L’euphorbe maculée: une mauvaise herbe à contrôler

Par défaut

L’euphorbe maculée est de plus en plus problématique sur nos terrains. Photo: L’euphorbe maculée: peu connue, mais envahissante

Dans ma région, l’été 2019 a été une année record pour l’euphorbe maculée (Euphorbia maculata, anciennement connue sous le nom de Chamaesyce maculata). Parfois appelée euphorbe de Jovet ou euphorbe à feuilles tachetées, cette mauvaise herbe annuelle à croissance basse et tapissante est la plus souvent vue dans les pelouses clairsemées, le long des routes, entre les pavés, dans les fissures de trottoir et dans les terrains vagues et autres endroits ensoleillés au sol perturbé.

Au Québec, nous avons connu un mois de juillet très chaud et sec, quelque chose que les graminées de pelouse détestent, ce qui a permis à l’euphorbe maculée, normalement une mauvaise herbe assez discrète, de ressortir de la foule. En conséquence, je reçois photo après photo de cette plante, demandant ce que c’est. Je vais essayer de répondre à ces questions ici.

Bien que très adaptable, l’euphorbe maculée semble surtout profiter du soleil brûlant et des sols compactés. Là où elle prospère, elle peut dominer et étouffer les autres plantes, notamment les graminées de gazon.

L’euphorbe maculée crée un effet de tapis. Photo: plants.ces.ncsu.edu.

L’euphorbe maculée est en fait assez attrayante, faisant un joli tapis dense, avec des tiges rampantes rayonnant vers l’extérieur à partir d’une longue racine pivotante de jusqu’à 60 cm de profondeur, ce qui a amené certaines personnes à me demander si elle ne pourrait pas être utilisée comme couvre-sol ou même comme un substitut de pelouse. 

Cependant, sa nature annuelle exclut cette possibilité. En effet, l’euphorbe maculée meurt à l’automne, laissant le sol nu jusqu’au milieu du printemps. Même quand les graines germent enfin, la plante prend bien sûr plusieurs semaines pour se développer. Or, seulement un piètre couvre-sol laisserait le sol découvert pendant 6 mois ou plus par an!

Dans la photo, on distingue feuilles, fleurs et capsules de graines. Photo: http://www.inaturalist.org

Les feuilles opposées, de forme ovale lancéolée, presque sans pétiole et ne mesurant que 4–17 mm de long, sont vert moyen, généralement lisses, parfois avec une mince marge rougeâtre et une tache allongée pourpre au centre. La macule pourpre qui donne son nom à la plante n’est pas toujours présente et cette plante peut alors être confondue avec d’autres euphorbes tapissantes similaires comme l’euphorbe prostrée (E. prostrata), l’euphorbe couchée (E. humifusa), l’euphorbe à graines entaillées (E. glyptosperma) et l’euphorbe rampante (E. serpens) qui ont un mode de vie équivalent et croissent alors sous les mêmes conditions. On peut toutefois les distinguer de l’euphorbe maculée par leurs feuilles plus larges. L’euphorbe maculée est toutefois la plus largement distribuée des euphorbes de sa catégorie.

Les feuilles sont portées sur des tiges prostrées, généralement velues et roses à marron qui ne s’enracinent pas aux nœuds.

Quant aux fleurs, elles sont minuscules et insignifiantes, roses devenant blanches, et poussent en grappes à l’aisselle des feuilles. Sortez votre loupe si vous souhaitez les étudier! Elles sont suivies de petites capsules vertes.

Port tapissant de l’euphorbe maculée. Photo: aggie-horticulture.tamu.edu.

L’euphorbe maculée est généralement à croissance très basse (moins de 2,5 cm) et donc n’est pas habituellement fauchée par la tondeuse quand elle pousse dans un gazon. Par contre, quand elle est entourée d’autres végétaux plus hauts, parfois elle adopte une croissance plus dressée, atteignant 10 cm. La plante forme une rosette d’environ 15 à 45 cm de diamètre.

Un latex blanc s’écoule des blessures. Photo: thegreenthumb20.wordpress.com

Pour aider à distinguer l’euphorbe maculée de toute autre mauvaise herbe tapissante à petites feuilles, comme la renouée des oiseaux (Polygonum aviculare) ou le pourpier (Portulaca oleracea), cassez une tige. Comme chez la plupart des euphorbes, de la blessure coulera rapidement un latex blanc irritant pour la peau. Certaines personnes ont des réactions allergiques assez graves au contact avec la sève, donc si vous l’arrachez à la main, portez des gants. En passant, toute la plante est toxique si consommée.

Les petites fleurs produisent des graines brunes encore plus minuscules que les fleurs. Les plantes de seulement cinq semaines produisent déjà des graines viables et continueront d’en produire jusqu’à la mort de la plante à l’automne. Chaque plante produira plusieurs milliers de graines par an, graines qui peuvent rester dormantes une décennie ou plus pour germer lorsque les conditions appropriées apparaissent. Elles collent facilement aux chaussures et à la fourrure des animaux et peuvent ainsi être transportées sur de grandes distances.

Distribution de l’euphorbe maculée au Canada et aux États-Unis. Ill.: USDA

Ainsi, cette plante, originaire du Midwest américain, s’est répandue dans tous les États américains sauf l’Alaska et est bien installée au Canada. Elle a été introduite accidentellement ailleurs et on la trouve maintenant, bien que parfois de manière encore localisée, sur tous les continents sauf l’Antarctique.

Distribution de l’euphorbe maculée en Europe. Ill.: http://www.maltawildplants.com

En France, elle est désormais abondante presque partout. 

