À chaque mois sa plante, juillet 2020: la célosie

Par défaut

La présence des crêtes de coq et des plumets colorés joue un rôle spécial dans l’assortiment. Avec ses couleurs et ses formes exubérantes, la célosie est un phénomène remarquable et quasi sensuel. La plante existe sous plusieurs formes: avec des torches flamboyantes, des queues étroites ou une crête féérique qui ressemble à des circonvolutions cérébrales. Les couleurs sont éblouissantes: blanc, rouge, jaune, violet, orange, vert ou multicolore. La célosie dégage un parfum légèrement épicé et sa floraison procure du plaisir pendant de longs mois. 

 Origine

La forme sauvage de la célosie, appelée célosie argentée (Celosia argentea argentea), est généralement considérée une mauvaise herbe dans les régions tropicales. Photo: J.J. Garg, Wikimedia Commons

Les origines de la célosie (Celosia argentea) sont en fait plutôt mystérieuses. On pense qu’elle est originaire d’Afrique, mais elle est installée en Asie tropicale depuis au moins 5000 ans, à la fois comme plante de jardin et à l’état sauvage. Et on la trouve également maintenant partout en Amérique centrale et du Sud, en Australie et un peu partout dans les tropiques en tant de plante ornementale, comestible… et mauvaise herbe.

La célosie fait partie de la famille des amarantes (Amarantacées) qui comprend également d’autres plantes flamboyantes telles que l’amarante (Amaranthus) et l’arroche (Atriplex). Même son nom rappelle son apparence enflammée, car Celosia vient du mot grec ancien kḗleos pour «brûler», reflétant l’allure de flambeau de sa floraison.

Dans le langage des fleurs, la célosie symbolise l’audace. Si vous souhaitez donner du courage à quelqu’un, la célosie fait un excellent cadeau. 

À la fois jolie et savoureuse

Célosie potagère. Photo: johnstarnesurbanfarm.blogspot.com

Peu de jardiniers des régions tempérées savent que la célosie est une plante potagère et céréalière populaire dans les régions tropicales. Elle est cultivée pour ses jeunes feuilles, tiges et fleurs comestibles, parfois sous le nom d’épinard de Lagos. Au Nigéria, on l’appelle «soto yokoto», qui se traduit par «gardez vos maris gras et heureux». 

En règle générale, on la consomme cuite à la vapeur ou bouillie, souvent dans des ragoûts, et elle a un léger goût d’épinard en raison de l’acide oxalique qu’elle contient. Elle doit être récoltée jeune: les feuilles et les tiges matures deviennent coriaces et amères.

Les graines peuvent également être récoltées et cuites ou broyées en farine.

La valeur nutritive de la célosie varie à différentes étapes de son cycle de vie, mais elle constitue généralement une bonne source des vitamines A et C, de fer et de protéines. Les graines sont particulièrement protéinées.

La célosie comme plante d’intérieur

Célosie crête de coq

Bien que la célosie ait longtemps été cultivée comme fleur de parterre annuelle dans les climats tempérés, elle constitue aussi une plante d’intérieur merveilleuse bien que temporaire, d’une durée de 9 mois ou plus si on l’entretient correctement. On peut facilement trouver de belles potées de célosies en jardinerie ou en fleuristerie pour servir de plante cadeau ou vous pouvez faire pousser votre propre plante à partir de semences qui sont vendues partout où l’on vend des graines d’annuelles. Ou démarrez-en pour le jardin extérieur et gardez également quelques potées pour l’intérieur de votre maison.

La célosie comme fleur coupée

La célosie fait également une excellente fleur coupée fraîche ou séchée. Pour le séchage, coupez les tiges et retirez les feuilles, puis suspendez les tiges à l’envers en grappes lâches dans un espace sombre, frais, sec et aéré pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’elles soient complètement sèches. Les célosies séchées peuvent durer des années.

Assortiments de célosies

Les célosies ont fait l’objet d’une hybridation intense ces dernières années, avec des résultats étonnants en matière de couleur, de type de fleur et de durée de vie.

Il existe trois groupes de cultivars différents:

Célosie plumeuse (C. argentea plumosa), à panaches plumeux.

Photo: http://www.amazon.in

Célosie à épis (C. argentea spicata), à petites inflorescences épineuses.

Photo: http://www.outsidepride.com

Célosie crête de coq (Celosia argentea cristata), dont les fleurs condensées sont fasciées, c’est-à-dire qu’elles poussent en forme de crête, ressemblant à du corail ou même à un cerveau.

