Nouveau produit dans la lutte contre les vers blancs

Par défaut

Les vers blancs pullulent sous certains gazons! Photo: http://www.the-scientist.com

Si vous avez déjà eu un problème de vers blancs dans la pelouse — et que vous avez perdu la bataille! —, il existe un nouveau produit de lutte biologique que vous voudrez peut-être essayer: le Btg (Bacillus thuringiensis galleriae). D’accord, il était théoriquement en vente à un degré limité depuis deux ans maintenant, et d’ailleurs un lecteur de ce blogue, Denis Bertrand, auteur du livre Les Hydrangées, nous l’avait chaudement recommandé (regardez la suite de l’article Enfin, un prédateur des scarabées japonais!). La différence est que, cette année, le produit semble largement disponible en jardinerie et en quincaillerie partout au Canada et aux États-Unis*. 

*Je suis désolé pour mes lecteurs internationaux, mais je ne suis pas au courant de sa disponibilité sur d’autres continents que l’Amérique du Nord.

Comment savoir si vous avez des vers blancs?

Habituellement, c’est assez évident!

Ils sont surtout des ravageurs de pelouse. Ils peuvent être présents dans d’autres types de jardins, mais causent rarement des dommages visibles et passent donc inaperçus. Mais ils font sécher et même mourir les pelouses et sont très courants dans certaines régions, notamment dans le sud-ouest du Québec et aussi là où le sol est sablonneux.

Trous faits dans une pelouse par une moufette à la recherche de vers blancs. Photo: http://www.whygoodnature.com

Le premier symptôme de leur présence est lorsque vous remarquez de petits trous creusés dans la pelouse au cours de la nuit. C’est l’œuvre des mouffettes, des ratons laveurs et d’autres mammifères cherchant les délicieuses larves croquantes. Les taupes les adorent aussi. Ou encore, vous voyez des hordes d’oiseaux noirs (étourneaux, corneilles, etc.) qui picorent sans cesse votre gazon à leur recherche. 

La pelouse s’enlève sans effort, révélant souvent les coupables. Photo: lawnsavers.com

Ensuite, la pelouse commence à jaunir, puis à brunir. Si vous marchez sur les secteurs de gazon atteints, le sol semble spongieux. Si vous saisissez une section de gazon et essayez de la soulever, elle se décollera facilement, ses racines ayant été sectionnées par les vers.

Vous pouvez souvent voir un ou plusieurs vers dans le sol dénudé. Sinon, creusez un peu plus profondément sous la pelouse et vous les trouverez sans difficulté, car ils ne font aucun effort pour se sauver.

Que sont les vers blancs?

Différents stades du cycle biologique d’un des vers blancs, le scarabée japonais. Photo: ohioline.osu.edu

Les vers blancs sont le stade larvaire de divers hannetons et scarabées, comme le hanneton commun (barbeau), le hanneton européen et le scarabée japonais. Ce sont des larves blanchâtres en forme de C avec une tête marron ou beige et 3 paires de pattes courtes. Elles peuvent être minuscules au moment de l’éclosion, mais se développent au fil des saisons, certaines atteignant jusqu’à 2,5 cm de longueur. Ces larves vivent sous le sol pendant presque un an (3 ans dans le cas de l’hanneton commun) avant de muer en pupes et, peu de temps après, en scarabées adultes.

Les adultes creusent alors un tunnel et quittent le sol, volant jusqu’à des plantes de diverses espèces pour se nourrir de feuillage et de fleurs. Ils peuvent se déplacer sur plusieurs kilomètres, aidés par le vent. Selon l’espèce, les adultes peuvent souvent causer des dégâts considérables, notamment les scarabées japonais, réputés pour la défoliation massive qu’ils créent. Le hanneton européen adulte, par contre, fait peu de dégâts.

Ensuite, après environ un mois, les femelles retournent aux pelouses, en particulier celles tondues ras, et pondent quelques œufs dans un trou creusé dans le sol. Elles retourneront aux pelouses de multiples fois au cours des semaines qui suivront, pondant au total de 40 à 75 œufs, selon l’espèce. Les œufs éclosent en 10 à 30 jours et les jeunes larves se mettent aussitôt à manger les racines de gazon. Voilà que le cycle recommence!

Qu’est-ce que le Btg?

Btg (Bacillus thuringiensis galleriae). Photo: http://www.sciencesource.com

Le Btg (Bacillus thuringiensis galleriae) est une bactérie naturelle présente dans les sols du monde entier. Elle est spécifique aux coléoptères de certaines familles, soit les scarabéidés, les buprestidés, les ténébrionidés et les curculionidés, tous des coléoptères phytophages. Dans ce groupe, en plus des ravageurs des gazons (hannetons et scarabées), on trouve aussi les charançons, les agriles (dont le désormais célèbre agrile du frêne) et beaucoup d’autres insectes ennemis de nos cultures.

Lorsque la larve consomme cette bactérie, cette dernière produit des protéines cristallines qui l’empoisonnent, provoquant l’arrêt de l’alimentation. La larve devient de plus en plus paralysée, puis meurt en seulement quelques jours. Les résultats sur le gazon sont souvent perceptibles en une semaine environ quand les conditions sont bonnes, car ce dernier peut récupérer rapidement lorsque ses racines ne sont plus consommées.

Certains ravageurs de pelouse contrôlés par le BTG

Aphodius
Charançon du pâturin annuel
Hanneton commun ou barbeau
Hanneton européen
Hanneton masqué
Scarabée asiatique des jardins
Scarabée cuivré
Scarabée japonais
Scarabée noir du gazon
Scarabée oriental

Le Btg n’a aucun effet sur les autres insectes, tels que les pollinisateurs (abeilles, papillons, syrphes, etc.) et les insectes prédateurs (guêpes, chrysopes, punaises soldats, etc.), ni même sur les autres coléoptères, comme les coccinelles (bénéfiques) et les chrysomèles (indésirables). Il n’est pas non plus dangereux pour les humains, les animaux domestiques, les mammifères, les oiseaux, les amphibiens, les poissons ou les insectes aquatiques. Et de toute évidence, le Btg n’est pas nocif pour les graminées de gazon ni pour aucune autre plante.

La variété utilisée est une lignée appelée Btg SDS-502, plus facile à produire commercialement et plus efficace contre les parasites de la pelouse que les autres souches.

Marques de commerce

La marque la plus courante dans les magasins du Québec. Photo: Scotts

La seule marque que je vois dans les magasins du Québec (Home Depot notamment) est Scotts Grub B Gon Max. Par commande postale, il est peut-être possible d’obtenir d’autres marques comme grubGONE!, beetleGONE!, BeetleJUS! ou grubHALT!.

Utilisation du Btg sur les pelouses

On applique généralement le produit sur les pelouses au moyen d’un épandeur (le même type utilisé pour appliquer l’engrais et la semence de gazon), puis on arrose, ce qui entraine les bactéries vers le bas, jusque dans la couche de sol où vivent les larves. (Certaines marques sont offertes sous forme d’une poudre soluble qui peut être diluée et pulvérisée sur le feuillage des plantes sensibles pour lutter contre les scarabées adultes, mais elles ne semblent pas largement disponibles pour le moment.)

Période d’application recommandée pour le scarabée japonais. Ill.: grubGONE!

Le Btg peut être appliqué sur les pelouses à tout moment du printemps à la fin de l’automne. Habituellement, cependant, les meilleurs résultats sont obtenus par une application en juillet ou en août calculée pour atteindre les jeunes larves lors de leur éclosion des œufs pondus par les femelles adultes. Cependant, plusieurs jardiniers l’appliquent au printemps afin de réduire les dommages causés par les animaux à la recherche de larves, dans lequel cas un deuxième traitement sera probablement nécessaire en été pour atteindre les larves de la génération montante, car cette application printanière n’empêchera pas les femelles venues de pelouses non traitées de venir pondre.

À ne pas confondre avec…

Les nématodes aussi peuvent réprimer les vers blancs. Photo: CSIRO

Il existe une confusion possible entre le Btg, une bactérie, et les nématodes bénéfiques comme Heterorhabditis bacteriophora et Steinernema carpocapsae, de petits vers microscopiques qui aussi tuent les vers blancs et qui sont déjà sur le marché depuis plusieurs années. Le Btg agit cependant plus rapidement et sur tous les stades de développement des larves alors que les nématodes sont surtout efficaces contre les très jeunes larves (au premier stade larvaire). Les deux peuvent s’employer sur le même gazon, car ils ne se nuisent pas et même se complètent, chacun attaquant les larves de différentes manières. 

Il ne faut pas non plus confondre le Btg avec la maladie laiteuse (Paenibacillus popilliae), «milky spore disease» en anglais, une autre bactérie utilisée spécifiquement pour lutter contre les larves de scarabées japonais aux États-Unis, mais qui n’a jamais été homologuée au Canada.

Le Btg est-il efficace?

À vous de vérifier! J’entends généralement des commentaires très positifs à son sujet, mais il est assez nouveau sur le marché. Seul le temps dira si cette approche est aussi efficace que ces promoteurs le prétendent ou si elle réussit mieux dans certaines conditions que dans d’autres. Et je ne pourrai pas la tester moi-même, car je n’ai jamais eu de problème de vers blancs sur mon terrain, probablement parce que mon gazon n’est pas composé uniquement de graminées, la proie préférée des vers, mais d’une foule de plantes vivant en communauté, la plupart de faible intérêt pour les vers blancs. 

Il vaudrait certainement la peine d’essayer ce produit si des vers blancs endommagent sérieusement votre pelouse, surtout si vous avez l’habitude d’utiliser pour les contrôler des produits chimiques toxiques ou si vous embauchez une compagnie d’entretien des pelouses pour faire le sale boulot à votre place. 

D’ailleurs, si ce produit devient populaire et que suffisamment de voisins l’utilisent, cela pourrait également réduire les dommages causés par les coléoptères adultes, notamment les très dommageables scarabées japonais.

11 réflexions sur “Nouveau produit dans la lutte contre les vers blancs

  1. Dave Boivin

    Bonjour, de façon préventive, je pourrais semer une pelouse en trèfle pour diminuer la présence de graminé et ainsi rendre la pelouse moins attractive?

  2. Françoise Hamel

    Oui Mr Boivin.Moins il y aura de  »pelouse » plus il y aura de trèfle, mieux ce sera.Mr le Jardinier Paresseux a déjà recommandé le micro trèfle  »Pipolina », moins de tonte,résistant à la sécheresse, bon pour les pollinisateurs au printemps, pas de ver blanc!Vous pouvez lire son article là-dessus.

  3. Denis Bernard

    Oui Larry, le Scotts Grub B Gon Max est disponible chez Home Dépôt et en plus il est à prix spécial pour quelques jours. Le seul endroit disponible en magasin pour l’instant.

    • Eric Lambert

      Bonjour Denis Bernard,
      je ne vois pas le spécial chez home Dépot présentement, le PETIT format 1.4Kg pour 35$ et le GRAND format 3.08Kg pour 70$, Le prix est identique, chez  »Canadien Tire »,  »Canac » et  »Réno-Dépot », parconte,  »Canadien Tire » ne vend pas le GROS format. Si on fait le calcule, le PETIT format est plus avantageux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.