Comment contrôler l’euphorbe maculée

Pour contrôler l’euphorbe maculée, il est important de comprendre ses besoins.

Par exemple, les graines ont besoin de lumière pour germer et donc ne germeront pas où le soleil n’atteint pas le sol, comme dans un jardin paillé ou une pelouse épaisse. Dans les parterres de fleurs et les jardins potagers, le simple fait d’employer un paillis est donc souvent tout le contrôle dont vous aurez besoin.

En ce qui concerne les pelouses, son contrôle est beaucoup plus compliqué, mais sachez tout de go que tout ce qui aidera votre pelouse à mieux pousser (arrosage, fertilisation et tonte appropriés, etc.) aura un net effet inhibiteur sur l’euphorbe maculée.

Par contre, les pelouses clairsemées et malmenées par la sécheresse sont une surface de prédilection pour la germination de l’euphorbe maculée, qui semble pousser malgré l’absence de pluie. La solution la plus efficace est donc de terreauter — couvrir le gazon mal en point avec 2 cm de terre libre de mauvaises herbes (les graines d’euphorbe ne germeront pas si elles sont enterrées à plus de 1,25 cm de profondeur) —, puis de sursemer avec des graines de gazon de qualité ou du trèfle. Cela aidera à densifier la pelouse et la rendra peu attrayante pour l’euphorbe maculée (et aussi, en passant, pour la plupart des autres mauvaises herbes). Le début de l’automne est le meilleur moment de l’année pour terreauter et sursemer.

Quand leur nombre est limité, il est aussi possible d’arracher les plantes à la main. Ce désherbage manuel sera plus facile à réussir quand le sol est légèrement humide, donc un jour après une bonne pluie ou un arrosage. Il faut porter des gants, en prenant soin de ne pas mettre la sève collante dans vos yeux. Vous devez extraire au moins les 5 cm supérieurs de la racine; sinon, l’euphorbe repoussera à partir de ce qui reste. 

Le désherbage manuel, évidemment, sera plus efficace s’il est effectué tôt dans la saison, lorsque les plantes sont petites avec des racines encore peu profondes et surtout avant qu’elles ne commencent à produire des graines.

Évitez d’acheter des plantes de pépinière avec des euphorbes maculées présentes dans le pot.

On peut arracher manuellement les euphorbes maculées qui s’installent à travers les pavés. Photo: arry Rose, Flickr.

Les herbicides pré-émergents comme le gluten de maïs peuvent être efficaces, mais seulement s’ils sont appliqués juste avant la germination des graines (elles commencent à germer lorsque le sol atteint environ 16 °C). Suivez attentivement les instructions: ces produits n’auront aucun effet s’ils ne sont pas appliqués correctement.

Application d’un herbicide sur un gazon. Photo: http://www.solutionsstores.com

Dans la plupart des régions, les herbicides pour pelouse — conçus pour réprimer les mauvaises herbes à feuilles larges dans la pelouse sans affecter les graminées à gazon — ne sont plus disponibles aux jardiniers amateurs, mais les entreprises d’entretien des pelouses peuvent encore avoir accès à quelques-uns d’entre eux. La plupart lutteront assez efficacement contre l’euphorbe maculée.

Les traitements herbicides localisés avec des herbicides non sélectifs (herbicides totaux), ceux qui tuent un large éventail de plantes, seront généralement efficaces et sont notamment utiles pour contrôler l’euphorbe maculée présente dans les patios et les fissures de trottoirs. Ils peuvent également être utilisés dans la pelouse, mais comme ils tuent également la plupart des plantes à gazon, ils doivent être employés avec beaucoup de soin.

______________

L’euphorbe tachetée: maintenant, vous savez la reconnaître et la contrôler.

10 réflexions sur “L’euphorbe maculée: une mauvaise herbe à contrôler

  1. Nathalie Mongeau

    Chez moi, il pousse (se camoufle) à travers le thym planté entre les pierres du patio. Détestable. Je ne savais pas qu’on pouvait le transporter partout sous nos semelles.

  2. MP Sylvestre

    Merci! J’allais vous écrire au sujet de cette plante avec laquelle je me bats depuis le début de l’été. Je ne trouvais pas son nom, les applications de reconnaissance suggéraient que c’était du pourpier. L’euphorbe maculée a envahi mon chemin de pierres et pousse à travers le thym que j’ai semé, exactement comme Nathalie Mongeau le spécifie dans son commentaire. Il semble que d’arracher l’euphorbe, racine inclue, ne fonctionne pas à long terme, elle revient rapidement (avant toutes les autres plantes adventistes). Y a-t-il qq chose de robuste à semer entre les grosses pierres de mon chemin pour dissuader l’euphorbe maculée de pousser? Le thym ne semble pas y arriver et je ne trouve pas l’euphorbe jolie du tout quand elle s’étend sur les pierre comme une araignée! Merci encore pour votre blogue que je suis quotidiennement.

    • Vous aurez compris en lisant l’article que cette plante ne se multiplie que par semences et exige absolument du soleil pour germer. Donc un couvre-sol dense l’arrêtera. Le thym laisse passer du soleil jusqu’au sol et ne ferait pas un bon choix.

  3. S. Harvey

    J’habite à Chambly et je me bat contre cette indésirable depuis des années (bordures et dalles de patio). Elle est maintenant accompagnée du pourpier potager qui se multiplie aussi rapidement. Je comprends maintenant, grâce à vos informations, qu’il faut l’enlever avant l’apparition des graines, faute de pouvoir recouvrir ces endroits de terre.
    Merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.