Un jardin de fleurs coupées

Par défaut

Un jardin de fleurs coupées: si facile à installer! Photo: http://www.telegraph.co.uk

Voulez-vous remplir votre maison de fleurs coupées fraîches cet été? Plantez alors un jardin de fleurs coupées!

Une partie du plaisir et de l’excitation du jardinage consiste à profiter de la beauté des fleurs… en plein air, bien sûr, mais aussi dans la maison. Planifiez cette année votre propre jardin de fleurs coupées afin de produire des bouquets uniques à partir de vos propres plantations!

L’histoire d’un jardin oublié

Le jardin de fleurs coupées est souvent composé de rangs, comme un potager. Photo: higgledygarden.com

Le jardin de fleurs coupées est devenu très populaire à la Belle Époque et a persisté jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce jardin était même un élément caractéristique des grandes résidences de la période, car il était considéré comme le summum de la sophistication d’avoir toujours des bouquets de fleurs coupées dans la maison et, pour en avoir, il fallait un jardin de fleurs. En règle générale, la même résidence avait quelques plates-bandes de vivaces et d’arbustes joliment disposées en façade, tandis que le jardin de fleurs coupées était placé avec le potager, tout aussi essentiel, «à l’arrière».

Puis vint la mode des maisons de banlieue et de leurs sempiternelles pelouses vertes, sans la moindre fleur, et le jardin de fleurs coupées a presque disparu. On le voit timidement renaître de nos jours, notamment maintenant que le coût des fleurs coupées monte en flèche en même temps que les arrangements floraux gagnent en popularité.

Pas une plate-bande ornementale

Au printemps, ce jardin offre des fleurs de monnaie-du-pape et de tulipe. Photo: wellywoman.wordpress.com.

L’important dans la planification d’un jardin de fleurs coupées est de reconnaître son but dès le départ. De nombreux jardiniers hésiteraient à prélever des fleurs de leurs plates-bandes, craignant à juste titre que cela ne diminue son effet. Mais un jardin de fleurs coupées n’est pas là pour embellir, c’est un jardin pratique. En effet, il se cultive souvent en rangs, comme un potager. Les fleurs sont traitées, dès le départ, comme des éléments qui seront récoltés. Vous n’hésiteriez pas à récolter une tomate ou un poivron de votre potager, n’est-ce pas? Eh bien, pourquoi hésiter à prélever des fleurs dans un jardin de fleurs coupées? C’est fait pour ça!

Planifier votre jardin de fleurs coupées

En plein été, les fleurs annuelles sont en vedette. Photo: http://www.busybaskets.co.uk

Pour de meilleurs résultats, préférez un endroit ensoleillé au sol riche et bien drainé. Si votre sol est pauvre ou très argileux, il serait peut-être plus logique d’installer une planche surélevée avec de la bonne terre apportée d’ailleurs. Mélangez aussi au sol du compost, des champignons mycorhiziens et un engrais à libération lente.

Vous n’avez pas assez d’espace en pleine terre? Rien ne vous empêche de cultiver des fleurs coupées dans de grands bacs ou balconnières.

Les jardins de fleurs coupées sont généralement surtout composés d’annuelles et de bulbes. Pourquoi tant d’annuelles, comme les zinnias, les cosmos et les soucis? Parce que beaucoup fleurissent tout l’été et aussi parce que, plus vous récoltez leurs fleurs, plus elles en produisent. Quant aux bulbes, ceux du printemps, comme les tulipes, les alliums et les narcisses, comblent bien une période où les fleurs à couper sont autrement rares, alors que les bulbes d’été, comme les glaïeuls, les dahlias et les lis, sont populaires tout simplement parce qu’ils paraissent si bien dans les compositions florales!

Non pas que vous ne puissiez pas inclure des plantes vivaces comme les pivoines, les lupins, les delphiniums et les échinacées dans votre jardin de fleurs coupées, mais elles poussent plus lentement et ne vous donneront pas nécessairement beaucoup de fleurs la première année. Certains arbustes offrent aussi d’excellentes fleurs coupées (rosiers, lilas, hortensias, etc.) et peuvent trouver une place dans un jardin de fleurs coupées, bien qu’ils occupent beaucoup d’espace.

Tel que mentionné ci-dessus, le jardin de fleurs coupées d’autrefois était disposé en rangs comme un potager: un rang de dahlias, un rang de cosmos, etc. Vous n’avez pas à faire exactement cela, mais vous voudrez probablement au moins planter des fleurs selon leur hauteur, avec des plantes plus courtes à l’avant, celles de taille moyenne au milieu et les grandes à l’arrière.

Et assurez-vous d’avoir des sentiers d’accès.

Si les fleurs ont besoin de tuteur, nul besoin de les cacher! Photo: http://www.frauenland.ch

Certaines de ces plantes, notamment les grimpantes comme le pois de senteur et la capucine, mais aussi le glaïeul et les grands zinnias et dahlias, ont besoin d’être tuteurées, quelque chose que vous auriez pu vouloir faire très discrètement dans une plate-bande ornementale classique. Dans le jardin de fleurs coupées, par contre, les tuteurs bien visibles ne comptent même pas, car l’effet ornemental n’a pas d’importance dans ce jardin. Utilisez-en aussi abondamment que nécessaire, sans vous soucier de leurs formes, hauteurs et couleurs. 

Les grands mufliers font d’excellentes fleurs coupées, les mufliers nains, non. Photo: extension.msstate.edu

Recherchez les variétés spécialement recommandées pour la fleur coupée, notamment les fleurs à longue tige. Autrefois, les agérates, les mufliers et même les roses d’Inde étaient de grandes plantes idéales pour les bouquets, puis, comme tant d’autres annuelles, ils ont été transformés en petites plantes de bordure par l’industrie des plantes à massif, qui aime que toutes leurs plantes soient courtes et compactes, et ce, afin de pouvoir en mettre plus dans les étalages. Presque toutes les annuelles dites «à l’ancienne» ou «variété de fleuriste» seront des variétés hautes, intéressantes pour la coupe. Elles sont peut-être difficiles à trouver sous forme de plants en jardinerie, mais parcourez les catalogues de semences et vous serez surpris du grand nombre qui y est offert!

Enfin, pensez inclure dans votre choix au moins quelques fleurs très parfumées, comme la mignonnette, l’alysse odorante et l’héliotrope.

Comment planter votre jardin de fleurs coupées

Semences en mélange pour un jardin de fleurs coupées. Photo: http://www.reneesgarden.com

D’abord, sachez que vous pouvez acheter des mélanges de semences de «fleurs coupées» auprès des semenciers, surtout composés d’annuelles. Il suffit de ratisser le sol doucement et de les semer à la volée, puis d’arroser. Vous obtiendrez un mélange surprenant de fleurs, certaines en fleurs en seulement 6 semaines.

Vous pouvez également acheter des caissettes de fleurs annuelles d’une seule variété (n’oubliez pas de chercher les variétés de plus grande taille) ou semer des graines de variétés individuelles vous-même, soit en pleine terre ou, pour des résultats plus rapides, en les démarrant à l’intérieur 6 à 8 semaines avant le dernier gel. Plantez-les en pleine terre lorsque le temps se sera réchauffé. 

Prenez soin de votre jardin de fleurs coupées

Jardin de fleurs coupées produit par semences en mélange. Photo: http://www.bestcoolseeds.com

Vous découvrirez que l’arrosage sera votre principale préoccupation dans l’entretien de votre jardin de fleurs coupées. Si vous voulez une floraison abondante, il ne faut pas laisser les plantes sécher. Il n’y a pas d’horaire d’arrosage spécifique à respecter: tout dépendra de mère Nature. Quand elle est chiche avec la pluie, faites le travail à sa place. Vous constaterez que vos plantes auront plus besoin d’eau par temps chaud (pas de surprise là!) et lorsqu’elles arriveront à maturité.

Alors, quand arroser? C’est très simple. Enfoncez un index dans le sol. Si le sol est sec au toucher, arrosez abondamment; s’il est humide, n’arrosez pas encore.

Vous pouvez pailler avec des feuilles déchiquetées, de la paille, etc. pour aider à réduire l’évaporation et alors aussi les besoins d’arrosage. Le paillis réduit les mauvaises herbes aussi. Certains jardiniers aiment utiliser du paillis de plastique noir, qui empêchera toute pousse de mauvaises herbes. L’effet n’est pas trop joli, par contre, mais c’est un jardin de fleurs coupées et l’apparence ne compte pas!

Puisque vous recherchez une floraison maximale, n’hésitez pas à fertiliser avec un engrais organique soluble tout au long de l’été, peut-être toutes les deux à trois semaines.

Récolte

Récoltez en matinée ou en soirée, quand il fait plus frais. Photo: http://www.purewow.com

Récoltez tôt et souvent, au moment où les fleurs commencent à s’épanouir, peut-être deux ou trois fois par semaine. Si vous avez trop de fleurs, partagez les surplus avec vos amis et votre famille ou offrez-les à une maison de personnes retraitées ou à un hôpital.

Ne laissez pas les fleurs dans le jardin si longtemps qu’elles commencent à monter en graines, car cela ralentit la production. Si une fleur ne vous convient pas pour une raison quelconque, supprimez-la et jetez-la dans le compost.

Voici quelques conseils pour la récolte:

  • S’il fait sec, arrosez la veille de la récolte.
  • Récoltez lorsque l’air est frais, en matinée ou en soirée, car alors les fleurs seront mieux hydratées.
  • Attendez que la rosée ou les gouttes de pluie disparaissent du feuillage. Toucher des plantes humides peut propager des maladies.
  • Gardez votre sécateur bien aiguisé et stérilisez-le régulièrement avec de l’alcool isopropylique (alcool à friction).
  • Apportez un seau d’eau fraîche lors de la récolte et plongez les tiges florales dans l’eau dès que vous les coupez. Cela assure la meilleure hydratation possible. Assurez-vous de bien nettoyer le seau avant chaque utilisation.
  • Beaucoup de gens croient qu’il faut couper à un angle de 45 degrés, car cela aiderait à améliorer l’absorption de l’eau. Cependant, bien qu’une coupe à cet angle ne soit pas nuisible, il n’y a aucune preuve que cela donne des avantages. Alors, si vous voulez couper à un angle de 90 degrés, allez-y.
  • Retirez tout feuillage qui sera sous l’eau.
  • Lorsque le seau est plein de fleurs, déplacez-vous vers un endroit plus frais et ombragé et commencez à préparer des bouquets à votre goût en utilisant le vase ou le récipient de votre choix.
  • Ajoutez un sachet de produit de conservation pour fleurs coupées (offert en jardinerie) à l’eau pour assurer une durée maximale aux fleurs.

Fleurs coupées à essayer

Amarante queue-de-renard (Amaranthus caudatus). Photo: plantcaretoday.com

Il n’y a presque pas de limite au nombre de plantes que vous pouvez utiliser comme fleurs coupées. Voici quelques-unes des plus populaires:

  1. Achillée (Achillea spp.) — vivace
  2. Acidanthère (Gladiolus murielae) — bulbe tendre
  3. Agérate (Ageratum houstonianum) — annuelle
  4. Alchémille (Alchemilla mollis) — vivace
  5. Allium ou ail ornemental (Allium spp.) — bulbe rustique
  6. Alysse odorante (Lobularia maritima) — annuelle
  7. Amarante queue-de-renard (Amaranthus caudatus) — annuelle
  8. Ammi élevé (Ammi majus) — annuelle 
  9. Aster (Aster, SymphyotrichumEurybia, etc.) — vivace
  10. Capucine (Tropaeolum majus) — annuelle
  11. Célosie ou crête de coq (Celosia spp.) — annuelle 
  12. Centaurée (Centaurea spp.) — annuelle et vivace
  13. Chrysanthème (Chrysanthemum morifoliumIsmelia carinata, Glebionis coronaria, etc.) — annuelle et vivace
  14. Clarkie (Clarkia elegans) — annuelle
  15. Coquelicot (Papaver rhoeas) — annuelle et vivace
  16. Coréopsis (Coreopsis spp.) — annuelle et vivace
  17. Cosmos (Cosmos spp.) — annuelle
  18. Cynoglosse (Cynoglossum amabile) — annuelle
  19. Dahlia (Dahlia × pinnata) — annuelle et bulbe tendre
  20. Delphinium (Delphinium spp.) — vivace
  21. Digitale (Digitalis spp.) — vivace et bisannuelle
  22. Échinacée (Echinacea spp.) — vivace
  23. Gaillarde (Gaillardia spp.) — annuelle et vivace
  24. Giroflée (Erysimum spp. et Cheiranthus spp.) — annuelle, bisannuelle et vivace
  25. Glaïeul (Gladiolus spp.) — bulbe tendre
  26. Godétie (Clarkia amoena) — annuelle
  27. Grande giroflée (Matthiola spp.) — annuelle
  28. Grande marguerite (Leucanthemum × superbum) — vivace 
  29. Héliotrope (Heliotropium arborescens) — annuelle
  30. Hémérocalle (Hemerocallis spp.) — vivace
  31. Hydrangée or hortensia (Hydrangea spp.) — arbuste
  32. Ibéride en ombelle (Iberis umbellata) — annuelle
  33. Immortelle (Xerochrysum bracteatum) — annuelle
  34. Iris (Iris spp.) — vivace
  35. Lavatère (Lavatera trimestris) — annuelle
  36. Liatride (Liatris spp.) — vivace 
  37. Lilas (Syringa spp.) — arbuste 
  38. Lis (Lilium spp.) — bulbe rustique 
  39. Lupin (Lupinus perennis) — vivace
  40. Marguerite du Cap (Dimorphotheca sinuata, syn. D. aurantiaca) — annuelle
  41. Marguerite peinte (Tanacetum coccineum) — vivace
  42. Mauve (Malva spp.) — vivace
  43. Mignonette (Reseda odorata)—annuelle
  44. Monarde (Monarda spp.) — vivace
  45. Monnaie-du-pape (Lunaria spp.) — bisannuelle et vivace
  46. Narcisse ou jonquille (Narcissus spp.) — bulbe rustique
  47. Nigelle (Nigella damascena) — annuelle
  48. Œillet des fleuristes (Dianthus caryophyllus) — annuelle et vivace
  49. Œillet des poètes (Dianthus barbatus) — annuelle et bisannuelle
  50. Papaver (Papaver spp.) — annuelle et vivace
  51. Pavot de Californie (Eschscholzia californica) — annuelle
  52. Phacélie (Phacelia spp.) — annuelle
  53. Phlox (P. drummondii et P. paniculata) — annuelle et vivace
  54. Pied d’alouette (Consolida spp.) — annuelle
  55. Pivoine (Paeonia spp.) — vivace et arbuste
  56. Pois de senteur (Lathyrus odoratus) — annuelle
  57. Reine marguerite (Callistephus chinensis) — annuelle
  58. Rose d’Inde (Tagetes erecta) — annuelle
  59. Rose trémière ou passe-rose (Alcea spp.) — vivace et bisannuelle
  60. Rosier (Rosa spp.) — arbuste
  61. Rudbeckie (Rudbeckia hirta) — annuelle et vivace
  62. Salvia (Salvia spp.) — annuelle
  63. Saponaire (Saponaria spp.) — vivace
  64. Scabieuse (Scabiosa spp.) — annuelle et vivace
  65. Silène à bouquets (Silene armeria) — annuelle
  66. Sombrero mexicain (Ratibida spp.) — annuelle
  67. Soucis (Calendula officinalis) — annuelle
  68. Souffle de bébé (Gypsophila elegans et G. paniculata) — annuelle et vivace
  69. Tournesol (Helianthus annuus) — annuelle
  70. Tulipe (Tulipa spp.) — bulbe rustique
  71. Véronique (Veronica spp.) — vivace
  72. Zinnia (Zinnia spp.) — annuelle

