Fruitiers Truc du jour

Un pommier qui penche

Pommier qui penche sous le poids des fruits. Photo: Indie452, reddit.com

Question: J’ai un pommier d’environ 5 ans qui est actuellement rempli de petites pommes. Il penche beaucoup d’un côté vu le poids des fruits. Est-ce qu’on devrait lui mettre un tuteur?

Martine DB

Branche fourchue utilisée comme étai. Photo: Rustica

Réponse: Bien sûr que vous pouvez le tuteurer pour le redresser, ou même installer des étais (de solides branches fourchues) pour soutenir les branches qui ploient, mais avant de passer à cette étape, ou encore, en supplément de cette étape, avez-vous pensé à éclaircir votre pommier? 

Les propriétaires de verger le font, enlevant les fruits en trop dont le poids peut faire courber le tronc ou les branches ou même les arracher. Aussi, quand les pommes sont trop denses, les fruits restent plus petits et sont plus sujets aux maladies et aux insectes. De plus, quand l’arbre en produit trop, plusieurs finissent par tomber de toute façon. 

Également, en «allégeant» l’arbre d’un surplus de fruits, cela peut aider à augmenter la production de l’année suivante. Beaucoup de pommiers sont naturellement bisannuels dans leur production, une année de bonne récolte étant généralement suivie d’une année sans fruit ou avec peu de fruits. Mais, en réduisant la charge lors d’une année d’abondance, l’arbre investit souvent l’énergie ainsi économisée dans une meilleure floraison et fructification pour la saison suivante. En répétant cet éclaircissage lors des années de production massive, il devient possible d’obtenir une production annuelle plus fiable.

Cet éclaircissage est encore plus important dans le cas des jeunes arbres, comme le vôtre, plus sujets au bris.

Comment éclaircir

On peut éclaircir les pommes en trop. Photo: gardening.which.co.uk

Avec vos doigts ou un sécateur, enlevez les fruits en trop. Souvent, il y a 4 à 6 fruits poussant en bouquet. Alors, mieux vaut réduire la grappe à un fruit; deux pour les pommiers à petits fruits (pommetiers). Gardez le fruit le plus gros, probablement le fruit de la fleur centrale du bouquet, à moins qu’il ne soit endommagé (insecte, maladie, blessure physique). Dans ce cas, choisissez plutôt un fruit sain. Par la suite, regardez la branche: si elle paraît encore trop chargée, supprimez encore d’autres fruits, laissant environ 15 à 20 cm entre les fruits restants. 

Idéalement, vous feriez cela quand les fruits sont encore petits, avant la fin de juillet, mais même si vous avez manqué cette fenêtre, éclaircir pourrait faire du bien à votre pommier.

Un peu de taille

Il est aussi possible que cette «courbature du tronc» soit causée par une ramification inégale. S’il y a beaucoup plus de branches d’un côté de l’arbre que de l’autre, il aura tendance à pencher même si la charge de fruits est raisonnable. Si vous jugez que c’est le cas, vous pouvez aussi l’alléger en supprimant quelques branches secondaires du côté trop chargé pour mieux équilibrer le poids. D’accord, on ne taille normalement pas les pommiers au milieu de l’été, mais voilà un cas d’exception.

Tuteurage

Après l’éclaircissage, pensez à redresser votre arbre s’il reste penché. 

Il y a plusieurs façons pour redresser un arbre penché, mais la plus logique est le haubanage (l’utilisation de câbles tendus pour redresser le tronc). Voici une méthode possible. 

On peut haubaner avec trois piquets et des fils de fer. Photo: Ooreka.fr.

Plantez dans le sol 3 piquets répartis également autour du tronc, penchés vers l’extérieur. (Il peut être sage de les peindre orange pour les rendre plus visibles et ainsi éviter tout risque de trébucher.) Une distance d’environ 1,50 à 2 m du tronc conviendrait.

Idéalement, la gaine sera plate et large. Photo : extension.umn.edu

Maintenant, installez 3 cordes ou fils de fer au niveau de la première fourche de l’arbre. Ces fils doivent être gainés pour ne pas gruger dans l’écorce et la gaine choisie doit avoir une surface large et plate, pas arrondie (donc, n’utilisez pas des sections de tuyau d’arrosage comme gaine, comme on voit pourtant fréquemment). 

Fixez l’autre extrémité au piquet et tendez-le, l’ajustant au besoin pour redresser l’arbre. Le tronc doit quand même pouvoir bouger au vent, mais modestement.

Il ne faut pas laisser cette structure en place pour plus de deux ans, sinon cela peut affaiblir l’arbre. De toute façon, si l’arbre n’a pas repris une forme dressée convenable après 2 ans, il ne le fera jamais!

Des nécessaires de haubanage sont facilement disponibles en jardinerie et en quincaillerie.


Voilà! Avec ces techniques, vous devriez être capable de rétablir l’équilibre de votre pommier et ainsi pouvoir en profiter pendant bien des décennies à venir.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Un pommier qui penche

  1. Francine Fillion

    J’ai un azalée qui mesure environ 6 pied de haut il n’as jamais été taillé …est-ce qu il y a une facon de le taillé un peu et a quel moment…cette année il as moins fleuri …j ‘ attends votre conseil ..merci beaucoup

Répondre à Francine Fillion Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :