Les fabuleux jardins du Casino de Monte-Carlo

Par défaut

Façade du Casino de Monte-Carlo. Photo: http://www.montecarlosbm.com

Si vous êtes amateur de casinos, vous avez certainement déjà pensé à visiter le Casino de Monte-Carlo à Monaco. Dans l’esprit de beaucoup de gens — et surtout si vous avez regardé le film de James Bond, Casino Royale —, c’est tout simplement le plus beau casino au monde. Et certainement, le bâtiment lui-même, un édifice grandiose de la Belle Époque conçu par l’architecte français Charles Garnier, à qui nous devons l’Opéra de Paris, est assez luxueux, certainement le plus bel édifice de la principauté. Il comprend non seulement le casino lui-même, mais aussi l’Opéra de Monte-Carlo et les Ballets de Monte-Carlo.

Monaco est un tout petit pays dans le sud de la France, près de la frontière italienne. Ill.: mapsland.com

Et contrairement à ce qu’on voit dans la plupart des autres casinos de nos jours, vous devez encore vous mettre un peu chic pour y être admis. Pas nécessairement de veston et cravate, mais certainement quelque chose de mieux que des shorts et des tongs.

Bien sûr, je ne peux pas vous montrer les gloires de son architecture intérieure, qui sont à couper le souffle. («Pas de photos, s’il vous plait, Monsieur!»), mais l’extérieur est une splendeur.

Cependant, une fois que vous aurez fini de jouer, n’oubliez pas de vous promener dans les alentours, car les jardins du casino sont tout simplement magnifiques! Et vous découvrirez également un fascinant volet de l’histoire de ce petit pays.

Les jardins du Casino de Monte-Carlo

Jardin des Boulingrins vers 1897. Photo: Archives de Monte-Carlo

Ces jardins, en grande partie conçus par le célèbre architecte paysagiste français Édouard André en 1893, se composent de trois sections: le Jardin des Boulingrins, le Parc de la Petite Afrique et le Jardin du Casino. Regardons-les toutes les trois. 

Le Jardin des Boulingrins lors de sa réouverture en septembre 2019. Photo: http://www.montecarlosbm.com

Le Jardin des Boulingrins se trouve directement en face du casino. Ce vieux jardin est aussi tout fait neuf. Comment cela? Il a été fraîchement réinstallé après une interruption de 6 ans (de 2013 à 2019), au cours de laquelle il a été couvert — oui, sans farce! — par une série de pavillons commerciaux appelés Les Pavillons de Monte-Carlo. Mais les nouveaux jardins, inspirés par les jardins originaux, qui offraient des pelouses verdoyantes aux citoyens et aux visiteurs ainsi qu’une vue splendide sur le casino, sont maintenant de retour, avec maintenant, comme il y a 125 ans, deux pelouses vertes ponctuées d’étangs et de fontaines et bordées de parterres de végétaux. En fait, même les 37 arbres de grande taille, déplacés en 2013 pour permettre l’installation du centre commercial temporaire, ont été réinstallés.

Une section du «nouveau» Jardin des Boulingrins. Photo: http://www.montecarlosbm.com

Au stade présent, après qu’on ait enlevé les parasols de la journée d’ouverture, le Jardin des Boulingrins me semble encore un peu vide, mais… soyons justes et donnons-lui un peu de temps. Après tout, il a été inauguré il y a seulement quelques mois! Il prendra sûrement une apparence plus satisfaisante avec le temps!

La Place du Casino a complètement changé depuis l’automne dernier. Photo: Monaco Matin

La Place du Casino se trouve à l’extrémité du Jardin des Boulingrins, juste en face du casino, et en fait partie. Elle a été si souvent remodelée au cours des 125 dernières années qu’il est difficile de suivre la trace des changements et elle est maintenant, à mon avis, assez aride. Là où elle présentait jusqu’à l’automne de 2019 un dôme surélevé de gazon vert et de parterres fleuris sur lequel étaient logés une fontaine et la célèbre sculpture Sky Mirror, un miroir rond géant qui fascine les visiteurs en montrant la réflexion du casino, un effet charmant, il y a maintenant un simple espace piéton, couvert des dalles beiges et décoré d’une vingtaine de grands palmiers. La fontaine et le Sky Mirror ont toutefois été maintenus, mais ne sont plus surélevés, se trouvant maintenant au niveau du sol. 

Curieusement, ces palmiers de taille impressionnante sont en fait mobiles, conçus pour pouvoir être retirés au besoin afin de créer un vaste espace plane pour les événements majeurs. D’accord, je comprends que Monaco manque cruellement d’espaces pour les grands événements, mais ne serait-ce pas plus sympathique si l’inverse était possible? Soit qu’on puisse retirer les pavés plutôt que les arbres et y refaire un jardin verdoyant comme à l’époque d’Édouard André, au moins à l’occasion?

