Cultiver l’écoresponsabilité et les saines habitudes alimentaires

Imaginez… Vous préparez le souper. Vous tendez la main vers le bout du comptoir pour cueillir des tomates cerises bien mûres et juteuses. Puis, vous arrachez quelques feuilles de basilic du plant odorant qui pousse tout à côté. Scénario estival? Que non! Ces saveurs qui goûtent le soleil pourront pousser chez vous toute l’année grâce à HerbiaEra.

Utiliser la science pour faciliter la culture à domicile

HerbiaEra est né d’un projet de fin d’études de deux jeunes passionnés d’agriculture et de produits frais. Diplômés en génie des systèmes électromécaniques, Alexandre Boucher-Doddridge et Anthony Bisson cherchaient une façon de procurer une certaine indépendance alimentaire aux gens, et ce, qu’ils habitent dans un condo ou une maison de campagne.

«La microproduction à domicile permet d’être moins dépendant du système d’approvisionnement, explique Alexandre. Elle diminue également le gaspillage. Les produits qu’on achète en épicerie parcourent un long chemin entre la production et l’assiette, ce qui raccourcit la durée pendant laquelle on peut les conserver à la maison. Ajoutons à ça que les produits en épicerie sont souvent emballés dans du plastique. HerbiaEra permet de cultiver facilement chez soi quelques éléments pour être indépendant et profiter d’aliments frais.»

Des jardinières «intelligentes»

La HerbiaEra CS1 est actuellement disponible en précommande sur la plateforme de financement participatif «La Ruche».

Cette jardinière innovante, c’est la formule tout inclus de la culture à domicile! Elle contient un substrat dans lequel se trouvent des semences biologiques et sans OGM. En exploitant le phénomène de la capillarité, le substrat permet l’autorégulation de l’eau, des nutriments et de l’oxygène. Ainsi, il n’y a plus à s’inquiéter d’avoir trop ou pas assez arrosé. Lorsque le réservoir d’eau est vide, votre jardinière vous en avise! Après environ 6 mois, le plant aura terminé sa production. 100 % naturel et biodégradable, vous pourrez alors en disposer dans le compost et démarrer un nouveau plant. 

Le premier d’une série de produits développés ici

«Nos produits sont conçus et fabriqués dans la région. Nos sous-traitants sont de Lotbinière et de la Beauce, souligne Alexandre. Pour nous, il allait de soi que nos produits devaient laisser le moins de traces écologiques possible dans leur conception et leur fabrication.»

La jeune entreprise a encore bien des idées dans ses cartons pour favoriser la sécurité alimentaire. En plus du grand public et des entreprises, leurs technologies seront proposées notamment dans les écoles, afin de sensibiliser dès le plus jeune âge à l’importance d’une consommation alimentaire écoresponsable.

Les deux entrepreneurs lorgnent du côté des objets connectés pour simplifier encore plus la culture de mini légumes et herbes aromatiques à domicile. Et un projet de serres à domicile conçues spécifiquement en fonction du climat québécois est aussi en élaboration.

Qui a dit que s’approvisionner en produits frais à l’année directement chez soi au Québec était chose impossible? 

Article préparé par Anthony Bisson de HerbiaEra

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

3 comments on “HerbiaEra

  1. Voilà qui est bien intéressant, j’espère que ce genre de solution atteindra l’Europe (belge expatrié en Hongrie)

  2. Lise Ranger

    J’espère vivement qu’ils atteindront le montant du financement projeté via La Ruche et que ce projet ira de l’avant! Merci pour l’information transmise et bonne fin de printemps! 😉

  3. Hélène Doddridge

    Un projet innovant, durable qui s’inscrit tout à fait dans le courant d’agriculture urbaine saine et responsable!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :