Arbres Insectes nuisibles

Quel insecte fait noircir mon auto?

Le puceron du tilleul crée des taches noires sur les objets au pied de l’arbre. Ill.: Clipart Library & Clipartmax, montage jardinierparesseux.com

Question: J’ai un tilleul en façade de ma maison et il dégage un produit collant qui recouvre les pavés et mon auto. Et par la suite, ils deviennent tout noirs! Je crois qu’il est attaqué par un insecte. Que faire pour sauver mon arbre et m’enlever la tâche d’avoir à tout nettoyer?

Danielle

Auto garée sous un tilleul et couverte de fumagine. Photo: http://www.thesun.co.uk

Réponse: C’est un problème courant, mais sans solution facile. Je vis la même chose chez moi et dois, tout l’été, stationner mon auto dans la rue pour éviter les dégâts. 

Pucerons du tilleul (Eucallipterus tiliae). Photo: influentialpoints.com

L’insecte en question est un puceron, le puceron du tilleul (Eucallipterus tiliae). Originaire d’Eurasie, il est maintenant trouvé mondialement partout où l’on cultive des tilleuls (Tilia spp.). Ce petit insecte de 2 à 3 mm est blanc-verdâtre à orangé avec des lignes pointillées noires, des yeux rouges et de longues antennes. Les adultes peuvent être ailés, selon la période de l’année. Cela dit, toutefois, on le voit rarement, car il vit sous les feuilles à une bonne distance du sol. 

L’œuf, pondu l’automne précédent dans une fissure de l’écorce du tilleul, éclot en même temps que les premières feuilles et il y a plusieurs générations par année. Ainsi, le puceron est présent du printemps à la fin de l’été et d’ailleurs sa population va en augmentant pendant tout ce temps. Il peut facilement y en avoir plus d’un million dans un grand tilleul!

Dérangeant, mais pas nuisible… à l’arbre

La fumagine noircit tout sous un tilleul. Photo: extension.colostate.edu

En soi, le puceron n’est pas nuisible à l’arbre. D’accord, il prélève de la sève, mais l’arbre en produit plus qu’il n’en faut et pousse normalement même quand il est très infesté. C’est à peine s’il perd quelques feuilles, même quand l’infestation est très importante. 

Mais le puceron dégage du miellat, un liquide sucré collant. Essentiellement, ce sont ses excréments! Le miellat tombe sur les objets en dessous (autos, trottoir, meubles, etc.) et les recouvre. Parfois, il en tombe assez pour qu’il semble y avoir une fine bruine sous l’arbre, mais peu de gens se doutent que c’est le caca d’un insecte! 

La prochaine étape est toutefois très visible. Sur les objets couverts de miellat se forme de la fumagine, un champignon noir qui ressemble à une moisissure et qui tache les objets. Ces taches peuvent être difficiles sinon impossibles à enlever, selon la surface touchée.

Habituellement, l’infestation se répète année après année, mais certaines années la fumagine est plus abondante que d’autres.

Contrairement à certains autres pucerons, le puceron du tilleul n’est pas élevé par les fourmis. 

Traitements possibles

Ne placez pas de meubles sous un tilleul. Photo: The Thoughts of Microdac

En général, on ne considère pas cet insecte comme étant assez nuisible pour mériter un traitement. Il s’agit de ne pas placer des objets de valeur sous l’arbre ou, encore plus logiquement, de ne pas planter de tilleuls où le miellat pourrait tomber sur des objets. Les plantes poussant sous les tilleuls, par contre, composent généralement assez bien avec ses déjections, même si la fumagine noircit un peu leurs feuilles.

Le tilleul fut longtemps planté comme arbre de rue, mais les municipalités averties ne l’utilisent plus à cette fin à cause du noircissement causé aux trottoirs et aux plaintes des citoyens.

Sur de jeunes arbres, vous pourriez vaporiser avec presque n’importe quel insecticide — du savon insecticide ou du pyrèthre, par exemple — en couvrant bien le dessous de toutes les feuilles, et ainsi obtenir un certain contrôle, mais quand l’arbre grandit, il n’est plus possible d’atteindre toutes ses parties avec une vaporisation. 

Quant aux insecticides systémiques, qui pénètrent dans la sève de l’arbre, le rendant toxique, ce traitement peut fonctionner, mais il y a un grand risque d’empoisonner les humains de cette façon. C’est que les abeilles domestiques visitent en grand nombre les tilleuls lors de leur floraison et produisent alors un miel qui peut être toxique. Et il y a eu des cas de mortalité massive de bourdons dans certaines régions suite à ces traitements.

L’incident de la mort des bourdons de Wilsonville

Des milliers de bourdons sont morts après un traitement insecticide sur des tilleuls à Wilsonville, Oregon. Photo: http://www.beeculture.com

Le 17 juin 2013, quelque 50 000 bourdons ont été trouvés morts sur un stationnement du magasin Target à Wilsonville, en Oregon. Cela s’est produit alors que le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles était encore une grande nouvelle et l’incident a donc été repris par les médias du monde entier. La source du désastre a finalement été trouvée assez rapidement: une compagnie d’arboriculture avait traité les 55 tilleuls qui parsemaient le stationnement avec un insecticide systémique, le dinotéfuran. Le but du traitement était d’accommoder les clients du magasin qui se plaignaient du miellat que les pucerons laissaient tomber sur leurs autos et de la fumagine qui s’en suivait. Personne n’avait pris en considération que les bourdons aussi fréquentaient ces arbres.

À la suite de l’incident, tous les tilleuls ont été abattus. (Les autos, vous comprenez, sont beaucoup plus importantes que les arbres!)

Suite à cet incident et à d’autres du même genre, traiter les tilleuls avec de tels insecticides (notamment les néonicotinoïdes comme le dinotéfurane, le clothianidine, l’imidaclopride ou le thiaméthoxame) est maintenant interdit presque partout.

Colonie de pucerons nymphes et adultes sous une feuille. Photo: bladmineerders.nl

Parfois, des insectes bénéfiques viennent à la rescousse du jardinier (coccinelles, chrysopes, guêpes parasites, etc.) et font baisser la population. Dans certaines villes où des tilleuls ont été plantés le long des rues, on fait des lâchers de guêpes parasites (petits insectes qui ne piquent pas les humains) pour contrôler les pucerons, mais souvent avec un succès plutôt mitigé. 

Comme vous voyez, il n’y a pas de solution miracle pour contrôler le puceron du tilleul. C’est à vous de vous adapter à l’insecte et, si possible, de déplacer votre auto!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

9 comments on “Quel insecte fait noircir mon auto?

  1. Marcel Boisjoli

    Si une auto a ces taches noire, comment la nettoyer?

    • Julien C

      moi j’ai frotté, frotté, et c’est parti… avec la peinture 🙁

      • Je ne l’ai pas dit dans le blogue, mais j’ai fini par vendre l’auto!

      • On m’a conseiller de traiter ma voiture avec de l’essence. Dans un vaporisateur, asperger toute la zone avec la fumagine. Laisser agir, puis bien laver au savon vaisselle. Ca marche très bien. On appelle cela le dégazoutage. On fait ça aussi pour nettoyer les traces de goudron des routes. Bon We à tous

      • Merci!

  2. Julien C

    Ma mairie ne doit pas être au courant, elle en a installé pour faire de l’ombre au parking 🙁

  3. Gilles Brunet

    Pour les taches sur les autos il y a le produit ::GOO GONE qui est bien efficace.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :