Le myxomycète vomi de chien: un visiteur au jardin qui surprend!

Par défaut

Myxomycète vomi de chien. Photo du lecteur Hugo Lévesque

Il se produit bien des choses étranges dans nos jardins, mais l’une des plus bizarres est sans doute lorsque le vôtre est visité par la fleur de tan, aussi connue sous le nom de vomi de chien (Fuligo septica), une description digne d’elle étant donné son aspect amorphe et gélatineux et sa coloration jaune à blanchâtre. 

Voilà pour le nom vomi de chien. Celui de fleur de tan vient du fait qu’il paraît souvent sur le tan, l’écorce de chêne utilisée dans le tannage. En letton, on l’appelle «raganu spļāviens» (crachat de sorcière), en allemand «Hexenbutter» (beurre de sorcières) et diverses autres langues ont des noms similaires.

Le vomi de chien a longtemps été considéré comme un champignon, mais on sait maintenant que c’est en fait un organisme très différent: un myxomycète unicellulaire qui vit en colonie. Les myxomycètes composent un phylum au sein du règne des Protistes, qui regroupent tous les eucaryotes qui ne sont ni plantes, ni animaux, ni champignons. Les anglophones appellent les myxomycètes «slime molds» (moisissures visqueuses), drôlement plus facile à épeler que myxomycètes! 

Photographie en accéléré montrant les déplacements du vomi de chien. Vidéo: Daniel Brunner

Contrairement aux champignons, immobiles, les cellules du vomi de chien s’agrègent pour former un «plasmode» mobile. Le plasmode se déplace alors comme une amibe, glissant lentement pendant la nuit vers un autre emplacement, consommant les détritus au sol en avançant. Ainsi, chaque matin, le vomi de chien n’est jamais tout à fait là où il était la veille ni n’a exactement la même forme. 

Le film The Blob (on Danger planétaire, selon le marché) a fait sensation à l’époque. Photo: http://www.amazon.com

Son habit errant et engloutissant a même inspiré un film: The Blob (Danger planétaire), de 1958, refait en 1988, dans lequel un extra-terrestre rampant et gluant engloutit une petite ville américaine. Le vrai «blob» est beaucoup plus petit, formant une masse de rarement beaucoup plus que 5 à 60 cm de large et 2 à 3 cm d’épais. Il n’y a pas beaucoup de villes si petites qu’une masse aussi petite pourrait les engloutir!

Vaste distribution

Il y a plusieurs variantes de couleur de vomi de chien, même des formes roses ou pourpres! Photo: @UTPlantDoc

Le vomi de chien est présent dans le monde entier, principalement dans les forêts et autres zones ombragées et humides où il apparaît souvent après une bonne pluie. Et il aime les sites similaires dans nos jardins, notamment dans les matériaux végétaux en décomposition, comme les paillis à base de bois et les retailles de gazon. Il est normalement inoffensif pour les humains*, les animaux et les végétaux, vivant principalement de bactéries, moisissures et champignons.

*Ses spores peuvent toutefois déclencher le rhume des foins et l’asthme chez certaines personnes sensibles.

Le vomi de chien est d’ailleurs comestible. Ou du moins, le myxomycète vomi de chien l’est. Dans certaines régions du Mexique, il est récolté et brouillé avec des œufs dans un plat appelé «caca de luna» (je vous laisse deviner le sens de ce terme). Honnêtement, le caca de luna ne me semble pas trop appétissant. 

Finalement, après quelques jours ou quelques semaines, le vomi de chien semble ralentir et se dessécher et des points noirs apparaissent. C’est la phase de sporulation. Les spores produites seront emportées par le vent ou transportées par des coléoptères pour démarrer une nouvelle colonie ailleurs.

Que faire avec ce myxomycète?

Vomi de chien dans une pelouse. Photo: Master Gardeners of Spokane County

En fait, vous n’avez pas à réagir. Le vomi de chien est inoffensif pour vos plantes de jardin, bien que les feuilles basses qui en sont couvertes trop longtemps puissent pâlir à la longue. Et il finira par disparaître de lui-même. Garder les conditions plus sèches aidera à l’empêcher de se réintroduire au jardin.

Si sa présence vous dérange, râtelez le sol pour le faire disparaître, décollez-le avec un fort jet d’eau du pistolet d’arrosage ou ramassez-le avec une pelle, le déposant dans le composteur. S’il se trouve dans une pelouse, passez la tondeuse réglera généralement son cas.

Ou invitez les enfants du quartier à venir voir: c’est une «créature» fascinante qui leur apprendra quelque chose sur la persistance de la vie. Et ils adoreront le nom vomi de chien!

5 réflexions sur “Le myxomycète vomi de chien: un visiteur au jardin qui surprend!

  1. Martinus Mooijekind

    Bonjour Larry voici le fruit des semis de pivoines 2018 et là carpelle de la pivoine Pauline Marois,continue ton beau travail

    Envoyé de mon iPad

    >

  2. Merci, je me demandais justement c’était quoi cette dégueulasse affaire sur le bord de ma plate bande, tant mieux si je peux laisser ça là. Les enfants vont être trop content de savoir le nom de ce truc, ils feront peut-être des potions de sorcières avec en y ajoutant de la bave de crapaud et des bébittes à patate. Bonne journée!

  3. Marie Blain

    Bonjour, dans un autre article portant sur cette créature – qui m’intrigue!- on la désigne par Physarum polycephalum. Est ce que c’est la même chose?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.