Que du succès avec votre jardin de fleurs coupées!

5 réflexions sur “Un jardin de fleurs coupées

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article, c’est exactement ce que je recherchais ! Ca faisait quelques temps que je me demandais comment et quoi installer au jardin pour avoir des fleurs à couper ☺️. Nb: Je ne savais pas que les variétés des fleuristes voulaient dire « haute/à couper », je pensais qu’ elles étaient surtout plus « difficiles » 😜
    J’avais démarré en plaçant des bulbes autour et entre mes fruitiers BT (narcisses, jacinthes) mais là, je vais me donner à coeur joie et même dans les plates-bandes 😄😄😄
    Petite question: peut-on serrer un peu plus les plantes entre-elles si on les place en quinconce et qu’elles n’ont pas la même période d’emprise au sol ?
    Bien à vous

    • Marc Chalifoux

      On peut tasser les plantes, mais il y a deux pièges qui risquent d’affaiblir les tiges. Rien de plus choquant qu’une tige qui casse en faisant un bouquet!
      1- si les plants se font de l’ombre, les tiges vont s’étirer et s’affaiblir.
      2- plus de plants, plus de compost, mais là aussi le stress peut donner des tiges pleines d’eau et fragiles. On dit qu’une application de sel d’Epsom ( Mg) dilué, au moins deux semaines avant la cueillette, peut compenser en partie.

  2. Marc Chalifoux

    Excellent article! Le jardin de fleurs coupées, c’est un jardin d’abondance où l’on peut se servir. Ne pas oublier les vivaces pour fleurs séchées : echinops, anaphalis, astrance.
    Les graminées, les feuilles de fougères, etc. Ça compte.

    Dernière chose : certaines fleurs à bouquet ont une association bénéfique au potager. Pyrèthre sauge…

  3. Viviane

    Merci de m’aider à baisser un peu ma culpabilité quand je prélève des fleurs de mon jardin pour faire un bouquet à l’intérieur. Je vais prévoir un emplacement moins visible pour produire en quantité dès cet été. Bon jardinage!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.