Transformez ce vieux barbecue en jardinière

Par défaut

Vous pouvez convertir un vieux barbecue en bac de culture. Photo: Nicola B, pinterest.de

Vous l’avez depuis des années et il vous a bien servi. Des centaines de steaks, de saucisses et de brochettes en sont sortis au fil des ans et vous l’avez peut-être même réparé avec de nouvelles pièces de temps en temps. Cependant, maintenant votre ancien barbecue est vraiment trop dégradé pour être digne d’encore une autre réparation… et, de toute façon, vous avez déjà commandé un remplaçant flambant neuf!

Donc, il est temps d’apporter le vieux barbecue au centre de recyclage… mais un instant! Il s’agit essentiellement d’un grand récipient, un contenant qui pourrait contenir du terreau. Bien sûr, tout ce qui peut contenir du terreau peut devenir un pot de plantation, donc…

Pourquoi ne pas recycler votre barbecue vieillissant en bac de culture? Pour les fines herbes, les légumes, les fleurs ou les trois ensemble! Le choix de variétés vous appartient entièrement.

Commencez par un grand ménage

Votre barbecue va certainement avoir besoin d’un peu de préparation afin de lui assurer une bonne transition.

Il faut vider et bien nettoyer le barbecue. Photo: Nicola B, pinterest.de

Commencez par le vider, retirant grilles, brûleurs, tuyaux et tout accessoire qui sera dans vos jambes. Vous voudrez peut-être retirer le couvercle (il ne sera d’aucune utilité pour les plantes), mais vous pouvez aussi le laisser en place comme rappel visuel de ses origines.

Ensuite, un nettoyage en profondeur s’impose. Passez avec un aspirateur d’atelier pour ramasser des morceaux de crasse et de métal rouillé, frottez-le à l’intérieur et à l’extérieur avec un linge savonneux et rincez-le bien. Vous aurez besoin d’un tablier et de gants de protection: ce sera un travail assez salissant!

Vous pouvez peindre votre barbecue/bac de culture si vous préférez. Photo: Jenn Kapus, pinterest.com

Après, vous voudrez peut-être le peindre… mais là encore, c’est votre choix. La rouille peut faire très chic si on sait bien l’utiliser!

La rénovation

Tapissez la cuve de géotextile. Photo: http://www.tampahomebody.com

Il y aura probablement déjà des trous dans le fond du barbecue et ceux-ci deviendront les trous de drainage de votre nouveau bac de culture. Sinon, percez-en quelques-uns. Par contre, les trous d’origine sont parfois trop grands et laisseraient échapper le terreau si vous ne les bouchiez pas. La solution la plus facile consiste alors à recouvrir l’intérieur, ou du moins le fond, avec une feuille de géotextile.

Déplacez maintenant le barbecue à son emplacement permanent, car une fois rempli de terre, il sera lourd et difficile à manier, même s’il est sur roues. Un emplacement au soleil vous donnera un maximum de choix de végétaux. Si l’emplacement est ombragé, il vous faudra être plus sélectif et vous limiter aux variétés tolérantes à l’ombre.

Maintenant, remplissez avec du terreau la cuve dégagée, et ce, jusqu’à environ 5 cm du bord. Pas de terre prélevée dans le jardin, toutefois. Pourquoi introduire des insectes et des limaces dès le départ ainsi qu’une terre qui deviendra probablement dure comme la pierre en seulement quelques semaines? Vous voudrez un terreau léger et aéré, qui retient bien une certaine humidité ainsi que les minéraux, mais qui laisse circuler l’air et permet au surplus d’eau de s’en drainer. Vous trouverez à cette fin tout un choix de terreaux pour contenants, pour jardinières, pour plantes d’intérieur, etc.

Si possible, utilisez un terreau contenant des champignons mycorhiziens: ils stimulent la croissance de la majorité des végétaux.

Quoi, pas de couche de drainage de gravier ou de tessons? Bien sûr que non! Cette couche de drainage, chère à nos grands-parents, est totalement inutile. Elle occupe pour rien un espace dont les racines des plantes auraient pu profiter.

Ajoutez au terreau une couche de 2 ou 3 cm de compost et quelques poignées d’engrais à libération lente et mélangez bien. Tout type d’engrais à dégagement lent conviendrait, même un engrais à gazon ou à orchidées. Tant que vous donnez aux racines les minéraux nécessaires à leur croissance, les plantes s’adapteront parfaitement à toute formulation. 

Arrosez bien, remuant le mélange avec un transplantoir pour bien l’humidifier. Vous voudriez qu’il ait la constance d’une éponge essorée avant la plantation. Surtout, ne laissez pas de poches de terreau sec.

Maintenant, plantez

Vous pouvez planter les végétaux de votre choix dans le barbecue recyclé. Photo: 1001 Gardens & Landscapes

Vous pouvez y placer des légumes, des herbes, des fleurs ou même de petits arbustes. Et repiquer des plants ou semer des graines. Ou les deux.

En ce qui concerne l’espacement, vous pouvez serrer la plupart des plantes cultivées un contenant davantage qu’en pleine terre tant que vous arrosez et fertilisez en conséquence. Pour les légumes et les fines herbes, l’espacement recommandé pour le potager en carrés conviendrait. Pour les annuelles à fleurs, prenez la largeur éventuelle de la plante (qui devrait être indiquée sur son étiquette) et divisez-la par deux. Ainsi, si elle est censée atteindre 30 cm de diamètre, offrez-lui 15 cm d’espace. Facile!

Pour compléter, arrosez en douceur pour tasser un peu le terreau.

Entretien estival

Peu importe la forme du barbecue, il peut servir pour la culture de plantes. Photo: Tara Knighton, pinterest.com

Encore une fois, c’est assez basique. Utilisez le test de l’index pour vérifier si le sol est sec. Si oui, arrosez abondamment. Sinon, n’arrosez pas, mais revérifiez après une journée ou deux. Il peut être nécessaire d’arroser plus d’une fois par semaine.

Les plantes cultivées en jardinière perdent une partie de leur engrais par lessivage chaque fois qu’il pleut ou que vous arrosez. Ainsi, il est sage de compléter la fertilisation initiale avec une application d’engrais liquide ou soluble toutes les deux semaines environ, en suivant la dose indiquée sur l’étiquette. Encore une fois, les plantes ne se soucient guère de la formulation de l’engrais: tant que les minéraux sont présents quand elles en ont besoin, elles les utiliseront. Employez donc tout engrais soluble que vous ayez sous la main.

Enfin, pincez, taillez, tuteurez et récoltez comme bon vous semble: c’est votre jardin, après tout!

À la fin de la saison

Dans les climats froids, lorsque le gel aura tué les plantes annuelles (fleurs, herbes ou légumes), arrachez-les et compostez-les. Replantez-en d’autres la saison suivante. Laissez toute plante pérenne en place. Il peut faire exceptionnellement froid dans un bac exposé et alors il est possible que vous en perdiez quelques-unes. Si cela arrive, remplacez-les au printemps.

Dans les climats doux, vous pourrez probablement continuer à cultiver des végétaux dans votre jardin de barbecue tout au long de l’année, en remplaçant les annuelles vieillissantes par des jeunes adaptées à la saison en cours.


Un jardin potager dans un vieux barbecue: un excellent projet pour démarrer la saison de jardinage!

2 réflexions sur “Transformez ce vieux barbecue en jardinière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.