Photo: http://www.australianseed.com

Les couleurs des fleurs peuvent aller des tons vifs aux tons pastel et la floraison peut être unicolore ou bicolore. Les feuilles peuvent être vertes, dorées, rouges ou pourpres. Les plantes sont vendues en différentes tailles et couleurs, certaines ne dépassant pas 25 cm de haut, tandis que d’autres peuvent dépasser 180 cm, bien que les variétés naines et de taille moyenne soient les plus fréquemment cultivées.

Que rechercher lors de l’achat de célosies

  • Attention à la proportion entre la taille du pot et l’épaisseur de la plante (déterminée par le nombre de plants par pot). 
  • Contrôler le nombre de boutons et le degré de maturité. La couleur de la feuille va de vert clair à rouge pourpre, ce qui cadre souvent très bien avec la couleur des fleurs. 
  • La célosie doit être exempte de maladies et de dommages physiques. Effectivement, les fleurs ou feuilles peuvent être endommagées lors du transport ou du stockage. Des fleurs fanées peuvent également être présentes et la plante peut avoir des feuilles jaunies. La présence prolongée d’humidité excessive (condensation) entre les feuilles peut provoquer l’apparition du botrytis, une moisissure. Une plante exposée trop longtemps à une humidité du sol excessive peut aussi montrer des signes de pourriture des racines. 
  • Vérifier l’absence d’insectes tels que l’aleurode (mouche blanche), la cochenille ou l’araignée rouge, bien que les méthodes actuelles de culture et de sélection permettent de réduire considérablement ces risques. 

Conseils de soins

  • Une fois en fleurs, la célosie aime les endroits frais et lumineux: elle y fleurira alors plus longtemps. 
  • Les plantes ont des feuilles souples et perdent beaucoup d’humidité à l’évaporation. Elles ont donc besoin d’un arrosage très régulier: veillez à ce que le terreau ne se déshydrate jamais, surtout durant les périodes estivales plus chaudes. Des feuilles qui commencent à faner un peu indiquent que la célosie a besoin d’eau. 
  • Pour une floraison abondante et prolongée, donnez à la célosie un peu d’engrais soluble tout usage toutes les deux semaines et retirez les fleurs fanées. 
  • Éloignez la célosie de toute coupe de fruits. Les fruits dégagent un gaz (éthylène) qui accélère le vieillissement des fleurs. 
  • En été, n’hésitez pas à sortir la plante sur la terrasse ou le balcon en tant que fleur annuelle extérieure. 

Cultivez vos propres célosies à partir de semences

Éclaircissez les semis de célosie, n’en laissant qu’un seul par pot. Photo: garden.org

Si vous voulez démarrer vos propres célosies à partir de graines, faites-le à l’intérieur sous une lumière vive en avril ou au début de mai. Semez dans un terreau pour semis préhumidifié et couvrez à peine les graines de terreau. Il peut être sage d’utiliser des godets de tourbe pour le semis, car les jeunes plants ne tolèrent pas bien la transplantation. Un tapis chauffant serait utile pour stimuler la germination. 

Après la germination, faites pousser les semis dans un endroit assez chaud sous la lumière la plus intense possible, en éclaircissant à une plante par pot. Transplantez les semis dans des pots de 15 cm quand les plants atteignent environ 15 cm de hauteur.

Conseils pratiques créatifs avec la célosie

Les couleurs et formes de la célosie vont très bien avec la tendance urbaine actuelle. 

Pour une présentation contemporaine, pensez à des pots ornés de graffitis, des boîtes métalliques peintes, du plastique recyclé, du béton brut et des couleurs de gomme à mâcher.

Des motifs puissants, des couleurs prononcées sans style imposé en font une combinaison unique et personnelle qui s’inscrit dans l’air du temps. 

Cet article est adapté d’un communiqué de www.maplantemonbonheur.fr.
Sauf mention contraire, photos de www.maplantemonbonheur.fr
Styliste: Elize Eveleens, Klimprodukties.

4 réflexions sur “À chaque mois sa plante, juillet 2020: la célosie

  1. Yvette Charette

    Avez vous deja vu ce genre de nid de guêpe?
    Ils entrent par le petit tuyau qui bouge bcp a ce moment là,c’est la premiere fois que je vois cela

    Yvette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.