Oui, on peut planter les vivaces à l’automne!

Par défaut

L’automne est le moment idéal pour ajouter des plantes vivaces à votre jardin de la victoire 2.0!

L’automne peut être un meilleur moment pour planter les plantes vivaces que le printemps. Tout comme le printemps, le temps est généralement plus frais et pluvieux à l’automne, plus propice à l’établissement des plantes. Mais contrairement au printemps, la plantation automnale ne soumet pas les vivaces fraîchement plantées au stress de la chaleur estivale et aux périodes de sécheresse souvent désastreuses.

Voici quelques autres points à considérer si vous n’êtes pas convaincu des avantages de la plantation automnale:

Prenez le temps d’évaluer votre paysage d’automne

L’automne est un excellent moment pour évaluer votre plate-bande. C’est la conclusion d’une saison complète d’observation des résultats de votre jardin et aussi le moment où ces résultats sont les plus frais dans votre esprit. Et contrairement au printemps, les plantes ont pris leurs dimensions maximales. Cela vous permet de voir facilement les espaces vides ou d’estimer la taille précise de toute plante que vous prévoyez de remplacer.

Évaluer votre plate-bande à la fin de la saison vous permet également vous concentrer davantage sur ses effets automnaux. Tellement de vivaces à floraison estivales perdent tout attrait après leur floraison et alors, votre jardin paraît fade et sans intérêt pour le reste de la saison. Le feuillage devient peut-être chlorotique*, touché par des maladies foliaires ou criblé de trous d’insectes. En ajoutant au moins un tiers de plantes aux attraits automnaux à votre plate-bande, vous pouvez lui assurer trois saisons de beauté, car les vivaces qui fleurissent à l’automne ou dont le feuillage devient joliment coloré à cette saison donneront un effet aguichant à l’ensemble du jardin! Et quand l’œil voit de belles choses bien réparties, il est moins porté à remarquer les petits défauts.

*La chlorose est un jaunissement du tissu foliaire dû à un manque de chlorophylle. Parmi les causes possibles des feuilles chlorotiques, il y a un mauvais drainage, des racines endommagées, des racines compactées, une alcalinité élevée et des carences en minéraux.

Un bon moment pour acheter des vivaces

Il n’y a pas de mauvais moment pour acheter des plantes! Alors, faites une tournée en jardinerie en fin de saison et rendez vous dans le rayon des plantes vivaces, à la recherche de plantes qui paraissent encore attrayantes. L’aspect de la plante dans la jardinerie à l’automne est généralement une bonne représentation de ce à quoi elle ressemblera chaque automne dans votre jardin aussi. Celles qui sont encore en fleurs ou qui présentent une couleur de feuillage particulièrement vive feront d’excellents ajouts à votre jardin! Aussi, il est plus facile à l’automne de noter (et de ne pas acheter) les vivaces qui ont souffert de maladies ou d’insectes au cours de l’été. 

Aussi, les jardineries récompensent souvent les acheteurs de fin de saison avec un choix de plantes différent que celui qu’ils offraient au début du printemps. Ce sont les plantes tardives à émerger ou à fleurir, que la jardinerie ne vendait même pas au printemps, qui remplissent désormais les étalages, vous assurant de belles découvertes. 

De plus, à cette période de l’année, les jardineries commencent à offrir de plus en plus d’aubaines afin de vider leur surface de vente de végétaux en pot qu’ils auront autrement à entretenir pendant l’hiver. De vivaces très jolies et aussi moins chères? Pourquoi dire non!

Conseils pour réussir la plantation automnale de vivaces

1. Plantez 6 semaines avant que le sol ne gèle.

Une fois que le gel a frappé les vivaces, elles commencent à entrer en dormance, transférant de l’énergie dans leurs racines pour l’année suivante. Pour assurer une excellente survie hivernale, donnez à vos vivaces fraîchement plantées au moins 6 semaines pour s’établir dans leur nouveau chez-soi avant que le sol ne gèle définitivement, ce qui arrivera en novembre ou en décembre dans la plupart des climats tempérés.

2. Ne choisissez que des plantes assez rustiques pour votre zone de rusticité.

D’accord, si vous vivez dans la zone de rusticité 4, parfois vous réussissez à cultiver des vivaces de la zone de rusticité 5, mais l’automne n’est pas le meilleur moment pour expérimenter avec les végétaux «hors zone». Ces vivaces plus fragiles au froid auront besoin d’une saison de croissance complète pour augmenter leurs chances de survivre à l’hiver, en particulier si ce sont de jeunes plants. Pour la plantation automnale, limitez votre choix aux plantes bien résistantes au froid. Il est même plus sûr de planter des plantes vivaces qui sont d’une zone plus froide que la vôtre (par exemple, une vivace de la zone 3 si vous habitez dans la zone 4). 