Le Parc de la Petite Afrique demeure le jardin exubérant qu’il a toujours été depuis 125 ans. Photo: Johnny D., tripadavisor.ca

Eh bien, il ne sert à rien de pleurer sur le lait renversé, car le jardin juste à côté du Jardin des Boulingrins, appelé Parc de la Petite Afrique, est toujours intact et toujours aussi charmant. Ce parc garde toute sa splendeur, ayant peu changé depuis sa conception par Édouard André il y a 125 ans. Il a été créé pour représenter aux Monégasques et aux visiteurs l’exubérance des tropiques, avec ses palmiers et ses plantes exotiques: une escapade verte au cœur de Monte-Carlo. 

Il y a même un dinosaure (Dimetrodon) végétal pour vous accueillir dans le Parc de la Petite Afrique. Photo: Carlingo85, http://www.tripadvisor.ca

Bien sûr, Monaco n’est pas vraiment tropicale (ses hivers sont frais et même parfois froids), et en fait, elle était à l’origine sèche et aride, pas du tout verdoyante. Mais André a introduit des plantes subtropicales qui pouvaient s’adapter aux hivers un peu frisquets, des espèces ayant une allure tropicale, et a ainsi créé un environnement luxuriant et humide grâce à une série de cascades et d’étangs. Vous visitez ce parc sur des sentiers sinueux, bien protégés du chaud soleil d’été (si vous visitez à cette période) par de grands arbres, dont plusieurs sont maintenant plus que centenaires.

Superbe spécimen de figuier de la baie de Moreton (Ficus macrophylla). Photo: figuier de la baie de Moreton (Ficus macrophylla)

Les jardins du Parc sont parsemés de parterres colorés, d’œuvres d’art qui semblent changer régulièrement, de palmiers Washingtonia majestueux et de surprenants arbres-bouteilles (Brachychiton populneus). Certaines des plantes exotiques qu’André a introduites ici sont depuis devenues des incontournables du décor végétal de la Côte d’Azur, comme le figuier de la baie de Moreton (Ficus macrophylla), le palmier sagou (Cycas revoluta) — pas vraiment un palmier, mais une cycadale et donc apparentée aux conifères — et l’oiseau de paradis (Strelitzia reginae).

Jardin du Casino montrant l’aile nord du casino. Photo: Ольга Р, tripadvisor.ca

La troisième section du parc est officiellement appelée le Jardin du Casino. Ce jardin longe l’arrière du Casino du Café de Paris et le côté nord du Casino de Monte-Carlo, puis descend, sur une pente assez raide, vers la baie de Larvotto.

Le Jardin du Casino descend jusqu’à la baie de Larvotto. Photo: chrissieb94, tripadvisor.ca

Il comprend une série de jardins dans un mélange de styles, y compris un parterre composé de succulentes et de cactées de grande taille (un précurseur du fabuleux Jardin exotique de Monaco) et est sillonné d’une série de sentiers et d’escaliers entrelacés. Le Grand Prix de Monaco traverse ce parc où d’ailleurs on trouve sa courbe la plus étroite: le célèbre «virage du Grand Hôtel». 

Soit dit en passant, l’accès à tous ces parcs est gratuit.

Plus de jardins à visiter

Jardin japonais de Monaco. Photo: http://www.visitmonaco.com

Bien sûr, quand vous êtes complètement au fond du Jardin du Casino, vous n’êtes plus qu’à un jet de pierre du magnifique Jardin japonais de Monaco: peut-être à 5 minutes à pied plus loin. De plus, toute la principauté regorge d’espaces verts, de parcs et de jardins pour une superficie totale de plus de 250 000 m2, immense pour une cité-État de seulement 195 hectares, ce qui fait de Monaco la deuxième ville la plus verte d’Europe après Vienne.

Monaco vue à travers les cactus et succulentes du Jardin Exotique. Photo: Georges Jasnoone, Wikimedia Commons.

Parmi les autres jardins, il y a aussi l’extraordinaire Jardin Exotique de Monaco (le plus réputé jardin de cactus et de succulentes d’Europe), les jardins Saint-Martin sur le Rocher, mettant en valeur la vieille ville, la Roseraie Princesse Grace à Fontvieille et bien plus encore.

Monte-Carlo: petit pays, beaux jardins!

2 réflexions sur “Les fabuleux jardins du Casino de Monte-Carlo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.