couleur et sa forme (dressé, retombant, etc.) au moment de planifier votre jardin au printemps.

Remisage hivernal

Vous aurez besoin d’un endroit protégé et sec pour entreposer vos tubercules pour l’hiver. Contrairement à la croyance populaire, cependant, il n’est pas nécessaire que l’emplacement soit froid. Les bégonias tubéreux sont des plantes tropicales et, même en dormance, peuvent trouver la température proche de zéro de certaines chambres froides trop basse. Une température entre 5 à 12 °C serait tout à fait adéquate et si vous n’avez pas un endroit frais où les entreposer, vous pouvez également les conserver à température ambiante. Cependant, comme l’air y sera plus chaud, il y aura aussi davantage d’évaporation et donc une certaine déshydratation. Cela signifie que vous devrez faire un pas supplémentaire et les humidifier de temps en temps tout au long de l’hiver. Il suffit alors de les vaporiser légèrement avec de l’eau tous les mois environ (voir ci-dessous).

Traditionnellement, les tubercules sont entreposés dans l’obscurité, mais en fait, cette mesure n’est pas obligatoire. Ils réussiront tout aussi bien dans un endroit bien éclairé que sombre.

Tubercules de bégonia prêts à entreposer
Il existe plusieurs façons pour entreposer les tubercules pour l’hiver. Photo: Carrie’s Gardening Channel

Vous pouvez entreposer les tubercules nus dans une boîte en carton, en les plaçant sur une couche de tourbe horticole, de vermiculite ou de sciure de bois, puis en les recouvrant de ce même produit par la suite, ou encore, les emballer dans du papier. Je mets les miens dans des sacs en papier individuels, glisse l’étiquette à l’intérieur, puis les placent ensemble dans une même boîte. De cette façon, si un insecte ou une maladie fait surface sur un tubercule, il ne pourra pas se propager aux autres tubercules.

En ce qui concerne les tubercules entreposés dans des pots, empilez simplement les pots les uns sur les autres pour l’hiver.

Inspection mensuelle

Il est sage d’inspecter les tubercules une fois par mois. Retirez tout tubercule ce qui montre des signes de pourriture. Si le tubercule semble rétrécir et s’assécher, vaporisez-le légèrement avec de l’eau et il regonflera.

Les tubercules entreposés dans des pots ne sont pas aussi faciles à inspecter, mais, étant entourés de terre, sont aussi un peu mieux protégés, donc n’ont pas tendance à sécher excessivement comme peuvent parfois l’être les tubercules nus. Cependant, il peut être sage de renifler les pots pour détecter tout tubercule en décomposition. Il sentira alors comme une pomme de terre pourrie.

Le réveil printanier

Tubercules de bégonia avec pousses roses.
L’apparition de pousses à la fin de l’hiver signalent que le tubercule est prêt à replanter. Photo: bulbblog.com

Les bégonias tubéreux vous indiquent noir sur blanc quand il est temps de commencer un nouveau cycle de croissance. Les tubercules commencent à germer d’eux-mêmes vers la fin de l’hiver, produisent de petites pousses roses ou blanches, même s’ils n’ont reçu aucune goutte d’eau depuis 4 mois. Inutile cependant de vous précipiter pour réagir à l’apparition des pousses: elles commencent à pousser initialement, puis s’arrêtent et attendent les conditions appropriées avant d’aller plus loin.

Ce que vous voudrez faire, c’est attendre environ 6 à 8 semaines avant la date de plantation dans votre région avant de rempoter le tubercule (s’il a été stocké nu) ou simplement sortir le pot et recommencer à arroser doucement. Pour aider la plante en croissance sur le chemin de la floraison estivale, placez-la dans un endroit bien éclairé de votre demeure à des températures ambiantes normales et arrosez-la au besoin.

En un rien de temps, votre bégonia sera couverts de feuilles et prêt à replanter en plein air, exactement ce qu’il faut pour bien lancer votre nouvelle saison de floraison.

11 réflexions sur “Comment conserver les bégonias tubéreux pendant l’hiver

  1. Cynthia

    Merci!! Votre article arrive juste à temps. C’est ma première saison avec des bégonias tubéreux, et je comptais faire une petite recherche sur le Web pour savoir comment procéder pour leur hivernage. Pour l’instant, ils sont encore magnifiques, ayant supporté avec vigueur les premières gelées (qui ont eu raison de plusieurs annuelles)!
    Vos articles sont très appréciés! C’est un plaisir de vous lire.

  2. Johanne Bouchard

    Bonjour quand puis-je commencer à arroser mon bégonia en pot? L’an passé il a pointé seulement quand je l’ai sorti pour le jeter à la fin mai et que je l’ai oublié une dizaine de jours à l’extérieur.

  3. Carole

    j aimerais entrer mes bégonias dans leur pot mais sans entrer les insectes…! comment bien se protéger pour ne rien entrer dans la maison ? merci !

  4. Cynthia

    24 oct. en zone 4. Mes bégonias tubéreux sont encore magnifiques – malgré les gelées qui ont décimé l’ensemble des annuelles et mis à mal plusieurs vivaces. Ils semblent avoir oublié que l’hiver s’en vient. Aucun signe de sécheresse ou de flétrissement. La météo annonce de la neige d’en quelques jours. Peut-on les retirer du sol ou faut-il attendre encore un peu? Merci pour vos précieux conseils.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.