Les zones de rusticité sont peu utilisées en Europe, où le climat est plus modéré qu’en Amérique et où alors les risques de dommages hivernaux sont moindres, mais vitales pour les jardiniers nord-américains. Ils trouveront la zone de rusticité de la plupart des vivaces clairement indiquée sur l’étiquette de chaque plante en pépinière. (Si aucune zone n’est indiquée, la plante est probablement une annuelle!) 

Vous ne connaissez pas votre zone de rusticité? Recherchez-la en entrant votre code postal ici ou encore, demandez-la à une jardinerie locale.

3. Ne vous inquiétez pas si la plante ne semble pas se développer suite à la plantation.

Vous ne verrez probablement pas beaucoup de nouvelle croissance des vivaces plantées à l’automne ni de nouveaux boutons floraux, mais ce n’est pas grave! En fait, vous plantez cette vivace en vue de l’année prochaine et des autres années à venir. Ce que vous ne voyez pas au-dessus du sol est que la plante est en fait en pleine croissance, mais sous le sol, car c’est à l’automne que les racines des vivaces se développent le plus.

4. Si vous rabattez vos vivaces, attendez quelques bonnes gelées avant de le faire.

Certains jardiniers rabattent encore leurs plantes vivaces à la fin de la saison, coupant toutes les feuilles et tiges. Ce n’est pas obligatoire ni même recommandé (le «ménage automnal» est une sorte de reliquat des méthodes de jardinage à l’ancienne basé sur des croyances aujourd’hui réfutées), mais si vous le faites toujours, ne commencez surtout pas avant la toute fin de l’automne. C’est parce que les nutriments stockés dans les tiges et les feuilles ont besoin de temps pour se rendre dans les racines pour l’hiver. Enlever trop tôt la croissance supérieure prive la plante du coup de pouce dont elle a besoin pour bien démarrer au printemps. 

5. Ne fertilisez pas.

L’engrais à libération lente inclus dans leur pot de pépinière et conservé dans la motte des racines des vivaces fraîchement achetées est plus que suffisant pour les faire passer l’hiver. Trop d’engrais à l’automne peut avoir des effets néfastes sur la plante et interférer avec sa transition vers la dormance.

6. Offrez une légère protection hivernale.

Recouvrir les vivaces fraîchement plantées avec 10 à 15 cm de feuilles déchiquetées, de copeaux de bois ou tout autre paillis est un bon moyen de protéger la couronne de la plante des dommages causés par le froid en hiver. 

12 plantes vivaces à planter cet automne

Voici quelques plantes vivaces d’introduction récente, toutes avec de jolis attraits automnaux, à essayer cet automne. Cliquez sur la photo pour une vue agrandie.

Texte traduit et adapté d’un communiqué de presse de la National Garden Bureau.
Photos fournies par cette même association.

12 réflexions sur “Oui, on peut planter les vivaces à l’automne!

  1. Cynthia

    Parallèlement aux plantations automnales de vivaces, quand peut-on semer les vivaces et annuelles qui peuvent être semées à l’automne? Faut-il attendre plus tard par ex. mi ou fin octobre? Je me demandais à quel moment il est possible de semer sans que les graines germent prématurément avant le printemps.

      • Théoriquement, on peut semer toute annuelle à sauf les plantes très tropicales (bégonias, impatiens des jardins, etc.) à l’automne, mais, évidemment, les variétés demandant une longue saison et qu’il dont démarrer dans la maison ne sont pas de bons choix. Je suggère de limiter vos expériences aux annuelles qu’on sème habituellement en pleine terre: pois de senteur, soucis, cosmos, etc.

  2. Béatrice M.

    a) Est-il possible de transplanter des vivaces achetées en pots de 1 L et 1-2 gal immédiatement dans une plate-bande « en lasagne » (avec 20 cm de terre à jardin)… sans que le développement des racines en soit affecté cet hiver (zone 4)? Je m’efforce de créer des oasis viables et magnifiques sur mon actuelle pelouse… (echinacea, buddleia, alcea rosea, lysimachia, heliopsis, phlox, miscanthus, persicaria polymorpha, monarda et perovskia) – b) Le paillis de cèdre coloré en noir : cette « teinture » pourrait-elle nuire aux plantes lors des abondantes pluies d’automne? – c) Merci de vos fantastiques conseils que j’adore lire à 5h30 tous les matins! 😉

Répondre à Jardinier paresseux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.