Bombes de graines: pour répandre la beauté des fleurs!

Par défaut

Ill.: http://www.clipartmax.com & http://www.mycutegraphics.com, montage: jardinierparesseux.com

Il y a de très longtemps, à la fin des années 1970, je me croyais un «jardinier de guérilla», basé sur le mouvement du «guerilla gardening» (guérilla jardinière) que j’avais découvert lors d’une visite à New York. L’idée était de répandre la nature sur des terres qui ne vous appartiennent pas, comme les terrains vagues, l’espace entre la rue et le trottoir, les jardins abandonnés, même les fissures des aires de stationnement.

Je suis revenu de mon voyage en rêvant de remplir le moindre interstice de ma ville de fleurs et d’ainsi non seulement de l’embellir, mais aussi, de ramener les abeilles et les autres pollinisateurs dans le noyau urbain. Dans les faits, cependant, je n’ai préparé des bombes de graines qu’une seule fois, ayant réussi à convaincre un groupe d’amis de participer à l’exploit séditieux.

Nous avons fabriqué des bombes de graines dans mon appartement, puis nous sommes sortis dans le quartier, les jetant dans des espaces convenables. Essentiellement, des endroits ensoleillés, mais dépourvus de végétation. 

Bombe de graines brune tenues dans une main.
Bombe de graines. Photo: Herder3, Wikimedia Commons

Théoriquement, vous pouvez lancer une bombe de grains à partir d’une moto ou d’une voiture en mouvement, mais nous n’avions ni l’un ni l’autre. Nous sommes simplement sortis à pied la nuit avec les bombes dans des boîtes de carton, les transportant dans un chariot d’épicerie «récupéré». Nous nous prenions pour une véritable guérilla urbaine, courageuse et subversive, prête à aller en prison pour notre activité révolutionnaire. En fait, à un moment donné, une voiture de patrouille est passée tout près, mais n’a même pas ralenti. Honnêtement, je pense que rarement une guérilla urbaine faisait-elle aussi piètre figure!

Sous mes instructions (j’étais le jardinier urbain du groupe), nous avons lancé nos bombes dans les endroits les plus propices le long de notre route.

Notre plus grand succès a été une rue commerciale du secteur où de grands bacs à fleurs avaient été installés lors d’un projet d’embellissement antérieur, puis abandonnés, du moins pour la plupart. Il n’y poussait plus que quelques mauvaises herbes éparses. Nous étions si fiers des belles fleurs qui sont apparues mystérieusement dans les mois qui ont suivi notre bombardement des jardinières!

Il y a même eu une certaine refloraison spontanée l’année suivante, mais la ville a ensuite enlevé les bacs. Et j’étais à ce moment investi dans d’autres projets de jardinage de guérilla, principalement la plantation de légumes dans des terrains vagues et la création d’un jardin communautaire, donc je n’ai jamais repris mes bombardements.

Vous aussi pouvez être un jardinier de guérilla

Pourquoi ne pas essayer d’embellir votre ville avec fleurs qui attire les pollinisateurs? Les bombes de graines sont faciles à fabriquer et leur confection constitue un excellent projet pour une famille, car les enfants de tous âges peuvent participer, à la fois à la fabrication des bombes et à leur lancement.

Voici ce qu’il faut faire:

1. Achetez des graines de fleurs sauvages adaptées à votre région. Vous aurez également besoin de compost, fait maison ou acheté, et d’argile en poudre (d’une boutique d’artisanat), à moins que vous n’ayez une source de terre argileuse trouvée dans la nature.

2. Dans un bol, mélanger 1 tasse de graines, 5 tasses de compost et 2 ou 3 tasses d’argile.

3. Ajoutez de l’eau petit à petit, la mélangeant avec vos mains, pétrissant le mélange jusqu’à ce qu’il ait la texture d’une pâte à biscuits. Trop d’eau entraînera une soupe plutôt qu’une pâte, alors allez-y doucement.

4. Roulez le mélange en boules dans votre main. Visez environ la taille d’une balle de golf.

Bombes de semences en train de sécher sur une toile noire
Bombes de semences en train de sécher. Photo: Suyash Dwivedi, Wikimedia Commons

5. Placez les boules sur un plateau pour qu’ils sèchent pendant 24 à 48 heures.

6. Vous pouvez les utiliser tout de suite ou les conserver pendant plusieurs semaines.

7. Enfilez votre tenue de camouflage de guérilla urbaine (facultative) et commencez vos bombardements!

Quand semer les bombes?

Il est préférable de semer les bombes qui contiennent des graines de fleurs annuelles au printemps et celles qui contiennent des graines de fleurs vivaces à l’automne. (La plupart des graines de plantes vivaces ne germeront bien que si elles ont passé un hiver froid à l’extérieur.)

Puisque les graines ont besoin d’eau pour germer, un bombardement juste avant une période de pluie offrira aux graines un démarrage plus rapide.

Semis qui germent à partir d'une bombe à semence défaite par la pluie.
Sous la pluie, les bombes fondent et les graines germent. Photo: http://www.planetnatural.com

La pluie provoquera la désintégration des boules de graines et la libération des graines qui vont alors pouvoir germer.

Où lancer vos bombes?

Lances les bombes partout où il y a de la place pour la germination des graines. Il n’est pas très utile de les lancer dans une végétation dense, même si cette végétation n’est que des mauvaises herbes, car les graines ont besoin de lumière pour germer et pousser. Recherchez plutôt des endroits où le sol est nu ou dont la végétation est clairsemée. Les sols fraîchement perturbés (par exemple, après une construction récente) sont les meilleurs endroits: moins les graines ont de la concurrence, mieux elles réussissent.

Voici quelques exemples:

  • Terrains vacants;
  • Espace vide entre la rue et le trottoir;
  • Jardins abandonnés;
  • Le long des pistes cyclables;
  • Parcs urbains manquant de fleurs;
  • Ruelles;
  • Le long des voies ferrées;
  • Dans les puits de plantation des arbres urbains;
  • Et n’importe quel emplacement vide de végétation où il devrait y avoir des fleurs.

Et voilà! Amusez-vous à bombarder votre quartier de fleurs!

2 réflexions sur “Bombes de graines: pour répandre la beauté des fleurs!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.