Champignons Papillons

Utilisez votre paillis pour produire des champignons

Strophaire rouge vin poussant dans du paillis. Photo: Étienne Durand

Courrier électronique: Je lis attentivement vos chroniques. Je voulais vous partager une expérience de jardinage vraiment géniale de l’été dernier.

Suivant vos conseils dans votre livre sur le potager, j’ai utilisé un paillis pour mon potager et mes plates-bandes.

J’ai inoculé le paillis (paille fraîche et copeaux de bois [résidus d’émondage]) avec du mycélium de strophaire rouge vin (Stropharia rugosoannulata) acheté sur le site: http://www.champignons-maison.com/.

Une partie de la récolte. Photo: Étienne Durand

J’ai fait des récoltes impressionnantes d’excellents champignons toute l’année, en plus de récolter une très belle quantité de légumes dans mon jardin.

Le champignon se nourrit du paillis qui, lui, protège les plantes. Photo: Étienne Durand

Je vous envoie quelques photos. 

Étienne Durand

Réponse: C’est une excellente idée!

Mes lecteurs européens pourraient obtenir du mycélium de ce champignon chez SmartMush.

7 comments on “Utilisez votre paillis pour produire des champignons

  1. Suzanne

    Bonjour!
    J’aimerais savoir si je peux réutiliser l’eau dans les soucoupes lorsque les plantes n’on plus soif pour arroser les plantes intérieur.
    Merci et une très belle journée.
    Suzanne

  2. Merci pour cette idée encore une fois innovante : plus de légumes servis avec champignons. Histoire d’accompagner le tout, quelle est la méthode pour faire pousser une bonne bouteille de rouge ?

    Bravo aussi à M. Durand pour avoir trouvé une nouvelle variété de strophaire à pantalon barré rouge ;0)

  3. Dave Boivin

    Bonjour,
    Pensez-vous que l’on pourrait faire cette expérience avec des fines herbes que l’on fait pousser à l’intérieur? Par exemple, on surdimensionne un peu nos pots, et on recouvre notre terreau de paillis inoculé par du mycélium de strophaire de vin rouge. Ça donnerais une couche éponge pour l’eau et du compost qui se dégrade lentement pour nourrir la plante?

    J’ai le goût d’essayer.

    Merci et bravo pour votre blogue!
    Je suis un adepte journalier.

    • L’idée me paraît prometteuse, mais il faudrait peut-être surveiller davantage l’humidité du paillis, car il sèche souvent rapidement dans nos demeures.

  4. P. Yoni

    Vous trouvez ces champignons « excellents »? Ils n’en ont pas la réputation en France, contrairement aux USA. Comment vous les préparez ?

Répondre à Jardinier paresseux Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :