Mythes horticoles Pots Semis

Semis dans une coquille d’œuf: pas une bonne idée

Photo: survivallife.com

Des images de semis qui germent et poussent dans une coquille d’œuf évidée pullulent sur Internet. Des auteurs enthousiastes parlent de cette façon de faire comme si c’était la septième merveille du monde. D’autres la recommandent comme projet pour les écoliers. Mais la triste réalité est que cela ne fonctionne presque jamais. 

Pourtant, cela a l’air logique. N’est-ce pas que la coquille peut servir de pot? Qu’on peut percer un trou de drainage dans le fond, la remplir de terreau et y semer de petites graines? Qu’on peut placer la coquille dans une boîte à œufs pour la tenir debout? Et plus tard, casser la coquille et planter le jeune plant au jardin?

Oui, oui, oui et oui. Mais ce qu’on oublie, c’est qu’une coquille d’œuf de poule est petite. Elle ne contient même pas la moitié du terreau présent dans un pot de semis normal (7,5 cm de diamètre). 

Tomates, poivrons, œillets d’Inde: presque tout semis qu’on peut imaginer se sentira rapidement trop à l’étroite dans une coquille d’œuf de poule, au point où son développement sera sérieusement perturbé. Ainsi, vous serez obligé de sortir ces semis des coquilles sans trop abîmer leurs racines (bonne chance avec ça!) et de les rempoter dans des contenants plus gros pour qu’ils y finissent leur développement. Et ce, à un stade très précoce, quand ils sont encore très fragiles. Peut-être si vous avez accès à des œufs de cygne… ou d’autruche!

D’autres contenants recyclés

Il ne manque pas de choix de pots recyclés.

Quelques exemples de contenants qu’on peut reycler en pots pour semis. Photo: lovelygreens.com

Si vous cherchez des contenants recyclés pour faire des semis, il y en a plein d’une taille plus acceptable: pots de yogourt et de margarine, fonds de cartons de lait, rouleaux de papier hygiénique, pots et alvéoles recyclés de vos cultures précédentes, pots fabriqués avec du papier journal, etc. Mais des coquilles d’œufs de poule? Réellement, c’est une très mauvaise idée.

Si vous êtes un jardinier sérieux, ne perdez pas votre temps avec cette technique: il vous faut des contenants de taille adéquate pour bien réussir vos semis.

Pour des semis réussis, commencez toujours du bon pied.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

10 comments on “Semis dans une coquille d’œuf: pas une bonne idée

  1. dorisbruxelles

    Je profite de ce post pour poser une question subsidiaire Larry, si vous le permettez. Pourquoi faut-il rincer (en plus de les écraser bien sûr) les coquilles d’oeufs avant de les mettre au compost ou au lombricompost? Merci!

    • Il y a un petit risque de maladie qui peut se développer sur le blanc d’oeuf, d’un côté, et, dans le compost extérieur, l’odeur qui peut attirer les animaux indésirables.

  2. Bon, enfin! Mais vous savez quoi? Les rouleaux de papier de toilette ne fonctionnent pas non plus. Ils ne se dégradent pas même 3 ans plus tard au potager! Même les bouts utilisés pour trouver (ne pas re-pailler) les semis directs, je les retrouve 2 ans plus tard!

    • Cela fait deux ans que j’ai des résultats très décevants avec des semis faits dans des rouleaux de papier toilette, ou des godets faits en papier journal : les semis lèvent très bien, mais végètent tout de suite après la levée.
      J’ai pensé que le papier ou le carton provoquaient une faim d’azote…
      Qu’en pensez-vous ?

      • Il est possible que les rouleaux soient trop petits, mais normalement, le pots de papier journal donnent d’excellents résultats. Peut-être pas si on commence très tôt, mais si on fait les semis à point.

      • Merci pour la réponse, JP (ça vas mieux à écrire que Jardinier Paresseux), mais je ne penses pas que ce soit une question de taille du pot, parce les germes restent au stade de plantules toutes petites…
        Et quand j’ai vu ça, j’ai essayé de les repiquer en pleine terre, (mais en les laissant dans les godets en carton), et elles végètent toujours.
        Semis de laitues et choux effectués en serre le 2/2/20, repiquage le 8/3/20.
        À ce jour, la plupart ont disparu, les survivants n’ont pas évolués…

  3. Merci de nous éclairer sur cette question. Les coquilles d’oeuf, c’est joli et c’est tendance ! Mais pour les jardiniers débutants, cela peut être une grande déception. Personnellement, j’utilise les godets en papier-journal également, et j’ai de bons résultats.
    Amicalement
    Valérie

    • Bonjour! Perso, je suis une grande débutante (j’ai démarré l’an passé avec le confinement 😉 et les coquilles d’oeufs , c’est une super découverte pour moi! Ca marche à nouveau cette année, j’en suis ravie !! ;D

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :